Blake et Mortimer, tome 06 : La marque jaune
de Edgar Pierre Jacobs

critiqué par Pétoman, le 21 juin 2001
(Tournai - 44 ans)


La note:  étoiles
M'a pas marqué
Blake et Mortimer doivent enquêter sur la mystérieuse marque jaune qui a déjà volé des précieux bijoux londoniens et a enlevé une série de personnalités...
N'allons pas plus loin dans l'histoire, disons que c'est un bon policier mais néanmoins, quel manque de profondeur psychologique dans les personnages! Blake et Mortimer sont peut-être de bons sujets de "sa majesté" mais à part ça, quelles sont leurs motivations? Je trouve que les aventures de ces deux personnages sont maigres étant donné que l'on n'a ni l'envie d'aimer les héros ni de détester les méchants. En fidèle héritier d'Hergé, Jacobs a oublié en outre de faire des sujets moraux, de leur donner une personnalité, c'est bien regrettable...
Prenant 9 étoiles

J'ai choisi cet album pour découvrir « Blake et Mortimer » car il s'agit du plus célèbre de la série. D'abord réticent à cause des dessins classiques voire surannés et des textes abondants, bref de son apparente austérité, j'ai trouvé au final l'histoire racontée dans cette BD pleine de suspense et peu avare en péripéties absolument passionnante.

Kalie - Sarthe - 49 ans - 2 août 2018


bon bon bon bon 9 étoiles

comme beaucoup de monde, je considère la marque jaune comme un des meilleurs albums de la série mais pas le meilleur ! toutefois, l'ambiance, l'histoire, la marque jaune et la folie du méchant de service ... et puis et puis n'oublions pas la couverture mythique de l'album !! rien que pour ça on peut placer l'album à la seconde place après SOS météores !

Jimmyraker - - 44 ans - 23 août 2010


Un polar abracadabrantesque 7 étoiles

Le fantastique est présent dans tout cet album. L'agent de la marque jaune, qui cumule les méfaits, dans un sens allant crescendo, est comme doté de pouvoirs surnaturels, et s'avère être sous la coupe d'un détraqué.
J'ai été tenu en haleine pendant une bonne moitié, puis l'intrigue est devenue un tantinet trop rocambolesque à mon goût, au point d'en devenir délirante. Je crains d'avoir un peu vieilli, et pas forcément au mieux.
Mais, globalement, je l'ai trouvé divertissant.

Veneziano - Paris - 41 ans - 31 juillet 2008


Excellent album 9 étoiles

Un des meilleurs de Blake & Mortimer, mais pas LE meilleur. "La Marque Jaune" est cultissime, et regorge de grands moments, mais souffre d'une fin in peu moyenne, et surtout, d'incohérences (quand Septimus raconte comment il a rencontré celui qui deviendra Guinea-Pig... Les dates sont vraiment farfelues, ça ne concorde pas avec la chronologie des albums). Sinon, remarquable !

Bookivore - MENUCOURT - 37 ans - 28 juin 2008


Un tome légendaire! 8 étoiles

Mais pas forcément à la hauteur de sa légende. Black et Mortimer = la marque jaune. Je ne sais pas pourquoi, mais dans mon entourage c'est comme ça.
L'intrigue est géniale, dans le pur style "so british". Par contre, le dénouement est un peu tiré par les cheveux, et je suis resté devant cette bd après lecture, envoûté et dubitatif en même temps!

Soldatdeplomb4 - Nancy - 30 ans - 28 juin 2008


Les Joyaux de la Couronne 9 étoiles

Je suis un fan des aventures de Blake et Mortimer et avant tout de celles écrites et dessinées par E.P. Jacobs. La Marque Jaune est l’album le plus connu et j’estime ce succès mérité, même s’il n’est pas pour moi le meilleur des Blake et Mortimer.
Le lecteur est plongé dans une atmosphère so british mettant en scène nos deux héros dans une enquête où la science est à nouveau mise au service du Mal.
Les textes sont denses (je concède que certaines bulles pourraient être abrégées) et les graphismes sont réalisés avec le souci des détails. De plus, le plaisir est doublé puisque l’album compte 70 pages (contre les 48 habituellement rencontrées).
Un genre de BD que j’aimerais rencontrer plus souvent !

Ketchupy - Bourges - 39 ans - 20 août 2006


Et si le lecteur regardait aussi... 10 étoiles

Je viens de lire vos critiques mais je n'ai pas senti vos regards... La bande dessinée est un art narratif dans lequel sont intimement mélangés le texte, le dessin et la bande son ! Si on ne lit que le texte, par exemple, on peut trouver l'album moyen... Pourquoi pas ! Mais essayer une lecture totale, complète, celle où on voit tout, où on entend tout... C'est alors un autre album qui sans être pour tous un chef d'oeuvre, n'en demeure pas moins un grand moment de l'histoire de la bande dessinée... Allez, tentez une nouvelle lecture... Cinq étoiles, par principe, avec parti pris...

Shelton - Chalon-sur-Saône - 63 ans - 11 avril 2005


Chef d'oeuvre 10 étoiles

En plus d'arborer la plus célèbre pochette de BD de l'histoire, cette histoire est géniale et m'a fait rêver enfant. Ce n'est pas le meilleur Blake et Mortimer (le Mystère de la grande pyramide à mon avis), mais reste un des meilleurs.
Il n'a pas pris une ride !
C'est une chance de ne l'avoir jamais lu et de pouvoir le découvrir...

Sucre - Bruxelles - 51 ans - 11 avril 2005


Un classique de la BD qui a vieilli 7 étoiles

Je ne serais pas aussi sévère que les autres critiqueurs. La littérature, la BD, les films, tout ça vieillit, et parait complètement dépassé à un moment donné, si on les revoit avec une mentalité actuelle. Il n'empêche que E. P. Jacobs est un immense créateur de BD, d'un talent époustouflant, qui a marqué l'histoire de la BD comme très peu l'ont fait. Il faut garder un coeur d'enfant pour lire ça, et se replacer dans le contexte de l'époque.
Avez-vous remarqué le clin d'oeil au film de Fritz Lang "M le Maudit"?

Leura - -- - 68 ans - 26 juin 2001


C'est toujours comme ça... 5 étoiles

Avec Edgar Jacobs le texte est toujours énorme ! quand j'étais jeune j'ai aimé "Le secret de l'Espadon" et "Le secret de la grande pyramide", mais j'ai tenté de les relire plus tard et, bizarrement, j'ai trouvé tout ce texte très indigeste. Malgré ce côté très british qui me plaît. Peut-être qu'aujourd'hui, quand je prends une BD ce n'est pas pour lire trop de texte...

Jules - Bruxelles - 75 ans - 26 juin 2001


Ou est l'humour ? 4 étoiles

En lisant cette BD je cherchais une trace de second degré, désespérément, mais en fait je me suis rendu compte qu'il n'y en avait pas. Il s'agit juste d'une enquête policière archi stéréotypée, qui traîne en longueur, un peu indigeste de par la quantité de texte à ingérer.
Bref l'intérêt m'a échappé.

Saule - Bruxelles - 54 ans - 26 juin 2001