Yapou, bétail humain, Tome 1 : de Shōzō Numa, Sylvain Cardonnel (Traduction)

Yapou, bétail humain, Tome 1 : de Shōzō Numa, Sylvain Cardonnel (Traduction)
( Kachikujin yapū)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Queenie, le 15 mars 2006 (Inscrite le 14 mars 2006, 39 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 2 820  (depuis Novembre 2007)

Si le futur était sado-maso

Un couple mixte (une allemande, Clara et un japonais, Rinichiro) sont amenés par une personne du futur dans le monde tel qu'il sera au XLème siècle : EHS est un monde où les asiatiques servent de meubles, d'animaux, d'accessoires ; les noirs sont des esclaves, des serviteurs, des mères porteuses ; les blancs sont des nobles, des dieux.
A partir de là Shozo Numa construit son oeuvre comme la description d'un univers SM poussé à son paroxysme.
A travers le regard de ces personnages du XXème siècle, le lecteur va pouvoir découvrir les deux aspects de ce monde futuriste et voir doucement l'état d'esprit des amants se transformés peu à peu, pour passer de celui d'amoureux à celui de maître-objet.

Entre SF, sado-masochisme, traité de sociologie : l'oeuvre de Numa est superbe ! Une écriture parfaite qui ne juge pas mais parvient à montrer l'intensité des sensations et des sentiments éprouvés par les êtres soumis et ceux se prenant pour des dieux. Une métaphore extrapolée du monde SM et de l'état d'infériorité ressenti par un peuple occupé est haletante (et également le complexe d'infériorité et la vénération qu'éprouve souvent les asiatiques face aux occidentaux et à leur peau laiteuse) !! Mais elle montre un aspect souvent oublié : l'amour de la souffrance, de la soumission, de l'avilissiment.
On pourrait parler du syndrôme de Stockcholm, du refus de certains esclaves de prendre leur liberté, des clubs SM existants dans le monde entier : Numa décrit tout ça.

Sans idées fascisantes ni jugement moralisateur, encore moins avec condescendance. Et forcément, par cet aspect qu'il met en avant, ce roman en devient dérangeant. Quelques descriptions pourraient choquer par leur contenu, mais l'écriture de Numa reste toujours très soignée, et l'auteur ne cherche pas à provoquer le dégoût, la colère... Il montre comment un esprit peut être façonné, comment un humain peut s'annihiler, et pourquoi il peut aimer celà (consciemment ou non, inconscient ou non)

Le roman est extrèmement scatologique. L'auteur, dans la post face affirme avoir fait l'expérience de l'humiliation et en être devenu dépendant. Etant donné le mystère qui tourne autour de Numa (c'est un pseudo, et personne ne sait réellement qui est le véritable auteur), on peut penser qu'il en rajoute sur ses propres expériences, mais celà n'enlève rien à la force du livre. Cette force qu'il a de parler de désirs déviants encore extrèmement tabous aujourd'hui.

Quant à la partie SF du livre, la description du monde, des progrès technologiques (la manipulation génétique et chirurgicale permettant de transformer un yapou en n'importe quoi : toilette, cheval, sac à main, baignoire... etc tout en le gardant vivant, conscient et heureux de sa condition), la structure socio-politique d'EHS (un monde gouverné par les femmes, les rôles des hommes étant similaire à celui de la femme au foyer japonaise des années 60 - et qui met en exergue le désir de soumission de l'homme par la femme) - tout ce monde est parfaitement décrit par Numa, tout en laissant un espace de liberté au lecteur.

Pour moi, ce roman est une grande réussite, il sonne un peu "rétro" par rapport au système actuel, mais ne semble pas complètement impossible...
Les éditions Désordres prouvent une fois de plus qu'elles ont le goût de la nouvelle littérature, des idées dérangeantes, et de la qualité !
Yapou, bétail humain, est un roman qui devrait être publié en trois parties. Pour l'instant seule la première partie vient d'être publiée en France, alors qu'au Japon cette oeuvre est culte depuis des décennies et a été de nombreuses fois adaptée sous forme de manga !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Yapou, bétail humain [Texte imprimé], roman Shozo Numa traduit du japonais par Sylvain Cardonnel
    de Numa, Shōzō Cardonnel, Sylvain (Traducteur)
    Désordres / DESORDR/VIALLET
    ISBN : 9782268055664 ; EUR 24,00 ; 06/10/2005 ; 445 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Yapou, bétail humain
  • Yapou, bétail humain, Tome 1 :

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Yapou, bétail humain, Tome 1 :

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Yapou, bétail humain, Tome 1 :".