Les fleurs d'Hiroshima de Edita Morris

Les fleurs d'Hiroshima de Edita Morris

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Le Biblio, le 21 juin 2001 (Waterloo, Inscrit le 4 avril 2001, 42 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 685ème position).
Visites : 4 181  (depuis Novembre 2007)

Jamais plus Hiroshima

Le 6 août 1945, 8h15, Little Boy tombe sur Hiroshima, la rayant de la carte. 15 ans plus tard, Sam, jeune américain employé dans une compagnie de navigation loue une chambre dans une famille japonaise de la ville irradiée.
Il ne se doute pas du terrible secret entourant cette famille, ainsi que celui des maisons environantes.
Dans ce livre, on découvre que les irradiés sont considérés par les nouveaux habitants de la ville comme des parias.
Et pourquoi se demande Sam, les habitants laissent glisser des fleurs le longs des fleuves traversant la ville.
L'écrivain, américaine par le marriage mais suédoise de naissance, nous raconte une histoire triste et touchante.
Ce livre est une véritable remise en question, alors qu'actuellement on parle de la contruction d'un bouclier spatial anti-missiles: Star War.
Jamais plus Hiroshima.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

A lire

9 étoiles

Critique de Faby de Caparica (, Inscrite le 30 décembre 2017, 57 ans) - 9 avril 2018

Bonjour les lecteurs ..

La semaine débute avec ce livre très court (125p) écrit par une journaliste et romancière suédoise.

15 années ont passé depuis la catastrophe d'Hiroshima.
La ville se reconstruit petit à petit.
Yuka fait partie des survivants qui essayent de retrouver une vie normale. Elle tente de profiter des petits plaisirs de la vie quotidienne.
Sam est un jeune américain envoyé à Hiroshima par son entreprise et qui est l'hôte de Yuka.
Deux cultures différentes se rencontrent: d'un côté la spontanéité et la joie de vivre de l'américain et face à lui le poids des traditions japonaises qui pèsent sur la jeune femme qui fait tout pour cacher ses souffrances et ses sentiments.
Petit à petit cependant, Yuka se confie à son ami ..
Sam va comprendre que beaucoup de survivants sont encore considérés comme des parias par beaucoup de leurs concitoyens non marqués par la catastrophe. Il ressortira bouleversé de cette expérience nippone.

Ce livre n'évoque pas le drame d'Hiroshima .. mais l'après.
L'auteur évoque la souffrance d'être un rescapé et les difficultés pour ceux-ci de retrouver une vie normale.
L'écriture est légère et l'auteure ne tombe jamais dans le misérabilisme et le tape-à-l'oeil malgré la gravité du sujet.
Tout est dit par petite touche et avec beaucoup de sensibilité.

"Les fleurs d'Hiroshima" font référence à ces fleurs que les japonais déposent sur le fleuve pour honorer les morts de la bombe car le fleuve est la seule tombe qu'ils peuvent fleurir. .

Un livre marquant !

j'ai adoré

10 étoiles

Critique de Anita57 (, Inscrite le 19 avril 2006, 33 ans) - 19 avril 2006

ce livre est tellement bien écrit et tellement vrai qu'a chaque je le lis je me confant avec l'herroine

Forums: Les fleurs d'Hiroshima

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les fleurs d'Hiroshima".