Kheti, fils du Nil, tome 1 : Au-delà des portes de Isabelle Dethan (Scénario), Mazan (Dessin)

Kheti, fils du Nil, tome 1 : Au-delà des portes de Isabelle Dethan (Scénario), Mazan (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Enfants

Critiqué par Shelton, le 20 février 2006 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 2 703  (depuis Novembre 2007)

Il faut passer la porte...

Les éditions Delcourt nous habituent depuis de longues années à produire des livres de qualité pour la jeunesse, pour la famille serais-je tenté de dire. Effectivement, pourquoi les bédés pour la jeunesse seraient-elles condamnées à la nullité ? Guy Delcourt, éditeur qui ose et propose, surprend et séduit, a construit un label jeunesse que je ne saurais trop conseiller aux nombreux parents qui n’ont pas peur de la bande dessinée…
Voici donc une série sur l’Egypte… Quoi, encore, une de plus !!! Non, pas une de plus, mais celle que l’on attendait. Deux auteurs, mari et femme dans la vie quotidienne, ont décidé d’unir leurs talents pour raconter, dans des albums de 30 planches, les histoires de Kheti et Mayt, deux enfants égyptiens, un garçon et une fille. Chaque enfant pourra donc, quel que soit son sexe, s’identifier à l’un de ces deux petits…
Les deux enfants vont vivre des aventures adaptées mais qui donneront, à chaque fois, quelques éléments réels sur la culture et l’histoire égyptienne… Mais sans plus tarder, entrons dans cette histoire, la première de la série…
Mayt cherche son adorable petit chat, Miou… Kheti est en train de terminer ses devoirs… Ce n’est pas toujours facile de devenir scribe…
Mais voilà donc que le chat espiègle entre dans un temple… Mayt lui court après, Kheti laisse son écritoire et entre aussi… Les voilà en train de tirer la queue du pauvre chat qui semble s’échapper à travers le mur… et hop, plus personne dans le temple…
Les deux enfants, mais le chat aussi, sont passés à travers le mur… « Non. C’était bien une fausse porte ». Mais le monde de l’extérieur n’est plus tout à fait le leur, ils sont dans celui des dieux, des esprits, un monde parallèle… Et dans ce monde, le Miou parle, tout simplement, comme un être humain…
On va aussi rencontrer les dieux, oh, pas tous, il ne faut pas exagérer quand même, mais Isabelle Dethan, la scénariste, et Mazan, le dessinateur, vont s’évertuer à nous présenter ces dieux sous le dessin et les caractères les plus exacts. Enfin, « exacts » est un mot délicat pour des dieux que personne n’a jamais rencontrés, mais en respectant le plus possible ce que les historiens peuvent dire de cette mythologie égyptienne…
On va donc rencontrer Ouadjyt, la déesse cobra, Bès, le gardien des maisons, Thot, le vieux babouin philosophe… Mais le plus impressionnant est certainement Sekhmet qui est, certes, parfois bienveillante, mais dont l’aspect de lionne géante peut faire peur et annoncer ses crises violentes et redoutables…
Cependant l’histoire continue car Mayt et Kheti sont quand même à la recherche de leur chat Miou, et ils vont le retrouver et le sauver… Mais le plus difficile sera de re-franchir la porte « magique » qui ramènera les deux enfants dans leur monde, mais avec un chat qui perdra la parole, dont qu’il n’a que de l’autre côté…
Une très belle histoire que j’ai trouvée passionnante et que j’ai offert à ma fille de dix ans…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Au-delà des portes [Texte imprimé] scénario, Isabelle Dethan dessin et couleur, Mazan
    de Mazan, (Illustrateur) Dethan, Isabelle (Scénariste)
    Delcourt / DIVERS
    ISBN : 9782756000657 ; EUR 9,40 ; 18/01/2006 ; 32 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Kheti, fils du Nil
  • Kheti, fils du Nil, tome 1 : Au-delà des portes

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Kheti, fils du Nil, tome 1 : Au-delà des portes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Kheti, fils du Nil, tome 1 : Au-delà des portes".