La trilogie de Bartiméus, tome 3 : La porte de Ptolémée de Jonathan Stroud

La trilogie de Bartiméus, tome 3 : La porte de Ptolémée de Jonathan Stroud
( Ptolemy's gate)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Willow13, le 19 février 2006 (Inscrite le 13 janvier 2006, 28 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 9 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (336ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 4 864  (depuis Novembre 2007)

Encore un !

La Porte de Ptolémée... Voilà un titre qui accroche !
Et puis quelle belle couverture ! je me suis jetée dessus en magasin.

Ce livre, je l'ai dévoré. Je n'ai pas du tout été déçue. L'humour est toujours aussi présent, la mauvaise humeur de Nathaniel, toujours aussi exécrable... Enfin, c'est génial.

Petit changement, Nathaniel va quand même essayer de s'arranger. ça promet, n'est-ce pas ? Je sais pas quoi vous dire d'autre si ce n'est que cette trilogie de Bartiméus est vraiment inoubliable.

Moi j'dis bravo. Le seul petit bémol (eh oui j'ai pas mis la note maximum !) Je ne peux pas mettre tous les détails ici, mais la fin n'est pas du tout ce que j'attendais. Mais il faut savoir l'accepter... Et puis si ça avait été comme tous les autres livres, avec une Happy End, ça m'aurait agacée.

Au moins, là, c'est un GROS chouïa différent.

Bon, Bonne Lecture,
Régalez-vous

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  La trilogie de Bartiméus

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Très bon

9 étoiles

Critique de Colt (, Inscrit le 26 août 2010, 47 ans) - 6 février 2016

Le dernier tome de la trilogie est plus dur et froid que les précédents. Même si l'humour est toujours présent, les évènements sombres qui se déroulent donnent une ambiance plus tendue.
Il faut dire que ça barde entre Bartiméus et son maître, que la plèbe ne supporte plus les magiciens et que ces derniers leur rendent bien. Les démons sont impitoyables et ne font aucune concession.

Malgré quelques grosses ficelles et une fin un peu décevante (dans sa son longueur, non dans sa teneur), ce troisième tome conclut avec maestria une série très bonne, qui s'adresse à un jeune public, mais aussi à des adultes intéressés par la fantaisy.

A recommander.

Attention, cette critique est aussi massive qu'un mastodonte.

10 étoiles

Critique de Fimento (, Inscrit le 16 novembre 2015, 24 ans) - 13 décembre 2015

CRITIQUE GARANTIE SANS SPOILERS

— Dupont ? cria un homme en lunette ronde qui lui donnait un air louche.
— Présent !
— Pas original, entendis-je depuis le fond de la salle.
— Courtduhaut ?
— Pas présent !
— Très drôle Courtduhaut, très drôle, répliqua le lascar avec sa silhouette svelte.
— Fimento ?
— C'est moi !
— On dit prése…
— Bonjour les enfants ! commença un individu — pas plus grand que ma petite sœur — en entrant dans la classe à la volée.
— Non, mais ! Vous n'allez pas bien jeune homme à rentrer ainsi dans mon cours ! Vous ne voyez pas que je suis en train de fai…
— Ouais, la ferme un peu binoclard.
Si j'avais eu un appareil photo avec moi à cet instant, la tête surprise de mon prof aurait proposé un très beau portrait pour faire des cauchemars.
— Je m'appelle John Mandrake alias Nathaniel, je suis Ministre des Affaires Étrangères et je vous demande de vous enrôler dans l'armée des magiciens pour aller servir votre nation.
— Ow.
— Je crois que je rêve… Encore une fois.
C'est à cet instant que j'ouvris les yeux et vis mon plafond, c'est toujours la même chose de toute façon ; dès qu'on se rend compte que l'on rêve, on est catapulté dans la réalité.
— Bon, il faut que je finisse ce troisième tome pour enfin connaître la fin de l'hist…
— Salut Fimento, souffla une voix très rauque et puissante à mon oreille.
En me retournant brusquement, je vis un truc vert. Pas très ragoutant tout ça, mais en levant le regard, je m'aperçus que j'avais de la compagnie.
— Bartiméus ?
— LA FERME ! Hurla-t-il en m'étranglant.
— AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!

Partie rien du tout, je te cale ça entre les deux yeux en un seul bloc

Aujourd'hui, c'est moi, Bartiméus, qui va écrire la critique du dernier tome.
Déjà, parce que l'autre abruti ne sait pas écrire et en plus il est dans le coma (et moche). Tout le contraire de moi, en somme et pour tout dire.

Revenons à nos gobelins. Salut à toi petit humain et laisse-moi te raconter un peu ce qui s'est passé il y a environ 1 856 années avec ce con de Nathaniel.

Et merde !

J'avais oublié que je n'ai pas le droit de dire son nom. Ça commence déjà à m'énerver.
Je sens que cette modeste critique émanant de mon cerveau surdéveloppé va être très objective.
Ça me rappelle la fois où j'étais bloqué dans une marmite d'argent et que je mourrais à petit feu, ah la vie !
Elle réserve de curieuses recettes (si, cette boutade était drôle, rigole !).
Bien, bien.

Pour revenir à l'autre abruti que je vais appeler Milou pour des soucis technico-promesses-mes-genoux.

Donc Milou m'a encore invoqué — séquestré — dans ses combines à deux ronds pour avoir plus de popularité et faveurs de la part des autres pecnots.
Je lui avais proposé un assassinat propre de tous les dirigeants magiciens bien pourris, mais on ne m'écoute jamais.

Et quand je mets en garde, c'est qu'il faut m'écouter Nom d'un Marid !

Les plébéiens ont commencé petit à petit à avoir des immunités contre les démons, donc les magiciens avaient de moins en moins d'emprise sur eux, eh oui !
On appelle ça « La Prise de Conscience », jeune débiloïde.

Et vas-y que je te crée un nouvel ordre par ci, avec un seul gouverneur dirigeant arbitrairement et n'importe comment d'ailleurs. Et vas-y que je te balance une révolution dans la tronche puisque le système est soi-disant pourri.

Vous êtes étranges les humains. Soit vous laissez une politique biaisée au pouvoir tant que vous avez de quoi manger et boire, soit vous faites un coup d'état improvisé alors les choses commencent à se remettre dans l'ordre (ne me dis pas qu'il y a des exceptions. JE LE SAIS DÉJÀ DEPUIS DES ANNÉES ! Mais, c'est la majorité des cas).

Chez moi, dans l'autre lieu. Tout cela n'est pas important. Sais-tu pourquoi ?
Parce que tout le monde est un et l'un est tout le monde. Je comprends bien que tu sois limité par rapport à moi, donc je vais t'expliquer :

Dans l'Autre Lieu, il ne s'agit pas de faire, mais d'être.

Cette notion est importante, c'est pour ça que je me sens si mal sur Terre, chacun a une enveloppe corporelle propre qui n'est aucunement connectée avec l'enveloppe corporelle des autres.
Je crois qu'il y a une connerie avec vos âmes, mais j'y comprends rien (non pas que mon intelligence ne saisisse pas la subtilité, mais plutôt parce que c'est trop propre à l'humain, ne me juge pas jeune félon).

C'est l'inverse dans mon monde, toutes les entités possèdent des parties des autres entités, nous sommes indissociables. Si un de nous meurt, tout le monde est touché. Si un de nous naît, tout le monde est touché.

Ce n'est pas facile à saisir, hein ? Préviens-moi surtout si tu piges que dalle, je t'enverrais une brique qui devrait te remettre les idées en place.

Heu… Oui. Donc. Je m'imaginais ta tête écrasée par une brique, ça doit être assez marrant tout de même.

Parlons un peu de Faquarl et Nouda, deux démons qui, selon mon intelligence, sont trop surestimés par rapport à leur faiblesse d'esprit.
Ils en sont arrivés à préférer la Terre, lieu d'égoïsme et de servitude à notre maison, lieu de symbiose et de repos.
— Un peu comme ceux qui écoutent trop les médias verticaux et qui en oublient leur propre personne, soufflais-je.
— Tiens, t'es réveillé Fim ?
— Si tu pouvais avoir l'obligeance de ne pas me défigurer une autre fois, ce serait réellement sympa.
— Je bouge bientôt de toute façon, je te laisserais la conclusion.
— Trop aimable.
— N'est-ce pas ?

Comme je le dis souvent : l'histoire se répète. Il faut apprendre du passé pour ne pas refaire les mêmes erreurs à l'avenir.

— C'est bon, j'ai fini.
— Déjà ?
— Je pense que j'ai tout dit.
— L'essentiel, en fait.
— C'est bien ce que je me disais… Tu ne le fais pas exprès. T'es vraiment abruti de nature !
— Je suppose que si je t'offense, je ne vais pas en sortir indemne ?
— Enfin une pensée réfléchie !
— Dictateur !
— Que sur Terre, oui.
— Hum… D'ailleurs, pourquoi tu n'as pas l'apparence de Ptolémée, aujourd'hui ?
— Heu… Mais non… Tu vois, c'n'est pas que…
— Ne me dis pas que Nathaniel avait les cheveux noirs, longs avec des yeux tout aussi noirs ?!

Une explosion de poussière emplit ma chambre qui avait l'allure d'un taudis en trois secondes, elle me fit tousser quelques instants avant de se dissiper ; Barti avait disparu, à jamais, j'en suis sûr.
— Eh ben… à ce que je vois, tu as eu une 'ptite influence sur lui Nath.

Une fin en apothéose

10 étoiles

Critique de Florian1981 (, Inscrit le 22 octobre 2010, 38 ans) - 15 juin 2011

Troisième et dernier tome des aventures de Bartiméus et consorts et j'ai comme un pincement au coeur à me séparer de lui!
Si les facéties de Bartiméus sont toujours aussi loufoques et drôles et que le personnage de Kitty force l'admiration par son courage, j'ai surtout apprécié l'évolution de Nathaniel qui avait été assez maltraité dans les tomes précédents et qui se trouve ici complètement réhabilité!

L'intrigue est riche et pleine de rebondissements et les relations entre les personnages évoluent considérablement.
Le dénouement est à la fois émouvant et pudique et clôt admirablement la trilogie!

En conclusion une excellente série et j'espère que l'adaptation cinématographique, pourtant prévue, ne tardera pas trop! Il y a vraiment matière à faire quelque chose de très bien en y mettant un peu de moyens!

Une fin triste...

8 étoiles

Critique de Hello_Kitty (, Inscrite le 20 juin 2009, 24 ans) - 20 juin 2009

L'humour de Bartiméus est toujours présent, et le caractère de Nathaniel est toujours aussi exécrable.

Ce troisième tome est comme les deux précédents, génial.

Mais la fin m'a vraiment déçue... voilà six mois que j'en déprime.

Un quatrième tome pour rattraper ce gâchis serait le bienvenue!

excellent

10 étoiles

Critique de Soldatdeplomb4 (Nancy, Inscrit le 28 février 2008, 30 ans) - 28 février 2008

vraiment vraiment une excellente trilogie !!!!
ruez vous dessus!
c'est captivant, drole, on apprend tout ce qu'on voulait apprendre, le suspens final est excellent, il n'y a pas de happy end un peu niaise comme ça!! excellent, surprenant, captivant!

magnifique merveilleux inoubliable!

10 étoiles

Critique de Tordue (, Inscrite le 16 février 2006, 31 ans) - 14 octobre 2006

bon, je ne sais pas si c'est utile de préciser que j'ai aimé ce livre je pense que ça se voit sur le titre de ma critique!!! "aimé ce livre" n'est même pas le terme exact puisque la vérité c'est que j'ai adoré. Je crois que ce troisième tome est mon préféré. Le lent changement de Nathaniel, l'humour toujours aussi délicieux de Bartiméus, Kitty qui est toujours aussi résistante, le rapprochement enfin de nos trois héros, et puis toutes ces situations, ces notes géniales de Bartiméus et... et... même la fin est merveilleuse! (un peu triste, c'est vrai )mais je n'ai pas été déçue!(seulement déprimée pendant tout l'après midi). C'est émouvant j'adore comment c'est fait. Un livre à ne pas rater!!!!!

pourquoi pas un 4ème

9 étoiles

Critique de Vincent.L (, Inscrit le 3 août 2006, 27 ans) - 3 août 2006

Et c'est reparti pour un tour!!!!

on retrouve Nathaniel, Kitty, Bartiméus et toute toute une horde d'autres personnages dans le 3ème tome de la Trilogie de Bartiméus.Je l'ai trouvé encore meilleure que les 2 premiers mais j'ai été triste de voire une fin aussi triste (d'où le 4.5). peut-être un 4ème tome réglerait ce dénouement dramatique.

C'est fini...

9 étoiles

Critique de Gwenaelle (, Inscrite le 14 août 2005, 28 ans) - 27 juillet 2006

L'humour décapant du djinn Bartiméus est de retour dans la porte de Ptolémée, le dernier tome de la trilogie de Bartiméus. Kitty est toujours aussi rebelle, Nathaniel, toujours aussi chiant, mais ça tend à changer. J'ai été légèrement déçue de la fin, en plus que je venais de finir un autre roman avec une fin triste (snif!snif!) Une trilogie à lire, pour rire et réfléchir, une vision de l'humain différente, un soupçon de magie,...

Forums: La trilogie de Bartiméus, tome 3 : La porte de Ptolémée

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Un film 4 Nouillade 16 juin 2011 @ 09:30

Autres discussion autour de La trilogie de Bartiméus, tome 3 : La porte de Ptolémée »