La fille du directeur de cirque
de Jostein Gaarder

critiqué par Missparker, le 12 février 2006
(Ixelles - 37 ans)


La note:  étoiles
Délicieux
On connait essentiellement Josteil Gaarder pour "Le Monde de Sophie" mais moins pour ses autres romans comme "Le mystère de la patience", "Maya" ou "La fille du directeur de cirque". Ces derniers sont pourtant excellents.

"La fille du directeur de cirque" raconte l'histoire de Petter. Ou plutôt Petter, traqué et reclus dans un hôtel en Italie, raconte son histoire. Son enfance et son adolescence, d'abord, où il se rendit compte qu'il avait une imagination anormale, excessive, qui le mettait sans cesse sous pression. Il avait toujours le besoin de raconter des histoires, il en inventait tout le temps, elles débordaient presque de son cerveau.
Au fur et à mesure qu'il grandit, il se rend compte que son "talent" peut lui servir, qu'il peut même gagner sa vie grâce à ce dernier : au lieu d'écrire lui-même des romans (il ne se sent pas capable de s'attarder un assez long moment sur un seul sujet), il va vendre ses idées à d'autres... Commence alors une entreprise qui va le mener très loin....

Ce roman est un petit bijou d'ingéniosité. Il mêle la vraie vie de Petter l'Araignée avec les histoires qu'il invente, il est écris d'une manière agréable et qui ne lasse pas. L'histoire en elle-même est un rien machiavélique et la fin laisse pantois.

Un bouquin vraiment très agréable.