La transparence des choses de Vladimir Nabokov

La transparence des choses de Vladimir Nabokov
( Transparent things)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Fee carabine, le 9 janvier 2006 (Inscrite le 5 juin 2004, 43 ans)
La note : 5 étoiles
Visites : 2 240  (depuis Novembre 2007)

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

Vladimir Nabokov nous raconte ici une histoire des plus banales: celle d’un homme ordinaire – Hugh Person – qui perd sa vie à la gagner, souffre d’insomnies et n’est pas très heureux en ménage. Toute l’originalité résidant dans l’approche qui consiste à nous raconter cette histoire en parlant d’autres choses, allant de la fabrication des crayons aux risques d’incendie dans les hôtels, et en passant par le processus de digestion des pépins de pommes.

Cela nous vaut un court roman plutôt décousu et dont l’intrigue se voit finalement réduite à servir de prétexte à toutes une série d’annotations, tantôt humoristiques, tantôt métaphysiques, et dont la lecture est assez amusante. Mais au final, et malgré quelques belles fulgurances, “La transparence des choses” m’a laissée sur ma faim, avec le sentiment que ce roman d’une centaine de pages regorge de pistes aussitôt avortées, d’idées qu’il eût été intéressant de voir développées. Il est bien possible que cela soit un choix délibéré de Vladimir Nabokov, et que celui-ci ait tout simplement eu envie de s’amuser en écrivant ce court roman (le premier qu’il ait publié après le monumental “Ada ou l’ardeur”). Reste que “La transparence des choses” est pour moi ce qu’il est convenu d’appeler une oeuvre mineure…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La transparence des choses

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La transparence des choses".