Peter Pan, tome 4 : Mains rouges de Régis Loisel

Peter Pan, tome 4 : Mains rouges de Régis Loisel

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Le rat des champs, le 31 décembre 2005 (Inscrit le 12 juillet 2005, 67 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (3 250ème position).
Visites : 1 690  (depuis Novembre 2007)

Une petite erreur du site?

J'avais rédigé une critique de ce livre, et elle n'est pas passée. Je ne sais si le ouebmaster peut corriger, mais enfin voici ce que j'avais écrit :

Peter a utilisé les instruments du médecin londonien pour extraire la balle logée près du coeur de Pan et fatigué mais heureux d'avoir fait tout son possible, plein d'espoir, il s'endort, les mains rouges du sang de son ami. Hélas, le réveil est pénible, Pan est mort, vaincu par les fièvres. Le choc est terrible pour Peter, il se sent coupable, et fou de douleur, il erre dans la forêt, en se frappant compulsivement sa main pour la punir. Les larmes, le sang, les fourmis attaquent sa plaie et c'est agonisant qu'il est recueilli et soigné par la jolie Lys Tigré. Un bûcher funéraire est dressé pour Pan, et Peter pour incorporer son ami en lui, avale un peu de ses cendres. Pan revit en lui, il devient Peter Pan. L'héritage de son ami est somptueux: un peu de son âme et sa flûte... Mais la lutte contre les pirates continue, et Peter venge son ami en coupant la main du capitaine et en la donnant à manger au crocodile. Bien sûr, il faut protéger l'île des pirates encore plus enragés maintenant, et du renfort est nécessaire. Où aller le chercher, sinon à Londres parmi les enfants perdus?
Répéterais-je encore ici à quel point l'histoire et le dessin sont stupéfiants de beauté? Les modes peuvent passer, cette magnifique bédé restera toujours parmi les chefs d'oeuvre de cet art. Une pure merveille, convenant à tout âge. Régis Loisel est, à mon avis, un des plus grands de la bédé actuelle

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Peter Pan

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

La métamorphose

9 étoiles

Critique de Blue Boy (Saint-Denis, Inscrit le 28 janvier 2008, - ans) - 1 août 2013

Un début qui démarre de façon stupéfiante, comme une transition diabolique avec le tome 3, et justifiant pleinement le titre de l’épisode. Un tome tragique également où Peter s’efforcera de sauver son ami Pan d’une grave blessure infligée par le capitaine Crochet, validant en quelque sorte son passage à l’âge « adulte », mais dans un sens seulement compris du jeune garçon…

Je ne suis pas sûr que le personnage du jeune satyre, qui fournit l’explication au nom de « Peter Pan », existe dans le roman (que je n’ai pas lu mais je compte sur les lecteurs qui l’ont fait pour me démentir si besoin), mais je trouve que cet élément, astucieuse allégorie d’une amitié fusionnelle empruntée au mythe, apporte une force supplémentaire au récit. Encore une fois, Loisel nous révèle ici toute sa créativité.

La fin du tome se termine une fois encore dans le Londres de Whitechapel, qui représente le côté obscur du récit, en contraste avec l’île imaginaire, pays lumineux des rêves et des chimères. On croise de nouveau l’ombre de Jack l’Eventreur, comme envoûté par la flûte de Pan de Peter, que celui-ci a hérité du jeune satyre. Cette scène en apparence anodine sera décisive sur le comportement du sinistre personnage, qui n’a à ce stade du récit commis encore aucun meurtre…

Dessin vif, couleurs agréables et mise en page impeccable se conjuguent parfaitement à l’intérieur d’un récit sans faute de rythme. Ce tome nous emporte un peu plus dans cette fantastique aventure qui bien sûr fait vivre l’enfant en nous, adultes que nous sommes, mais sans mièvrerie disneyenne bien au contraire. D’ailleurs, ce Peter Pan-là n’est pas vraiment à mettre entre toutes les mains.

Forums: Peter Pan, tome 4 : Mains rouges

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Peter Pan, tome 4 : Mains rouges".