Astérix le gaulois (Une aventure d'), tome 27 : Le Fils d'Astérix de René Goscinny, Albert Uderzo (Scénario et dessin)

Astérix le gaulois (Une aventure d'), tome 27 : Le Fils d'Astérix de René Goscinny, Albert Uderzo (Scénario et dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Humour

Critiqué par Veneziano, le 16 décembre 2005 (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 39 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (38 989ème position).
Visites : 3 104  (depuis Novembre 2007)

Un autre bébé dans la potion magique

Un beau matin, Astérix trouve, à la porte de chez lui, un couffin avec un bébé blond à l'intérieur. Une erreur de cigogne pour Obélix, quelque chose qui peut fort bien s'expliquer, pour les Dames du village.
Et c'est là que la cascade de gags commence. On retrouve déjà un enfant élevé par deux hommes célibataires. De plus, Obélix lui donne à boire une gourde de lait qui contenait de la potion magique, d'où les quiproquos qui s'ensuivirent : il se sert d'une vache comme hochet, frappe tout le monde, et défonce la porte, qu'il ne pourrait, bien sûr, ouvrir seul sans cela.
Et c'est cela que les Romains interviennent : une légion vient faire un recensement dans les villages romains, dont l'enquête qui mène Astérix et Obélix montre vite qu'il s'agit d'un leurre. Qu'est-ce qui se manigance derrière tout ça ? C'est évidemment ce qu'on apprend à la fin de l'ouvrage.
Les intrigues se succèdent. Le bébé tombe dans chaudron contenant un fond de potion magique. Les Romains cherchent à récupérer l'enfant, par des stratagèmes qui tournent vite court. Après avoir écrabouillé une vache et des cohortes de Romains, notre charmant bébé s'en prend à l'espion romain déguisé en paysan, et à celui travesti en nounou, venus au village pour l'enlever.
Mais l'effet de la potion s'estompe et il finit par se faire enlever. Evidemment, les Gaulois le récupèrent, ce qui leur vaut la gratitude d'une Dame qui a déjà pu avoir l'occasion de leur reconnaître sa gratitude.
A noter une blague marrante : le bébé se met à courir à travers la forêt, retrouve Astérix et Obélix grâce à Idéfix, et se jette sur Obélix, qui se flatte qu'il l'ait reconnu. Astérix lui dit : "Normal, il a la reconnaissance du ventre !", ce à quoi Obélix ajoute : "Je me demande vraiment ce que mon ventre à de reconnaissable !"

Un bon album.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le Fils d'Astérix [Texte imprimé] texte de Goscinny ; dessins de Uderzo texte et dessins de Uderzo
    de Goscinny, René Uderzo, Albert (Scénariste)
    Dargaud / Astérix
    ISBN : 9782864970118 ; EUR 9,20 ; 31/12/1980 ; 48 p. ; Cartonné
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Astérix le gaulois

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Le fils d'Astérix

5 étoiles

Critique de Exarkun1979 (Montréal, Inscrit le 8 septembre 2008, 38 ans) - 12 décembre 2011

J'ai peu à dire de cette aventure à part que je l'ai trouvé ennuyante. Je n'ai pas beaucoup ri des blagues facile de cette bande dessinée. L'humour est beaucoup trop facile dans ce tome. Si les histoires d'avant la mort de René Goscinny étaient pour tous, celle d'Uderzo en solo sont seulement pour les enfants. Les histoires sont de moins en moins bonnes.

Comique

7 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 7 juillet 2009

Un bébé est déposé sur le perron d’Astérix pendant la nuit. Nos héros devront s’en occuper et savoir d’où il vient.

Ce tome n’est pas si mal. J’aime quand la « matrone » (un soldat romain déguisé en nounou) chante une berceuse anti-gauloise/pro-romaine au bébé, c’est trop drôle.

Contrairement à Bookivore, je trouve que changer l’attitude de Brutus nuit à la continuité du personnage dans la série. C’est beaucoup trop différent. L’ancien Brutus avait une touche personnelle, une saveur, aussi on ne reconnaît plus le dessin du personnage, on a de la difficulté à le différencier avec le dessin d’un quelconque général romain.

En tout cas, j’ai aimé plusieurs gags, même si ce n’est pas une de mes aventures préférées.

Allez savoir pourquoi...

2 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 35 ans) - 13 avril 2008

...mais je déteste cette aventure (comme pas mal des aventures faites par la seule main d'Uderzo). Le scénario est archi-convenu (un bébé à s'occuper, avec tout ce que ça implique), et le résultat, décevant. Seul bon point : montrer Brutus comme une vraie ordure, à mille lieues du crétin congénital qu'il était dans les quelques autres aventures dans lesquelles il apparaissait.

Forums: Astérix le gaulois (Une aventure d'), tome 27 : Le Fils d'Astérix

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Astérix le gaulois (Une aventure d'), tome 27 : Le Fils d'Astérix".