Théâtre et Poésie => Théâtre (558 livres critiqués)

Théâtre, Poésie

Début Précédente Page 12 de 12

couverture

Antigone de Jean Anouilh

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

La révolte et le pouvoir

8 etoiles
Deux mots d'histoire pour qui aurait oublié. Antigone est la fille d’œdipe, ancien roi de Thèbes qui, sans le savoir, avait tué son père, puis épousé sa mère, Jocaste. De Jocaste, il eut deux fils, Etéocle et Polynice, et deux filles, Antigone et Ismène. Œdipe, découvrant ses crimes, se crève les yeux et part errer par...

couverture

Le Visiteur de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Aleph - (Bruxelles - - ans)

Jouer sur le doute jusqu'à en perdre la raison

10 etoiles
Voici une pièce de théâtre hors du commun. La lire est déjà bien, mais une fois de plus, le théâtre c'est quelque chose qui se vit. Je vous conseillerais donc d'aller la voir dès qu'elle refait surface. Je pense cependant qu'il vous sera difficile d'attendre pour découvrir ce petit chef-d'œuvre. Ce livre marquera certainement plus ceux d'entre vous...

couverture

Pelléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck

critiqué par Aleph - (Bruxelles - - ans)

D'une rare beauté

10 etoiles
Je voulais juste attirer votre attention sur cet auteur belge d'un grand talent. Pelléas et Mélisande est une histoire d'amour... Une toute petite pièce qui touche. Il est également l'auteur de " l'Oiseau bleu ", conte philosophique qui vous rappelera votre enfance......

couverture

Le Silence de Nathalie Sarraute

critiqué par Aleph - (Bruxelles - - ans)

Le langage au centre de ses livres

10 etoiles
Nathalie Sarraute, pour ceux qui ne la connaissent pas, est un écrivain (ou une écrivain ou une écrivaine pour ne faire souffrir personne) de théâtre et de littérature. Sens d'un langage, d'une communication entre les gens. cette question que l'on oublie souvent dans notre avidité à " consommer " les mots et à combler le silence,...

couverture

Le Cardinal d'Espagne de Henry de Montherlant

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Un merveilleux texte

8 etoiles
Quel texte !… Quelle beauté dans les dialogues entre le cardinal et la reine Jeanne la Folle. Pas un mot de trop, chaque parole pèse son poids et plus encore… du tout grand art !. Il y a de l’ascétisme dans le style de Montherlant et l’ascétisme, surtout parce qu’il est dépassé, désuet, a quelque chose...

couverture

On ne badine pas avec l'amour de Alfred de Musset

critiqué par Anne - (Rhode-Saint-Genèse - 40 ans)

Grand classique

6 etoiles
Camille et Perdican, cousins et amants depuis longue date, se retrouvent… Grand question pour Camille : doit-elle ou non rentrer au couvent ? C'est peut-être une question d'un autre âge, mais les questions sous-jacentes vous paraîtront terriblement actuelles, car l'amour ne vieillit pas. C'est une très belle histoire, au travers de laquelle Musset évoque, dans un français...