Sciences humaines et exactes => Divers (317 livres critiqués)


Début Précédente Page 7 de 7

couverture

La Mer en feu : Jean Barraqué de Paul Griffiths

critiqué par Musicologie - (49 ans)

Foucalut / Barraqué, ou le paradoxe originel du sérialisme musical

6 etoiles
Jean Barraqué (1928-1973) a été l'amant de Michel Foucault, au début des années 1950. De cette rencontre tumultueuse, naîtra un point de vue étonnant et très paradoxal, puisqu'il contribuera à la formation du sérialisme - un modernisme cérébral -, mais sur des fondements postmoderne ! Sa complexité, et même sa chaocité est si bien comprise...

couverture

Giacinto Scelsi aujourd'hui de Pierre Albert Castanet

critiqué par Musicologie - (49 ans)

Scelis, un tour d'horizon de la tour d'ivoire

7 etoiles
Scelsi (1905-88) est un compositeur italien.... aristocrate, maladif, illuminé, génial, tantôt entouré d'un aéropage de groupies, tantôt solitaire, reclu dans son château, improvisant, méditant, dont le mystère de la vie et de l'oeuvre ne diminue pas, et dont l'importance se révèle peu à peu, notamment grâce à cet ouvrage de Castanet. Le colloque sur...

couverture

The Bilingual Family: A Handbook for Parents de Edith Harding-Esch, Philip Riley

critiqué par Oburoni - (Waltham Cross - 36 ans)

Babel à la maison

6 etoiles
Confusion identitaire, QI inférieur à la moyenne (tests à l'appui !), troubles du langage, retard dans leur développement, problèmes d'apprentissage etc... Ce genre de préjugés sur les enfants bilingues sont légions, ils ont pourtant tous un point commun : ils sont bons pour la poubelle. Des âneries qui ne reposent non seulement sur aucune étude sérieuse...

couverture

Race sans histoire de Maurice Olender

critiqué par Patmos - (- ans)

L'OBSCURITÉ À TOUTES FINS

1 etoiles
Ce livre constitue l'édition modifiée de La chasse aux évidences (éd. Galaad, 2005) dans lequel M. Olender, maître de conférence à l'EHESS consacrait un passage à Jung, Evola et Guénon (p. 74-79), très sournoisement mensonger à l'endroit de ce dernier. Suivant une stratégie extrêmement malsaine qui manifestement cherche à entacher la légitimité de Guénon, l'Auteur...

couverture

Guide pratique du droit de la famille et de l'enfant en action sociale et médico-sociale de Pierre-Brice Lebrun

critiqué par Germain - (68 ans)

Des clés de compréhension essentielles

10 etoiles
Pierre-Brice Lebrun nous propose un livre-guide tout à fait indispensable aux professionnels des secteurs éducatif, social et médico-social, de plus en plus confrontés aux problèmes posés par l'application du droit de la famille. L'ambition de cet ouvrage détaillé est simple : leur fournir une synthèse du cadre juridique - tant civil...

couverture

Kiswahili. Past, Present and Future Horizons de Rocha M. Chimerah

critiqué par Oburoni - (Waltham Cross - 36 ans)

"Chema chajiusa, kibaya chajitembeza"

8 etoiles
"Les bonnes choses se vendent d'elles-mêmes, les mauvaises ont besoin de publicité". Si tel est le cas alors pas de soucis pour le Kiswahili, langue d'Afrique de l'Est puissante, riche et à l'avenir radieux devant elle. En une petite collection d'articles Rocha Chimerah, Ph.D., professeur et écrivain nous dépeint l'histoire de ce dialecte tribal dérivé du...

couverture

Décidement tu ne me comprends pas ! de Deborah Tannen

critiqué par Oburoni - (Waltham Cross - 36 ans)

Connexion vs Information

5 etoiles
De manière générale les hommes voient le monde comme étant "un ordre social hiérarchique", les femmes plus comme un "réseau de connexions". "Si les femmes parlent et écoutent un langage de connexion et d'intimité là où les hommes parlent et écoutent un langage de statuts et d'indépendance, alors la communication entre hommes et femmes...

couverture

Des hommes et des dieux : Les images du film, les écrits des moines de Tibhirine de Xavier Beauvois, Marie-Julie Maille

critiqué par Koudoux - (SART - 54 ans)

Coup de coeur!

10 etoiles
Ce magnifique album présente des photographies prises par Marie-Julie Maille tout au long du tournage du film. Elles sont accompagnées d'une sélection de textes des moines de Tibhirine. "Je ne songe ni à partir ni à m'évader. Je creuse plutôt la place étroite qui m'a été donnée. On y trouve Dieu et tout. L'amour creuse. Je suis...

couverture

In caca veritas de Josh Richman, Anish Sheth

critiqué par Numanuma - (Tours - 46 ans)

Apprendre n'est pas toujours emmerdant

4 etoiles
Rappelons-le aux éternels optimistes : l’égalité entre les hommes n’existe pas ! L’égalité sociale d’abord car c’est d’elle que découle tout le reste ; mieux vaut être riche et en bonne santé, n’est-ce pas ? Pour l’être, il faut avoir la chance d’être bien né ou s’être élevé au-dessus de sa condition première. Bref, notre...

couverture

Zéro faute : L'orthographe, une passion française de François de Closets

critiqué par Ngc111 - (33 ans)

Un manque d'unité dommageable

5 etoiles
A l'heure d'Internet et de l'informatisation généralisée, l'écriture manuscrite se fait de plus en plus rare. François De Closets s'est donc penché sur le rapport entre les français et leur orthographe historiquement sacralisée. A juste titre ou non ? On sent dans cet essai la frustration (légitime ?) de l'auteur quant à la place de...

couverture

Éloge de la lenteur : Et si nous ralentissions ? de Carl Honoré

critiqué par Le café de... - (Perpignan - Bordeaux - 35 ans)

Le "temps juste" comme art de vivre

7 etoiles
Carl Honoré, journaliste canadien ayant travaillé pour l'Economist, l'Observer... se pose la question de notre rapport actuel au temps, notamment notre perpétuelle quête de la vitesse. Après des recherches historiques sur l'évolution de la perception du temps, il remet en cause cette perpétuelle recherche de "quantité" dans la travail, la famille, le couple...

couverture

La cuisse de Jupiter, 300 proverbes et expressions hérités du latin et du grec de Bernard Klein

critiqué par Oxymore - (Nantes - 47 ans)

Très bonne revue des expressions issues de l'Antiquité

10 etoiles
Voilà encore un très bon livre édité chez Librio et qui fait un tour très large des expressions utilisées issues de l'Antiquité. On y retrouve des expressions bien connues comme: un 'Appollon', 'l'argent n'a pas d'odeur', 'la boîte de Pandore' ou encore cette fameuse 'montagne qui a accouché d'une souris'mais, savons-nous vraiment d'où nous viennent ces...

couverture

L'art de péter de Pierre-Thomas-Nicolas Hurtaut

critiqué par DomPerro - (Québec - 40 ans)

Un petit livre qui risque de faire beaucoup de bruit

8 etoiles
Le peintre Salvador Dali éprouvait un malin plaisir à consulter ce petit traité, publié en 1751, par un médecin du siècle des Lumières, Pierre-Thomas-Nicolas Hurtaut, également membre de la Société du bout du banc, un des plus célèbres salons littéraires du 18e siècle tenu chez Mlle Quineault, où s’illustraient le duc d’Orléans, Voltaire, Marivaux, Rousseau,...

couverture

Incidences n° 8 : de la mesure des choses de Inconnu

critiqué par Sahkti - (Genève - 45 ans)

Ces revues à côté desquelles on passe...

9 etoiles
Quel dommage que ce genre de revues ne soit pas plus accessible (et pas uniquement pour le prix) en librairie. On les trouve rarement et sans des cadeaux échangés/reçus de temps à autre, on ignorerait même jusqu'à leur existence. Incidences est pourtant un beau produit, une édition de qualité, originale, déroutante, hétéroclite, une revue qu'on caresse...

couverture

Revue DADA n°100: L'autoportrait de Collectif

critiqué par Sahkti - (Genève - 45 ans)

Didactique!

8 etoiles
Pour fêter son centième numéro (en 2004), la revue DADA a consacré ce volume à l'autoportrait, en partenariat avec l'exposition "Moi, l'Autoportrait au XXe siècle" qui s'est tenue à cette époque au Musée du Luxembourg à Paris. Une exploration de la figure de soi au fil de l'histoire, tant via l'expo sur l'autoportrait qu'à travers l'histoire...

couverture

Jim, N° 5 : En train ! de François Colcombet, Collectif

critiqué par Sahkti - (Genève - 45 ans)

En voiture s'il vous plaît!

5 etoiles
J'aime les revues hétéroclites un peu fourre-tout malgré une thématique déterminée. L'occasion de se plonger dans un sujet via toutes sortes de chemins détournés, de découvrir des auteurs et d'en relire d'autres. Ce livre ne déroge pas à la règle. La présentation est élégante tout en n'étant pas classe, il y a un désordre savamment...