Sciences humaines et exactes => Critiques et histoire littéraire (499 livres critiqués)


Début Précédente Page 10 de 10

couverture

Comment je suis devenu écrivain de Vidiadhar Surajprasad Naipaul

critiqué par Kinbote - (Jumet - 60 ans)

Les origines d'une écriture

8 etoiles
D'abord le prix Nobel 2001 de littérature nous raconte, au travers de trois textes qui se répondent, comment, sans avoir particulièrement lu, il a décidé dès l'âge de onze ans d'être écrivain, vocation qu’il ne réalisera que douze ans plus tard après ses études suivies en Angleterre. Né d'une famille brahmane de l'Inde établie dans...

couverture

Shakespeare de Henri Suhamy

critiqué par Folfaerie - (50 ans)

Une initiation à Shakespeare

8 etoiles
Un remarquable travail effectué par le spécialiste français du grand dramaturge anglais, indispensable à ceux qui n'ont pas encore découvert Shakespeare, certes, mais aussi à ceux qui l'ont lu. Chaque pièce est résumée, expliquée et disséquée, dans un langage clair et simple, afin que le lecteur puisse situer l'oeuvre dans le temps et reconnaitre le...

couverture

De superman au surhomme de Umberto Eco

critiqué par Pendragon - (Liernu - 48 ans)

Enfin, une lueur au débat qualitatif...

10 etoiles
Dans cette étude, Eco nous présente une différenciation assez simple de deux courants littéraires, le roman populaire et le roman problématique. Je cite : « [...] Quoi qu’il en soit, il existe une constante permettant de distinguer le roman populaire du roman problématique : dans le premier, il y aura toujours une lutte du bien...

couverture

Michel Houellebecq, en fait de Dominique Noguez

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)

Ecrivain, un métier à risque.

9 etoiles
Dominique Noguez se "penche" sur le cas Houellebecq. Il y propose des extraits de journaux, des lettres, des articles, des études,... Michel Houellebecq est cet écrivain français qui met le feu aux poudres. Et ce qui devait arrivé, arriva : deux procès à propos essentiellement de son dernier-né " Plateforme ", pour sa vision...

couverture

Simenon jeune journaliste, un anarchiste conformiste de Jacques-Charles Lemaire

critiqué par Macréon - (la hulpe - 85 ans)

Un chroniqueur de dix sept ans.

7 etoiles
Personne n'ignore que Simenon avait été journaliste avant de commencer son parcours d'obstacles littéraire qui devait le mener à partir de 1931 à la production de romans d’une force extraordinaire. Mais aucun livre n’avait été consacré, ou alors superficiellement, à cette période peu connue de sa vie. Voila qui est fait. Jacques- Charles Lemaire,spécialiste de...

couverture

La vérité par le mensonge de Mario Vargas Llosa

critiqué par Béatrice - (Paris - - ans)

Le Loup des steppes, Ivan Denissovitch, Lolita...

8 etoiles
Pour ceux qui aiment bouquiner et réfléchir sur leur lectures, voilà 25 essais sur des oeuvres du XX ème siècle, pour la plupart des œuvres majeures, comme L’Etranger de Camus, d'ailleurs le seul roman francophone présent dans la sélection de Vargas Llosa. Ce livre s'impose par le choix des œuvres présentées et par le don de...

couverture

Le monde de PAN : histoire drôle d'un drôle de journal 1945-2000 de Pierre Stéphany

critiqué par Macréon - (la hulpe - 85 ans)

Pan: cinquante ans de dérision

9 etoiles
L'hebdomadaire satirique "Pan", fondé tout juste après la seconde guerre mondiale par deux farceurs anarchisants mais talentueux (dont Léo Campion auteur d’un “dictionnaire subversif" ) fut très vite absorbé pour une croûte de pain par le comte Yvan du Monceau de Bergendal, d'abord avocat puis nommé substitut du Procureur du Roi de Bruxelles en 1940....

couverture

Un été d'écrivains de Brigitte Kernel

critiqué par Kinbote - (Jumet - 60 ans)

Rencontres radiophoniques

8 etoiles
L'été, on le sait, tout revêt un aspect particulier, tout scintille ; les sons, les peaux, les propos nous touchent autrement et se coulent plus aisément au cœur de notre mémoire. On parle autrement, qui plus est, quand on est à la radio, le média par excellence de l’écrit, qu’on en soit producteur ou consommateur. Bonne...

couverture

Lettres à un jeune poète de Rainer Maria Rilke

critiqué par Vigno - (- ans)

L'Art poétique de Rainer Maria Rilke

9 etoiles
Franz Xaver Kappus (1883-1966), 19 ans, cadet dans une école militaire autrichienne, découvre que Rainer Maria Rilke (1875-1926) a fréquenté la même institution que lui quelques années auparavant. Ayant écrit quelques poèmes, il décide de les envoyer au maître. Quelque mois plus tard, Rilke lui répond. S'en suivra une correspondance de quelques années. Kappus fera...

couverture

La boutique obscure : 124 rêves de Georges Perec

critiqué par Lucien - (63 ans)

La "voie royale"

7 etoiles
Maupassant souhaitait que les romanciers réalistes soient plutôt désignés par le mot "illusionnistes". Georges Perec pourrait, quant à lui, prétendre au beau titre d'"explorateur". On sait en effet qu'il a prêté sa plume aux entreprises les plus variées, explorant avec un égal bonheur des univers de mots (les siens et ceux des autres) mais aussi, de...

couverture

35 variations sur un thème de Marcel Proust de Georges Perec

critiqué par Lucien - (63 ans)

Exercices de style, encore et toujours

8 etoiles
En 1742, Jean-Sébastien Bach publie 30 variations pour clavier qui passeront à la postérité sous le nom de «Variations Goldberg». Une aria toute simple subit trente métamorphoses brillantes où le Kantor donne libre cours à son imagination et à sa maîtrise de la composition. Quelques décennies plus tard, Beethoven, à la demande de l'éditeur et...

couverture

Littérature belge de langue française de Marie-Ange Bernard, Michel Joiret

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 83 ans)

Un ouvrage de référence

10 etoiles
Ce livre est destiné au large public, aux étudiants, aux enseignants, aux amateurs de littérature et même aux amateurs d'art. C'est un ouvrage fondamental sur l'histoire des lettres belges d'expression française. Ce travail de recherche, proposé par Michel JOIRET et par Marie-Ange BERNARD, est divisé en six parties : du Moyen Age à nos jours, de 1830...

couverture

Une histoire de la lecture de Alberto Manguel

critiqué par Scriptof - (Paris - 40 ans)

C'est un beau roman...

10 etoiles
Je suis tombé sur ce livre un peu par hasard, en fouinant dans une librairie, et j’ai tout de suite été charmé par la couverture (si, si, c'est important et on ne le dit pas assez !). Mieux encore, son contenu m'a ravi. Il s’agit véritablement d'un parcours du lecteur, de l’Antiquité à nos jours. ...

couverture

Le grantécrivain & autres textes de Dominique Noguez

critiqué par Lucien - (63 ans)

Ecrire dans une langue qui meurt

9 etoiles
Dans une série de réflexions richement illustrées, Dominique Noguez cherche à définir ce qu'il appelle le «grantécrivain», spécialité bien française apparue plus particulièrement sous les IIIème et IVème Républiques, et dont Sartre et Gide constituent les parangons. Il développe aussi des idées plus générales sur l’écrivain et son rôle, à l’heure où certains expriment leur...

couverture

Le voyageur de Alain Robbe-Grillet

critiqué par Kinbote - (Jumet - 60 ans)

un regard sur un demi-siècle de littérature

9 etoiles
Voici un livre qui reprend textes, causeries et principaux entretiens de Robbe-Grillet de 1947 à 2001. Près de cinquante ans donc de critique littéraire sont ainsi parcourus via le prisme d'un des romanciers les plus novateurs du siècle passé. On y trouve le premier texte qu'il écrivit lors d'un séjour en Bulgarie en 1947 et le...

couverture

Les pouvoirs de la parole - Essais et notes II (1935-1943) de René Daumal

critiqué par Le Bateleur - (Tronville - 63 ans)

Le grand jeu continue

8 etoiles
Les pouvoirs de la parole René Daumal Gallimard Ce livre est la seconde partie des essais et notes de l'un des cofondateurs du Grand Jeu. Ce mouvement qui a causé la colère du grand Breton lui-même (et de ses copains surréalistes) parce qu'il sentait qu'il y avait là bien plus que plaisanterie autour de la...

couverture

Le perroquet de Flaubert de Julian Barnes

critiqué par Bolcho - (Bruxelles - 71 ans)

Flaubert détestait qu'on mette les auteurs en scène

9 etoiles
Pour celles et ceux qui aiment Flaubert ou ses oeuvres et aussi pour celles et ceux qui aiment l'humour anglais. Je vous recopierais bien tout, mais ce serait céder à la facilité. Quelques extraits seulement donc. Des remarques acides sur les critiques d’abord (vous vous sentez concerné(e)s ? Moi pas) : « Permettez moi de vous dire...

couverture

Portraits et Aphorismes de Bernard Franck

critiqué par Kinbote - (Jumet - 60 ans)

Le petit monde de Bernard Franck

7 etoiles
Bernard Franck est cet écrivain qui a arrêté d’écrire des fictions et qui transporte un peu comme une marque de fabrique ce renoncement au romanesque. « Je suis devenu un monsieur rassis, un critique indulgent qui a pris son parti de la médiocrité des autres pour justifier la sienne. » On n’est jamais si bien "sévi"...

couverture

Le plaisir du texte de Roland Barthes

critiqué par Lucien - (63 ans)

Assommant

8 etoiles
Un petit livre réédité voici vingt ans dans la belle collection "Points" aux éditions du Seuil, et que j'avais lu quelques années auparavant. Je me souviens l'avoir présenté avec un copain - Vincent Béague - au séminaire de littérature moderne qu'animait à l'Université de Liège le professeur Jacques Dubois. L'une des idées marquantes de ce grand...

couverture

Ma thémagie, en quête de l'essence de l'esprit et du sens de Douglas Richard Hofstadter

critiqué par Le Bateleur - (Tronville - 63 ans)

En quête de l'essence de l'esprit et du sens

8 etoiles
Une lecture qui ne peut se faire d'une seule traite et cela pour au moins deux raisons Tout d'abord le nombre impressionnant de pages, cet ouvrage en totalise 897 avec les annexes et n'est pas écrit en gros caractères (comme certains livres de tireurs à la ligne bien connus). Ensuite parce qu'il s'agit d'un discours...

couverture

Pour un nouveau roman de Alain Robbe-Grillet

critiqué par Kinbote - (Jumet - 60 ans)

La forme romanesque en question

8 etoiles
« Je ne suis pas un théoricien du roman » affirme d'emblée Robbe-Grillet qui a conçu ces articles initialement parus dans l'Express pour répondre aux critiques négatives ayant porté sur ses premiers ouvrages et clarifier son travail. L'auteur inaugure avec cet essai l’acte de réflexion mené par un écrivain sur son œuvre et relève le...

couverture

Tolkien : sur les rivages de la terre du milieu de Vincent Ferré

critiqué par Le Biblio - (Waterloo - 42 ans)

Tolkien quand tu nous tiens

10 etoiles
Oyez Oyez!!! Amateurs Tolkien, lecteurs de Fantasy ce livre est pour vous. Ce livre n'est pas un roman mais une aide à la compréhension du chef d'oeuvre de Tolkien : le Seigneur des Anneaux. Ce livre présente l'univers du Seigneur de Anneaux: personnages, géographie, trame du récit, les liens entre les divers ouvrages tolkienniens, ainsi que...

couverture

Comment le personnage fut le maître et l'auteur son apprenti de José Saramago

critiqué par Leïa - (Montréal - 42 ans)

Vision globale de l'oeuvre

7 etoiles
Dans ce livre l'auteur fait un bref retour sur chacun de ses récits et il explique comment, à chaque instant, le personnage est maître et l'auteur l'apprenti... d'où le titre, évidemment. J'ai trouvé ce livre intéressant mais j'aurais bénéficié davantage de la qualité de ce livre s'il n'avait pas été le premier que je lisais...

couverture

Le soir du chien de Marie-Hélène Lafon

critiqué par Amathieu - (Clamart - 49 ans)

Prix Renaudot des lycéens 2001 : la différence

5 etoiles
« L'écrivain n’appartient plus au domaine magistral où s’exprimer signifie exprimer l'exactitude et la certitude des choses et des valeurs selon le sens de leurs limites. » M. Blanchot « L'idée de personnage, comme la forme traditionnelle du roman, n'est qu’un des compromis par lesquels l’écrivain, entraîné hors de soi par la littérature en quête de...

couverture

Comment Proust peut changer votre vie de Alain de Botton

critiqué par Syllah-o - (Liège - 56 ans)

Les conseils secrets d'un génie des lettres

8 etoiles
Proust, nous assure Alain de Botton, peut changer notre vie. Et comment ? C'est ce que l'auteur nous révèle au fil des pages et des neuf chapitres d'un essai tout bonnement savoureux. Neuf chapitres donc, ponctués d'exemples tirés des romans de Proust, de sa correspondance et de sa vie. Le but du livre est évidemment de...

couverture

Histoires d'un livre : l'Etranger, d'Albert Camus de Albert Camus, Collectif

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un document plein d'intérêt sur un très grand livre du XXe siècle

8 etoiles
Je suis bien loin de me considérer comme un bibliophile, mais j'aime le livre aussi pour ce qu’il est : sa couverture, le grain du papier, l’odeur qu'il dégage, éventuellement la vie qu'il aurait eue avant d'arriver entre mes mains. L’essentiel ce sont l’auteur et le texte. Mais. Ce petit manuscrit est un catalogue édité pour...

couverture

Eloge de l'infini de Philippe Sollers

critiqué par Kinbote - (Jumet - 60 ans)

Exercices d'admiration

8 etoiles
Philippe Sollers travaille à sa postérité littéraire, il collecte les articles qu'il a fait paraître précédemment dans des livres-sommes de plus en plus gros pour faire montre de son érudition et de sa capacité d’écriture. Après « Théorie des exceptions », « La guerre du goût », voici venu « Eloge de l’infini », puisque «...

couverture

La délivrance dans les contes de fées de Marie-Louise von Franz

critiqué par Pétoman - (Tournai - 43 ans)

Jung nous libère

8 etoiles
ML von Frantz est une psychanalyste, disciple de Jung, qui en fonction de la psychanalyse de ce dernier, a passé une bonne partie de sa vie à analyser les contes de fée en fonction de notions jungiennes telles que anima, animus et archétype. Dans cet ouvrage, elle analyse quelques contes populaires et analyse les objets magiques...

couverture

Le conte populaire de Michèle Simonsen

critiqué par Pétoman - (Tournai - 43 ans)

Pour en savoir plus sur les contes

7 etoiles
Dans son livre, Simonsens nous relate de façon assez synthétique les modes de diffusion des contes dans la France profonde,la pratique orale des contes, puis la partie la plus intérressante à mon humble avis, les différentes écoles d'analyse des contes: l'école "ethnographique", l'école structurale ( Greimas et Bremond ) ( la plus intérressante toujours ), la...

couverture

La brosse à relire de Jacques De Decker

critiqué par Persée - (La Louvière - 68 ans)

Le chercheur d'or

10 etoiles
Il faut à un « critiqueur » une sacrée dose d'inconscience pour se hasarder à rendre compte d'un recueil de critiques dont l'auteur est un professionnel patenté. Voilà le peintre du dimanche qui se permet de commenter Picasso, me direz-vous. Eh bien, tant pis pour mon humilité : elle s’en remettra. Bon, il faut que je...

couverture

Passeport pour les étoiles : Guide de lecture de Francis Valéry

critiqué par Patman - (56 ans)

Un guide de choix

9 etoiles
Voici le petit guide parfait pour faire ses premiers pas dans ce genre si spécifique qu'est la Science-Fiction. Francis Valery, grand connaisseur du genre, lui même écrivain de S-F et très actif dans le fanzinat, nous propose un guide de lecture, un choix, qu'il avoue tout personnel, de 107 livres de science-fiction. Ce livre se décline...

couverture

Le Seigneur des Anneaux : L'Art de Tolkien de Greg Hildebrandt (Illustration), Tim Hildebrandt (Illustration)

critiqué par Voie Lactée - (Annecy - 57 ans)

Une vision artistique personnelle de l’oeuvre de Tolkien.

4 etoiles
Si vous êtes amateurs de dessins et de bandes dessinées, si vous êtes amateurs du Seigneur des Anneaux, il faut que vous alliez feuilleter cet ouvrage. Cette édition a pour objectif de rendre hommage à deux frères jumeaux, Greg et Tim HILDEBRANDT, qui ont réalisé, il y a un peu moins et un peu plus de...

couverture

Mes délirades de San-Antonio

critiqué par Sana - (ISSOIRE - 46 ans)

Morceaux bien choisis

9 etoiles
Frédéric Dard, alias San-Antonio, a écrit au cours de sa carrière une formidable série policière : celle du commissaire San-Antonio. Ce qui a fait le succès de ses livres, qu'on traite souvent de littérature de gare, n'est pas tant la qualité des intrigues, souvent minces, que son style, la langue qu'il s'est inventée, son humour, ses...

couverture

Scènes Choisies de André Malraux

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un livre étonnant dans son principe

7 etoiles
J'ai un jour trouvé ce livre chez un bouquiniste des bords de Seine. Il n'était même pas découpé et c'était une édition originale. Je l'ai donc acheté… Ce livre m'étonnait… En effet, il est rare de trouver, chez Gallimard, un livre qui reprend des extraits des romans ou autres textes, publiés chez eux par un auteur. Ici,...

couverture

Présentation critique de Constantin Cavafy, 1863-1933 de Marguerite Yourcenar

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

La nostalgie du temps qui passe, des occasions perdues

7 etoiles
Dans cet ouvrage, Marguerite Yourcenar nous fait connaître le poète grec moderne qu'est Constantin Cavafy. Elle ne fait pas que traduire ses œuvres, elle nous en donne également une explication ainsi qu'une biographie. Elle nous montre à quel point l'œuvre du poète et sa vie sont intimement liées. Elles ne font plus qu'un. Cavafy est né à...

couverture

Dernier inventaire avant liquidation de Frédéric Beigbeder

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un livre très utile dans une bibliothèque, un excellent critique

8 etoiles
Je n’ai pas lu « 99 Francs », le précédent ouvrage de Beigbeder. Il ne me tentait vraiment pas ! Ici, c'est autre chose : il parle de littérature. En 99, la Fnac et Le Monde ont distribué des formulaires pour faire voter les Français et certains autres. Le but du vote était d'arriver à établir...

couverture

Les yeux ouverts : Entretiens avec Matthieu Galey de Marguerite Yourcenar, Matthieu Galey (Autre)

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

La pensée profonde d'une très grande Dame !

9 etoiles
Matthieu Galey se rend sur l’île de Mount Desert, à « Petite Plaisance », la maison où vit Yourcenar, afin d’avoir de longs entretiens avec elle. Il s’agit aussi de réaliser son premier portrait télévisé. Il aura la chance de discuter des heures avec elle, et nous livre ici probablement un des portraits le plus complet...

couverture

La Voix des choses de Marguerite Yourcenar

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

La poursuite de la sagesse

9 etoiles
Marguerite Yourcenar nous livre ici des extraits de textes qu'elle a lus et qu’elle a tout particulièrement aimés. Ces textes peuvent n’avoir qu'une seule ligne ou plus, ils peuvent aussi être des morceaux de poèmes. Comme elle l’explique très bien dans son introduction, ils l’ont accompagnée pendant une bonne partie de sa vie. Ils ont été...

couverture

Les voix de la liberté : Les écrivains engagés au XIXe siècle de Michel Winock

critiqué par Macréon - (la hulpe - 85 ans)

Un XIXe siècle qui annonce le XXe

8 etoiles
Le XIXe siècle vu par Michel Winock est celui des écrivains engagés, à la plume souvent vengeresse: ils s'efforcent de déchiffrer l'avenir, assistent aux bouleversements des progrès techniques, de l'industrialisation. Ils exposent les théories les plus audacieuses et aident à la montée du républicanisme qui va de pair avec le travail de sape du catholicisme. L’auteur fait...

couverture

Le livre secret des fourmis de Bernard Werber

critiqué par Le Biblio - (Waterloo - 42 ans)

Le grimoire

10 etoiles
Le Livre des fourmis jalonne les pages des romans de Werber. Il est écrit par Edmond Wells, un savant touche à tout. Les extraits de l'encyclopédie sont ici réunis dans un format A4 et illustré par Guillaume Aretos. Les illustration font référence à Léonard de Vinci. Les rubriques sont classées alphabétiquement. Ce bouquin est exceptionnel : on y...

couverture

Quitter la ville de Christine Angot

critiqué par Kinbote - (Jumet - 60 ans)

Laver le drap social

7 etoiles
Christine Angot avait divisé la critique et fait l'événement avec " 'Inceste " paru un an plus tôt chez le même éditeur. Elle revient, cas rare dans la littérature, sur l’époque de la sortie de ce précédent livre, en produisant des extraits de lettres, d’articles, de critiques, qui l'ont suivie. Et le constat est amer pour l'intéressée :...

couverture

Agatha Christie, duchesse de la mort de François Rivière

critiqué par Dada - (Bruxelles - 43 ans)

Du pour et du contre

6 etoiles
Un peu décevant. Je dois dire que je m’attendais à autre chose, peut-être à un écrit plus thétique ; et c'est à ce niveau-là que j’ai été déçue. Dans son premier chapitre, intitulé « lettre à Lady Mallowan », l'écrivain prépare en effet ses lecteurs à une démonstration que l’on attend plus recherchée et plus complexe...

couverture

Le mythe Hergé de Maxime Benoît-Jeannin

critiqué par Macréon - (la hulpe - 85 ans)

Un pamphlet qui fait long feu

3 etoiles
Tintin ne semble pas se démoder, la littérature qui se rattache à ce personnage légendaire et à son créateur, Hergé, ne cesse de s'amplifier. Voici une nouvelle plaquette de l'écrivain, Maxime Benoît-Jeannin lequel, en 190 pages, jette un regard critique et virulent sur l'oeuvre et surtout les fréquentations de Hergé avant et pendant la dernière guerre. "...

couverture

Une autre histoire de la littérature française, tome 2 de Jean d' Ormesson

critiqué par Clo7 - (Charleroi - 19 ans)

Un voyage au coeur de la littérature française

8 etoiles
Ces deux ouvrages sont tout à la fois informatifs et plaisants. Ecrits pour tous les âges, ils sont particulièrement indiqués aux jeunes qui y trouveront une bonne façon de s'intéresser aux auteurs classiques. Une autre histoire de la littérature française est un palpitant voyage au coeur des textes et des auteurs. On y retrouve l'esprit,...

couverture

Les testaments trahis de Milan Kundera

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Des plus intéressants

8 etoiles
Ce livre est un essai et touche à différents aspects de l'art, de l'écriture, de la musique. Kundera commence par une étude sur plusieurs aspects du roman. Il fait par exemple remarquer que l’humour est une notion moderne et qu’elle n'est pas sans danger. Il est fréquent que le lecteur prenne les choses au premier degré....

couverture

Le style contre les idées de Louis-Ferdinand Céline

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Très intéressant pour ceux qui aiment Céline

8 etoiles
Dans ce petit livre, Céline nous donne, à travers des entretiens ou des lettres, ses meilleures explications sur son style d’écriture. Son idée aussi est qu'au cours des siècles tout a été dit. L’important donc n'est pas tellement ce que l’on dit, mais la façon de le dire, de l'écrire. Son objectif était de mettre par...

couverture

Dostoïevski de Dominique Arban

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Une très bonne préparation à l'Ïuvre

8 etoiles
Un excellent livre pour aider à comprendre la psychologie de Dostoïevski, sa vie et ses écrits. Dominique Arban va au fond des choses et nous facilite l'entrée dans une des œuvres principales de la littérature mondiale. Elle fourmille de personnages qui sont quasiment devenus des archétypes, comme Raskolnikov, le prince Mychkine, les Karamazov, Smerdiakov et le...

couverture

Comme un roman de Daniel Pennac

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Très utile

7 etoiles
Si vous êtes sur ce site, vous admettrez qu'il est logique que j’en déduise que vous aimez la lecture. Et pourquoi pas aussi " le livre " ?. Ce merveilleux objet, souple et chaud à la main, qui sent bon quand on l’ouvre, qui vous suit partout, qui vous transporte quand vous le transportez, compagnon de...

couverture

La raison d'être de la littérature : Suivi de Au plus près du réel de Denis Bourgeois, Gao Xingjian

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

La profondeur, le respect, l'émotion

10 etoiles
" La Raison d'être de la littérature " est le texte que Gao Xingjian a lu devant l’Académie suédoise le 7 décembre 2000. Le début de ce discours m'a frappé par les similitudes qu'il y a avec celui prononcé par Camus le 10 décembre 1957 pour la même occasion (" Discours de Suède " Albert Camus-NRF...