Arts, loisir, vie pratique => Cinéma, TV (269 livres critiqués)



couverture

La légende Final Fantasy VIII de Rémi Lopez

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)

Chroniques d'une fantaisie controversée.

8 etoiles
Les éditions Third continuent leur exploration de la saga vidéoludique "Final Fantasy". Ici, c'est le huitième épisode qui est analysé, un volet très controversé et qui aujourd'hui encore continue de diviser les fans. Le travail est une fois de plus impeccable, malgré la présence du chapitre III, qui ressemble plus à un essai philosophique qu'à...

couverture

Zelda : Chronique d'une saga légendaire de Nicolas Courcier, Mehdi El Kanafi

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)

Le must sur la saga Zelda.

10 etoiles
Les éditions Third nous reviennent avec cet ouvrage consacré à l'une des sagas vidéoludiques les plus célèbres au monde : Zelda. Le livre suit une structure très simple : il analyse chaque jeu de la série, classés chronologiquement par ordre de sortie, en se concentrant sur leurs conditions de réalisation et leurs apports à la...

couverture

Art ludique de Jean-Samuel Kriegk, Jean-Jacques Launier

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 28 ans)

Picsou, Totoro, Rayman et bien plus encore

10 etoiles
La bande dessinée (incluant également les comics et les mangas), l'animation, les jeux vidéos, trois domaines différents mais pourtant similaires notamment dans le processus de création car bien souvent tout commence avec des dessins, des croquis, des esquisses ou des brouillons qui serviront de bases pour former l’œuvre finale. Ils ont également un but commun...

couverture

Gilliamesque de Terry Gilliam, Ben Thompson

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

"Gilliamesque"

9 etoiles
Il y a une originalité manifeste dans tous les films de Terry Gilliam, le « Python » qui « avait le moins de diplômes » ainsi que ses anciens camarades John Cleesse et Eric Idle, ou Graham Chapman l'appelait, parfois sans second degré, était aussi le plus créatif. Après avoir été chargé par les autres des intermèdes animés dans...

couverture

La légende Final Fantasy VII de Nicolas Courcier, Mehdi El Kanafi

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)

Analyse d'un mythe.

9 etoiles
Le septième volet de l'immense saga "Final Fantasy" est, aujourd'hui encore, l'un des souvenir les plus émouvants pour grand nombre de joueurs. Grâce à ses personnages exceptionnels et son scénario d'une incroyable richesse, "Final Fantasy VII" a suscité l'admiration dans le monde entier. Ce livre analyse avec beaucoup d'intelligence ce monument du jeu vidéo, ainsi...

couverture

Anthologie des méchants & autres salauds du cinéma français de Alister

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

Le panthéon des salopards

7 etoiles
« Meilleur est le méchant, meilleur est le film » disait Hitchcok. Parfois dans certains films c'est surtout le méchant le personnage le plus intéressant. Dans ce livre extrêmement réjouissant et ne se prenant pas au sérieux, Alister fait le catalogue exhaustif de tous les malfaisants connus et moins connus du cinéma français en les...

couverture

Politique des zombies, l'Amérique selon George A.Romero de Auteur inconnu

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

Société post-moderne zombifiée

7 etoiles
Le zombie est dans le vent de l'époque. On le retrouve dans des livres pour adolescents voire même dans des feuilletons « pop corn » où être un mort-vivant c'est beaucoup plus « oool » que la vie normale. La télévision américaine a inventé le zombie de « soap opera » dans « The Walking...

couverture

Alien vs Predator de Marc A. Cerasini

critiqué par Windigo - (Amos - 35 ans)

L'affrontement ultime

10 etoiles
Voici la novelisation d'Alien vs. Predator, qui est sorti au cinéma en 2004. Ce livre, écrit par Marc Cerasini, est basé sur le scénario de Paul W.S. Anderson. L'histoire commence il y a 4 000 ans, dans une jungle, au nord du Cambodge. Un groupe de quatre chasseurs, voulant rapporter un gibier au village, un...

couverture

Metal Gear Solid : Une oeuvre culte de Hideo Kojima de Denis Brusseaux, Nicolas Courcier, Mehdi El Kanafi

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)

La référence sur la saga de Kojima.

9 etoiles
Les éditions Third nous proposent une fois de plus un excellent ouvrage, qui s'annonçait pourtant délicat. La saga "Metal Gear" est en effet très riche et complexe et en faire une synthèse n'était pas chose aisée. Mais le résultat est très convaincant et constitue un très bel hommage pour une série cruciale dans l'histoire du...

couverture

Nos années Temps X de Jean-Marc Lainé, Jérôme Wybon

critiqué par Superhuman - (24 ans)

Historique

9 etoiles
Ceci est le mémoire d'une émission ambitieuse apparue durant les années 80, une époque plus insouciante, plus téméraire, et aussi beaucoup plus "peace"... Ceux qui sont nés après cette décennie ne peuvent avoir aucune idée de l'esprit de cette période, justement parce qu'il faut l'avoir vécue et aussi du fait que ces années ont permis...

couverture

J'ai vécu dans mes rêves de Gilles Jacob, Michel Piccoli

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)

Les souvenirs d'un acteur

8 etoiles
Michel Piccoli répond aux lettres expresses de Gilles Jacob pour montrer ses souvenirs d'acteur et de comédien. Cette correspondance fait apparaître l'exigence et l'humilité de l'artiste, la complicité avec le directeur du festival de Cannes. Les anecdotes rapportées sont touchantes, émues, parfois acerbes, voire dures. Ses impressions sont toujours justifiées, motivées. Il rend hommage aux...

couverture

Générations Pokémon : 20 ans d'évolutions de Alvin Haddadène, Loup Lassinat-Foubert

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)

Une analyse intéressante mais fastidieuse.

7 etoiles
Difficile mission que celle de cet ouvrage : celle de revenir sur le parcours de la saga Pokémon. Apparus il y a vingt ans dans un jeu vidéo, ces petits monstres mignons ont vite connus un succès fulgurant et sont devenus un vrai phénomène de société. Mais entre les très nombreux jeux vidéos, la série...

couverture

Le film noir : Histoire et significations d'un genre populaire subversif de Jean-Pierre Esquenazi

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

L'autre côté du rêve

9 etoiles
Cet ouvrage a pour handicap -léger malgré tout cependant on le verra- d'être un travail universitaire type, un peu aride par certains côtés, ne serait-ce que par son plan archétypal : état de la littérature, exposé de la problématique, étude des sources etc. De plus, comme de nombreux travaux d'études, on se demande pourquoi l'auteur se...

couverture

Les conquérants d'un nouveau monde de Michel Ciment

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

Le cinéma américain est-il américain ?

7 etoiles
Michel Ciment est un des critiques les plus intéressants que l'on peut lire, avec Boujut ou Pauline Kael. Ils partagent avec eux le goût pour beaucoup de subjectivité assumée et le désir de partager ses coups de cœur pour des films, des réalisateurs parfois méconnus ou injustement traités par la prospérité. Il écrivait pour «...

couverture

La légende Final Fantasy VI de Pierre Maugein

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)

Une magnifique analyse d'un jeu mythique.

10 etoiles
"Final Fantasy VI". Un simple nom qui fait pourtant se réveiller nombre d'émotions chez n'importe quel gamer. Opus charnière d'une saga vidéoludique d'exception dont il est considéré aujourd'hui encore comme le meilleur épisode par un grand nombre de joueurs, "Final Fantasy VI" méritait bien un ouvrage comme celui-ci. Un livre très complet, écrit de manière...

couverture

La légende Final Fantasy XII & Ivalice de Rémi Lopez

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)

Analyse d'un univers singulier.

9 etoiles
Plus qu'une analyse du douzième volet de la fameuse saga "Final Fantasy", ce nouveau livre des éditions Third choisit de traiter dans sa globalité l'univers fictif d'Ivalice, un univers très typé "fantasy" dans lequel se déroulent non seulement "Final Fantasy XII" mais aussi quantité d'autres jeux qui chacun à leur manière ont approfondi cet univers...

couverture

Claude Chabrol de Michel Pascal

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)

Une belle analyse filmographique

10 etoiles
Claude Chabrol est devenu l'un des piliers du cinéma de la Nouvelle vague, après avoir été... critique, et pas n'importe où, aux Cahiers du cinéma, comme François Truffaut, Bernadette Lafont ayant tourné au début de leur carrière à tous deux. Cet ouvrage retrace sa filmographie, deux ans après sa mort. Les films sont classés chronologiquement,...

couverture

L'année jeu vidéo : 1998 de Collectif

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)

Un coup de maître.

10 etoiles
Les excellentes éditions Third nous proposent une nouvelle série d'ouvrages dont chaque volet analysera une année précise de l'histoire vidéoludique avec ses tendances du moment, ses titres forts, ses acteurs du marché alors en vogue... Ce premier livre traite de l'année 1998, une année charnière dans l'histoire du jeu vidéo, avec un professionnalisme rare et...

couverture

Ma vie de comique. Du stand-up au Saturday Night Live de Steve Martin

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

Qui se souvient de Steve Martin ?

7 etoiles
La première fois que j'ai vu Steve Martin dans un rôle au cinéma c'était dans « la petite boutique des horreurs » version Franck Oz dans laquelle il interprétait un dentiste complètement dingue, sosie d'Elvis, prenant son pied à arracher les dents de ses patients. C'était déjà loin d'être alors un débutant. Comme d'autres il m'avait fait...

couverture

100 Photos de Jean-Marie Périer pour la liberté de la presse de Jean-Marie Périer

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)

Un livre léger et joli pour la liberté de la presse

8 etoiles
Ce sont les trente ans de Reporters sans frontières. Comme chaque année, le mouvement publie un livre de photographies de personnes célèbres. Cet achat permet ainsi d'oeuvrer à prix accessible pour une belle cause, la liberté de la presse. Il ne me semble pas qu'il s'agisse d'une démarche superficielle, certainement pas totalement, en tout cas....

couverture

Le Journal intime de la vie de château de Jenifer

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)

Tout en haut de l'affiche ?

3 etoiles
La [i]StarAcadémy[/i] est une des émissions inaugurant l’arrivée de la Télé-réalité sur les chaînes de la télévision française, qui déferla sur nos écrans, avec plus ou moins de bonheur, au début des années 2000. Dans cette émission, seize candidats sont sélectionnés afin d’intégrer un parcours de formation devant leur permettre d’améliorer leur professionnalisme en matière...

couverture

Chère Comédie Française de Florence Roussel, France Thiérard

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)

Une histoire par l'anecdote

7 etoiles
Des anecdotes regroupées par chapitres thématiques retracent de manière impressionniste l'histoire de la Comédie française, de ses salles, de ses metteurs en scène, administrateurs et comédiens, dénommés sociétaires. Ces petites histoires ne manquent pas de sel, ni de pertinence. Elles présentent l'avantage de retranscrire un état d'esprit, une série de notes d'ambiance, qui donnent au lecteur...

couverture

Dark Souls : Par-delà la mort de Damien Mecheri, Sylvain Romieu

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)

Une superbe analyse d'une non moins superbe série vidéoludique.

9 etoiles
Les éditions Third continuent dans l'excellence avec ce nouvel ouvrage. Cette fois, il s'agit de la série des "Souls" (Demons Souls et les deux volets de la série Dark Soul) qu'il est question. La série des "Souls" est une série encore très récente de rpgs japonais à l'esthétique réaliste proche des productions occidentales. Cette série...

couverture

Au cinéma Lux de Janine Teisson, Nathalie Novi (Dessin)

critiqué par Kata001 - (17 ans)

Une magnifique histoire d'amour

8 etoiles
"Marine et Mathieu, deux passionnés de films anciens, se rencontrent au cinéma Lux. Ils tombent amoureux l'un de l'autre. Banal ? Pas vraiment, car ils ont chacun un secret qu'ils cherchent à cacher..." Ce n'est pas une histoire d'amour banale car durant presque tout le livre, l'auteur sème des indices pour qu'on essaie de deviner...

couverture

Antonioni de Aldo Tassone

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)

Un artiste psychologue incontournable

10 etoiles
Michelangelo Antonioni a développé sa carrière cinématographique par une analyse du sentiment amoureux, de sa précarité, de la vacuité de l'existence et du caractère éphémère du bonheur. Classé comme néo-réaliste à ses débuts, l'approche psychologique de ses films, ses inspirations poétiques et picturales contribuent à brouiller les pistes, en vue d'un étiquetage, si cet exercice...

couverture

La légende Final Fantasy X de Damien Mecheri

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)

Une fantaisie finale très particulière.

10 etoiles
Final Fantasy X est un épisode très particulier de cette saga phare du rpg japonais. Révolutionnaire à tous les niveaux, qu'ils soient techniques ou narratifs, cet opus a marqué une génération entière de joueurs, bouleversés par le périple poignant de Tidus et Yuna. Un immense jeu, mis en valeur par ce très bel ouvrage très...

couverture

200 répliques cultes du cinéma de Vincent Mirabel

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)

Les meilleures répliques de cinéma

8 etoiles
Ce tout petit livre, comme tous ceux des éditions First, retrace les répliques les plus marquantes du cinéma, et permet ainsi un micro-recueil de culture générale. Il s'ensuit l'obligation de compléter, de forer le contexte, l'environnement précis de ces phrases, pour lesquelles l'absence de visuel constitue un manque. Le film, le metteur en scène et le...

couverture

Antonioni de Collectif, Barbara Guidi, Matthieu Orléan, Dominique Païni, Dork Zabunyan

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)

Une expo pour un grand metteur en scène

10 etoiles
Ce grand metteur en scène italien s'avère quelque peu intellectuel, et ses oeuvres d'un premier abord un peu froid, mais elles s'avèrent très riches sur les questionnements de l'amour, de l'art, du couple. L'esthétique est léchée, l'inspiration provient de la peinture, la réflexion dense, l'ensemble baignant dans un épais mystère. L'architecture et les décors y...

couverture

Quel métier étrange, de "Rien Nasser de courir"à "Plus beau que moi tu meurs" de Philippe Clair

critiqué par Incertitudes - (33 ans)

Quel homme étrange !

6 etoiles
Oui, quel homme étrange ce Philippe Clair. Pape de la comédie franchouillarde dans les années 70/80, Philippe Clair se rappelle à notre bon souvenir en sortant son autobiographie intitulée : "Quel métier étrange !" Dans son petit village de Sidi Kacem au Maroc, celui qui ne s'appelle pas encore Philippe Clair mais Prosper Bensoussan subit l'antisémitisme...

couverture

Resident Evil : Des zombies et des hommes de Nicolas Courcier, Mehdi El Kanafi, Bruno Provezza

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)

Portrait de l'horreur vidéoludique.

9 etoiles
Ce livre exceptionnel analyse de façon simple et précise le phénomène Resident Evil, saga vidéoludique incontournable qui a donnée ses lettres de noblesse au "survival horror" et qui a contribué à façonner le jeu vidéo moderne, au moment de la parution du premier volet, fin des années 90. Après avoir passé en revue les origines...

couverture

Le mythe Saint-Tropez de Helge Sobik

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)

Gala-sur-Mer

6 etoiles
Ce mignon village de pêcheurs est devenu un fantasme international, suite à l'installation d'artistes de renom, comme Pablo Picasso, Giorgio Armani, Sheila, mais surtout et avant tout Brigitte Bardot ; et voilà cette chère bourgade photogénique devenue la cité balnéaire de la jet-set, pour le meilleur et pour le pire. Sur le fond, ce beau livre...

couverture

Henri ou Henry : Le roman de mon père de Didier Decoin

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)

Vibrant hommage filial

10 etoiles
Henri, ou Henry, le père de Didier a été un célèbre cinéaste et ce livre est consacré par son fils à ce personnage hors du commun. Il retrace sa vie depuis les origines pauvres dans le Paris d'avant la première guerre mondiale: les divers emplois occupés, la natation dont il fut champion, la boxe qu'il...

couverture

Droit du cinéma de Pascal Kamina

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)

Financer et gérer la création cinématographique

9 etoiles
La France s'enorgueillit du degré quantitatif de création cinématographique, que permet ses systèmes de financements publics, pour devenir le troisième pays producteur de films. Un Code du cinéma et de l'image animée, adopté en 2009, reprend l'essentiel du droit antérieur, apparu depuis 1956, avec quelques modifications structurelles. La diffusion de films est soumise à une autorisation...

couverture

Dictionnaire amoureux du journalisme de Serge July, Alain Bouldouyre (Dessin)

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)

Un hommage subjectif

6 etoiles
Cet ouvrage est intéressant, il retrace beaucoup d'éléments historiques de la profession du journalisme, notamment sur ses racines, les pratiques du XIXème. L'époque contemporaine est certes et presque naturellement privilégiée. Si c'est assez naturel, cela est effectué de manière plus subjective : il s'agit bien d'un livre écrit par le directeur historique de Libération, ce...

couverture

Les guerres des étoiles 1975-1985 L'invasion SF de Jérôme Wybon

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

BACK TO THE FUTURE!

7 etoiles
La décennie 1975-1985 a vu l’avènement d’un tout nouveau genre de film le « Space Opera ». Un seul film a, à lui tout seul, bouleversé l’entièreté du monde du cinéma, il s’agit, vous l’aurez deviné de « La Guerre des Etoiles » (Star Wars) de M. George LUCAS en 1977. Bien sûr, la SF...

couverture

Séries : Une addiction planétaire de Charlotte Blum

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)

Les séries TV ou rien !!!

8 etoiles
Dans la première moitié du dix-neuvième siècle, les directeurs de journaux, en France et en Grande Bretagne en particulier, offrent une nouveauté à leurs lecteurs, le feuilleton ! Il s’agit de proposer à des auteurs d’écrire quotidiennement une histoire à « suivre ». Ils deviennent des auteurs payés à la ligne, à la page… et,...

couverture

Le cinéma français de Jean-Luc Douin

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)

Les grands films français

9 etoiles
Ce beau livre au format de catalogue présente une sélection de grands films français, par ordre chronologique, des origines à nos jours. Ils sont classés par période. Ceux d'avant-guerre représentent un monde à part, en grandes parts inconnu de moi jusque là et non sans intérêt. Chaque film est présenté sur deux ou trois pages, avec...

couverture

John Ford : La violence et la loi de Jean Collet

critiqué par Poet75 - (Paris - 61 ans)

Passionnante méditation sur Ford

9 etoiles
Alors que commence, ces jours-ci, à la Cinémathèque de Paris Bercy, une rétrospective de ses films, je ne résiste pas au plaisir d'écrire quelques lignes à propos d'un cinéaste qui compte parmi ceux pour qui j'ai le plus d'admiration, dont je vois et revois les films avec un bonheur qui ne faiblit pas. Je veux...

couverture

PAN ! Toutes les armes cultes de la pop culture de Maxime Bird

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR LES ARMES DE VOS HÉROS FAVORIS

8 etoiles
L’arme joue un rôle prépondérant dans les films, c’est « l’outil » à travers lequel le héros (comme d'ailleurs son Némésis), est caractérisé. Son indispensable compagnon, parfois même son prolongement. Voici donc une encyclopédie totalement inédite qui présente sur 216 pages, quelques 50 armes symboliques de leur héros. Le livre est divisé en 4 grandes parties,...

couverture

The Magic Hour, une fin de siècle au cinéma de James Hoberman

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

un critique se fait son cinéma

1 etoiles
Me laissant séduire par l'accroche du libraire vendant cet ouvrage, le nouvel espace de « Ombres blanches » dédié au cinéma à Toulouse, les propos élogieux de divers cinéastes le comparant aux critiques très subjectives mais toujours pertinentes même quand elle est injuste avec un réalisateur ou un acteur de Pauline Kael, j'ai acheté presque « sans voir »...

couverture

Conversations en miroir, mythiques mésaventures à Hollywood de Michael Cimino

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

Mythologies US

7 etoiles
Un matin, Michael Cimino apprend qu'une journaliste italienne désire faire son portrait car on le considérerait comme une légende, lui à qui l'on interdit de faire des films depuis déjà quelques années à cause du commerce, des banquiers, de la frilosité morale et intellectuelle, parce que les collines de Burbank abritent depuis le départ une...

couverture

Pourquoi est-ce un chef d'oeuvre ? : 50 longs-métrages d'animation expliqués de Gersende Bollut

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)

excellent ! Indispensable ! Passionnant !

10 etoiles
Souvent, on reste assez prudent face aux dictionnaires et encyclopédies, anthologies et autres best-off, qui prétendent tout nous dire sur un sujet : le dictionnaire des vins, l’encyclopédie des nouvelles technologies, tout sur le foot, tous les films qui faut avoir vu une fois dans sa vie, les bandes dessinées qu’il faut avoir lues, les...

couverture

5e avenue, 5 heures du matin : Audrey Hepburn, Diamants sur canapé et la genèse d'un film culte de Sam Wasson

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

5ème Avenue, 5 heures du matin

7 etoiles
La mise en œuvre de certains films, ceux que la postérité retient de par leur génie, s'apparente souvent à un véritable roman. Ce livre, également une enquête passionnante sur la création d'un objet artistique, raconte celui de l'adaptation de « Petit Déjeuner chez Tiffany's » de Truman Capote, à l'ambiance très différente de celle du livre, œuvre...

couverture

Le Temps scellé : De l'enfance d'Ivan au sacrifice de Andreï Tarkovski

critiqué par Ngc111 - (31 ans)

Aller vers l'art

9 etoiles
Compilation de pensées et de réflexions sur le cinéma et l'art dans sa globalité, Le Temps Scellé du réalisateur Andreï Tarkovski est un livre captivant et passionnant. L'auteur russe parle de la différence (mais aussi des points communs) qu'il peut y avoir entre la littérature (qu'il semble affectionner particulièrement) et le cinéma, tant dans leur...

couverture

Affiches du cinéma fantastique de Gérard Mangin

critiqué par Malic - (76 ans)

Iconographie de l’épouvante

10 etoiles
Ce superbe album illustre un moment du cinéma fantastique, celui de l’âge d’or de l’affiche dessinée, les années 50/60, avant la généralisation de l’affiche photographique et sa standardisation affligeante. « Cinéma fantastique » est pris ici dans un sens très large, qui englobe la science-fiction, surtout quand elle s’accompagne d’horreur, ainsi que des films dépourvus...

couverture

Joueur du grenier, tome 3: L'appel aux devoirs de Frédéric Molas (Scénario), Piratesourcil (Dessin)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

Attention un agenda peut cacher une BD qui cache des vidéos sur des jeux vidéos qui datent

7 etoiles
L'album "Joueur du grenier, 3 L'appel aux devoirs" est dans la même veine que les précédents, mais le scénariste sait renouveler les gags proposés en choisissant un nouveau thème. On a une chute en bas de chaque page. Le héros vit dans les années 1990, c'est-à-dire à la Préhistoire d'internet et nous voyons quels étaient...

couverture

Antonin Artaud dans la guerre : De Verdun à Hitler de Florence de Mèredieu

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

Misères d'un homme en colère anti-tout

8 etoiles
Cet ouvrage permet d’approcher combien la perspective d’aller combattre bouleversa un plus le psychisme d’Antonin Artaud puis d’avoir vu le front comme brancardier quelques semaines fin 1916. Né en 1886 à Marseille sa réforme temporaire est plusieurs fois renouvelée. Ces symptômes relèvent d’une syphilis chronique. Voici comment il se projette dans cet univers : «...

couverture

Patrick Roy de Colette Boyard, Pierre Boyard

critiqué par Incertitudes - (33 ans)

Patrick, le roi des animateurs

9 etoiles
Quand j'étais gamin, je regardais beaucoup la télévision. J'étais souvent chez ma grand-mère car justement je pouvais la regarder aussi longtemps que je le voulais. Feu ma grand-mère aimait les jeux télévisés. Pas tellement ce qui est culturel comme Des chiffres et des lettres ou Questions pour un champion. Mais plutôt le divertissement. Et en cette...

couverture

Michel Audiard : ou Comment réussir quand on est un canard sauvage de Philippe Durant

critiqué par Incertitudes - (33 ans)

Le plus grand dialoguiste du XXeme siècle

9 etoiles
Michel Audiard ou Comment réussir quand on est un canard sauvage est la biographie la plus complète que l'on puisse trouver consacrée à l'auteur des Tontons flingueurs. Et elle n'est pas signée par n'importe qui. L'auteur est Philippe Durant déjà responsable des biographies de Lino Ventura, Jean-Paul Belmondo ou Simone Signoret. Avant de parler moi aussi...

couverture

Ubik, le scénario de Philip Kindred Dick

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

Dick est vivant, sommes nous morts ?

7 etoiles
Les éditions « Hélios » ont sorti le scénario d'un des livres les plus célèbres de Dick, écrit après sa fameuse « crise mystique » de 1974, dessinée par Robert Crumb dans un numéro célèbre d'« Actuel », qui plus qu'une illumination serait due à une épilepsie cérébrale causée par l'absorption par l'auteur de « le maître du Haut Château » de beaucoup...