Bande dessinée => Humour (786 livres critiqués)


Page 1 de 16 Suivante Fin

couverture

Le Génie des alpages de F'Murr

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 48 ans)

ATTENTION, HUMOUR DÉCALÉ!

6 etoiles
Là-haut, tout là-haut dans les alpages, là où personne ne vas jamais, là où personne ne regarde jamais, tout tout près du ciel, il s’en passe des vertes et des pas mûres C’est cela que nous propose de découvrir F’MURR (né en 1946 sous le nom de Richard PEYZARET) avec sa série « Le Génie...

couverture

Le Génie des alpages, tome 5 : Les intondables de F'Murr

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 48 ans)

ALPAGES EN FOLIE!

6 etoiles
«Les Intondables », est le cinquième tome de la série « Le Génie Des Alpages » de F’MURR et date de 1980. Comme toujours avec cette série, nous sommes ici dans le comique le plus absolu et bien sûr toujours tout là-haut, là-haut, dans les Alpages. Nous nous retrouvons en compagnie d'Athanase Percevalve, le berger,...

couverture

De rien de Geoffroy Monde

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Monde décalé

8 etoiles
Bienvenue au formidable spectacle de Geoffroy Monde ! En vingt sketches, il nous emmène dans son univers absurde, abordant les thèmes les plus éclectiques (le mariage, les soirées parisiennes, le yoga…), mettant en scène des personnages un peu crétins et obstinés, se jouant des situations et des conversations les plus triviales… Avec ce drôle d’OVNI, Geoffroy...

couverture

Loup-Phoque de Davy Mourier

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

La banquise en folie

7 etoiles
Sur la banquise, on trouve de drôles de créatures : un ours bas du front, un manchot dépressif, une chouette mauvaise mère sadique, un poisson suicidaire, mais surtout un loup-phoque, croisement raté d’un père loup et d’une mère phoque. A vrai dire, ce petit monde blanc et gelé ressemble comme deux cristaux de glace à...

couverture

Devenir papa pour les Nuls en BD de Mademoiselle Navie (Scénario), Sophie Ruffieux (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 60 ans)

Puisque c'est, parait-il, la fête des pères, qu'elle le soit jusqu'au bout !

7 etoiles
Voici enfin une bande dessinée qui ne sert à rien, dont l’utilité n’est même pas à prouver car la réponse est déjà connue, définitivement et sans aucun doute : ce livre n’a aucune utilité ! Quand j’ai vu le titre, je n’ai pas hésité à le cacher, le glisser loin des piles à lire, une...

couverture

Nelson - tome 10 - Cyclone destroy de Bertschy

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 48 ans)

DIABLOTIN UN JOUR…

6 etoiles
Quel est le plus affreux cauchemar qu’un diablotin puisse faire ? (1) Ou bien que se passe-t-il si on branche Nelson à un détecteur de mensonges ? (2) ou encore qu’est-ce qu’une partie de «billard Nelson» ? (3) Qui est assez « désœuvré » pour lire les aventures d’une jeune femme et d’un diablotin...

couverture

Nelson - tome 16 - Déplorable surprise de Bertschy

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 48 ans)

DIABLOTIN FOREVER!...

6 etoiles
Que pensez-vous qu’un diablotin puisse faire avec 5 boîtes de Jelly pudding ? (1) Ou bien encore comment Nelson peut-il faire un jacuzzi au poisson rouge? Ou encore qu’est-ce qu’une partie de « boules de glace » ? (3) Plusieurs fils rouge dans cet album, la 16ème aventure de notre diablotin préféré. Tout d’abord, Linda la...

couverture

Calvin et hobbes, tome 14 : Va jouer dans le mixer ! de Bill Watterson

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 27 ans)

Calvin contre l'abominable monstre des neiges à deux têtes

10 etoiles
Difficile d'être gentil à l'approche de Noël quand on est un garnement comme Calvin et que l'un de ses passe-temps favoris est de lancer des boules de neige sur sa voisine. Et si encore il n'y avait que cela, mais non, car entre les bonhommes de neige à l'apparence... particulière et les descentes en luge...

couverture

Combats de Daniel Goossens

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Combats extraordinaires

8 etoiles
Si Goossens avait eu un grand-père dans le cinéma, il aurait pu s’appeler Jacques Tati. Si son Combats n’a pas obtenu de prix à Angoulême, il demeure une des perles humoristiques de l’an dernier avec ses sketches aussi lunaires qu’improbables. Le côté battant du créateur de « l’Encyclopédie des bébés » n’a jamais vraiment sauté aux...

couverture

Carnet de santé foireuse de Pozla

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Very bad tripes

8 etoiles
Pendant longtemps, Pozla a prêté peu d’attention à ses problèmes de « bide », dont les docteurs disaient qu’ils n’étaient que « psychosomatiques ». Jusqu’au jour où, une fois marié, les premières crises plus aiguës apparaissent, avec au final un diagnostic, sans appel : il souffre de la Maladie de Crohn, une maladie rare, incurable,...

couverture

Trashed de Derf Backderf

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Voyage dans nos poubelles...

8 etoiles
Avec « Trashed », Derf Backderf signe un récit inspiré de son expérience d’éboueur, un job qu’il a occupé pendant un an à la fin des années 70. Une plongée édifiante dans la grande poubelle de l’Amérique. Oscillant entre le récit semi-autobiographique et le documentaire, l’auteur de « Mon ami Dahmer » évoque ici son expérience...

couverture

Relation Cheap de Elosterv (Scénario et dessin), Davy Mourier (Scénario et dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

L’amour et ses bugs

8 etoiles
Davy Mourier et Elosterv se sont connus sur le réseau. L’idée leur est venue de mettre en images leur rencontre virtuelle dans cette BD tout en humour et empreinte d’une tendresse qui ne veut pas dire son nom. Sont évoqués l’amour, le sexe, le couple, et toutes ces sortes de choses… bref, la vie quoi...

couverture

Hägar Dünor, Tome 1 : 1973-1974 de Brian Walker, Dik Browne (Scénario et dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 47 ans)

Génial

10 etoiles
Les éditions Urban Strips ont eu la géniale idée de rééditer les strips d'Hägar Dünor, que personnellement je lisais dans l'avant dernière page du journal "Ouest-France" chez mes grand parents quand j'avais à peine une dizaine d'années. Cet album m'a fait l'effet d'une madeleine de Proust. Suivre les aventures du terrible viking Hägar Dünor est véritablement jubilatoire....

couverture

Comment écrire un polar suédois sans se fatiguer de Henrik Lange

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Bidon d’essence et allumettes (suédoises)

7 etoiles
Vous avez toujours rêvé d’écrire un polar suédois, mais vous n’avez jamais le temps ? Inutile de vous inscrire à un club d’écriture, ce guide est là pour vous en donner toutes les ficelles descriptives, du sempiternel gobelet à café à la feuille d’arbre qui tombe ! Nul doute qu’après une telle lecture, vous deviendrez...

couverture

Le Grand Méchant Renard de Benjamin Renner

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Même pas peur !

9 etoiles
Depuis « les Fables » de La Fontaine, on croyait les renards rusés. Avec Benjamin Renner, on les découvre pleutres et inoffensifs. Comme ce grand méchant renard qui, à défaut d’être la terreur des basses-cours, a au moins le mérite de nous faire hurler de rire en cette fin d’année quelque peu morose, et ce...

couverture

Cul nul de Baraou (Scénario), Fanny Dalle-Rive (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 36 ans)

"La face cachée du sexe, celle dont on ne parle jamais, par crainte du ridicule"

5 etoiles
Ces courtes histoires permettent d'évoquer les tracas quotidiens en matière de sexe et de séduction. La quatrième de couverture est explicite : "Drague lourde, panne, maladresse, râteau, incompatibilité d'humeur ou d'odeur, fiasco et embarras en tout genre ..." Les dessins permettent d'évoquer certaines situations empreintes de vérité et de justesse, mais peu évoquées en littérature...

couverture

Achille Talon vous salue bien de Greg

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 30 ans)

Achille Talon

2 etoiles
Personnage créé en 1963 pour le magazine Pilote et rebaptisé Polite dans la série. Incarnation de la bêtise, cette bande dessinée recèle de dialogues recherchés et subtils, multipliant les néologismes, les calembours et autres jeux de mots. Achille Talon pourrait au prime abord se situer dans le sillage de Gaston Lagaffe : un bon gros...

couverture

Intégrale auto bio de Cyril Pedrosa

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 30 ans)

Auto bio, titre...

8 etoiles
Sous forme de jeu de mots, pour désigner un engagement écologiste et solidaire, sous une perspective autobiographique. A travers de courtes scénettes, l'auteur, partisan du "consommons bio et local", tente de nous démontrer que le quotidien de ces citoyens au comportement responsable n'est pas toujours rose : galères, contradictions et étiquette sociale apposée sur leur front....

couverture

Le monde de la télé de Mario Malouin

critiqué par Windigo - (Amos - 33 ans)

La télé en humour

9 etoiles
Les séries télévisées québécoises, mais également américaines, les plus populaires des années 1990 sont parodiées dans cette bande-dessinée. Nous y retrouvons donc les personnages québécois les plus marquants tels que Pôpa, de la Petite Vie, Claire Lamarche, Marina Orsini, Roy Dupuis, Normand Brathwaite, qui animait Piment Fort, et plusieurs autres. Du côté américain, nous retrouvons...

couverture

Du côté des violés de Copi

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 36 ans)

Des histoires insolites et un univers surréaliste

8 etoiles
Lors du salon du livre de Paris où l'Argentine était invitée, les auteurs parlaient énormément de Copi, dessinateur, écrivain, dramaturge, un auteur qu'il fallait que l'on découvre impérativement. Il a travaillé quelque temps pour Charlie Hebdo aussi. Je ne le connaissais pas et je viens de lire cette bande dessinée, suite d'histoires humoristiques, dont le...

couverture

Guide sublime de Fabrice Erre

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 36 ans)

Bienvenue en dictature !

6 etoiles
Fabrice Erre a inventé un personnage de dictateur, sorte de Borat, colérique, stupide, joueur, petit bonhomme hystérique et moyen utilisé par le dessinateur pour faire une critique de la figure du dictateur. Ce personnage caricatural emblématise tous les dictateurs orientaux et occidentaux, êtres capricieux ici. Ce "guide sublime" impose aux hommes de porter la moustache,...

couverture

La Légende de Robin des Bois de Manu Larcenet

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)

De l'Umour, de l'humour et plus encore... ou Larcenet à mi-chemin entre Fluide Glacial et le "Retour à la terre"

10 etoiles
Pour moi (comme sans doute pour bien d’autres), le principal mérite de Fluide Glacial est d’avoir permis l’éclosion puis la révélation des talents de Goossens et de Manu Larcenet, qui ont transcendé la BD d’Umour pour totalement renouveler la BD d’humour… « La légende de Robin des bois » met en scène un Robin des bois...

couverture

Le confesseur sauvage de Philippe Foerster

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Notre père qui êtes odieux

8 etoiles
Le jour où un morceau de lune s’écrase sur la centrale nucléaire de Tchernobourg, le quotidien de la riante cité s’en trouve bouleversé. Une race de mutants aux formes et aux pouvoirs variés va apparaître et se mêler à la population. Parmi eux, un homme-pieuvre capable de déclencher la confession de tout quidam par simple...

couverture

Jusepe en Amérique de Carlos Trillo (Scénario), Pablo Tunica (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 36 ans)

Le nain Jusepe et les conquistadors

9 etoiles
En 1535, Don Pedro de Mendoza embarque avec ses hommes pour l'Amérique du sud à la recherche d'un trésor. Rapidement malade et alité, fragilisé, il n'est plus que l'ombre de lui-même, il faut donc le seconder. On fomente des complots, on élimine des personnes gênantes ... La soif de pouvoir autorise certains hommes à agir...

couverture

Like a steak machine de Fabcaro

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

On connaît la chanson...

8 etoiles
« Il est des chansons qui appellent instantanément une scène précise, une période, une image… ». C’est ainsi que Fabcaro, bédéaste et trentenaire régressif lors de la publication de cet album en 2009, a eu l’idée rigolote d’illustrer plusieurs morceaux qui ont marqué son enfance et son adolescence dans les années 80-90. De Hervé...

couverture

Punk rock & mobile homes de Derf Backderf

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Mon ami Otto

8 etoiles
Au tournant des années 80, Akron, « capitale du caoutchouc », était frappée de plein fouet par la crise automobile. C’est dans cette ville industrielle et des plus quelconques de l’Ohio qu’a prospéré le mouvement punk rock, en grande partie grâce à son temple, The Bank, établissement bancaire reconverti en salle de concerts. Derf...

couverture

Nouveaux Talents du Rire Illustres 2012-2014 de Ehlyass

critiqué par Yann.loup - (37 ans)

Un livre coup de coeur pour l'univers de la scène et des humoristes

10 etoiles
Dans le métier d'humoristes, il y en a pour tous les goûts : Stand-up, imitations, sketchs engagés ou burlesques, humour noir ou absurde... Mais il y a surtout des années de travail, galères, petits boulots ou plans foireux avant de parvenir à forger sa personnalité et développer son style. Certains parviendront ainsi à obtenir la reconnaissance du...

couverture

Professeur Layton et l'étrange enquête, tome 2 de Naoki Sakura

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 27 ans)

Le mystère du pingouin à corne

6 etoiles
Revoilà le plus gentleman des héros de jeux vidéos pour le deuxième tome de ses aventures toujours aussi burlesques et parsemées d'énigmes. Entre un mystérieux tueur qui en veut à sa vie, un sosie de Layton ruinant sa réputation, un étrange voyage dans le temps ou bien encore une simple visite chez le dentiste le...

couverture

Margaux Motin rencontre la femme parfaite est une connasse de Marie-Aldine Girard (Scénario), Anne-Sophie Girard (Scénario), Margaux Motin (Dessin)

critiqué par Antihuman - (Paris - 33 ans)

Oui et non

2 etoiles
Curieux comme la mode - qui favorise actuellement la tendance laide comme chacun sait - s'immisce dans notre vie intime. A commencer par l'humour, ou les bobos et les ploucs s'allient ensemble et trouvent des protocoles tous aussi stupides que les autres mais surtout vulgaires ! Bien sûr il ne s'agit pas là d'images immondes...

couverture

Le jour le plus long du futur de Lucas Varela

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Débarquement du troisième type

7 etoiles
Dans un monde futuriste ultra-robotisé, deux multinationales du soda se partagent le pouvoir. Toutes deux s’affrontent dans une guerre commerciale sans merci, où chaque citoyen doit choisir son camp et ne surtout pas se tromper de breuvage sous peine d’être mis aux arrêts. C’est dans ce contexte tendu qu’un extra-terrestre, suite au crash de son...

couverture

Astrid Bromure, Tome 1 : Comment dézinguer la petite souris de Fabrice Parme

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 60 ans)

Une belle histoire à faire découvrir...

8 etoiles
Fabrice Parme est un artiste – auteur de bandes dessinées et dessins animés – que j’aime beaucoup et que je suis depuis longtemps. Son Roi Catastrophe, créé avec Lewis Trondheim, a été pour moi une excellente série bédé pour la jeunesse et je lui ai toujours dit que je regrettais son arrêt. Aussi, quand j’ai...

couverture

Les pensées de l'âne noir , tome 3 : Ane à thèmes de Guy Michel

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 49 ans)

Regards d'âne sur le monde

8 etoiles
Une fois n'est pas coutume, je souhaitais vous présenter ce livre que j'ai acquis lors d'un "Marché franc". L'auteur, Guy Michel, était présent, avec son coquin d'âne et ses planches de caricatures, très accessible (l'auteur !), et cet échange m'a incitée à découvrir son travail. Voici donc "Ane à Thèmes", le tome 3 des Pensées...

couverture

Calvin et Hobbes, tome 16 : Faites place à Hyperman ! de Bill Watterson

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 27 ans)

"L'enfance c'est fait pour gâcher la vie des adultes"

9 etoiles
C'est l'été et malgré la chaleur Calvin est toujours d'attaque pour faire le maximum de bêtises en un minimum de temps comme lancer des bombes à eau sur Susie, sa victime préférée, faire tourner en bourrique ses parents ou bien embêter Hobbes qui le lui rend bien. Mais cela n'empêche pas le jeune garçon de...

couverture

Propos irresponsables, Tome 3 : Impondérables de Christian Binet

critiqué par Fredericpaul - (Chereng - 54 ans)

Un Binet très noir

7 etoiles
Il s'agit ici d'un album assez désespéré de Binet. Un humour potache met en scène des personnages désespérés. C'est parfois drôle, toujours triste. Quel est le dessein de l'auteur d'assembler ainsi autant de destins brisés, d'individus se dissolvant dans leurs chagrins ou leurs difficultés ? Le style Binet est bien présent et ainsi tout son talent. Mais que...

couverture

Comment devenir belge ou le rester si vous l'êtes déjà de Gilles Dal (Scénario), Frédéric Jannin (Dessin)

critiqué par Le rat des champs - (66 ans)

Etre belge, c'est chic.

9 etoiles
Mais que s'est-il passé? Il y a peu, la belgitude croulait sous les sarcasmes des Français, Coluche croyait que nous Belges nous nourrissons exclusivement de bières et surtout de frites, et voici que maintenant, être Belge, c'est très tendance. "Ah, vous êtes belge, comme c'est intéressant," disent nos voisins d'outre Quiévrain. Nous sommes la patrie...

couverture

Les Tuniques Bleues - tome 58 - Les Bleus se mettent au vert de Raoul Cauvin (Scénario), Willy Lambil (Dessin)

critiqué par Vince92 - (Zürich - 38 ans)

Cauvin en roue libre...

4 etoiles
...encore un album des Tuniques bleues, le 58ème avec l'inoxydable duo d'auteurs, Cauvin au scénario et Lambil au dessin (Leonardo à la couleur). Cette fois, Chesterfield et Blutch les deux compères sont désignés pour ramener des vivres fraîches au campement sous peine de voir toute l'armée périr du scorbut. Un prétexte supplémentaire pour voir les deux...

couverture

La BD est Charlie de Collectif

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 60 ans)

A acheter et lire !

10 etoiles
Après les attentats de janvier 2015 en France, il fallait bien que les hommages se succèdent et même que certains récupèrent tout cela à des fins commerciales, de notoriété, de succès personnel. Ce n’est ni une nouveauté, ni une spécificité française ou je ne sais quoi ! C’est ce que l’humanité nous a montré depuis...

couverture

Les temps changent de Zak

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 60 ans)

une belle découverte !

8 etoiles
L’humour du Flamand Zak, Jacques Moeraert de son vrai nom, n’était jamais arrivé jusqu’à moi. D’une part, il aurait fallu qu’il soit traduit et diffusé en France, et il ne le fut que tardivement en 2005 avec cet ouvrage Les temps changent, d’autre part, quand il le fut, c’est avec fort peu de publicité et...

couverture

Un 2e jour au musée avec les Bidochon de Pierre Lacôte, Patrick Ramade, Christian Binet (Scénario et dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 48 ans)

LES BIDOCHON RETOURNENT AU MUSÉE

7 etoiles
Dans un précédent volume (Déjà critiqué sur CL), Raymonde Bidochon avait réussi à convaincre son mari, Robert, de la suivre pour passer une journée au musée. A sa grande surprise Robert a « adoré » et notre couple a donc décidé de remettre cela. Bien décidés à pique-niquer dans « un coin sympa », bien...

couverture

Spirou N° Hors-Série spécial Charlie de Collectif

critiqué par Alexisculture - (24 ans)

150 auteurs pour un Spirou en toute liberté… d’expression

10 etoiles
On n’a toujours pas compris ce qu’il s’est passé, c’était il y a un peu plus d’une semaine. Pour tout dire, c’était hier, c’était ce matin-même. De ces jours qui glacent le sang, et incitent à repartir de plus belle. Car si une partie de Charlie s’est envolée sous les impacts sans audace des Kalach’,...

couverture

Passe-moi l'ciel - tome 7 - Tenue correcte exigée ! de Janry (Scénario), Stuf (Dessin)

critiqué par Alexisculture - (24 ans)

Des nouvelles, barrées, du ciel (Passe-moi l’ciel Tome 7)

7 etoiles
En ces jours sombres de notre histoire (côté français ou côté Afrique et ailleurs), cela fait du bien de décomplexer la mort et de rire avec elle. Chance, c’est le moment choisi par Saint Pierre et ses acolytes, Saint Stuf et Saint Janry pour ne pas les citer, pour envahir les librairies avec le ...

couverture

Un jour au musée avec les Bidochon de Christian Binet, Pierre Lacôte, Patrick Ramade

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 48 ans)

VINGT TOILES DE MAÎTRES À TRAVERS LES YEUX DES BIDOCHON

7 etoiles
Pour la première fois et par on ne sait quel miracle, Raymonde Bidochon arrive à convaincre son mari, Robert, d’aller dans un musée découvrir des toiles des plus grands peintres. Inutile de dire que leurs réactions et commentaires sont absolument hilarants, savoureux, absolument incroyables et hors de propos… Le musée des Beaux-Arts de ...

couverture

Nelson - tome 15 - Exécrable par nature de Bertschy

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 48 ans)

LE DIABLOTIN EST DE RETOUR !

5 etoiles
« Exécrable par nature » est, à l’heure où j’écris ces lignes, la dernière aventure en date, parue de notre diablotin « à domicile » préféré. Au début de l’album, Nelson accepte de rejoindre le jeune « Canard Poissard » chez les scouts. Rassurez-vous, pas pour aider la communauté, pas pour protéger la nature, pas...

couverture

Les Fabuleux Freak Brothers, intégrale Tome 9 de Paul Mavrides, Gerhard Seyfried, Gilbert Shelton (Scénario et dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Freak et choc

8 etoiles
Fers de lance des comics underground à la fin des années 60, les Freak Brothers sont passés au rang d’icônes du 9ème art. Dans ces histoires courtes, les trois frangins hirsutes, prêts à tout pour se procurer de la drogue, élaborent les combines les plus foireuses aux conséquences les plus catastrophiques. En butte à l’establishment,...

couverture

Les aventures du Chat de Fat Freddy: Qui porte la culotte ici ? de Gilbert Shelton

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Un matou mal léché

7 etoiles
Spin off des Fabuleux Freak Brothers, « Fat Freddy’s Cat » est aussi peu présentable que son maître, le plus stupide de la fratrie Freak. Même graphiquement, il est plutôt mal dessiné, comme si son créateur avait tout fait pour le rendre antipathique. Indolent et attaché au confort du squat du moment, c’est souvent d’un...

couverture

Rubrique-à-brac, tome 5 de Gotlib

critiqué par Lecassin - (Saint Médard en Jalles - 60 ans)

Du Gotlib... Et du bon...

10 etoiles
Chais-pas vous, mais moi, j’ai découvert Gotlib dans les années 70 dans les pages de la revue « Rock & Folk » où Hamster Jovial, chef scout de son état, nous présentait tous les mois (entre autres) un arrangement de « Flamme pure et légère », à la manière d’Alice Cooper, de...

couverture

La dynastie Donald Duck, Tome 10: Le champion de la fortune et autres histoires de Carl Barks

critiqué par Kalie - (Sarthe - 46 ans)

Inusable

10 etoiles
Les amateurs de Donald, Picsou et Cie ne doivent pas rater cette intégrale de l’œuvre de Carl Barks publiée par ordre chronologique en vingt-quatre volumes chez Glénat. Même si les personnages de l’auteur ont été repris par d’autres avec succès (des dessinateurs italiens et surtout l’américain Don Rosa le digne héritier de Barks) ; Carl...

couverture

La Petite Mort Tome 2: Le secret de la licorne-sirène de Davy Mourier

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Drôlement macabre !

9 etoiles
La suite des aventures de la Petite Mort, funeste et mignon rejeton d’un couple de faucheurs. Cette année, il se prépare à entrer au collège avec son meilleur ami Ludovic, leucémique et un peu benêt. C’est dans ce contexte que la vie de la famille Mort va se trouver perturbée par la découverte.. d’un...

couverture

Notes Tome 9: Peu d'or et moult gueule de Boulet

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Irrésistiblement hilarant

9 etoiles
Et voici paru le neuvième volume du dessinateur-blogueur Gilles Roussel, alias Boulet, avec une jolie couverture en impression couleur et or. Avec humour, l’auteur y évoque en vrac ses angoisses existentielles et métaphysiques de trentenaire régressif à l’approche de la quarantaine, mais aussi ses petits bonheurs, ses fantasmes et tracas divers, ses voyages et ses...

couverture

Calvin et Hobbes, tome 12 : Quelque chose bave sous le lit ! de Bill Watterson

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 27 ans)

"J'ai beaucoup de bon sens, mais je n'en tiens aucun compte"

10 etoiles
Quel garnement ce Calvin ! Que ce soit à l'école ou à la maison il n'en rate pas une pour le plus grand désespoir de ses parents, surtout qu'Hobbes, loin de le temporiser, le suit bien volontiers dans ses délires. Et dans ce tome Calvin est vraiment déchaîné, de la salle de bain inondée aux blagues...