Littérature => Nouvelles (694 livres critiqués)


Début Précédente Page 14 de 14

couverture

Flûte, flûte et flûtes! et autres nouvelles de Isaac Asimov

critiqué par Asimov - (Corroy-le-Grand - 34 ans)

Flûte, flûte et flûtes !

7 etoiles
D'après ce titre, on pourrait penser que ce recueil de nouvelle n’est pas très intéressant mais détrompez vous c’est bel et bien un très bon livre de nouvelles dans la grande tradition d’Asimov. Il nous fait réfléchir sur le devenir de notre espèce même si de temps en temps les idées bien qu’un peu scabreuses...

couverture

Nouvelles histoires extraordinaires de Edgar Allan Poe

critiqué par Aaro-Benjamin G. - (Montréal - 48 ans)

Légendaire

10 etoiles
Sans aucun doute pour moi, le recueil de nouvelles le plus important de tous les temps. 23 contes fantastiques dont les chef d’œuvres : Le Cœur révélateur, La Chute de la maison Usher, Le Puits et le pendule, Le Chat noir et La Barrique d’amontillado. Les nouvelles regroupées sous ce titre sont plus noires, moins accessibles...

couverture

La Sorcière rousse de Francis Scott Fitzgerald

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 47 ans)

Petite lecture agréable

7 etoiles
Voici deux belles nouvelles de Francis Scott Fitzgerald. Enfin, la première est belle, la seconde un peu moins. La Coupe de cristal est l'histoire d'une femme superbe, adulée, qui décide d'épouser un homme riche plutôt qu'un de ses admirateurs, désargenté. Ce dernier lui offre, en guise de cadeau d'adieu, une coupe en cristal taillé en lui...

couverture

Les gens fidèles ne font pas les nouvelles de Nadine Bismuth

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 75 ans)

Ces mâles infidèles

8 etoiles
L'amour, la mort, les valeurs, l'enfance, la filiation, surtout paternelle, sont des thèmes familiers de la littérature québécoise. Voilà que Nadine Bismuth, née en 1975, arrivait en 1999 avec un thème moins souvent abordé, soit celui de l'infidélité. Le silence entoure cette réalité, dont on dit qu'elle compose le bagage génétique de l'homme, comme quoi...

couverture

Nouvelles (Un jour rêvé pour le poisson banane) de Jerome David Salinger

critiqué par Béatrice - (Paris - - ans)

Il peut faire mieux

5 etoiles
La première nouvelle « Un jour rêvé pour le poisson banane » convainc par le suspense et la chute. Mais sur l’ensemble de neuf nouvelles de ce recueil, je n’ai aimé que deux. Maigre bilan. Par exemple « Juste avant la guerre avec les Esquimaux » : d’accord, le titre est une trouvaille. Et après ?...

couverture

L'image dans le tapis de Henry James

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

Le dur métier de critique(ur)

9 etoiles
Un jeune critique est amené à écrire un article sur le dernier livre de Hugh Vereker, écrivain renommé. Quelques jours après la parution cet article, il rencontre l’écrivain qui trouve le papier anodin, conforme à la moyenne de ceux qu'on écrit d’habitude sur ses livres. « Personne ne voit jamais rien ! « se plaint-il auprès...

couverture

Un coup d'aile, suivi de "La Vénitienne" de Vladimir Nabokov

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

L'enchanteur

9 etoiles
Chez Nabokov, le réel passe en priorité par la vision. Tout n'est que chatoiement, miroitement, effets de couleurs... La première nouvelle débute de la sorte par un enchantement vécu par Kern, un homme qui se meut dans le sillage forcément magique d'une jeune et légère résidente d'un hôtel en Suisse. Mais l'enchantement vire à l'angoisse, car...

couverture

Les lettres de Edith Wharton

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

Les arrangements de l'amour

8 etoiles
Lizzie West, une jeune institutrice, tombe amoureuse à Paris de Vincent Deering, le père de sa petite élève. Quand sa femme meurt, Mr Deering doit retourner aux Etats-Unis pour gérer des biens de son épouse. Les deux amoureux promettent de s’écrire. Lizzie West ne faillit pas à sa promesse, mais elle ne reçoit jamais de réponse...

couverture

Nouvelles orientales de Marguerite Yourcenar

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Contes d'ailleurs et d'un autre temps

8 etoiles
Ce petit volume paru chez Gallimard dans la collection « L’Imaginaire » contient dix nouvelles qui ont été publiées pour la première fois en 1938. Dans sa postface Marguerite Yourcenar nous dit en avoir légèrement modifié certaines plus tard. L'auteur rassemble sous ce titre des nouvelles d’inspiration chinoise, indienne, balkanique, grecque et, étrangement, une qui se...

couverture

Le dernier souper et autres nouvelles de Shūsaku Endō

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

Sur les rives de l'horreur

8 etoiles
Trois nouvelles de l’écrivain catholique japonais pour nous le faire découvrir et aimer. Son style se caractérise par une extrême simplicité de la phrase, ce qui n'empêche pas les nouvelles d'être très construites, par l’introduction par exemple d’un second thème en parallèle du premier, et leur lecture d'atteindre de proche en proche à une rare intensité...

couverture

L'homme au parapluie et autres nouvelles de Roald Dahl

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

Quatre nouvelles savoureuses

9 etoiles
L'auteur de « Charlie et la chocolaterie » (dont une nouvelle version cinéma devrait voir le jour sous les auspices de Tim Burton, et avec Johnny Depp) nous propose ici quatre nouvelles savoureuses qui frisent la perfection, si elles ne l’atteignent, sur les touchantes petitesses des hommes. Dans « L'homme au parapluie », on apprend...

couverture

Pas après minuit de Daphne Du Maurier

critiqué par Maya - (Eghezée - 42 ans)

Ces petits grains de sables...

8 etoiles
... qui viennent gripper l'engrenage. C'est un peu le point commun au cinq nouvelles qui composent ce recueil. Au départ, les personnages vivent une petite vie bien calme jusqu'à ce qu'un événement, parfois anodin, boulverse leur vie. Quoi de plus commun, en effet, de rencontrer pendant vos vacances des gens qui ne semblent être là...

couverture

Le corps de Hanif Kureishi

critiqué par Saule - (Bruxelles - 52 ans)

Changer de peau

8 etoiles
Hanif Kureishi écrit des livres mais aussi des scénarios pour le cinéma et le théâtre. A son actif notamment le scénario de "My Bautiful Laundrette", un film réalisé par Stephen Frears en 1985 et plus récemment celui de "My son the fanatic". Pakistanais par son père et anglais par sa mère son sujet de prédilection...

couverture

Histoires extraordinaires de Edgar Allan Poe

critiqué par Nothingman - (Marche-en- Famenne - 37 ans)

En route pour l'imaginaire

8 etoiles
Ce recueil comprend une foule de petites histoires, toutes plus étranges les unes que les autres. Edgar Allan Poe nous emmène au gré de son esprit torturé dans des aventures qui flirtent souvent avec l'imaginaire et l'occulte. La première nouvelle "Double assassinat dans la rue Morgue" est une splendeur (par ailleurs déjà critiquée par Tophiv...

couverture

Fièvre romaine de Edith Wharton

critiqué par Saule - (Bruxelles - 52 ans)

La perfection

10 etoiles
Cette courte nouvelle d'Edith Wharton (30 pages), est pour autant que je puisse juger, tout simplement parfaite. C’est la perfection au niveau de la trame, de la sensibilité et de l'écriture. Le grand frisson garantis. Deux dames américaines, mûres et toute deux veuves, profitent de la vue du Palatin et du Forum par une belle soirée...

couverture

Vends maison où je ne veux plus vivre de Bohumil Hrabal

critiqué par Rotko - (Avrillé - 43 ans)

La liberté est roborative !

6 etoiles
Voilà un recueil qui représente aux yeux du traducteur "un des plus purs chefs-d'oeuvre" de Hrabal. Mais 6 nouvelles sur 7 peuvent paraître hermétiques à un lecteur ignorant du contexte tchécoslovaque. Pourtant" le tambour crevé" séduira le lecteur : le narrateur et son beau-frère sont des fonctionnaires obtus et épris d'ordre. Qu'un "lutin embrouilleur" vienne...

couverture

Grain de grenade de Edith Wharton

critiqué par Féline - (Binche - 39 ans)

Histoires de fantômes

6 etoiles
On peut supposer, à en croire le prologue, qu'Edith Wharton a écrit ce recueil de nouvelles, pour exorciser une vieille peur des fantômes. A 9 ans, lors d'une convalescence suite à fièvre typhoïde, la petite Edith lit un livre pour enfants sur les fantômes, livre qui l'effrayera à un tel point qu'elle fera une rechute....

couverture

L'amour d'Erika Ewald de Stefan Zweig

critiqué par Bluewitch - (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 38 ans)

Rendez-vous manqué avec le destin

8 etoiles
« Elle avait désormais conscience de cette réalité profonde : la grande paix sacrée pour laquelle elle avait lutté ne peut s’obtenir qu'à l'issue d'une douleur intense et purificatrice, le bonheur n’existe pas pour celui qui n’a pas parcouru le chemin de la souffrance. » Erika Ewald est une jeune femme convenable, l’âme artiste, pure et...

couverture

Brûlant secret de Stefan Zweig

critiqué par Persée - (La Louvière - 66 ans)

Le charme discret de la bourgeoisie

10 etoiles
Longtemps j'ai ignoré Stefan Zweig et me voici envoûté par son charme troublant. Ainsi le parfum des roses d'automne, lancé comme un dernier cri d'amour, séduit les promeneurs attardés. Il faut se laisser imprégner par l'humanité de Zweig comme une bruine qui, insensiblement, vous détrempe plus qu'une averse violente. C'est un subtil explorateur de l'âme...

couverture

Douze contes vagabonds de Gabriel García Márquez

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

Une poignée de ballons-récits pour entrer en lévitation

8 etoiles
Douze contes écrits sur dix-huit années (de 1974 à 1992) et qui ont pour point commun de rapporter des histoires qui se déroulent dans des villes européennes et dont le narrateur aurait été le témoin. La belle illustration de couverture montre douze roses rouges plantées dans une corbeille remplie de feuilles de papier parcourues de...

couverture

L'arbre des possibles et autres histoires de Bernard Werber

critiqué par Leura - (-- - 66 ans)

Un feu d'artifice sans artifices

8 etoiles
A ma connaissance, c'est la première fois que Bernard Werber s'essaye à la nouvelle, et dans l'ensemble, ce recueil est plutôt réussi. Les fans de l'auteur retrouveront avec délices son humour, son érudition, mais aussi ses coups de coeur et ses coups de sang, ses colères, ses révoltes, ses inquiétudes. Werber est un fin observateur...

couverture

La Peur de Stefan Zweig

critiqué par Pendragon - (Liernu - 47 ans)

Le tourbillon des sens !

8 etoiles
Cette nouvelle, écrite en 1913, est comme toutes les autres de cet auteur que j'ai déjà eu la joie de lire, un grand classique pour l'époque. On imagine très bien les personnages, les dames à ombrelles et les messieurs à redingote, campés dans leur costume de ce début du vingtième siècle et déambulant dans les...

couverture

Le Horla de Guy de Maupassant

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 31 ans)

Les mots défilent sous mes yeux comme envoûtée....

8 etoiles
Un livre excellent rempli de petites nouvelles à dévorer... Mélange de suspens, de folie, de terreur, d'humour... Bref, si vous ne deviez lire qu'un seul livre de Maupassant ce serait celui-ci... Le horla raconte la dégradation d'un homme face à la folie. Jour et nuit il se sent traqué. Il sent derrière lui comme une...

couverture

Fantômes et farfafouilles de Fredric Brown

critiqué par Nounoursous - (Oignies - 36 ans)

Superbe

9 etoiles
42 histoires courtes, 306 pages de bonheur. Bien sûr, ce sont souvent des textes aux tournures tragiques mais qui font réfléchir... une lecture qu'on pourrait qualifier d'utile. Il faut peut être quand même apprécier la science-fiction pour apprécier ce recueil. Enfin en résumé, un livre que je recommande. Et puis un livre de nouvelles est souvent agréable....

couverture

Une femme nommée Shizu de Shūsaku Endō

critiqué par Saule - (Bruxelles - 52 ans)

Des nouvelles émouvantes

8 etoiles
Dix nouvelles émouvantes, qui nous font souvent frissonner. Shûsaku Endô, auteur japonais chrétien, met beaucoup de ses thèmes habituels; l'exclusion, l'abandon, la souffrance et le sens qu'on peut lui donner. On y trouve des personnages qui ont subi une épreuve, épreuve à laquelle il s'agit de donner un sens. Des personnages délaissés, exclus ou proches...

couverture

Daisy Miller de Henry James

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

Un exquis portrait de femme

8 etoiles
Winterbourne, un Américain, fait la connaissance dans un hôtel de Vevey, en Suisse, d'une jeune compatriote, Daisy Miller, accompagnée de sa mère et de son jeune frère, « étonnamment, admirablement belle » (il ne cessera à chaque rencontre de la trouver plus belle, signe d'une indéniable attirance) à qui il porte immédiatement beaucoup de respect,...

couverture

Chroniques martiennes de Ray Bradbury

critiqué par Maxou - (Bruxelles - 39 ans)

Mars la belle, Mars la rêveuse...

8 etoiles
Un recueil de petites histoires fantastiques (dans tout les sens du terme) ayant le même fil conducteur ... la colonisation de Mars par les terriens ! Ces petites histoires s'entrelacent et mêlent la curiosité au calme et à l'apaisement. Ce livre et devenu un livre scolaire aux Etats-Unis et continue aujourd'hui d'émerveiller. C'est un livre que je...

couverture

Bruits dans la montagne et autres nouvelles de Han Shaogong

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

Nouvelles chinoises

6 etoiles
Ce livre rédigé par un jeune Chinois comporte 5 nouvelles, de qualités inégales.. Dans toutes ces nouvelles, nous retrouvons l’intellectuel après la révolution culturelle, dans une Chine marquée par la tradition, "les femmes de la région se marient toujours le ventre saillant pour prouver leur capacité à enfanter. C'est pourquoi leur premier fils, suspect quant...

couverture

Le journal d'un fou de Nicolas Gogol

critiqué par Pétoman - (Tournai - 41 ans)

Fou fou fou

10 etoiles
Trois nouvelles font ce livre. "Le journal d'un fou", ca devait être assez original pour l'époque, mais quand on a lu Vian et Queneau, ça ne nous surprend plus guère. Du moins sait-on qu'il y en a un un qui a une étrange verrue sous le nez. Je n'ai pas trouvé cette histoire incroyable mais peut-être...

couverture

Double assassinat dans la rue Morgue - La lettre volée de Edgar Allan Poe

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 42 ans)

L'ancêtre de Sherlock Holmes

6 etoiles
Edgar Allan Poe est un écrivain célèbre grâce aux multiple adaptations de ses nouvelles pour le cinéma ou la télévision. Dans cette nouvelle, il nous présente un héros détective amateur, très observateur, raisonnant beaucoup plus vite que n'importe qui, et peu explicatif du cheminement de son enquête (sauf lors du dénouement évidemment)... Bref, on retrouve...

couverture

Les oiseaux et autres nouvelles de Daphne Du Maurier

critiqué par Maya - (Eghezée - 42 ans)

L'élève n'a pas dépassé le maître

9 etoiles
Qui n'a pas tremblé en voyant les corbeaux et les mouettes envahir le ciel de la petite ville et fondre sur ses habitants pour leur dévorer les yeux ? Le film d'Hitchcock est un grand classique du cinéma, pour certains c'est même un chef-d’oeuvre. Mais n’oublions pas que l'idée a germé dans le cerveau génial...

couverture

Qu'est-ce que vous voulez voir ? de Raymond Carver

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

Cinq nouvelles inédites

8 etoiles
Voici cinq nouvelles inédites de Raymond Carver, disparu en 1978 à l’âge de 50 ans, et découvertes dans ses papiers par sa dernière compagne. Ce ne sont pas des fonds de tiroir comme on aurait pu le craindre, même si l'auteur aurait certainement récrit ses nouvelles et ce, jusqu'à trente fois, comme il en avait...

couverture

Pèlerinage aux trois montagnes de Yukio Mishima

critiqué par Saule - (Bruxelles - 52 ans)

L'adolescence selon Mishima

9 etoiles
Voici un recueil de sept nouvelles, pour la plupart écrites par un Mishima débutant mais dont le talent et le style incomparable se trouve déjà à l'état brut. La plupart mettent en scène le monde de l'adolescence, dans un style coloré qui rend la lecture particulièrement agréable. L'une d'elle ('la Cigarette') avait d'ailleur attiré l'attention...

couverture

Amours en fuite de Bernhard Schlink

critiqué par Zoom - (Bruxelles - 63 ans)

Si la vie était simple, Schlink ne serait pas écrivain

10 etoiles
Recueil de sept nouvelles, dont chacune est écrite comme un mini roman complet, avec une sensibilité et une profondeur que l’on trouvait déjà dans le Liseur de Schlink : à fleur de peau. Histoires d'amour qui naissent, s'interrogent, s’abusent et se désabusent, se tricotent à l'envers, à l'endroit et en torsades, racontées par sept hommes animés...

couverture

La danseuse d'Izu de Yasunari Kawabata

critiqué par Vigno - (66 ans)

Le reflet de la lune dans une flaque d’eau

8 etoiles
Et si aimer, c’était aimer le regard que l’autre porte sur soi. Et si le monde reflété dans un miroir était plus vrai que le monde réel. Et si nous n'arrivions jamais à nous voir tels qu’en l'éternité nous sommes. « La Danseuse d’Izu » fut le premier succès de Kawabata. À ce court récit, on...

couverture

Le chaud et le froid (un poème et sept nouvelles ...) de Ernest Hemingway

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Quelques très bonnes nouvelles

7 etoiles
Ce livre contient neuf nouvelles qui sont toutes reprises dans le volume édité par Gallimard et qui reprend toutes les nouvelles de l'auteur. Simplement, vous pourriez ne pas avoir envie d'acheter ce gros volume… Dans « Un voyage en train », Jimmy et son père quitte le bord du lac où ils habitent et vont traverser le...

couverture

L'ange sur le toit de Russell Banks

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Une merveille !

9 etoiles
J'attendais le nouveau livre de Russell Banks avec une certaine impatience… Je n’ai vraiment pas été déçu !. Il nous donne ici neuf nouvelles et une introduction des plus instructives. C'est la première nouvelle qui donne son titre au livre et, malgré son indiscutable aspect symbolique et fort, ce n'est pas celle que j'ai préférée. Des êtres...

couverture

Le K de Dino Buzzati

critiqué par Pétoman - (Tournai - 41 ans)

Un cas littéraire

10 etoiles
Le K de Buzzatti est un recueil de nouvelles que certains incultes ( littéraires, je précise ) iront qualifier de fantastique. Oui, ces nouvelles sont fantastiques... mais pas dans le sens littéraire du terme. Le K, c'est pas une bête ni un monstre mais plutôt une "instance" psychologique... c'est une image en fait, une image psychologique....

couverture

Boule de suif de Guy de Maupassant

critiqué par Pétoman - (Tournai - 41 ans)

Quand boule de suif salit...

10 etoiles
" Boule de suif " est le titre du recueil de nouvelles qui a permis à Maupassant de se faire connaître. A l'origine, " Boule de suif " était une nouvelle d'un ouvrage collectif intitulé: " les Soirées de Médan " (série de nouvelles écrites dans le contexte de la guerre entre la France et la...

couverture

Nouvelles (édition complète) de Vladimir Nabokov

critiqué par Cameleona - (Bruxelles - - ans)

Le monde tel que vous ne l’avez jamais vu

8 etoiles
Il aime : l'écriture et la chasse aux papillons. Il déteste : la stupidité et la musique douce. Qui est-ce ? Vladimir Nabokov, bien sûr. Son nom est presque toujours associé à « Lolita », qui fit scandale lors de sa publication, en 1959 : pourtant, il est aussi l'auteur de nombreux autres romans et...

couverture

Récits, tome 2 : La Métamorphose, La Sentence, Le Soutier et autres récits de Franz Kafka

critiqué par Ewan Charon - (Bruxelles - 32 ans)

Le monde absurde

6 etoiles
Kafka nous plonge dans son univers. L'absurde est maître dans la vie de Grégor, ce jeune employé qui du jour au lendemain se transforme en insecte répugnant. Petit à petit, il perd les caractéristiques humaines mais il garde quand même en lui une once d'humanité face à l'incompréhension de son entourage. Tout le monde le rejette...

couverture

Feux de Marguerite Yourcenar

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Du grand art !

9 etoiles
Le Christ, Jean et Marie-Madeleine, Antigone, Patrocle, Achille, Clytemnestre, voilà certains des personnages que vous allez côtoyer dans ces pages. Il s’agit ici d'une série de nouvelles écrites par Marguerite Yourcenar, publiées en 1957, à une époque où son intérêt était à nouveau davantage tourné vers le monde grec et du Moyen-Orient. Vous y trouverez une tout...

couverture

Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part de Anna Gavalda

critiqué par Chat pitre - (Linkebeek - 46 ans)

A chaque fois elle vous surprend !

8 etoiles
Voilà encore une nouvelle venue dans le monde littéraire. Anna Galvada nous fait découvrir pour la première fois son univers de jeune femme de trente ans. Cette série de douze nouvelles plus délicieuses les unes que les autres enchanteront les après-midi lors de vos week-ends. Avec un talent non dissimulé, elle réussit à basculer du bonheur...