Littérature => Biographies, chroniques et correspondances (2699 livres critiqués)


Début Précédente Page 54 de 54

couverture

Paroles de détenus de Jean-Pierre Guéno, Jérôme Pecnard

critiqué par Brunette - (Crosne - 38 ans)

Solitude

10 etoiles
Ils se sentent seuls et en détresse. Nous sommes les témoins de leur mal de vivre. Ils ont fait des erreurs et se retrouvent emprisonnés, mais par leurs témoignages, par leurs courriers envoyés à leur famille, nous nous souvenons que ce sont avant tout des personnes comme nous et que là où ils sont, nous ne...

couverture

Un fou noir au pays des blancs de Tshibanda Wamuela Bujitu

critiqué par Cameleona - (Bruxelles - - ans)

Hymne à la tolérance

8 etoiles
Les tribulations d’un Zaïrois débarquant à Bruxelles, seul en territoire inconnu, ayant dû laisser derrière lui femme et enfants : voilà ce que raconte Pie Tshibanda, et ce n’est pas triste ! Psychologue de formation, il analyse de façon humoristique mais néanmoins très juste les relations qui régissent immigrés d’Afrique et autochtones " bien-pensants " :...

couverture

Je ne lui ai pas dit au revoir de Claudine Vegh

critiqué par Sandy - (Bretagne - 41 ans)

Témoignages d'enfants de déportés

9 etoiles
En tant qu'étudiante en histoire, voilà le sujet qui m'intéresse peut-être le plus. C'est donc une nouvelle fois avec passion que je me suis lancée dans la lecture de ce qui était à la base le mémoire de fins d'étude en psychiatrie de Mme Vegh. Au total, 17 personnes, toutes des relations de l'auteur, se confient sur...

couverture

Innu - Etre indien aujourd'hui au Québec de Jil Silberstein

critiqué par Mauro - (Bruxelles - 56 ans)

Sous les érables rouges, à l'est d'Aataentsic

8 etoiles
Lorsque l'indien tue un ours ou un loup, il le fait parce qu’il a froid ou que l’animal menaçait sa vie. Lorsqu’il tue une biche ou un caribou, c’est parce qu'il a faim. Aujourd’hui encore, il n'y a pas de pire scandale aux yeux de certaines nations amérindiennes que de laisser traîner la dépouille d’un animal...

couverture

Lettres de prison à Lucette Destouches et à Maître Mikkelsen, 1945-1947 de Louis-Ferdinand Céline

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Intéressant pour les amateurs

7 etoiles
Ce livre nous fait découvrir la correspondance de Louis-Ferdinand Céline envoyée à sa femme et à son avocat danois de 1945 à 1947. Il faut évidemment comprendre que Louis-Ferdinand se remet mal de se retrouver au fond d’une cellule humide et froide d'un sous-sol d'une vieille forteresse. Il fut enfermé dans le quartier des condamnés à...

couverture

Les lettres manuscrites de Rimbaud, d'Europe, d'Afrique et d'Arabie, coffret (4 volumes) de Arthur Rimbaud

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Pour les grands amateurs

8 etoiles
La correspondance manuscrite d’Arthur Rimbaud nous est donnée en quatre volumes, dont le dernier contient des commentaires et des notes sur le cheminement des manuscrits. Cette correspondance commence à partir de 1870. Elle est essentiellement adressée à Theodore de Banville, Georges Izambard, son ancien professeur, Paul Demeny et Verlaine. On y trouve aussi la renonciation à...

couverture

Le roman de Venise de Alfred de Musset, George Sand

critiqué par Cameleona - (Bruxelles - - ans)

La grande désillusion

4 etoiles
L'idée était bonne : réunir tous les textes, extraits de journaux et correspondances diverses entourant la fameuse période du séjour du couple à Venise. Il faut cependant éviter d'aborder le livre en espérant une belle histoire d'amour, car il s'apparente plus au catalogue savant qu'au roman. " Le Roman de Venise " permet de se représenter...

couverture

Berthe Morisot : Le secret de la femme en noir de Dominique Bona

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un très bon livre, très bien écrit

8 etoiles
Ce livre est une biographie des plus documentées, mais elle est écrite par une romancière. Le ton est donc tout à fait différent de ce que beaucoup de biographes ou d'historiens auraient fait. On entre directement dans la famille Morisot et la psychologie de ses personnages. Le père était un homme frustré de ne pas avoir été...

couverture

Les de Gaulle, une famille française de Christine Clerc

critiqué par Sirocco - (Lillois - 45 ans)

Une famille hors du commun

8 etoiles
J'étais un peu sceptique en commençant ce livre, car il faut avouer que le nom Charles de Gaulle n’évoquait pour moi que de brefs cours d'histoire. Mais il s’agit, dans ce livre, plus de l'homme que de l’homme politique. On découvre un homme sensible, plein d'affection pour sa famille et en particulier pour sa fille Anne. On...

couverture

Je vous ai tous aimés de Johann Heuchel

critiqué par Sandy - (Bretagne - 41 ans)

Vivre malgré tout

8 etoiles
À la fois émouvant et bouleversant, ce livre vous fera découvrir le combat d'un adolescent atteint de mucoviscidose, grave maladie génétique. Johann, jeune adolescent, lutte quotidiennement contre sa maladie en faisant partager à son journal intime ses joies, ses peurs, ses interrogations. Plus qu'un livre sur la mucoviscidose, qui vous fera découvrir les aspects de cette maladie,...

couverture

Lettres à la N.R.F., 1931-1961 de Louis-Ferdinand Céline

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Intéressant

7 etoiles
Les lettres de Louis-Ferdinand Céline à la N.R.F. passent vraiment par tous les tons. Les toutes premières voient Louis-Ferdinand proposer son manuscrit du " Voyage ", et il lui est répondu qu'il serait bien qu'il envoie un résumé de l’histoire !. A quoi Louis-Ferdinand s'exécute de mauvaise grâce dans sa lettre suivante, en insistant sur le...

couverture

Dostoïevski de Dominique Arban

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Une très bonne préparation à l'Ïuvre

8 etoiles
Un excellent livre pour aider à comprendre la psychologie de Dostoïevski, sa vie et ses écrits. Dominique Arban va au fond des choses et nous facilite l'entrée dans une des œuvres principales de la littérature mondiale. Elle fourmille de personnages qui sont quasiment devenus des archétypes, comme Raskolnikov, le prince Mychkine, les Karamazov, Smerdiakov et le...

couverture

Rimbaud de Yves Bonnefoy

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Une belle remise à jours

8 etoiles
Le " Rimbaud par lui-même " d'Yves Bonnefoy a été publié une première fois par les éditions du Seuil en 1961. L’édition que je vous propose ici date de 1994. Elle est un peu plus complète en photos et contient également des photos en couleur. Comme pour la première version, nous avons ici un livre qui...

couverture

Lettres à ses amis et quelques autres de Marguerite Yourcenar

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Très intéressant

8 etoiles
Une vraie mine d’or cette correspondance de Marguerite Yourcenar. La première lettre date de 1909 et la dernière d’octobre 1987. Nous apprenons dans cette dernière lettre qu’elle comptait arriver le 12 novembre à Amsterdam pour se rendre en voiture à l'hôtel Amigo à Bruxelles. Le lendemain, elle voulait rencontrer le cinéaste Delvaux qui tournait dans un...

couverture

Entretiens avec le professeur Y de Louis-Ferdinand Céline

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

À se tordre de rire

8 etoiles
Louis Ferdinand se défoule, se raconte, se déballe… C'est pas rien ça !. Il en a à dire, Louis Ferdinand, de la vie, des livres qui se vendent plus, des voitures à tempérament, des week-ends, des vacances bimensuelles et trimensuelles !. Des croisières à " lololulu " comme il dit. C’est connu qu'il faut que l'artiste...

couverture

Si c'est un homme de Primo Levi

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un monde absurde !

8 etoiles
Primo Lévi a été fait prisonnier en 1943 et a été déporté à Auschwitz. Il était Italien et ingénieur chimiste de formation. Né en 1919 il s'est suicidé en 1987. Il a écrit plusieurs livres. Je ne vais pas ici vous décrire ce qu'étaient les horreurs de la vie quotidienne dans les camps de concentrations...

couverture

La Trêve de Primo Levi

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un long et pénible voyage

8 etoiles
C'est dans un monde hallucinant que nous allons entrer. Dans d’autres circonstances, tout cela aurait pu être drôle. Mais voilà, certains mourront pendant ce voyage qui a dû leur paraître littéralement insensé. Libérés par les Russes du camp d'Auschwitz, une bonne partie des survivants italiens prennent la route du retour vers leur pays. Mais quelle route !....

couverture

Le livre d'Annaëlle de Annaëlle Chimoni

critiqué par Leura - (-- - 68 ans)

Un témoignage lumineux...

8 etoiles
L'authenticité de ce livre surprenant nous est garantie par une autorité religieuse prestigieuse, le grand Rabbin de France, qui en a écrit la préface. Anna‘lle, âgée de huit ans, est gravement handicapée : elle est autiste, et ne peut communiquer que par clavier informatique. Son message, d'une très haute valeur spirituelle, témoigne d'une vie intérieure extrêmement...

couverture

84, Charing Cross Road de Helene Hanff

critiqué par Chat pitre - (Linkebeek - 48 ans)

Une correspondance à lire absolument !

9 etoiles
Hélène Hanff, new-yorkaise, écrivain méconnue, pauvre et misérable, correspond avec un libraire de Londres du nom de Frank Doel. À la recherche d’oeuvres originales, Hélène va, par cette correspondance, entretenir des relations de plus en plus amicales avec Frank et tous les gens qui l’entourent. Ce livre est tout simplement fabuleux, et je me prends à devenir...

couverture

La merveille et l'obscur. Entretiens de Christian Bobin

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

La vision du poète

8 etoiles
La vie quotidienne vue à travers le regard d’un homme différent, un poète. Ce petit livre contient des entretiens de Christian Bobin avec Charles Julliet, Nelly Bouveret et Judith Brouste. Bobin nous parle de la vie, des enfants, de l’adolescence, de l’art, du regard sur les choses, etc. Toute son Ïuvre tourne autour de ce regard sur...

couverture

Dans une autre beauté de Adam Zagajewski

critiqué par Spin Gourmet - (BRUXELLES - 44 ans)

Souvenirs de jeunesse et méditations à Cracovie.

6 etoiles
Adam Zagajewski, auteur polonais né en 1945, a fait ses études à Cracovie. Dans cet ouvrage, au fil des souvenirs de ces années où l'on apprend à se connaître, il nous parle de philosophie et de sa conception de l’art dans sa diversité. Il évoque la vie d’étudiant dans une ville communiste des années soixante. Ce...

couverture

Passion Rimbaud : L'Album d'une vie de Claude Jeancolas

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un livre pour amateurs

8 etoiles
Pour tous les amateurs de Rimbaud, ce livre sera un régal. On y trouve, non seulement toute sa vie, mais également de la correspondance, beaucoup de photos, des documents originaux et aussi des dessins faits par lui. En plus, Claude Jeancolas est un des grands spécialistes de Rimbaud. Saviez-vous qu’il s'était engagé dans l'armée des Indes ?...

couverture

L'écriture ou la vie de Jorge Semprún

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

A lire absolument

9 etoiles
Jorge Semprun a été interné à Buchenwald, comme résistant. Il en a été libéré par les troupes du général Patton. Il nous raconte ici ce qu'à été pour lui ce retour des camps et l'impossibilité dans laquelle il s’est trouvé d'en parler, et ce pendant des années. Impossible pour lui de répondre aux questions, refus d'en...

couverture

Adieu, vive clarté... de Jorge Semprún

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un excellent livre !

8 etoiles
Jorge Semprun nous raconte sa famille, son père, sa mère, la maison de vacances en Espagne, la Hollande où son père avait été envoyé par la République. Ce qu’il a connu de la guerre d’Espagne, c'est-à-dire ce que les grands en disaient. Il avait quinze ans quand Franco la gagna. Ils étaient devenus des exilés et...

couverture

Le New York de Paul Auster de James Rudnick

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un beau livre de collection

8 etoiles
Ce livre nous fait vivre New York à travers le regard de Paul Auster et de ses différents personnages. En effet, une très grande partie de son œuvre se passe dans New York, où il a fait ses études et où il vit depuis des années. Nous verrons Varick Street, Columbus Columbia, Brooklyn, Central Park et...

couverture

J. M. G. Le Clézio de Gérard de Cortanze

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Intéressant et collection

7 etoiles
Nous suivons Le Clézio depuis son lieu de naissance jusqu'aux grands voyages faits, et les différents lieux où il a vécu et qui l'ont inspiré. La biographie et l’ensemble des textes ont été écrits par l'écrivain Gérard de Cortanze, auteur des Vice-Rois et de Cyclone, entre autres livres. Les photos sont intéressantes et montrent les sources...

couverture

Marguerite Duras de Alain Vircondelet

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Intéressant et collection

7 etoiles
Ce livre nous montre la vie de Marguerite Duras depuis sa naissance en Indochine. Il y a la Marguerite Duras femme, l'écrivain, la cinéaste et l’auteur de théâtre. Elle a eut une vie particulièrement remplie. Ses différents mariages, ses amours, ses maisons, sa vie comme résistante dans la France occupée, etc. Cet ouvrage est des plus intéressants...

couverture

Cargo vie de Pascal de Duve

critiqué par Aleph - (Bruxelles - - ans)

Une étoile lumineuse s'est élevée dans le ciel, puis s'est éteinte

5 etoiles
Ce livre est son histoire, sa vie, son combat. Pascal de Duve a étudié la philologie, il parlait couramment huit langues, était professeur de philosophie à Paris. C'était aussi un poète en qui on a cru reconnaître un nouveau Boris Vian lors de la parution de son premier livre " Izo ", conte philosophique. Cargo-vie est son...

couverture

Hemingway et son univers de Aaron Edward Hotchner

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un grand écrivain, une force de la nature, un homme qui affrontait la mort

8 etoiles
Ce livre a été écrit par un des tout grands amis d’Hemingway depuis les années 50. Nous y retrouvons des photos de ses parents, sa jeunesse, ses débuts dans le journalisme, sa guerre en Italie, son séjour à Paris. Il y a également des photos de ses nombreux voyages en Autriche, en Italie, en France et...

couverture

Le ruisseau des singes de Jean-Claude Brialy

critiqué par Spin Gourmet - (BRUXELLES - 44 ans)

Brialy, le pitre de ces dames

6 etoiles
Fils de militaire, Jean-Claude Brialy ne rêve que d'une chose depuis qu'il est tout petit : devenir comédien. Il n’y a pas de doute, il semble avoir été drôlement gâté par la vie. Sa bonne étoile lui a fait croiser les bonnes personnes au bon moment. Ce qui a permis à son talent de pouvoir...

couverture

Les sept plumes de l'aigle de Henri Gougaud

critiqué par Tirliton - (Braine-L'Alleud - 49 ans)

À la recherche du trésor perdu

10 etoiles
Luis est un jeune métis argentin issu d'un second mariage de son père avec une indienne Quechua. La mort prématurée de sa mère le pousse à quitter le foyer paternel où il a du mal à se faire accepter. C'est alors que commence le parcours initiatique qui va le conduire à travers l'Amérique Latine à la...

couverture

Elle et Lui de George Sand

critiqué par Dada - (Bruxelles - 43 ans)

On les appela les " Enfants du Siècle "...

6 etoiles
Dans ce roman, George Sand relate la passion qui l'unit à Alfred de Musset. Les noms ne sont pas les leurs et les personnages sont quelque peu remodelés afin de brouiller les pistes. Bien sûr cela peut gêner le lecteur qui connaît cette histoire et qui cherche des points de repère. Par ailleurs, l'écriture est celle de...

couverture

Minuit dans le jardin du bien et du mal de John Berendt

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 49 ans)

Savannah la mystérieuse, l'envoûtante

8 etoiles
Certains lieux possèdent un je ne sais quoi de particulier qui en fait des lieux à part. Savannah est la reine des villes à part. Savannah est la reine des villes à part. Quand la magie, le vaudou, les traditions ancestrales et un esprit rebelle se mélangent, le résultat est quelque chose de surprenant. Pleine de...

couverture

Vacances ostendaises : souvenirs d'enfance de Eric De Kuyper

critiqué par Tirliton - (Braine-L'Alleud - 49 ans)

Vision impressioniste des vacances à la côte belge

2 etoiles
.ric de Kuyper nous raconte de manière très impressionniste les mémoires insipides d'un petit bruxellois (l'auteur lui-même) qui passe ses vacances à Ostende. Le récit se limite à la description de la vie de famille & famille nombreuse, trois générations se côtoyant sur le lieu de villégiature - durant la période estivale. Ce livre se démarque...

couverture

Les chats de hasard de Anny Duperey

critiqué par Spin Gourmet - (BRUXELLES - 44 ans)

Anny Duperey et ses chats

6 etoiles
Entre autobiographie et hommage, Anny Duperey nous fait entrer dans l'intimité qu'elle partage avec les chats. Ecrire est en quelque sorte une thérapie pour Anny Duperey. Après " Le Voile noir " et " Je vous écris ", elle nous fait entrer dans l’intimité qu’elle partage avec les chats. Ces chats, ce n’est pas elle qui les...

couverture

Médecin-chef à la prison de la Santé de Véronique Vasseur

critiqué par Sirocco - (Lillois - 45 ans)

Une leçon d'humanité

6 etoiles
" Certaines personnes estiment qu'en nourrissant et en entretenant bien les détenus, on se conforme à la loi, et que cela suffit. Si avili qu’il soit, tout individu exige d'instinct le respect de sa dignité d'homme. Il se sait un détenu, un réprouvé, il connaît les distances qui le séparent de ses supérieurs, mais ni les...

couverture

Fritna de Gisèle Halimi

critiqué par Sirocco - (Lillois - 45 ans)

L'instinct maternel existe-t-il vraiment ?

4 etoiles
C'était le sujet d’un débat houleux,passionnant et animé de Jean-luc Delarue. Gisèle était présente ce soir-là, pour dire que d’après son expérience personnelle, l’instinct maternel n’est pas inné chez la femme, et qu’elle en apporte la preuve vivante ; elle dit ceci " Ma mère ne m'a jamais aimée ". C'est pourquoi, intriguée, je me suis...

couverture

La prisonnière de Malika Oufkir

critiqué par Spin Gourmet - (BRUXELLES - 44 ans)

L'instinct de survie plus fort que tout

8 etoiles
Malika Oufkir est l’aînée des enfants du général Oufkir. Dès sa plus tendre enfance, son destin sort de l’ordinaire ; elle est élevée avec les enfants de Mohammed V au Palais de Rabat. Lorsque la tentative de coup d'état contre Hassan II échoue en 1972, son père est condamné à mort et sa famille emprisonnée. Elle...

couverture

Serge Gainsbourg de François Ducray

critiqué par Pétoman - (Tournai - 43 ans)

Cigarettes whisky et après?

4 etoiles
Dans la collection Librio Musique, un auteur a tenté de décrire le parcours musical de Gainsbourg. Si un amateur y trouvera son compte, néanmoins, le vrai fan n'en ressentira qu'une vive déception. En effet, je trouve que tout y est caricatural... le Serge présenté, d'après ce livre, ne serait capable que de dire "I want to...