Page d'accueil | Forums | A propos | Blog | Aide | Pour un petit clic...
  S'identifier     Biblio    Listes |

Recherche par

Discussions

Lettre d'information

Conseiller à un ami

Contact

Soutenez-nous en passant par amazon pour commander vos livres ou autres articles. Merci !

Passer par Sauramps nous aide aussi pub
Littérature => Biographies, chroniques et correspondances ( 2495 livres critiqués)
Sous - catégoriesAnglophone, Francophone, Européenne non-francophone, Asiatique, Africaine, Arabe, Russe, Sud-américaine, Moyen Orient, Policiers et thrillers, Horreur, SF et Fantastique, Voyages et aventures, Romans historiques, Biographies, chroniques et correspondances, Nouvelles, Divers
Trier: Précédent  Page 2 de 167  Suivant
Aller à la page:

medium

Fête des vignerons
de Charles-Ferdinand Ramuz

critiqué par Falgo
(Ruffieux - 76 ans)

La note: 7 etoiles

Chronique villageoise
Un vannier, Besson, vient s'installer dans un village en hauteur au dessus d'un lac. C'est un village de vignerons. Il semble que cet ouvrage, peu connu, rassemble toutes les caractéristiques de l'oeuvre de Ramuz: un style fait de répétitions de mots et de morceaux de phrases, la description parfois minutieuse du travail des hommes, parfois...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Là-haut
de Pierre Schoendoerffer

critiqué par Falgo
(Ruffieux - 76 ans)

La note: 8 etoiles

L'Indochine
Pierre Schoendoerffer a été au coeur de cette aventure désolée et désolante. Il la raconte au travers d'une fiction qui n'en est pas une tellement elle comporte de récits porteurs de vérité. Un ancien soldat du corps expéditionnaire, Henri Lanvern, devenu un cinéaste réputé en métropole, disparaît au cours d'un tournage en Thaïlande, près de...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Garde tes larmes pour plus tard
de Alix de Saint-André

critiqué par Isis
(Chaville - 71 ans)

La note: 5 etoiles

Secrets de famille
«Garde tes larmes pour plus tard» disait Elda Faraggi à Léa France Gourdji, sa fille, plus connue sous le nom de Françoise Giroud, lorsqu’elle était enfant. D’où le titre de cet ouvrage assez atypique, dans lequel l’auteur tente, avec la complicité de Caroline Eliacheff, l’enfant que F.G. avait eue avec Anatole Eliacheff - aujourd’hui...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Tout dort paisiblement, sauf l'amour
de Claude Pujade-Renaud

critiqué par Tanneguy
(Paris - 76 ans)

La note: 10 etoiles

Kierkeraad
Soren Kierkegaard est un auteur, penseur, essayiste, philosophe, etc...danois du XIXème siècle très connu. Je me souviens qu'on l'étudiait (un peu...) en terminale. Je ne suis pas sûr que cela continue. On le reliait aux autres K, Kafka, Kant mais aussi à Nietzsche, ou Freud ou Hegel. Il ne vécut que quarante-deux ans mais laissa...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Vie de Guy de Maupassant
de Paul Morand

critiqué par AmauryWatremez
(Evreux - 47 ans)

La note: 7 etoiles

Maupassant par Morand
Je dois à mon enseignante de Lettres de Quatrième -elle n'avait pas envie de faire « le Cid » avec notre classe- la découverte de Maupassant tout d'abord par la lecture de ses contes fantastiques et normands dont le terrifiant et magnifique « Sur l'Eau », dur comme des éclats de verre sur un mur...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Comédie française - Ça a débuté comme ça
de Fabrice Luchini

critiqué par Catinus
(Liège - 64 ans)

La note: 9 etoiles

C'est du lourd !
Pour parodier le titre d’un tableau de Magritte, on peut dire : « Ceci n’est pas une biographie ». Ni une autobiographie. Si Fabrice Luchini évoque, çà et là, une fine tranche de sa vie, privée ou publique, cela ne se résume jamais qu’à sorte de flash, une impression du moment de sa...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Correspondance: (1946-1959)
de Albert Camus, René Char

critiqué par Don_Quichotte
(Thionville - 28 ans)

La note: 10 etoiles

Fragments lumineux
Ce livre est celui d'une amitié d'hommes qui avaient en partage le soleil et le combat. Deux résistants qui ont su tirer de leurs expériences effroyables une matière flamboyante, avec certes des moyens différents, mais dans une communion de pensée rare. Ils ont toujours eu présent à l'esprit une intransigeance rafraîchissante au milieu d'une société de...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Et... Vous jouez encore ? : Mémoires en trois actes
de Jean Piat

critiqué par Colen8
(74 ans)

La note: 7 etoiles

Vivre pour jouer, avec bonheur
Interprète exceptionnel sur scène depuis 73 ans, il présente ce livre de souvenirs sous forme de dialogue en trois actes avec François d’Orcival, et nous raconte une bonne partie de la création théâtrale à laquelle il a consacré son talent. La Comédie Française dont il a été longtemps pensionnaire puis sociétaire a été sa première...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

L'homme de ma vie
de Yann Queffélec

critiqué par Anna Rose
(44 ans)

La note: 7 etoiles

Une vie à tenter de se rencontrer
Yann Queffelec n'a jamais caché le conflit latent qui existait entre son père et lui. Lui, le fils du grand écrivain, marchant sur les pas de ce père et de surcroît réussissant... On imagine assez bien le choc des égos. Yann Queffelec entreprend de raconter sa vie d'enfant, de jeune garçon et de jeune homme par...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Le prix d'un homme
de Georges Simenon

critiqué par Catinus
(Liège - 64 ans)

La note: 9 etoiles

Petites merveilles
Le quinzième volume des « Dictées » qui va du 5 au 17 décembre 1977. Simenon évoque ses séjours au Canada et surtout aux Etats-Unis – il nous parle de l’influence des Etats-Unis sur l’Europe – quelques considérations sur les Américains, les différentes classes sociales, le prix d’un homme comprenez ce qu’il vaut éventuellement...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Forcenés
de Philippe Bordas

critiqué par Numanuma
(Tours - 43 ans)

La note: 10 etoiles

Col hors catégorie
Du vélo, à part faire tourner les pédales, je ne sais rien que le vulgaire sensationnel de ces mules chargées à l’arrache-veines, autant victimes que bourreaux d’un sport devenu spectacle, arène moderne réclamant son sacrifice rituel. En fait, du vélo, je n’ai que des souvenirs lointains d’enfance franc-comtoise, d’après-midi d’été passées dans la fraîcheur du...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

L'adieu à l'île
de Valentin Grigorʹevič Rasputin

critiqué par Falgo
(Ruffieux - 76 ans)

La note: 10 etoiles

Chef d'oeuvre oublié
Il m'arrive souvent de rencontrer par le plus grand des hasards un auteur et un livre complètement oubliés de la critique et du public. "L'adieu à l'île" de Valentin Raspoutine appartient à cette catégorie. Cet écrivain russe fait partie de ceux que Nicole Zand a qualifiés d'"écrivains de l'intérieur" par rapport à ceux, largement dissidents,...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Marie Curie
de Laura Berg (Scénario), Stéphane Soularue (Dessin)

critiqué par Shelton
(Chalon-sur-Saône - 59 ans)

La note: 8 etoiles

Redécouvrez cette scientifique et cette femme !
Marie Curie est une scientifique universellement connue mais les auteurs de cette bande dessinée, Laura Berg et Stéphane Soularue, insistent beaucoup sur sa jeunesse et sa formation. On ne devient pas Marie Curie par hasard. Des parents enseignants, une ambiance familiale studieuse, l’occupation de Varsovie par les Russes, la perte de la maman et d’une...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

A la recherche de Livingstone
de Henry Morton Stanley

critiqué par Chene
(Tours - 46 ans)

La note: 10 etoiles

Dans les ténèbres de l’Afrique
A la fin du XIXe siècle, le New York Herald envoya Henri Morton Stanley à la recherche du docteur Livingstone, disparu en Afrique centrale depuis plus de deux ans. Après bien des péripéties, c’est au bord du lac Tanganyika en Tanzanie, le 10 novembre 1871, qu’il retrouva le célèbre explorateur écossais. Celui-ci était malade et sans ressources,...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

La foi de ma mère
de Benoît Lacroix

critiqué par Libris québécis
(Montréal - 74 ans)

La note: 8 etoiles

Hommage à un Dominicain
Ce qu'en dit l'éditeur En 1986, Benoît Lacroix faisait paraître La Religion de mon père; treize ans plus tard, en 1999, La foi de ma mère : deux ouvrages indispensables à quiconque veut connaître l’univers religieux dans lequel ont vécu les Québécois jusqu’au début de la révolution tranquille. L’essentiel de ces deux volumes est désormais regroupé...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »

Trier: Précédent  Page 2 de 167  Suivant
Aller à la page:
 
chapitre.com









 
  S'identifier | Page d'accueil | RSS2 | Forums | A propos | Blog | Pour un petit clic | ©2000-2016 critiqueslibres.com ASBL®. Tous droits réservés.