Page d'accueil | Forums | A propos | Blog | Aide | Pour un petit clic...
  S'identifier     Biblio    Listes |

Recherche par

Discussions

Lettre d'information

Conseiller à un ami

Contact

Soutenez-nous en passant par amazon pour commander vos livres ou autres articles. Merci !

Passer par Sauramps nous aide aussi pub
Littérature => Biographies, chroniques et correspondances ( 2261 livres critiqués)
Sous - catégoriesAnglophone, Francophone, Européenne non-francophone, Asiatique, Africaine, Arabe, Russe, Sud-américaine, Moyen Orient, Policiers et thrillers, Horreur, SF et Fantastique, Voyages et aventures, Romans historiques, Biographies, chroniques et correspondances, Nouvelles, Divers
Trier: Précédent  Page 2 de 151  Suivant
Aller à la page:

medium

Mémoires de guerre : Tome 1, 1919-Février 1941
de Winston Churchill

critiqué par Fabrice
(29 ans)

La note: 7 etoiles

Vers la guerre
Ce livre constitue la première partie des Mémoires de guerre de W. Churchill, qui n'avaient pas été traduites depuis les années 1950 en français. Churchill décrit la période de 1919 à 1941, des suites immédiates de la Première guerre mondiale jusqu'au début de la Seconde guerre mondiale. Le style est vivant, non dénué d'humour et les...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

La fois où j'ai écouté ma mère
de Thierry Guilabert

critiqué par Cecezi
(Bourg-en-Bresse - 34 ans)

La note: 7 etoiles

Traquéees...
C'est le soir de trop. La mère de Mila décide de fuir le domicile familial et la violence d'un père trop souvent ivre. C'est le départ vers un village de montagne où il va falloir se cacher, et réapprendre à vivre dans une petite société loin de toute technologie moderne... La vie s'organise, et Mila...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Répliques
de Françoise Sagan

critiqué par Fredericpaul
(Chereng - 52 ans)

La note: 9 etoiles

Conversation avec Françoise Sagan
Ce petit livre compile de nombreuses interviews que Françoise Sagan a donné au cours de son existence. De nombreux grands thèmes y sont abordés : l'amour, la littérature, écrire, vivre la nuit, l'amitié, le succès, .... Françoise Sagan se révèle ici telle qu'elle devait être : (très) intelligente, sensible, naturelle. Il émane de ces pages une grande...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Le monde comme il me parle
de Olivier de Kersauson

critiqué par Veneziano
(Paris - 36 ans)

La note: 7 etoiles

Une vie en multicoques
Olivier de Kersauson jette l'ancre et pose les amarres : il en profite pour jeter un bilan rapide sur sa carrière et les raisons de sa passion pour la mer. Le navigateur fait court, et l'explication est donnée, de manière fortement intuitive : la mer, école de la vie, apprend à ne compter que sur...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Le Livre dit. Entretiens de Duras filme
de Marguerite Duras

critiqué par Bluewitch
(Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 35 ans)

La note: 8 etoiles

"Au lieu d'écrire sur du blanc, on écrit sur l'image."
Durant le mois de Mars 1981, Marguerite Duras tourne, aidée de Dominique Le Rigoleur (directrice de photographie), "Agatha et les lectures illimitées"* avec Bulle Ogier et Yann Andréa qui s'est installé chez elle depuis quelques mois. Quatre jours de création capturés sur pellicule** par son fils, Jean Mascolo, et Jérôme Beaujour. Documentaire autour du film,...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Carnets de moleskine
de Lucien Jacques

critiqué par JulesRomans
(Nantes - 56 ans)

La note: 8 etoiles

"Je ne veux pas mourir comme un bétail"
Le moleskine est un carnet caractérisé par une couverture en carton recouverte d'une fine toile et ce n’est pas le moindre mérite de cet ouvrage de nous le rappeler. La biographie de Lucien Jacques, natif de Lorraine mais Provençal d’adoption est à découvrir là http://amislucienjacques.wordpress.com/biographie/ Lucien Jacques fut dans les tranchées de 1914 à 1916, servant...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Écrire en temps de guerre: Correspondances d'écrivains (1914-1949)
de Geneviève Winter, Bertrand Leclair (Dessin)

critiqué par JulesRomans
(Nantes - 56 ans)

La note: 8 etoiles

« J’ai encore deux pages blanches. (…) Le papier est précieux ! » (Roger Martin du Gard)
Cet ouvrage présente plusieurs parties dont une première qui propose des courriers d’écrivains à des proches. Sont distinguées deux périodes: celle de la Première Guerre mondiale et celle de la Seconde. Ce sont la plupart du temps plusieurs courriers qui sont proposés même s’ils peuvent s’adresser (mais ce n’est pas toujours le cas) au même...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Antonin Artaud dans la guerre : De Verdun à Hitler
de Florence de Mèredieu

critiqué par JulesRomans
(Nantes - 56 ans)

La note: 8 etoiles

Misères d'un homme en colère anti-tout
Cet ouvrage permet d’approcher combien la perspective d’aller combattre bouleversa un plus le psychisme d’Antonin Artaud puis d’avoir vu le front comme brancardier quelques semaines fin 1916. Né en 1886 à Marseille sa réforme temporaire est plusieurs fois renouvelée. Ces symptômes relèvent d’une syphilis chronique. Voici comment il se projette dans cet univers : «...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Tolkien et la Grande Guerre
de John Garth

critiqué par JulesRomans
(Nantes - 56 ans)

La note: 8 etoiles

Le saigneur des agneaux
"Tolkien et la Grande Guerre" est un livre qui rappelle que John Ronald Reuel Tolkien a vu tous ses ami de jeunesse (sauf un) mourir durant la Première Guerre mondiale et qu’en tant qu’officier des transmissions de l’armée britannique il a pu assister à un nombre incommensurable d’actes héroïques et d’horreur. L’ouvrage était paru en...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

PROMENADES autour d'un village, suivi de Le Berry
de George Sand

critiqué par Frunny
(114 ans)

La note: 8 etoiles

Une suite de tableaux adorables ou grandioses !
Pseudonyme d'Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant, George Sand (1804-1876) est une romancière française. Ecrivain prolifique (plus de soixante-dix romans à son actif), Elle contribue activement à la vie intellectuelle de son époque, accueillant au domaine de Nohant des personnalités aussi différentes que Franz Liszt, Honoré de Balzac et Eugène Delacroix. Son œuvre est très abondante et...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Albert Camus, une vie
de Olivier Todd

critiqué par Veneziano
(Paris - 36 ans)

La note: 9 etoiles

Un homme de conviction : ses forces, ses écrits, sa vie
Albert Camus, philosophe de formation initiale, désireux de devenir enseignant, affronte le défi de l'écriture, au sein du mouvement de l'absurde, qui l'oppose à Sartre, de la gauche, en commençant au Parti communiste. Provenant d'Algérie, pour laquelle il proclame son attachement, il affiche un positionnement singulier, à propos de ses velléités d'indépendance. Le processus de création...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Ma guerre de cent ans
de Pef

critiqué par JulesRomans
(Nantes - 56 ans)

La note: 8 etoiles

Ma guerre de cent ans au XXe siècle
Tous ceux qui ont été scolarisés à partir des années 1980 dans une école francophone européenne connaissent Pef et il a même donné son nom à une école de Saint-Ouen (ville à la limite de Paris) alors que l’usage voulait qu’on ne donne le nom d’un établissement scolaire qu’à des gens qui n’étaient plus de...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Le journal de la jeune Lydia (1912-1914)
de Lydia Della Faille de Leverghem

critiqué par JulesRomans
(Nantes - 56 ans)

La note: 8 etoiles

Lydia tisse sa toile de lin en Flandre et en Angleterre
Il s’agit pour l’essentiel d’un journal intime tenu de mai 1913 à septembre 1914 à quoi s’ajoute des souvenirs écrits en 1917 sur des faits de mai 1913. Son auteur Lydia della Faille de Leverghem est une jeune fille belge d’une quinzaine d’années au début du récit, vivant alors au château de Lackbors près...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

La dernière lettre écrite par des soldats tombés au champ d'honneur 1914-1918
de Collectif

critiqué par JulesRomans
(Nantes - 56 ans)

La note: 8 etoiles

Les mots des morts
"La dernière lettre" est une réédition à l’identique d’un ouvrage de 1922 qui propose des lettres de poilus écrites peu avant leur décès (certaines évaluent leurs chances de revenir de leur prochaine mission à pas grand-chose) à des proches. Il s’agit d’une sélection de courriers envoyés par les familles au comité composé d’anciens combattants et...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Patrick Roy
de Pierre Boyard, Colette Boyard

critiqué par Incertitudes
(30 ans)

La note: 9 etoiles

Patrick, le roi des animateurs
Quand j'étais gamin, je regardais beaucoup la télévision. J'étais souvent chez ma grand-mère car justement je pouvais la regarder aussi longtemps que je le voulais. Feu ma grand-mère aimait les jeux télévisés. Pas tellement ce qui est culturel comme Des chiffres et des lettres ou Questions pour un champion. Mais plutôt le divertissement. Et en cette...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »

Trier: Précédent  Page 2 de 151  Suivant
Aller à la page:
 
chapitre.com









 
  S'identifier | Page d'accueil | RSS2 | Forums | A propos | Blog | Pour un petit clic | ©2000-2014 critiqueslibres.com ASBL®. Tous droits réservés.