Littérature => Biographies, chroniques et correspondances (2356 livres critiqués)


Page 1 de 48 Suivante Fin

couverture

Mary Ann en automne, Chroniques de San Francisco T8 de Armistead Maupin

critiqué par Lilule - (baalon - 43 ans)

Retour à la maison

10 etoiles
Mary Ann revient à San Francisco, mais pas pour le plaisir. Elle vient de quitter son mari. (Oui encore) elle l'a surpris en train de batifoler avec son coach de vie. Mais elle avoue à Michael qu'elle a un cancer de l'utérus. Elle doit se faire opérer. Elle voudrait habiter chez Michael et ben pour...

couverture

Le Paris de Proust de Michel Erman

critiqué par Veneziano - (Paris - 38 ans)

La vie de Proust à Paris

8 etoiles
Ce grand bourgeois dilettante est resté fidèle au Triangle d'or, entre les 8ème, 9ème, 16ème et 17ème, le boulevard Haussmann, la rue de la Terrasse, et la rue Hamelin, notamment. Le Parc Monceau tient une place centrale dans l'itinéraire parisien de Marcel Proust. Ses mouvements sont assez largement liés aux aléas familiaux. L'auteur, spécialiste de cet...

couverture

Les Inrocks 2: Au-delà de la légende, Jim Morrison et les Doors de Auteur inconnu

critiqué par Antihuman - (Paris - 33 ans)

"Les gens sont émotionnellement morts."

7 etoiles
Tous les étés, les Inrocks nous refont le coup en nous proposant ces hors-séries consacrés aux plus grands groupes de rock du monde: ici en l'occurrence The Doors et leur célèbre "shaman" et révolté insoumis, Jim Morrison. Bien sûr cela n'est franchement pas neuf vu que les débuts de ce groupe légendaire date du milieu des...

couverture

J'ai vécu en ces temps de Olivier Todd

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)

la guerre, la mort, la mémoire…

10 etoiles
Dans ce témoignage bouleversant, le mot n'est pas trop fort, Olivier Todd partage avec nous ses souvenirs d'une époque trouble où les convictions politiques (le communisme, le fascisme) ou le sens du devoir ont poussé des hommes et des femmes à s'affronter ou s'entraider, faire des choses dont ils ont été fiers ou qu'ils ont...

couverture

Manet, le secret de Sophie Chauveau

critiqué par Veneziano - (Paris - 38 ans)

Un doux provocateur

8 etoiles
Edouard Manet, enfant paisible désireux de s'émanciper d'une férule paternelle de caractère mais austère, haut fonctionnaire, il devient un artiste jugé provocateur, osant montrer la nudité féminine dans des postures inattendues. Ses oeuvres étant refusées pour représenter la France, il fédère les artistes montants dans le même cas, soit la plupart des Impressionnistes avec qui...

couverture

Quand vivait mon père de Léon Daudet

critiqué par Alceste - (54 ans)

Hommage au paternel

9 etoiles
Une grande partie de l’œuvre de Léon Daudet est consacrée à l’évocation de sa riche et tumultueuse vie littéraire. Et les souvenirs ne manquent pas à celui qui tout enfant a vu défiler chez son père les Zola, Flaubert, Edmond de Goncourt, et autres Mallarmé, qui a épousé la petite-fille de Victor...

couverture

Instinct primaire de Pia Petersen

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 36 ans)

Une nouvelle féminité assumée

9 etoiles
Cette lettre a des allures de pamphlet déguisé dans lequel l'énonciatrice s'adresse à l'homme qu'elle a planté le jour de son propre mariage. Elle lui explique sa conception de l'amour, sa réticence face au rite du mariage, sa vision de la femme. Pia Petersen avance des arguments forts qui vont sans doute heurter certains lecteurs. Dans...

couverture

Louis XIII et Richelieu - La "Malentente" de Simone Bertière

critiqué par Tanneguy - (Paris - 77 ans)

Une page de l'histoire de France...que l'on croyait connaître

9 etoiles
Publié en 2016, cet ouvrage est la livraison la plus récente de Simone Bertière, et il ne déçoit pas. C'est une époque qu'elle affectionne et qu'elle a déjà explorée ; elle nous fait découvrir des aspects peu connus de ces deux grands personnages, des aspects passionnants. Louis XIII et Richelieu ne s'aimaient pas, c'est le moins...

couverture

Dingue de la vie & de toi & de tout de Neal Cassady

critiqué par Grandgousier - (51 ans)

une correspondance poignante sur la bohème littéraire américaine, la beat generation

9 etoiles
Ces lettres du compagnon de route littéraire de Jack Kerouac, Neal Cassady, nous permettent d'accompagner le processus créatif et artistique de la beat generation. Elan vital de survie et de création dans une Amérique figée et conservatrice, le courant littéraire portée par Neal Cassady, William Burroughs et beaucoup d'autres est un geste de rupture et de...

couverture

La Fayette de Gonzague Saint Bris

critiqué par Romur - (Viroflay - 42 ans)

Récent, détaillé mais un peu lourd

7 etoiles
Gonzague Saint Bris nous livre la biographie la plus récente de La Fayette, fruit d’un travail approfondi de recherche et de bibliographie. Si nous avons retenu le rôle du tout jeune La Fayette dans la guerre d’indépendance américaine, si parfois son nom apparait furtivement dans les manuels d’histoire pour la révolution française, on ignore en général...

couverture

Fairyland de Alysia Abbott

critiqué par Poet75 - (Paris - 60 ans)

Chronique d'un amour père-fille

9 etoiles
En 1974, alors que la petite Alysia n'a que deux ans, sa mère meurt accidentellement. Son père, Steve, décide de garder sa fille et de l'élever. Or ce père n'a rien d'un homme ordinaire: c'est un poète et un militant de la cause gay à San Francisco. Sa femme étant morte, il multiplie les relations...

couverture

Porte de Champerret de Évelyne Bloch-Dano

critiqué par Isis - (Chaville - 71 ans)

Le compte à rebours

9 etoiles
Renouant pour la seconde fois (voir sur ce site «La biographe») avec le genre autobiographique, Evelyne Bloch Dano a entrepris ici de se pencher, non plus sur la vie des autres, comme elle a su si bien le faire, avec Madame Zola, Madame Proust, ou George Sand, mais sur la sienne propre, à travers celle...

couverture

La cage dorée de Shirin Ebadi

critiqué par John - (26 ans)

Mémoires d'Iran

10 etoiles
Livre conseillé par des amis à l'approche de mon voyage en Iran, cette biographie de la vie de la prix Nobel de la paix Iranienne Shirin Ebadi retrace l'Iran de la seconde moitié du XX siècle, celle du Shah Mohammed Reza et de sa chute, et de la révolution islamique de 1979. L'histoire est celle de...

couverture

Wild Idea: Des bisons à la terre et de la terre aux bisons de Dan O'Brien

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 48 ans)

UN FORMIDABLE RÉCIT ÉCOLOGIQUE!

10 etoiles
Je ne présente plus l’écrivain et fauconnier américain Dan O'BRIEN (*1947), le chantre de la « nature writing » et ses nombreux livres sur les grandes plaines américaines. « Wild Idea » se présente un peu comme la suite de son autobiographie, le merveilleux « Les Bisons de Broken Heart » (déjà critiqué sur CL)....

couverture

Notes sur Chopin de André Gide

critiqué par Alceste - (54 ans)

Sans fausses notes

8 etoiles
Dans ses Notes sur Chopin, Gide se révèle non seulement expert en critique musicale mais pianiste accompli. Les morceaux de Chopin qu’il soumet à son analyse savante et minutieuse, il les a lui-même joués et peut donc d’autant mieux en parler. Gide fait part de ses enthousiasmes pour certains Préludes, pour certains...

couverture

Le Paris de Sagan de Alain Vircondelet

critiqué par Veneziano - (Paris - 38 ans)

Sagan dans son époque et l'un de ses lieux

9 etoiles
Françoise Sagan a su incarner l'esprit des années 1950 à 1970, tant dans la transcription de ses romans que dans son état d'esprit. Consommant la vie jusqu'à se consumer elle-même, elle parcourut Paris, centralisant les activités culturelles, qui fut le centre géographique de sa vie, au milieu de plusieurs autres, ses oeuvres venant opérer la...

couverture

Le Paris de Duras de Alain Vircondelet

critiqué par Veneziano - (Paris - 38 ans)

Une Rive gauche inspirante

8 etoiles
Venue d'Indochine, Marguerite Duras découvre Paris à 17 ans dans les années 1930. Elle y baguenaude surtout sur la Rive gauche, de Montparnasse au faubourg Saint-Germain, en passant par Saint-Germain-des-Prés. Agent du Ministère des Colonies, elle suit l'affectation de son administration, y compris... sous l'occupation. Son mari et elle deviennent amis avec Ramon Fernandez, père...

couverture

Frédéric II de Sylvain Gouguenheim

critiqué par Colen8 - (75 ans)

Un grand empire romain germanique médiéval

7 etoiles
Se désignant comme empereur d’Allemagne (avec le titre de roi des Romains), roi de Sicile et roi de Jérusalem, Frédéric II (Hohenstaufen) est petit-fils et fils de deux empereurs, Frédéric Barberousse et Henri VI dans une monarchie de nature élective. Le décès prématuré de son père lui impose une régence agitée. Son ambition de recevoir...

couverture

Le Roman de Boddah de Héloïse Guay de Bellissen

critiqué par Obriansp2 - (45 ans)

Très bon.

8 etoiles
C’est mon troisième salon du livre et là j’ai payé pour dix ans. C’est effectivement tout le temps la même chose, les mêmes stands et le même genre d’écrivains. J’y suis allé pour les 40 ans du punk et les 100 ans de Verdun, et encore pour les 30 ans de Tchernobyl, et encore pour...

couverture

George Sand à 20 ans : S'affranchir de Joëlle Tiano

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 49 ans)

chrysalide

8 etoiles
Intéressante biographie que nous propose Joëlle Tiano, dans la Collection "à 20 ans" des Editions "Au Diable Vauvert". Nous découvrons en détail la jeunesse de George Sand, Aurore encore à cette époque. La petite Aurore, élevée à Nohant par sa grand-mère paternelle, grandit partagée entre cette dernière et sa mère, qui est partie vivre à Paris et...

couverture

Edgar Morin : L'indiscipliné de Emmanuel Lemieux

critiqué par Colen8 - (75 ans)

« Nul n’est prophète en son pays »

8 etoiles
Son grand œuvre est la publication sans véritable succès en France, de « La Méthode » en plusieurs volumes, une théorie de la complexité détachée de l’approche de causalité linéaire habituelle qui ne résout rien. Son expérience, ses réflexions lui ont appris que les antagonismes sont destinés à être non pas combattus au nom d’une...

couverture

Rivière fantôme de Dominique Botha

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 64 ans)

L'ARC-EN-CIEL EN FAMILLE

8 etoiles
Le roman de Dominique Botha, écrit à la première personne, comporte deux personnages principaux : elle-même, et son frère Paul Botha, un jeune homme désireux d’échapper aux contraintes familiales, qui se sent très tôt rebelle et rétif à toute forme de discipline. Dominique, pour sa part, est plongée dans les affres de la condition féminine...

couverture

Faire de François Fillon

critiqué par Colen8 - (75 ans)

Tout un programme

7 etoiles
Premier Ministre du précédent quinquennat, François Fillon rappelle son parcours personnel, son engagement gaulliste, les valeurs qu’il défend au premier rang desquelles figure la liberté. Il détaille son projet présidentiel après les primaires s’il est désigné candidat de son parti, Les Républicains. Son intention est d’agir dans la lancée de l’élection sans consentir de pause...

couverture

Les frères de Soledad de George Jackson

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 70 ans)

un cri de révolte

10 etoiles
Oui, c'est un cri de révolte que ces "lettres d'un jeune Noir enterré dans la prison de Soledad", arrêté à l'âge de dix-huit ans en 1961 pour un larcin de 70 $ et condamné à un an de prison renouvelable, en fait minimum un an, maximum à vie, selon une curiosité du système judiciaire américain....

couverture

La mécanique des fluides de Lidia Yuknavitch

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)

plouf plouf…

10 etoiles
Un roman-récit qui décoiffe. Une écriture qui colle étroitement à son sujet : la vie (la première moitié de la vie) de l'auteure. D'abord le cri, un cri de souffrance. Le sexe, souvent assorti de sévices corporels, la drogue, l'alcool, la mise en danger, de soi et d'autrui. Pour oublier un père qui "touche" ses...

couverture

Graines d'espoir : Sagesse et merveilles du monde des plantes de Jane Goodall, Gail Hudson

critiqué par Colen8 - (75 ans)

Les plantes, nos amies les plus précieuses

8 etoiles
Dans cet hymne à la beauté des plantes, ce plaidoyer pour la préservation de leur environnement on n’attendait pas Jane Goodall primatologue de renommée mondiale après ses études sur les chimpanzés de la réserve naturelle de Gombe en Tanzanie à partir de 1960. Elle nous révèle sa passion de petite fille restée intacte au point...

couverture

Le dernier danseur de Mao de Li Cunxin

critiqué par Chtimi59 - (Lille - 61 ans)

Entrechat ,pas de deux , du grand Timonier a l'Oncle Sam

8 etoiles
Fin des années soixante cunxin Li , sixième d’une fratrie de sept garçons , est recruté grâce à ses aptitudes physiques à l’âge de huit ans pour intégrer la nouvelle école de danse classique de Pékin. Madame Mao veut rivaliser avec les ballets voisins du Bolchoï , et créer une troupe tout...

couverture

Billie H. de Louis Atangana

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 70 ans)

Lady sings the blues

10 etoiles
Années 20 : Baltimore. La ségrégation raciale bat son plein : bus, etc. réservés aux personnes de couleur. Eleanora vit seule avec sa mère, Sadie, qui tire le diable par la queue. Elle en a marre de l'école, et commence avec deux garçons de son âge, à vivre dans la rue. L'un d'eux, Eliot l'entraîne...

couverture

Vers Compostelle : Drôles de rencontres de Antoine Bertrandy

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 36 ans)

Un autre chemin vers Compostelle...

9 etoiles
Comme le dit l'auteur de cette relation du chemin, il y aurait autant de récits de voyages différents que de pèlerins (soit 200.000 par an...). Eh bien parmi tous les récit de ce type que j'ai pu lire, celui-ci m'a enthousiasmé. C'est un plaisir de voyager avec lui, de partager ses doutes et ses faiblesses....

couverture

Le sentiment de l'inachevé de Dominique Sampiero

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 49 ans)

Thérapie du coeur

9 etoiles
A quel point le passé peut-il peser sur la vie d'un être ? Les premières étapes de la vie ont-elles une influence sur l'avenir de chacun(e) ? En lisant le dernier livre paru de Dominique Sampiero, ces questions se posent, inévitablement. Jean-Claude est un petit garçon qui grandit dans une famille modeste du nord de la France,...

couverture

Lévi-Strauss de Emmanuelle Loyer

critiqué par Colen8 - (75 ans)

Magistralement reconstitués, les itinéraires hors normes d’une pointure mondiale

10 etoiles
Mieux qu’une biographie c’est un roman historique du siècle passé d’une richesse, d’une profondeur d’analyse exceptionnelle, dont le héros est Claude Lévi-Strauss. L’intérêt y est présent de bout en bout même sans rien connaître de son œuvre. C’est un travail de haute volée rendu accessible dans un langage clair et néanmoins rigoureux. En toile de...

couverture

Une femme en bleu : Voyage en mère inconnue de Michèle Jullian

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 7 ans)

Roman initiatique humaniste

9 etoiles
« Nous naissons, pour ainsi dire, provisoirement quelque part et c'est peu à peu que nous composons - en nous - le lieu de notre origine pour y naître - après coup - et chaque jour plus définitivement. » Rainer Maria Rilke « Lettre à Franz Xaver Kappus - 23 avril 1923 » Avec sa...

couverture

L'exil et le salut : "Tristes" et "Pontiques" de Ovide

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)

Lettres et poèmes d'exil

10 etoiles
Ce recueil, qui n'est pas une édition intégrale mais une compilation de textes et de lettres choisis, rassemble les derniers textes écrits par Ovide (« Les tristes » et « Les Pontiques ») lors de son exil, sur décision de l’empereur Auguste, aux confins de l’empire romain sur les rives de la mer Noire, qui...

couverture

Citrons acides de Lawrence Durrell

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)

Un récit autobiographique et pittoresque, progressivement teintée d'amertume

10 etoiles
Remarquable conteur, Lawrence Durrell maîtrise parfaitement l’art de la narration et sait comment captiver son lecteur. Son écriture, portée par un style puissant et souvent poétique, emporte le lecteur et l’immerge dans la réalité singulière de Chypre au milieu des années 50, île paisible et rurale où le temps s’écoule lentement à l’écart de l’agitation...

couverture

Fête des vignerons de Charles-Ferdinand Ramuz

critiqué par Falgo - (Ruffieux - 76 ans)

Chronique villageoise

7 etoiles
Un vannier, Besson, vient s'installer dans un village en hauteur au dessus d'un lac. C'est un village de vignerons. Il semble que cet ouvrage, peu connu, rassemble toutes les caractéristiques de l'oeuvre de Ramuz: un style fait de répétitions de mots et de morceaux de phrases, la description parfois minutieuse du travail des hommes, parfois...

couverture

Là-haut de Pierre Schoendoerffer

critiqué par Falgo - (Ruffieux - 76 ans)

L'Indochine

8 etoiles
Pierre Schoendoerffer a été au coeur de cette aventure désolée et désolante. Il la raconte au travers d'une fiction qui n'en est pas une tellement elle comporte de récits porteurs de vérité. Un ancien soldat du corps expéditionnaire, Henri Lanvern, devenu un cinéaste réputé en métropole, disparaît au cours d'un tournage en Thaïlande, près de...

couverture

Garde tes larmes pour plus tard de Alix de Saint-André

critiqué par Isis - (Chaville - 71 ans)

Secrets de famille

5 etoiles
«Garde tes larmes pour plus tard» disait Elda Faraggi à Léa France Gourdji, sa fille, plus connue sous le nom de Françoise Giroud, lorsqu’elle était enfant. D’où le titre de cet ouvrage assez atypique, dans lequel l’auteur tente, avec la complicité de Caroline Eliacheff, l’enfant que F.G. avait eue avec Anatole Eliacheff - aujourd’hui...

couverture

Tout dort paisiblement, sauf l'amour de Claude Pujade-Renaud

critiqué par Tanneguy - (Paris - 77 ans)

Kierkeraad

10 etoiles
Soren Kierkegaard est un auteur, penseur, essayiste, philosophe, etc...danois du XIXème siècle très connu. Je me souviens qu'on l'étudiait (un peu...) en terminale. Je ne suis pas sûr que cela continue. On le reliait aux autres K, Kafka, Kant mais aussi à Nietzsche, ou Freud ou Hegel. Il ne vécut que quarante-deux ans mais laissa...

couverture

Vie de Guy de Maupassant de Paul Morand

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 47 ans)

Maupassant par Morand

7 etoiles
Je dois à mon enseignante de Lettres de Quatrième -elle n'avait pas envie de faire « le Cid » avec notre classe- la découverte de Maupassant tout d'abord par la lecture de ses contes fantastiques et normands dont le terrifiant et magnifique « Sur l'Eau », dur comme des éclats de verre sur un mur...

couverture

Comédie française - Ça a débuté comme ça de Fabrice Luchini

critiqué par Catinus - (Liège - 65 ans)

C'est du lourd !

9 etoiles
Pour parodier le titre d’un tableau de Magritte, on peut dire : « Ceci n’est pas une biographie ». Ni une autobiographie. Si Fabrice Luchini évoque, çà et là, une fine tranche de sa vie, privée ou publique, cela ne se résume jamais qu’à sorte de flash, une impression du moment de sa...

couverture

Correspondance: (1946-1959) de Albert Camus, René Char

critiqué par Don_Quichotte - (Thionville - 29 ans)

Fragments lumineux

10 etoiles
Ce livre est celui d'une amitié d'hommes qui avaient en partage le soleil et le combat. Deux résistants qui ont su tirer de leurs expériences effroyables une matière flamboyante, avec certes des moyens différents, mais dans une communion de pensée rare. Ils ont toujours eu présent à l'esprit une intransigeance rafraîchissante au milieu d'une société de...

couverture

Et... Vous jouez encore ? : Mémoires en trois actes de Jean Piat

critiqué par Colen8 - (75 ans)

Vivre pour jouer, avec bonheur

7 etoiles
Interprète exceptionnel sur scène depuis 73 ans, il présente ce livre de souvenirs sous forme de dialogue en trois actes avec François d’Orcival, et nous raconte une bonne partie de la création théâtrale à laquelle il a consacré son talent. La Comédie Française dont il a été longtemps pensionnaire puis sociétaire a été sa première...

couverture

L'homme de ma vie de Yann Queffélec

critiqué par Anna Rose - (44 ans)

Une vie à tenter de se rencontrer

7 etoiles
Yann Queffelec n'a jamais caché le conflit latent qui existait entre son père et lui. Lui, le fils du grand écrivain, marchant sur les pas de ce père et de surcroît réussissant... On imagine assez bien le choc des égos. Yann Queffelec entreprend de raconter sa vie d'enfant, de jeune garçon et de jeune homme par...

couverture

Le prix d'un homme de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 65 ans)

Petites merveilles

9 etoiles
Le quinzième volume des « Dictées » qui va du 5 au 17 décembre 1977. Simenon évoque ses séjours au Canada et surtout aux Etats-Unis – il nous parle de l’influence des Etats-Unis sur l’Europe – quelques considérations sur les Américains, les différentes classes sociales, le prix d’un homme comprenez ce qu’il vaut éventuellement...

couverture

Forcenés de Philippe Bordas

critiqué par Numanuma - (Tours - 43 ans)

Col hors catégorie

10 etoiles
Du vélo, à part faire tourner les pédales, je ne sais rien que le vulgaire sensationnel de ces mules chargées à l’arrache-veines, autant victimes que bourreaux d’un sport devenu spectacle, arène moderne réclamant son sacrifice rituel. En fait, du vélo, je n’ai que des souvenirs lointains d’enfance franc-comtoise, d’après-midi d’été passées dans la fraîcheur du...

couverture

L'adieu à l'île de Valentin Grigorʹevič Rasputin

critiqué par Falgo - (Ruffieux - 76 ans)

Chef d'oeuvre oublié

10 etoiles
Il m'arrive souvent de rencontrer par le plus grand des hasards un auteur et un livre complètement oubliés de la critique et du public. "L'adieu à l'île" de Valentin Raspoutine appartient à cette catégorie. Cet écrivain russe fait partie de ceux que Nicole Zand a qualifiés d'"écrivains de l'intérieur" par rapport à ceux, largement dissidents,...

couverture

Marie Curie de Laura Berg (Scénario), Stéphane Soularue (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 60 ans)

Redécouvrez cette scientifique et cette femme !

8 etoiles
Marie Curie est une scientifique universellement connue mais les auteurs de cette bande dessinée, Laura Berg et Stéphane Soularue, insistent beaucoup sur sa jeunesse et sa formation. On ne devient pas Marie Curie par hasard. Des parents enseignants, une ambiance familiale studieuse, l’occupation de Varsovie par les Russes, la perte de la maman et d’une...

couverture

A la recherche de Livingstone de Henry Morton Stanley

critiqué par Chene - (Tours - 46 ans)

Dans les ténèbres de l’Afrique

10 etoiles
A la fin du XIXe siècle, le New York Herald envoya Henri Morton Stanley à la recherche du docteur Livingstone, disparu en Afrique centrale depuis plus de deux ans. Après bien des péripéties, c’est au bord du lac Tanganyika en Tanzanie, le 10 novembre 1871, qu’il retrouva le célèbre explorateur écossais. Celui-ci était malade et sans ressources,...

couverture

La foi de ma mère de Benoît Lacroix

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 74 ans)

Hommage à un Dominicain

8 etoiles
Ce qu'en dit l'éditeur En 1986, Benoît Lacroix faisait paraître La Religion de mon père; treize ans plus tard, en 1999, La foi de ma mère : deux ouvrages indispensables à quiconque veut connaître l’univers religieux dans lequel ont vécu les Québécois jusqu’au début de la révolution tranquille. L’essentiel de ces deux volumes est désormais regroupé...

couverture

Rescapé du camp 14 de Blaine Harden

critiqué par Chtimi59 - (Lille - 61 ans)

Avis mitigé

6 etoiles
Encouragé par Myrco, je me lance pour ma première critique d’un livre sur ce site . Le narrateur de cette histoire « vraie… » Shin Dong-hyuk , est né en 1983 dans ce camp 14 situé au nord de Pyongyang , capitale de la Corée du nord . Il est le résultat de mariages forcés entre...