Littérature => Biographies, chroniques et correspondances (2516 livres critiqués)


Page 1 de 51 Suivante Fin

couverture

Bakhita de Véronique Olmi

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 68 ans)

Horreur de l'esclavage

7 etoiles
Histoire partiellement authentique, partiellement romancée, d'une soudanaise née au milieu du XIXème siècle. Encore enfant, elle est enlevée pour devenir esclave. Vendue, revendue, violée, frappée, elle connaît la plus ignoble des conditions, n'est plus rien (elle ignore même son vrai nom). Elle quittera le Soudan pour l'Italie où, alors libre, elle devient religieuse. Son action, son...

couverture

Bonjour, c'est l'infirmière ! de Charline

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)

une semaine de ouf !

8 etoiles
Du vendredi soir au vendredi soir, une semaine de folie ! Une semaine ordinaire en fait, racontée par une Charline en colère, qui gémit sous le poids des contraintes mais continue à faire son boulot avec cœur. Charline est infirmière libérale à la campagne. On saura tout de son quotidien, au travail en tout cas...

couverture

La disparition de Josef Mengele de Olivier Guez

critiqué par Anna Rose - (45 ans)

Sinistre sujet

8 etoiles
L'auteur nous raconte l'histoire effroyable de la fuite du docteur Mengele, médecin des camps de concentration dont les actions relevaient non pas du soin mais de la torture et actes de barbarie. A la fin de la guerre, il réussit à échapper aux alliés en se cachant dans une ferme avant de se réfugier en...

couverture

Thé à l'opium de Bianca Tam

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)

amours et trahisons

8 etoiles
Mère (elle aura six enfants), prostituée (de haut luxe), espionne (au service du Japon de l'empereur Hirohito), spéculatrice (pour ne pas dire contrebandière), mannequin (pour Christian Dior, du temps de sa splendeur), Bianca Tam aura tout fait, sauf le ménage, la cuisine et la toilette de ses enfants. Ses atouts : sa beauté, dont elle...

couverture

Madame de Staël de Michel Winock

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

Un grand nom peu connu de la littérature

9 etoiles
Germaine de Staël est passée dans l'oubli, alors qu'elle a représenté l'une des figures les plus importantes de la littérature, voire de manière plus discutable des idées politiques, du tournant des XVIIIème et XIXème siècles en France, aux heures révolutionnaire et impériale. Libérale, tantôt monarchiste et républicaine, vigoureusement anti-napoléonienne, héritière des Lumières tout en étant...

couverture

La Fontaine - Une école buissonnière de Erik Orsenna

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

Une vie en ode au plaisir

8 etoiles
La Fontaine, né à Château-Thierry, si raffiné qu'il fut, tenait du dilettante et ne s'en dissimulait qu'à peine. Cocu et coureur, il profitait de la vie et de ses plaisirs. Il en advint qu'il dut quitter les rives de l'aristocratie, lassée de ses écarts. Aussi se commit-il à l'écriture de contes libertins qui faillirent lui...

couverture

Ma mort et puis après de Lyne Leon

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Aux confins de la mort

6 etoiles
Victime d’un très grave accident de la route, une jeune femme tombe dans un coma profond. Son esprit se détache de son corps et elle se retrouve dans une NDE (Near death expérience) assez longue. Quand elle reprend véritablement conscience, c’est pour découvrir qu’elle est défigurée, recousue de partout, incapable de se lever et qu’elle...

couverture

Madame de Sévigné de Stéphane Maltère

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

La vie d'une grande femme du XVIIème siècle

8 etoiles
Madame de Sévigné s'est beaucoup livrée dans ses lettres, sa notoriété ayant dépassé de beaucoup sa volonté, dès son époque, car la divulgation de ses écrits privés a provoqué sa surprise, voire son effarement, de voir sa réputation la précéder et de se quasiment se retrouver dans ses bibliothèques. Femme belle et instruite, elle a marqué...

couverture

Mon père m'a vendue de Sean Boyne

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 68 ans)

Trop de digressions

6 etoiles
En Irlande, dans les années 1970, un père « vend » littéralement sa fille - 16 ans - en mariage à un riche fermier de 65 ans. Elle est violée, frappée, sa vie n'est qu'un long cauchemar. Une histoire vraie qui se devait d'être dénoncée. Malheureusement, le journaliste qui rapporte ces faits dramatiques se perd dans des détails...

couverture

Ernst Jünger: Dans les tempêtes du siècle de Julien Hervier

critiqué par Vince92 - (Zürich - 40 ans)

Dans les tempêtes du siècle

10 etoiles
Ernst Jünger est l'homme du vingtième siècle, qu’il a traversé de part en part: ayant vécu tous les événements de la période, il incarne la figure de témoin dans ses plus larges dimensions... Lorsqu’il meurt âgé de presque 103 ans en 1998, l’écrivain laisse une œuvre littéraire et intellectuelle considérable et polymorphe. Débutée avec les...

couverture

La mort n'est pas une terre étrangère de Stéphane Allix

critiqué par Evaetjean - (Arvert - 37 ans)

Extraordinaire

10 etoiles
Le désert, une voiture, un accident, la perte d'un frère... On pourrait résumer se livre ainsi mais il est bien plus que cela... Il est le combat de la vie face à la perte d'un frère. Stéphane Allix nous emmène dans ses souvenirs douloureux et mystiques. Après la perte de son frère des milliards de questions...

couverture

Vivre après la mort de son enfant : des parents témoignent de Josette Gril

critiqué par Evaetjean - (Arvert - 37 ans)

Une aide précieuse face à ce drame

10 etoiles
Voici un livre sur le deuil le plus difficile qu'il peut être donné de vivre. Par ce livre, Josette Gril, elle même maman endeuillée, nous fait entrer dans cet étrange monde où les parents doivent continuer d'avancer sans la chair de leur chair. Préface faites par Stéphanie Fugain, Josette Gril nous explique sur un bon quart...

couverture

Autour des trônes que j'ai vus tomber de Louise de Belgique

critiqué par Alceste - (56 ans)

Fille de Roi je suis, fille de Roi je resterai

9 etoiles
L’avenue Louise est certainement la plus connue et la plus prestigieuse des artères bruxelloises, mais qui connaît vraiment celle à qui elle doit son nom, la Princesse Louise de Belgique (1858-1924), fille de Léopold II ? Qui peut imaginer derrière ces titres illustres la vie ingrate qu’a connue celle à qui...

couverture

Je suis dans les mers du sud : sur les traces de Paul Gauguin de Jean-Luc Coatalem

critiqué par Poet75 - (Paris - 61 ans)

Sur les traces de Paul Gauguin

9 etoiles
Un ouvrage de Mario Vargas Llosa (« Le Paradis – un peu plus loin ») retraçant les destinées exceptionnelles de Paul Gauguin et de sa grand-mère Flora Tristan avait été ma lecture exaltante de juillet 2015. L’écrivain péruvien y décrivait, à sa façon, c’est-à-dire à la manière d’un romancier, les quêtes éperdues de ses deux...

couverture

Objectif Soleil: Deux hommes et un avion de André Borschberg, Bertrand Piccard

critiqué par Colen8 - (76 ans)

Contribuer à l’invention d’un autre monde

10 etoiles
Sobriété, sincérité, sensibilité d’un récit palpitant de bout en bout donnent encore plus de valeur au projet grandiose dont il évoque la genèse et la mise en œuvre : comment deux petits Suisses Bertrand et André sans moyens techniques, ni financiers, ni politiques, armés de leur seule confiance ont impliqué des centaines d’acteurs, et fini...

couverture

L'audace d'une étoile de Corine Valade

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Un personnage hors norme

9 etoiles
Au début de l’autre siècle, Anaïs-Mauricia Bétant, jeune Thiernoise des plus casse-cous, se taille une belle réputation dans le monde du cirque et du music-hall. Elle se distingue particulièrement dans des numéros de haute voltige comme l’Auto-bolide, le saut à cheval ou le « Bilboquet humain ». Très vite, le public français puis étranger (Etats-Unis, Portugal, Russie...

couverture

Mercy, Mary, Patty de Lola Lafon

critiqué par Anna Rose - (45 ans)

L'histoire édifiante de Patty Hearst revue et revisitée

9 etoiles
Le 12 février 1974, Patricia Hearst, petite-fille du célèbre magnat de la presse William Randolph Hearst, est enlevée contre rançon par un groupuscule révolutionnaire, l'armée de libération symbionaise (SAL). En avril elle accompagne ces ravisseurs dans un braquage de banque - la video surveillance permet de la reconnaître. L'Amérique entière parle alors de syndrome de...

couverture

Journal d'une apprentie chamane de Corine Sombrun

critiqué par EhLulu - (29 ans)

Un bon début

10 etoiles
Ce livre est un bon début pour appréhender le monde du chamanisme. L'auteure explique ses motivations pour partir en Amérique du Sud faire une sorte de stage spirituel afin de se remettre d'un deuil. Même si le style d'écriture déplaît à beaucoup, si le sujet vous intéresse, alors foncez. Vous en apprendrez énormément sur les...

couverture

Chroniques napolitaines de Jean-Noël Schifano

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)

Les excès des grandes familles napolitaines

6 etoiles
Jean-Noël Schifano est passionné par Naples et est très érudit. Dans ces chroniques, l'auteur s'inspire d'histoires vraies et incroyables, très souvent rattachées à deux thèmes omniprésents dans son oeuvre : le sexe et le sang. Ces histoires se concentrent sur une période large allant du XVème siècle au XVIIIème siècle. Le lecteur y côtoie des...

couverture

Irène Joliot-Curie de Noëlle Loriot

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Un destin exceptionnel

8 etoiles
Fille des célèbres Pierre et Marie Curie, découvreurs de la radioactivité du radium, deux fois prix Nobel, Irène Joliot-Curie se lance très jeune sur leurs traces après de très brillantes études. À 17 ans, elle part sur le front pour organiser les premiers fourgons radiographiques qui seront d’une grande aide pour les soins aux blessés....

couverture

Brefs aperçus sur l'éternel féminin de Denis Grozdanovitch

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 50 ans)

Décryptage complaisant

8 etoiles
Au vu du titre, "Brefs aperçus sur l'éternel féminin", je me suis longuement interrogée sur ce que contenait ce livre, craignant le regard de l'auteur sur la gente féminine. Dès les premières pages, je me suis amusée. Denis Grozdanovitch retrace le fil de sa vie, et les rencontres et/ou conquêtes qui ont jalonné son existence....

couverture

Les oubliés de l'histoire de Jean-Yves Le Naour

critiqué par Colen8 - (76 ans)

Destins singuliers

6 etoiles
Oubliés ? Pas vraiment, aucun des quelque vingt personnages présentés ici par de courtes biographies n’est resté anonyme de son vivant, sans même avoir cherché la notoriété. Héros ? Si l’on veut, mais plus comme des héros de roman ou de cinéma que des héros de l’Histoire. A la fois les événements et un caractère...

couverture

J'ai choisi la liberté de Nadia Volf

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Un témoignage émouvant

9 etoiles
Pourquoi la jeune et brillante Nadia Volf, docteur en médecine, agrégée en neuro-pharmacologie et directrice d’un centre de recherche se retrouve-t-elle obligée de fuir l’URSS de Brejnev en compagnie de son mari Leonid et en cachant son fils Artyom dans le coffre de leur voiture ? Tout simplement parce qu’ils sont juifs et victimes de l’antisémitisme...

couverture

Un café avec Voltaire. Conversations avec les grands esprits de son temps de Louis Bériot

critiqué par Elko - (Niort - 41 ans)

Combats de coqs

7 etoiles
L’auteur propose de découvrir Voltaire à travers des entretiens, réels ou fictifs, avec certains des plus grands intellectuels de son temps. Ainsi se succèdent Newton, Montesquieu, Madame de Pompadour, Frédéric II de Prusse, Rousseau, Buffon et Diderot. Au fil des pages se dévoile le personnage, son tempérament, ses convictions et ses combats. La confrontation de...

couverture

Jill de Jill Ireland

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Un témoignage émouvant

8 etoiles
Née en 1936, Jill Ireland est une actrice britannique d’abord mariée avec l’acteur écossais David McCallum avec qui elle a eu trois fils dont un adopté, Jason, mort d’une overdose en 1989. Sur le tournage de « La grande évasion », elle rencontre Charles Bronson, lui-même marié avec des enfants. Le couple aura une fille Zuleika, qui...

couverture

Les ravissements du Grand Moghol de Catherine Clément

critiqué par Elko - (Niort - 41 ans)

Melting pot

6 etoiles
Au XVIIème siècle, Akbar le tout puissant empereur Moghol règne sur une large partie de l’Inde. Suite à une vision mystique il abandonne la guerre qu’il prépare et prend de curieuses décisions dont celle-ci : unifier toutes les religions de l’Hindoustan. Akbar est-il un humaniste éclairé ou un illuminé ? Il réunit tous les représentants religieux au...

couverture

Vladimir ou le vol arrêté de Marina Vlady

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Un poète

8 etoiles
En 1967, dans un théâtre moscovite, Marina Vlady fait la connaissance de l’acteur, auteur-compositeur-interprète Vladimir Vissotsky. Elle est alors mariée et mère de trois garçons issus de deux unions différentes. Lui est dans une situation similaire mais avec deux enfants. Cela ne les empêche pas de tomber follement amoureux et de tout abandonner pour vivre...

couverture

Nice, l'attentat. La contre enquête de Alexandre Schoedler

critiqué par Bon-bouquins - (32 ans)

Nice l'attentat,la contre-enquête : enfin toute la vérité sur les zones d'ombres

9 etoiles
En attente du livre. D'après la quatrième de couverture,il s'annonce prometteur. Dès que je l'aurai lu en entier je modifierai cette critique....

couverture

Le bûcher des innocents de Laurence Lacour

critiqué par Anna Rose - (45 ans)

Passionnant et instructif

10 etoiles
L'auteur est journaliste pour Europe 1 au moment du déclenchement de "l'affaire du petit Gregory". Elle relate neuf ans après les faits sa perception du drame. Sa narration s'appuie sur une documentation hallucinante; ses propos sont argumentés, expliqués. Elle n'hésite pas à pointer du doigt les défaillances, les failles, les abus et notamment les siens...

couverture

La Duchesse de Berry : L'oiseau rebelle des Bourbons de Laure Hillerin

critiqué par Palmyre - (55 ans)

Quel tempérament!

7 etoiles
Présentation de l'éditeur. Tempêtes, révolutions, assassinat, enfant posthume, exil, conspirations, chevauchées nocturnes, trahison, geôle, amours interdites, mariage secret, fêtes vénitiennes... L'existence de Marie-Caroline de Bourbon-Sicile, duchesse de Berry (1798-1870) réunit tous les ingrédients d'un drame romantique digne d'Alexandre Dumas - dont elle fut à deux reprises l'inspiratrice. Cette Bourbon pas comme les autres fut l'une des...

couverture

Images cachées de Francis Carco

critiqué par Alceste - (56 ans)

Plongée en milieu trouble

8 etoiles
Le récit s’ouvre sur une fascinante description de la place Pigalle de nuit : « …Les ailes du Moulin-Rouge brandissent leurs ampoules brasillantes. Des coulées d’une lumières rose courent et serpentent sur des écrans, pareilles à d’insaisissables écureuils de clarté. Coup d’œil féerique dont je ne me lasse point. Mais à droite, dans...

couverture

911 de Shannon Burke

critiqué par Clubber14 - (Paris - 37 ans)

Spirale infernale.....

8 etoiles
Présentation de l'éditeur : Lorsqu'il devient ambulancier dans l'un des quartiers les plus difficiles de New York, Ollie Cross est loin d'imaginer qu'il vient d'entrer dans un monde fait d'horreur, de folie et de mort. Scènes de crime, blessures par balles, crises de manque, violences et détresses, le combat est permanent, l'enfer quotidien. Alors que tous...

couverture

Bons baisers d'Hollywood de Carrie Fisher

critiqué par Antihuman - (Paris - 34 ans)

Nouvelles du Front

8 etoiles
Actrice gâtée et superstar pas du tout en toc, Carrie Fisher a écrit quelques livres où elle contait sa vie avec une certaine franchise, chose rare pour une vedette de son rang... Ainsi, POSTCARDS FROM THE EDGE (ridiculement mal-traduit en français par » Bons Baisers Hollywood ») nous confie tout son long les démêlés d'une actrice...

couverture

Rencontres clandestines de Guillaume Sbalchiero

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

La description d'une sensibilité

7 etoiles
Ce livre décrit l'existence d'une artiste de manière pudique, sa prise de distance avec l'éclat, la notoriété et ses effets. Monica Bellucci accepte la démarche singulière de répondre au projet d'un inconnu qu'elle ne maîtrise pas totalement, afin de prouver qu'elle reste une femme ordinaire, qui tient à entretenir ses sentiments, ses liens familiaux, ses...

couverture

La vie, la mort, la vie: Louis Pasteur 1822-1895 de Erik Orsenna

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 35 ans)

Pasteur vulgarisé

6 etoiles
Il y a différentes biographies, une biographie de 600 pages sera plus détaillée qu'une biographie de 200 pages, tout dépend si vous voulez connaître "en surface" le "héros ou l'héroïne" et sa vie ou si vous voulez vraiment entrer dans les détails. Cette biographie de Pasteur appartient à la deuxième catégorie et celui qui ne...

couverture

Chroniques napolitaines, III : Encore un tour autour de la vie de Jean-Noël Schifano

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)

Du sexe et du sang

7 etoiles
Ce recueil de chroniques napolitaines est haut en couleur. Dans la première nouvelle " Les enfants-douche" il est question de cette vague d'adolescents qui assouvissaient leurs désirs sexuels dans les toilettes du lycée. Dans "Savonnettes et petits-fours", Jean-Noël Schifano évoque un fait divers dans lequel une femme a tué trois personnes et a transformé les...

couverture

La perle et la coquille de Nadia Hashimi

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Deux destins, même oppression…

8 etoiles
De nos jours, dans un petit village afghan, un ancien soldat des seigneurs de la guerre retrouve sa famille et se laisse aller à ses penchants pour la drogue. Il n’a que des filles qui sont harcelées sur le chemin de l’école. La solution sera de les confiner à la maison et de marier la...

couverture

Charles Mérieux: L'homme qui voulait vacciner tous les enfants du monde de Marc Francioli

critiqué par Colen8 - (76 ans)

Une vie au service de la vie

7 etoiles
Industriel, marchand, sont les épithètes péjoratives dont le qualifiaient les scientifiques, médecins, chercheurs et quelques autres persuadés de détenir seuls la « pureté » nécessaire à une politique de santé publique efficace. Le portrait qu’en dresse Marc Francioli montre au contraire un passionné au service de la collectivité mondiale qui a consacré sa vie et...

couverture

Ma mère, cette inconnue de Philippe Labro

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

Les souvenirs et silences d'une mère

9 etoiles
Philippe Labro retrace l'histoire de sa mère, elle-même fille bâtarde d'un aristocrate polonais, qui a traversé la seconde guerre avec ses secrets et douleurs. Cette femme discrète a su conserver et communiquer sa bonne humeur, tout en se montrant aimante. Il est retracé la douceur de son éducation, sa joie, alors qu'elle est restée une...

couverture

Ils Sont Passes a Liege de Robert Ruwet

critiqué par Catinus - (Liège - 66 ans)

Voyage à Liège

9 etoiles
De très nombreux personnages illustres ont séjourné dans notre bonne ville de Liège (sans toutefois s’y attarder …). Des rois, des reines, des princes, des empereurs, un ou deux tzars, de hauts militaires ( hélas là, à foison) ; mais également des artistes : écrivains, poètes, musiciens, etc. Que dire d’eux ? Ils ne sont pas...

couverture

Le livre de San Michele de Axel Munthe

critiqué par Michelozantipode - (75 ans)

Epoustouflant

2 etoiles
Ayant visité Capri et au dessus Anacapri où la Villa San Michel est, j'y ai vu un drapeau Suédois! Ainsi je suis devenu curieux de ce fait et ai découvert Monsieur Axel Munthe. Un homme exceptionnel qui nous donne un résumé de sa vie dans un livre extraordinaire où la réalité, l'abstrait, l’absurde ou...

couverture

Romain Rolland de Stefan Zweig

critiqué par Poet75 - (Paris - 61 ans)

Une biographie trop hagiographique

6 etoiles
Je ne me lasse pas de lire et relire les ouvrages de Stefan Zweig (1881-1942) qui fut non seulement un remarquable romancier et nouvelliste mais aussi un biographe de grand talent. Il y a deux ans, je relisais avec bonheur et avec passion le livre qu'il avait consacré à Honoré de Balzac, un ouvrage de...

couverture

Mon chemin mène au Tibet de Sabriye Tenberken

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Un magnifique témoignage

9 etoiles
Sabriye Tenberken est une jeune Allemande aveugle de 26 ans passionnée par la vie des Tibétains. Elle met au point un alphabet en braille pour leur langue et décide de partir au Tibet pour y monter une école spécialisée pour jeunes aveugles nécessiteux. À Lhassa, un directeur d’école pour jeunes orphelins lui prête un local...

couverture

Autres chroniques d'un médecin légiste de Michel Sapanet

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

MÉMOIRES D'UN MÉDECIN LÉGISTE

6 etoiles
Revoici donc le Dr. Michel SAPANET pour le troisième volume de ses « histoires vraies », pourtant toutes plus incroyables les unes que les autres… Une trentaine de nouvelles chroniques (avec toujours le même principe d’une histoire par chapitre…), toujours racontées avec verve et un humour plus caustique que noir, par le médecin...

couverture

A l'abri de notre arbre de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 66 ans)

Toujours très agrable

9 etoiles
Cette « dictée » couvre la période entre le 13 décembre 1975 et le 11 avril 1976. Période de calme avec sa compagne Teresa mais aussi de soucis familiaux ( ses enfants). Simenon évoque à nouveau beaucoup son enfance, les personnes qu’il a connues, constate que le monde est en perpétuel changement, qu’il s’agit...

couverture

Les moulins de glace de Janot Lamberton

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Une vie d'aventures

9 etoiles
Originaire du Vercors, Janot Lamberton passa une enfance aventureuse à explorer grottes et cavernes de son massif. Il retrouva toutes sortes de traces et de souvenirs (plus ou moins macabres) du Maquis. Il fut un temps ouvrier dans la chaussure à Romans (Isère), puis électricien avant de faire de la spéléologie son unique métier. Il...

couverture

Moi, Bougnoule de Ma Race - Chroniques d une Vie en Gris de Aïssa Al-Judhur

critiqué par Livressence - (20 ans)

Un récit de vie aussi bouleversant qu'inspirant !

10 etoiles
Moi, bougnoule de ma race est le récit authentique d’une transformation, celle d’un homme qui a vécu le racisme toute sa vie. Il retrace le parcours semé d’embûches de ce Franco-Algérien depuis sa prime enfance à aujourd’hui, évoquant avec beaucoup de recul et de manière élégante les situations absurdes et grotesques vécues tout au long...

couverture

Madame la commissaire de Mireille Ballestrazzi

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Femme commissaire

6 etoiles
En février 1976, Mireille Ballestrazzi, étudiante, se présente au concours d’admission à l’école nationale de police de Saint Cyr au Mont d’or. Deux années plus tard, elle devient une des premières femmes commissaire de police. Elle exercera dans divers lieux : Roubaix, Bordeaux, Creil, Argenteuil, Ajaccio comme directrice du SRJP. Elle s’illustrera dans différentes affaires, hold-up,...

couverture

Angela Merkel: Une Allemande (presque) comme les autres de Florence Autret

critiqué par Colen8 - (76 ans)

Un destin très étonnant

8 etoiles
Ce n’est pas la première des biographies consacrées à la Chancelière, et il y en aura d’autres. Quelques traits ressortent de ce portrait même s’il ne fait pas toute la lumière sur la personnalité d’Angela Merkel. Un dehors sobre, une attitude neutre, un contrôle absolu d’elle-même, une profonde intelligence apte à appréhender les situations complexes,...

couverture

La saga des Bettencourt : L'Oréal, une fortune française de Bruno Abescat

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Une dynastie hors normes

8 etoiles
Eugène Schueller, engagé volontaire pendant la guerre de 14, issu d’une modeste famille alsacienne, est un chimiste réputé pour avoir inventé une nouvelle teinture pour les cheveux. Grand travailleur, il multiplie les découvertes et les produits, rachète la société Monsavon et fonde l’Oréal, petite entreprise qui très vite deviendra grande au point de devenir une...