Page d'accueil | Forums | A propos | Blog | Aide | Pour un petit clic...
  S'identifier     Biblio    Listes |

Recherche par

Discussions

Lettre d'information

Conseiller à un ami

Contact

Soutenez-nous en passant par amazon pour commander vos livres ou autres articles. Merci !

Passer par Sauramps nous aide aussi pub
Littérature => Biographies, chroniques et correspondances ( 2352 livres critiqués)
Sous - catégoriesAnglophone, Francophone, Européenne non-francophone, Asiatique, Africaine, Arabe, Russe, Sud-américaine, Moyen Orient, Policiers et thrillers, Horreur, SF et Fantastique, Voyages et aventures, Romans historiques, Biographies, chroniques et correspondances, Nouvelles, Divers
Trier:  Page 1 de 157  Suivant
Aller à la page:

medium

La mère Denis. L'histoire vraie de la lavandière la plus célèbre de France
de Serge Grafteaux

critiqué par Bernard2
(ARAMITS - 66 ans)

La note: 7 etoiles

C'est ben vrai ça !
Une publicité pour les machines à laver Vedette a propulsé cette femme simple au rang de star. L'auteur nous raconte sa vie dans sa Bretagne natale. Elle aura compté plus d'années de misère que d'aisance. Et le succès inespéré sur la fin de sa vie lui a un peu tourné la tête. Les anecdotes rapportées ici...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

La fille derrière le rideau de douche
de Robert Graysmith

critiqué par Deinos
(53 ans)

La note: 6 etoiles

Psychose, Marli et le reste...
Alfred Hitchcock disait "Il me faut une femme dont c'est le métier d'être nue sur un plateau pour que je n'aie pas à me soucier de la couvrir" pour cette scène de la douche, ce moment phare du cinéma... Ainsi vint Marli en doublure corps de Janet Leigh... ce qui restera un moment un secret... Marli,...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Des amours de papier
de René Hénoumont

critiqué par Catinus
(Liège - 63 ans)

La note: 9 etoiles

L'homme à la pipe
« J’ai servi quatre journaux, j’ai eu quatre patrons. J’ai beaucoup appris (…). Par trois fois, on m’a mis à la porte, la quatrième c’est moi qui l’ai prise. La première fois, on m’a dit que je n’étais pas un militant, la deuxième, on m’a jeté dehors comme un chien, pour dissipation (…). La...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Manderley for ever
de Tatiana de Rosnay

critiqué par Pascale Ew.
(47 ans)

La note: 5 etoiles

Inintéressant
Rasoir ! Trop long ! Plein d'erreurs d'imprimerie (?) (accents et ponctuation absents, …) J'ai failli arrêter cette biographie de l'écrivain Daphné du Maurier. Je trouve en effet que sa vie n'a rien de particulièrement intéressant ni hors du commun. Son personnage ne m'est pas sympathique : elle semble boudeuse et peu enjouée; son besoin d'indépendance...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

J'avais huit ans dans le guetto de Varsovie
de Régine Frydman

critiqué par Veneziano
(Paris - 37 ans)

La note: 10 etoiles

La chronique de son père rescapé
Régine Frydman retrace les notes et souvenirs de son père, rescapé du ghetto de Varsovie, où il raconte la vie de sa famille, les risques immenses pris pour survivre et les combines de cet homme inventif et non dénué d'humour et d'amour de la vie. Sa fille entrecoupe ce récit de souvenirs qui lui sont...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Janine Sutto: Vivre avec le destin
de Jean-François Lépine

critiqué par FranBlan
(Montréal, Québec - 72 ans)

La note: 8 etoiles

Riche bio, lecture fastidieuse...
Janine Sutto, Vivre avec le destin, biographie par Jean-François Lépine, journaliste renommé à Radio-Canada, aujourd'hui retraité et aussi gendre de Madame Sutto. Janine Sutto est une grande actrice québécoise née à Paris en France le 20 avril 1921 (94 ans), elle sera parisienne près de neuf ans avant que ses parents ne s'installent à Montréal,...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Zaida
de Anne Cuneo

critiqué par Bernard2
(ARAMITS - 66 ans)

La note: 8 etoiles

Biographie romancée
En Angleterre, Suisse et Italie, la vie (imaginaire mais qui fait référence à des événements réels) de Zaïda. Née dans la seconde moitié du XIXème siècle, dans un milieu bourgeois, elle veut faire des études de médecine. Double hérésie : une femme issue de bonne famille ne travaille pas, et en plus les études de...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Sylvia
de Leonard Michaels

critiqué par Antihuman
(Paris - 32 ans)

La note: 9 etoiles

47
Jeune et en couple avec une quasi-psychopathe, Leonard nous raconte sa vie d'alors. Mais Sylvia, c'est son nom, n'est qu'une petite bourgeoise orgueilleuse se croyant radicale... comme tant d'autres. Donc evidemment, l'atterrissage sera brutal et impossible à concevoir. Surtout quand tous vos amis sont vous, sinon pires: à commencer par cette Agathe Seaman, une des meilleures...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Huit quartiers de roture (1CD audio)
de Henri Calet

critiqué par Débézed
(Besançon - 68 ans)

La note: 8 etoiles

Déambulation paresseuse
Le jeu de mot proposé par le titre est vite éventé car, dès sa préface, Jean-Pierre Baril dévoile le projet de l’auteur : « Dans Huit quartiers de roture, Calet nous invite à parcourir les XIX° et XX° arrondissements de la capitale. Un voyage dans le Paris populaire d’autrefois, au lendemain de la guerre, une...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Picasso
de Pierre Daix

critiqué par Veneziano
(Paris - 37 ans)

La note: 9 etoiles

Un portrait "pointilliste" (exhaustif)
Cette biographie de grand peintre est retracée par l'un de ses amis personnels, qui se trouve être historien d'art, et qui a été rédacteur en chef des Lettres françaises. Ce dernier ne fait pas état de sa proximité avec Pablo Picasso, mais elle transpire tout de même, par le caractère pointilliste de ce portrait, par la...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Fouché : Les silences de la pieuvre
de Emmanuel de Waresquiel

critiqué par Ddh
(Mouscron - 73 ans)

La note: 9 etoiles

Fouché et ses tentacules qui s'éparpillent
Fouché, c’est une pieuvre : ses tentacules s’étalent un peu partout : silencieux ? oui, il fait réagir les autres, non, car il correspond et se retrouve dans différents salons. Une pieuvre, un mollusque repoussant ! Joseph Fouché, fils d’un capitaine de vaisseau « négrier », est né à Nantes. D’abord professeur de collège tenu par...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Cette nuit, la mer est noire
de Florence Arthaud

critiqué par Veneziano
(Paris - 37 ans)

La note: 9 etoiles

Un hommage aux navigateurs et à la mer
Cette chronique autobiographique s'avère être l'occasion de rendre hommage aux grands navigateurs qu'a connus l'auteure, au monde de la mer plus généralement. Les chapitres alternent sa carrière personnelle et l'expérience tragique de chute en mer dont elle a failli être victime. Elle ne ment pas ni ne maquille rien. Elle livre la grandeur et les...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

La route de Silverado, en Californie au temps des chercheurs d'or
de Robert Louis Stevenson

critiqué par Eric Eliès
(Toulon - 41 ans)

La note: 9 etoiles

Récit du voyage entrepris depuis l'Ecosse par RL Stevenson pour retrouver en Californie une femme aimée qu'il avait rencontrée en France
Ce livre contient la somme des écrits que RL Stevenson (alors âgé d'une trentaine d'années) a consacrés à son périple en Californie (de 1879 à 1880), entrepris contre l’avis de ses parents et de ses amis pour retrouver en Californie une peintre américaine (Fanny Osbourne), mariée et mère de plusieurs enfants, qu’il avait rencontrée en...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Ingrid Bergman: Le feu sous la glace
de Marine Baron

critiqué par Felix280
(55 ans)

La note: 10 etoiles

Ingrid Bergman par Marine Baron
Ingrid Bergman est née en Suède en 1915. Elle entre au conservatoire du "Dramaten", l'académie de théâtre suédois et devient étudiante en art dramatique. Elle tourne dans un film en Suède, "Intermezzo", alors qu'elle n'a qu'une vingtaine d'années. Ce film est repéré par le producteur hollywoodien David Selznick, qui décide d'engager son actrice principale. Commence...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »


medium

Glaneurs de rêves
de Patti Smith

critiqué par Ndeprez
(39 ans)

La note: 6 etoiles

Je n'ai pas trouvé de quoi glaner
De Patti Smith , je dois reconnaître que je ne connaissais pas grand chose ...l'album Horses tout au plus , son nom apparaît souvent dans des reportages sur la culture américaine post 68... et c'était à peu près tout pour moi .Ce "glaneur de rêves" se veut une auto biographie de son enfance . Il s'agit...

 Voir la fiche complète »
 Voir la fiche sur Amazon.fr »
 Voir la fiche version imprimable »

Trier:  Page 1 de 157  Suivant
Aller à la page:
 
chapitre.com









 
  S'identifier | Page d'accueil | RSS2 | Forums | A propos | Blog | Pour un petit clic | ©2000-2015 critiqueslibres.com ASBL®. Tous droits réservés.