Littérature => Biographies, chroniques et correspondances (2398 livres critiqués)


Page 1 de 48 Suivante Fin

couverture

L'Arrière-pays de Yves Bonnefoy

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)

Interrogations sur notre rapport au monde dans la quête du lieu "vrai", qui hante l'oeuvre poétique d'Yves Bonnefoy

9 etoiles
Ce long texte de prose poétique tient autant de l’essai que de la confession autobiographique. Yves Bonnefoy y dévoile une pensée inquiète en quête d’un lieu qui, en ce monde et non dans un inaccessible ailleurs, assouvirait l’âme. [i] J'ai souvent éprouvé un sentiment d'inquiétude, à des carrefours. Il me semble dans ces moments qu'en ce...

couverture

Notre univers mathématique - En quête de la nature ultime du Réel de Max Tegmark

critiqué par Colen8 - (75 ans)

Vertigineuse spéculation scientifique et philosophique

10 etoiles
Surtout ne pas se laisser arrêter par le titre, ce livre en régalera plus d’un, pas seulement les auteurs ou amateurs de science fiction. Ceux des lecteurs déjà familiers des grandes découvertes depuis la relativité générale, auxquels l’auteur suggère de sauter les premiers chapitres ont tout intérêt à s’y plonger. Il rappelle de l’intérieur une...

couverture

Les vies de Jack London de Michel Viotte

critiqué par Lucia-lilas - (50 ans)

En route!

10 etoiles
Si l’on a tous lu un roman de Jack London (1876-1916) : L’Appel de la forêt, Croc-Blanc ou Martin Eden, finalement, on connaît mal l’écrivain, un géant à la « Hugo » dirais-je, dans la mesure où il a assumé de multiples fonctions, se lançant corps et âme dans la vie, dans l’action, sans compter,...

couverture

L'Homme à l'étui de Anton Tchekhov

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 54 ans)

Le génie de Tchekhov...aussi dans ses nouvelles

10 etoiles
Evidemment, il serait bien ridicule de vouloir présenter Tchekhov. Ce n'est pas le moindre mérite des éditions Sillage, non seulement de publier trois de ses nouvelles : « L'homme à l'étui », « Voisins », et « La maison à mezzanine », mais également des repères biographiques et des repères bibliographiques, qui nous rappellent que l'auteur a commencé à écrire de nombreuses...

couverture

Parcours commando: Le destin exceptionnel d'un soldat des Marines de Marius

critiqué par LisbethK - (51 ans)

Parcours commando

8 etoiles
Les hommes de terrain ont rarement les mots pour décrire leurs actions.Parfois, les chefs méditent sur l'action passée et à venir. Le simple soldat est souvent silencieux. La rencontre de Marius avec le cinéma, par le biais d'un documentaire: "A l'école des bérets verts", puis d'une fiction "Forces spéciales", où il jouera son propre...

couverture

marin de métier, pilote de fortune de Amiral Jubelin

critiqué par LisbethK - (51 ans)

Une pépite oubliée- mieux que Saint-Exupery

10 etoiles
Je sais, ça date. les accents épiques appartiennent au passé soixante dix ans après la seconde guerre mondiale. Mais l'auteur a décrit la vie de pilote de guerre, comme seul Saint-Exupery a pu le faire. Avec en plus cette épaisseur née de l'expérience: ancien commandant de navire, il bombarde à présent des navires. Père...

couverture

L'usine nuit et jour : Journal d'un intérimaire de Patrice Thibaudeaux

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 70 ans)

classe ouvrière, ça vit encore

10 etoiles
Il y a des livres comme ça, qu'on a envie de faire connaître, de donner à lire. Finalement, ils ne sont pas si nombreux que ça, ces livres qu'on achète en plusieurs exemplaires pour les partager, ou dont on indique les grandes lignes. "L'usine, nuit et jour", de Patrice Thibaudeaux (paru dans l'excellente collection "Voix d'en...

couverture

Neuf valises de Béla Zsolt

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)

le ghetto, et autres horreurs

10 etoiles
Neuf valises, c'est le fardeau que l'on se coltine lorsque, devant fuir son pays, sa famille, sa maison, son travail, ses amis, on veut s'accrocher à tout ce qui reste d'une vie. Cette vie, c'est celle de l'auteur, journaliste, polémiste, farouche opposant au régime Horty, mis en place en Hongrie au lendemain de la grande...

couverture

Le Paris de Hugo de Nicole Savy

critiqué par Veneziano - (Paris - 38 ans)

L'histoire de Paris par ses lieux illustres

9 etoiles
La vie de Victor Hugo est-elle même un roman. Le grand auteur et homme politique français a été attiré par les lieux grandioses de la capitale et par ceux fortement marqués par l'histoire. Ainsi, il apprécie beaucoup Notre-Dame-de-Paris, on s'en serait douté, et l'Arc de triomphe, où un hommage lui est rendu lors la cérémonie...

couverture

Le livre proscrit de Cécile de Tormay

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)

Un témoignage saisissant sur la révolution communiste de 1919 en Hongrie, par une écrivaine hongroise dont la dénonciation des crimes commis par les bolchéviques illustre l'antisémitisme ambiant des années 20

6 etoiles
Ce livre de Cécile de Tormay, écrivain qui fut célèbre dans son pays dans les années 20/30 (elle fut même pressentie parmi les lauréats possibles du prix Nobel), offre un témoignage saisissant sur l’effondrement, vu de l’intérieur, de la Hongrie après la 1ère guerre mondiale et la révolution communiste qui, en 1919, a accompagné...

couverture

Mémoires de guerre : L'unité 1942-1944 de Charles de Gaulle

critiqué par Obriansp2 - (46 ans)

Intéressant.

8 etoiles
C'est un livre intéressant, mais on remarque, il a dicté le livre. Si on lit un livre d'histoire sur la seconde guerre mondiale, on n'en apprend pas plus. Il reste très objectif. Il parle des batailles, des bataillons et des hommes, il y a beaucoup de personnalités qui défilent. Mais rien de profond. Il se...

couverture

Mémoires sauvées des glaces de Claude Lorius

critiqué par Colen8 - (75 ans)

Chercheur de renom, et aventurier de l’extrême

10 etoiles
Adolescent il rêve de suivre les traces de son frère footballeur professionnel. Son père conscient de ses capacités y met fermement le holà. En 1955, DES de physique en poche, ayant répondu sans trop y croire à une vague annonce en prévision de l’Année de Géophysique Internationale à venir, il se trouve sélectionné pour une...

couverture

Sur les chemins noirs de Sylvain Tesson

critiqué par Dirlandaise - (Québec - 61 ans)

Merveilleux livre !

10 etoiles
En 2014, Sylvain Tesson fait une chute de huit mètres qui le laisse entre la vie et la mort, les os brisés et le privant de cette santé physique remarquable qui lui avait permis de parcourir le monde à pied, de franchir les frontières et avaler les kilomètres sans jamais renoncer. Hélas, ce malencontreux accident...

couverture

L'impossible exil, Stefan Zweig et la fin du monde de George Prochnik

critiqué par Veneziano - (Paris - 38 ans)

Les tourments d'un écrivain hanté par les conflits

9 etoiles
Stefan Zweig décide de quitter l'Autriche, alors qu'il apprécie tant le mode de vie de cette Vienne cosmopolite, intellectuelle et paisible. Les Juifs y sont menacés. De plus, la probabilité de l'Anschluss, l'avènement des régimes autoritaires en Italie et en Espagne, l'indifférence que procure l'état des affaires intérieures autrichiennes n'arrangent rien à l'état d'esprit ouvertement...

couverture

Plus fort la vie de Philippe Croizon

critiqué par Klein - (52 ans)

Plus fort que nous !

9 etoiles
Suite et complément de "J'ai décidé de vivre". Philippe Croizon, amputé des quatre membres à la suite d'une électrocution, devenu célèbre après sa traversée de la Manche à la nage, se lance un nouveau défi : relier les cinq continents à la nage ! Le projet s'appellera "Nager au-delà des frontières". Frontières nationales mais aussi frontières...

couverture

Comme un enfant perdu - Autobiographie de Renaud

critiqué par Klein - (52 ans)

Autobiographie d'un génie destructeur

7 etoiles
Renaud par lui-même. Sans fard. Livre sur sa carrière, son oeuvre. Clin d'oeil à sa famille, ses proches, ses musiciens. J'ai enfin compris pourquoi Renaud, que j'admire depuis toujours, s'est auto-détruit. Plusieurs fois. Pourquoi est-il si tourmenté ? Il raconte, depuis sa jeunesse, jusqu'à son dernier album, tous ses succès, décrivant ses albums et ses chansons, avec...

couverture

Le piège de l'aventure, des Minguettes à Guantánamo, et après 7 de Mourad Benchellali

critiqué par Pierraf - (Lyon - 59 ans)

Terroriste malgré lui

8 etoiles
Présentation de l'éditeur "2001. Mourad Benchellali a dix-neuf ans. Agent de médiation dans sa ville natale de Vénissieux, il est fiancé et vient de s'acheter sa première voiture... Lorsque, à la veille de l'été, certains de ses proches lui parlent pour la première fois d'aller passer des vacances en Afghanistan, il se prend à rêver d'aventure...

couverture

Richie de Raphaëlle Bacqué

critiqué par Tanneguy - (Paris - 77 ans)

Un parcours étonnant

9 etoiles
Il y a bientôt cinq ans on retrouvait dans une chambre d'hôtel à New-York le cadavre de Richard Descoings, emblématique patron de Sciences-Po, que les étudiants appelaient "Richie" avec enthousiasme. Aussitôt plusieurs officiels français s'envolaient outre-Atlantique pour rapatrier la dépouille bien sûr mais aussi pour expliquer à la police locale ce qu'elle pouvait dire, et...

couverture

Notre cher Péguy de Jérôme Tharaud, Jean Tharaud

critiqué par Alceste - (55 ans)

Péguy l'inactuel

10 etoiles
Conteurs incomparables, les frères Tharaud ont pu côtoyer Charles Péguy, leur contemporain, dès leur prime jeunesse. C’est donc moins d’une biographie impartiale et critique qu’il s’agit, que d’un récit impressif, par des témoins de toute première ligne. Et le « cher Péguy » des frères Tharaud devient au fil des ...

couverture

En prison : récits de vies de Jeannette Favre, JeanFrançois Favre (Dessin)

critiqué par Mathieu971 - (30 ans)

Des prisons et des hommes

10 etoiles
Jeannette Favre a assuré sa profession d'assistante sociale pendant quatorze ans en milieu pénitentiaire. Manière pour elle, militante des droits de l'homme, de se confronter à la réalité de la détention et de vies brisées. Il lui fallait écrire pour rompre le cercle de l'enfermement, car les intervenants en prison sont eux aussi enfermés, et...

couverture

L'âge d'or de Pierre Herbart

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 70 ans)

l'âge de la pureté

10 etoiles
Pierre Herbart nous livre un regard d'une pureté absolue sur ses amours de jeunesse. Ça commence ainsi : "À seize ans, j'aimais les filles. comme j'étais beau, elles me le rendaient bien. cela dura jusqu'au jour où je m'aperçus que leur plaisir ne ressemblait pas au mien". Pendant l'été de ses dix-sept ans, il rencontre...

couverture

Philip K. Dick L'homme qui changea le futur de Anthony Peake

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 47 ans)

Dick et ses théories

7 etoiles
Philip K. Dick est un des auteurs de Science-Fiction le plus fascinant du XXème siècle et aussi un de ceux au sujet duquel on trouve le plus de livres. Il aurait voulu être pleinement reconnu pour ses romans « mainstream » et est maintenant universellement célébré pour ses récits relevant de ce genre. C'est aussi un des...

couverture

Parodie de Cizia Zykë

critiqué par Lolo6666 - (43 ans)

Fantaisisme ou réalité ?

7 etoiles
Cizia Zykë échoue à Toronto, dénué de tout patrimoine. Les évènements vont s'enchaîner et le porter au sommet de la criminalité locale. Créant son propre univers autour du jeu, du sexe et de l'argent, il n'a qu'un seul but : jouir de l'immédiateté. Mais dans ce monde de délinquance, la frontière reste mince entre plaisir...

couverture

Faire mouvement : entretiens avec Mathieu Potte-Bonneville de Éric Hazan, Mathieu Potte-Bonneville

critiqué par Pjb33 - (64 ans)

portrait d'un intellectuel de haute volée

10 etoiles
Notre monde contemporain est, particulièrement en France, dominé par des intellectuels de seconde zone, qui ont investi les médias où ils pérorent à longueur d'écrans ou de colonnes de journaux, en s'auto-proclamant experts (ils sont souvent interchangeables), et dont la faiblesse d'expression et de pensée éclate aux yeux des plus avertis. Je dois dire que ça...

couverture

Maupassant, le clandestin de Olivier Frébourg

critiqué par Catinus - (Liège - 65 ans)

Bio d'un grand

9 etoiles
Une autobiographie de ce grand auteur français qu’est Guy de Maupassant ( 1850-1893). Olivier Frébourg nous raconte une vie mouvementée, fulgurante, emplie d’excès en tous genres, physiquement puis psychiquement douloureuse. Un homme exceptionnel qui connut un grand succès de librairie. « De son vivant, ses livres se vendent en moyenne à 13.000 exemplaires. «...

couverture

Victor Hugo de Sandrine Fillipetti

critiqué par Elko - (Niort - 40 ans)

Embrasser Victor

8 etoiles
Victor Hugo est un monument français. Il fait partie de la culture populaire. Et pourtant je le connaissais peu. Si j'avais lu les incontournables Misérables et Notre Dame de Paris plus quelques pièces de théâtre, si je le savais poète de génie sans en avoir lu un vers, si je l'imaginais très engagé et excellent...

couverture

Le journal impubliable de George Pearl de Éliane Saliba Garillon

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 36 ans)

Intéressant mais un peu inégal...

7 etoiles
Pas très sympathique, ce George Pearl, architecte de son état, qui vient de partir à la retraite. Juste, mais dur en affaires... Un peu misanthrope ? Ca n'est rien de le dire... Alors quand sa sœur, son ex ou autre viennent le voir chez lui, il explose... On ne parlera pas de son locataire qui...

couverture

Une odyssée birmane de Pascal Khoo Thwe

critiqué par Pascale Ew. - (49 ans)

Témoignage de réssitance et de courage

7 etoiles
Dans ce livre, l'auteur raconte son histoire. Birman, d'origine padaung, il a d'abord fréquenté le séminaire avant de se rendre compte que sa voie n'était pas là. Avide d'apprendre, il se rend à Mandalay pour étudier à l'université. Pour subvenir à ses besoins, il travaille dans un bar où il fait la connaissance d'un professeur...

couverture

Rosemary, l'enfant que l'on cachait de Kate Clifford Larson

critiqué par Dirlandaise - (Québec - 61 ans)

Une vie brisée

9 etoiles
Rosemary Kennedy fut la troisième enfant et la première fille de Rose et Joe Kennedy. L’accouchement s’est déroulé d’une odieuse façon : le médecin n’étant pas encore arrivé, l’infirmière demande à la mère de se croiser les jambes afin de retenir le bébé à l’intérieur. Comme cette méthode ne fonctionne pas, elle pousse la tête...

couverture

Ça tourne à Paname de Daniel Le Bras

critiqué par Emilie-Paris - (24 ans)

Mord de rire !

10 etoiles
Avec "Ça Tourne à Paname", l’écrivain et cinéaste Daniel Le Bras nous fait suivre avec originalité le tournage d'un film, et cela va sans dire, il axe sa plume sur les tourments du réalisateur ! 260 pages de confidences croustillantes… Ce qui est d’emblée frappant, c’est qu’il nous montre avec une efficacité rare, son point de vue...

couverture

Métamorphose d'un crabe de Sylvie Dazy

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)

« La taule, c’est la mort des sens. »

7 etoiles
Ni roman, ni témoignage, ce texte c’est l’histoire d’un gars qui incarne la vie d’un crabe, d’un maton, d’un gardien de prison perdant progressivement la petite vie confortable de fonctionnaire qu’il s’est construite à l’ombre des murs de la Santé et l’idéal ethnographique qu’il pensait pouvoir concrétiser au contact des détenus. Christo, né à Bapaume, à...

couverture

Le défilé des réfractaires de Bruno de Cessole

critiqué par Ex Nihilo - (43 ans)

Eblouissante galerie de portraits d'écrivains

10 etoiles
Bruno de Cessole nous gratifie d'un savoureux florilège de portraits d'écrivains méconnus ou renommés tels que Déon, Gracq, Larbaud, Segalen, Murray, Modiano, Sartre, Bernanos, Cioran, Céline, Houellebecq, Morand, Volkoff, Gripari, ... Chaque biographie d'environ dix pages aborde avec lyrisme et chaleur, mais sans complaisance naïve, la vie et l'oeuvre de l'auteur, faisant souvent naître l'envie de...

couverture

Les variations Lucy de Sara Zarr

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 36 ans)

A lire presto !!

9 etoiles
Comment expliquer que Lucy, jeune pianiste prodige de chez prodige qui a déjà une belle carrière à son actif, puisse se lever de son piano avant même de jouer une note, et ce dans un grand concours international qu'elle a toutes les chances de reporter ? Elle se met ainsi à dos son grand-père qui...

couverture

Le carnet retrouvé de monsieur Max de Bruno Doucey

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 49 ans)

Hommage d'un Poète à un autre Poète

9 etoiles
Max Jacob, Poète, romancier et peintre mort au camp de Drancy le 5 mars 1944, a payé de sa vie ses origines juives. Pourtant, depuis une quarantaine d'années, il avait la foi catholique, après avoir eu des apparitions, et s'était révélé fervent croyant. Quelques jours après son décès, sa libération du camp avait été accordée. [i]...

couverture

Des histoires vraies de Sophie Calle

critiqué par Catinus - (Liège - 65 ans)

Un régal

9 etoiles
De petites tranches de vie pétillantes, pleines d’humour aussi, signées par la plasticienne-photographe Sophie Calle, née en 1953 . Des textes très courts avec, en vis-à-vis, des photos émouvantes et souvent drôles. Un régal dans le genre ! Extraits : - « Attendez-moi ». J’avais deux ans. Cela se passait sur une plage, je crois....

couverture

Xavier Niel, l'homme Free de Gilles Sengès

critiqué par Colen8 - (75 ans)

De l’ombre à la lumière

6 etoiles
Plusieurs années ont passé depuis la publication par un journaliste économique et politique de cette biographie non sollicitée d’un personnage intrigant, fort bien protégé par son entourage proche et ses salariés. C’est donc par médias interposés qu’il faut aller en chercher une quelconque actualisation. Fort de belles réussites technique, financière et stratégique d’entrepreneur acquises en...

couverture

Traduit du silence de Joë Bousquet

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)

Journal d'une vie recluse en poésie

9 etoiles
Joë Bousquet est l’un des poètes les plus singuliers du XXème siècle. Jeune officier volontairement affecté dans l’un des régiments les plus durs et les plus engagés au feu pendant les combats de la 1ère guerre mondiale, il est grièvement blessé en 1918 par une balle qui lui perfore le poumon et lui brise la...

couverture

Talleyrand, le prince immobile de Emmanuel de Waresquiel

critiqué par Colen8 - (75 ans)

« L’infâme », moderne et visionnaire

9 etoiles
Considéré par une partie de ses contemporains et leurs successeurs romantiques comme l’être le plus abject, traître, dépravé, paresseux, avide de richesse et d’honneurs qui soit ce portrait de Talleyrand construit sur des sources élargies tente d’en creuser l’image, sans occulter aucunement les turpitudes masquées le plus souvent du personnage. C’est un récit captivant, à...

couverture

Conversations avec Adonis, mon père de Adonis, Ninar Esber

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)

Libres propos sur le monde arabo-musulman et sur la création artistique

8 etoiles
Ce recueil d’entretiens entre le poète syrien Adonis et sa fille Ninar Esber, artiste plasticienne installée en Europe, est constitué d’une suite de discussions thématiques menées à tout allure avec une grande liberté de ton. Même s'il est un peu ancien (il date de 2003 et n'aborde donc pas les printemps arabes), il passionnera tous...

couverture

La Tour de Renaud Camus

critiqué par Vince92 - (Zürich - 39 ans)

Une année au jour le jour

9 etoiles
Renaud Camus est un auteur prolixe...sans doute l'un des écrivains français les plus importants de ces années 2010. Défenseur intransigeant du français, cette langue qu'il considère comme étant le vecteur essentiel d'une culture millénaire, il est avant tout un auteur engagé, Engagement qui s'est traduit par la fondation de deux partis politiques, l'In-nocence et le...

couverture

Lettres retrouvées de George Sand

critiqué par Colen8 - (75 ans)

Un échantillon significatif, loin du parfum de scandale qui a entouré George Sand

7 etoiles
Ses innombrables lettres rassemblées depuis la seconde moitié du siècle passé ont déjà été publiées en 26 volumes ! Celui-ci arrive en plus. Qui n’aurait pas le goût ni la curiosité de se plonger dans l’œuvre intégrale y trouvera un bon échantillon. Les textes sont inégaux mêlant lettres d’affaires, recommandations et requêtes diverses, invitations, remerciements,...

couverture

Le Paris de Balzac de Anne-Marie Baron

critiqué par Veneziano - (Paris - 38 ans)

Un grand auteur dans le centre historique de Paris

10 etoiles
Ce petit livre, aussi passionnant que court, nous apprend qu'Honoré de Balzac a vécu et arpenté tous les quartiers du centre historique de Paris, pour finir au sud de Montparnasse, rue Gassendi. Du Marais de sa jeunesse au Quartier latin où il fit ses études de droit, il est attiré par le grouillement des grands...

couverture

Tropisme et passion de Patricia Laquaz Meyer

critiqué par Patvan - (57 ans)

voyage dans le temps d'une époque tourmentée...

10 etoiles
Avis des lecteurs Profondeur Une profondeur des mots qui porte le texte vers le retranchement des pensées au gré du vécu de l'auteur qui quelque part porte un peu le fruit de nos pensées face au nôtre de vécu ! À lire sans mod... Nos états...

couverture

Mary Ann en automne, Chroniques de San Francisco T8 de Armistead Maupin

critiqué par Lilule - (baalon - 43 ans)

Retour à la maison

10 etoiles
Mary Ann revient à San Francisco, mais pas pour le plaisir. Elle vient de quitter son mari. (Oui encore) elle l'a surpris en train de batifoler avec son coach de vie. Mais elle avoue à Michael qu'elle a un cancer de l'utérus. Elle doit se faire opérer. Elle voudrait habiter chez Michael et ben pour...

couverture

Le Paris de Proust de Michel Erman

critiqué par Veneziano - (Paris - 38 ans)

La vie de Proust à Paris

8 etoiles
Ce grand bourgeois dilettante est resté fidèle au Triangle d'or, entre les 8ème, 9ème, 16ème et 17ème, le boulevard Haussmann, la rue de la Terrasse, et la rue Hamelin, notamment. Le Parc Monceau tient une place centrale dans l'itinéraire parisien de Marcel Proust. Ses mouvements sont assez largement liés aux aléas familiaux. L'auteur, spécialiste de cet...

couverture

Les Inrocks 2: Au-delà de la légende, Jim Morrison et les Doors de Auteur inconnu

critiqué par Antihuman - (Paris - 33 ans)

"Les gens sont émotionnellement morts."

7 etoiles
Tous les étés, les Inrocks nous refont le coup en nous proposant ces hors-séries consacrés aux plus grands groupes de rock du monde: ici en l'occurrence The Doors et leur célèbre "shaman" et révolté insoumis, Jim Morrison. Bien sûr cela n'est franchement pas neuf vu que les débuts de ce groupe légendaire date du milieu des...

couverture

J'ai vécu en ces temps de Olivier Todd

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)

la guerre, la mort, la mémoire…

10 etoiles
Dans ce témoignage bouleversant, le mot n'est pas trop fort, Olivier Todd partage avec nous ses souvenirs d'une époque trouble où les convictions politiques (le communisme, le fascisme) ou le sens du devoir ont poussé des hommes et des femmes à s'affronter ou s'entraider, faire des choses dont ils ont été fiers ou qu'ils ont...

couverture

Manet, le secret de Sophie Chauveau

critiqué par Veneziano - (Paris - 38 ans)

Un doux provocateur

8 etoiles
Edouard Manet, enfant paisible désireux de s'émanciper d'une férule paternelle de caractère mais austère, haut fonctionnaire, il devient un artiste jugé provocateur, osant montrer la nudité féminine dans des postures inattendues. Ses oeuvres étant refusées pour représenter la France, il fédère les artistes montants dans le même cas, soit la plupart des Impressionnistes avec qui...

couverture

Quand vivait mon père de Léon Daudet

critiqué par Alceste - (55 ans)

Hommage au paternel

9 etoiles
Une grande partie de l’œuvre de Léon Daudet est consacrée à l’évocation de sa riche et tumultueuse vie littéraire. Et les souvenirs ne manquent pas à celui qui tout enfant a vu défiler chez son père les Zola, Flaubert, Edmond de Goncourt, et autres Mallarmé, qui a épousé la petite-fille de Victor...

couverture

Instinct primaire de Pia Petersen

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 36 ans)

Une nouvelle féminité assumée

9 etoiles
Cette lettre a des allures de pamphlet déguisé dans lequel l'énonciatrice s'adresse à l'homme qu'elle a planté le jour de son propre mariage. Elle lui explique sa conception de l'amour, sa réticence face au rite du mariage, sa vision de la femme. Pia Petersen avance des arguments forts qui vont sans doute heurter certains lecteurs. Dans...