Littérature => Biographies, chroniques et correspondances (2434 livres critiqués)


Page 1 de 49 Suivante Fin

couverture

Insoumission. Journal 2016 de Renaud Camus

critiqué par Vince92 - (Zürich - 39 ans)

Une année de combats

9 etoiles
Comme il le fait à plusieurs fois remarquer dans ce journal, Renaud Camus déplore le peu de succès qu'il a dans son combat politique. Alors que l'évidence crève les yeux, que notre pays et l'Europe toute entière succombent au fameux Grand Remplacement de sa population et subissent tous les jours les affres de ses conséquences,...

couverture

La vie trampoline de Monique Brossard-Le Grand

critiqué par CC.RIDER - (58 ans)

Un beau témoignage

6 etoiles
Après de longues études de médecine, Monique Brossard-Legrand devient une cancérologue et chirurgienne reconnue et passionnée par son métier. Mais, au bout d’une vingtaine d’années de vie commune, son mari la quitte. Avec son grand fils, elle retourne habiter chez sa mère et sa sœur aînée. Elle vit assez mal cette solitude forcée et cette...

couverture

Brasillach écrivain, mal-aimé des Lettres françaises de Pierre Somville

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)

L'homme ou la plume

7 etoiles
Quand j’ai vu cet opuscule biographique traitant de la vie de Brasillach et surtout de son œuvre, je n’ai pas pu m’empêcher de le prendre. J’avais très envie d’en savoir plus sur ce personnage tellement agoni dont il ne reste que l’image la plus sombre, j’avais envie de comprendre un peu mieux comment peut-on être...

couverture

Baronne Blixen de Dominique de Saint Pern

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)

La vie romanesque de Karen Blixen

8 etoiles
Clara Selborn a côtoyé Karen Blixen et est la narratrice de ce roman biographique passionnant. Le roman s'ouvre sur la rencontre entre Clara et Meryl Streep qui a joué dans "Out of Africa", l'adaptation cinématographique de"La Ferme africaine". Le lecteur est tout de suite séduit par certains choix audacieux de l'écrivaine. Dès le départ, nous...

couverture

Le Français qui possédait l'Amérique de Pierre Ménard, Emmanuel de Waresquiel

critiqué par Tanneguy - (Paris - 77 ans)

Biographie d'un inconnu (extraordinaire) par un inconnu (très doué)

9 etoiles
Cette appréciation ironique de l'auteur lui-même témoigne de la dérision qu'il semble manifester vis à vis de son travail. Il a tort comme le lecteur le constatera en découvrant le travail remarquable de ce jeune auteur (il n'a pas trente ans !) présenté par Emmanuel de Waresquiel, qui ne le connaît pas non plus ! Pourtant...

couverture

Mariage en douce de Ariane Chemin

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

Une liaison singulière

8 etoiles
L'actrice américaine en vue, Jean Seberg, et le diplomate écrivain bénéficiant du statut d'intellectuel du moment, Romain Gary, s'unissent discrètement dans un village corse, un jour ensoleillé, pour officialiser une union singulière à laquelle rien n'invite a priori. Tous deux sont militants, elle pour la cause noire et les droits humains aux Etats unis, lui...

couverture

" Arrête avec tes mensonges " de Philippe Besson

critiqué par Psychééé - (28 ans)

Bouleversant

8 etoiles
Quand François Busnel qualifie cet ouvrage de grenade, il n’est pas loin de la réalité. Arrête avec tes mensonges résonne comme une déflagration ; il s’agit du livre qui explique les 15 ans de littérature de l’auteur et ses thèmes de prédilection (l’abandon, le manque, le deuil, la quête d’identité …). En quelque sorte, le...

couverture

Parlons peu, parlons de moi de Jackie Berroyer

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)

Parler de Berroyer, c'est parler de la musique

8 etoiles
Tout le monde connait Jackie Berroyer, le ludion qui surgit partout où personne ne l’attend, à la télé, au cinéma, au théâtre, au music hall, dans les fonctions les plus diverses : auteurs, acteurs, présentateurs, musiciens, comiques, chroniqueurs… il a tout fait, ou presque, dans le monde du spectacle, il raconte tout ça dans ce...

couverture

Entretiens de André Breton

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)

Le surréalisme raconté par André Breton dans une suite d'entretiens avec différents journalistes (principalement André Parinaud) : une lecture passionnante et essentielle pour qui s'intéresse à la littérature du 20ème siècle

10 etoiles
Dans les années 50, les chaînes radio n’étaient pas pléthoriques mais la faiblesse de l’offre avait le mérité « d’imposer » aux auditeurs des émissions dont la qualité est aujourd’hui inimaginable… Ainsi, en répondant aux questions d’André Parinaud qui, avec une justesse remarquable, s’efforce de faire parler son interlocuteur sans chercher à lui voler la...

couverture

Un chat des rues nommé Bob de James Bowen

critiqué par Dirlandaise - (Québec - 61 ans)

Tout le monde mérite un ami

8 etoiles
J’ai découvert cette magnifique histoire par hasard en explorant Youtube. Jamais je n’avais entendu parler de James Bowen ni de son chat Bob jusqu’à ce que je tombe sur eux il y a quelques semaines. Drogué et sans domicile fixe, James Bowen a mené une vie difficile durant une dizaine d’années jusqu’à ce qu’il trouve...

couverture

Badlands de John Williams

critiqué par Antihuman - (Paris - 33 ans)

Mauvais choix

5 etoiles
D'abord j'ai trouvé très lèches-bottes cet ouvrage qui croit resencer une certaine réalité "U.S" en rencontrant des écrivains arrivés. L'auteur, John Williams, découvre la vie américaine à travers le prisme d'autres, et non de son seul fait.... Il s'agit donc d'un procédé très peu journalistique et à ranger dans le carnet mondain, surtout que les entretiens...

couverture

Et toujours elle m'écrivait de Philippe Grimbert, Jean-Marc Savoye

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)

psy psy psy

10 etoiles
Philippe Grimbert, qui a écrit non seulement la préface mais des parties entières de ce roman-miroir, aurait mérité d’être co-auteur. Son "regard" sur la mise à nu de cet amoureux inavoué des livres, loin de tout voyeurisme, apporte la distance nécessaire pour que l’auteur ne tombe pas dans le piège du nombrilisme. Tel quel, il...

couverture

Journal hédoniste : Tome 1, Le désir d'être un volcan de Michel Onfray

critiqué par Gregou - (30 ans)

Journal à la Montaigne

8 etoiles
Première lecture de Michel Onfray pour ma part et j'aime beaucoup! Le vocabulaire est soutenu et très varié, armez-vous de vos dictionnaires! Mais si l'on s'en donne la peine, on se cultive, c'est une certitude. Michel Onfray n'est parfois pas très facile à lire, c'est indéniable, mais le contenu des différents chapitres qui jalonnent ce...

couverture

Eric Clapton de Philippe Margotin

critiqué par Numanuma - (Tours - 43 ans)

E.C was here

8 etoiles
Il a beau avoir été surnommé God, un jour, c’est triste mais c’est la vie, Eric Clapton s’en ira jouer le blues pour le vieux monsieur qui aime bien se faire prier, pour citer Woody Allen. Oui, tout guitar hero soit-il, Clapton reste mortel. Mais, tout comme les pensionnaires de l’Académie Française, il passera à...

couverture

Les deux bouts de Henri Calet

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)

les petites gens de 1953 vus par un formidable écrivain !

10 etoiles
Pour Une commande journalistique de chroniques sur la vie quotidienne des gens de peu de Paris et la proche banlieue, Henri Calet s'est approché en 1953 d'un certain nombre de personnes, a conquis leur confiance et est entré dans leur intimité : on trouvera ici dix-huit portraits que l'auteur retrace avec infiniment de délicatesse, de...

couverture

Un saint homme de Anne Wiazemsky

critiqué par Poet75 - (Paris - 60 ans)

Un coeur pur

9 etoiles
Dans les écrits autobiographiques d'Anne Wiazemsky, jusqu'à présent, il était essentiellement question de personnalités plus ou moins célèbres du monde culturel : on y rencontrait, bien évidemment, son illustre grand-père, François Mauriac, mais aussi le cinéaste Robert Bresson avec qui la toute jeune fille de 18 ans avait commencé une carrière d'actrice (« Au hasard Balthazar » en...

couverture

Thibaud, jeune autiste, charmeur d'un autre monde de Benoit Morisset

critiqué par Klod - (51 ans)

l'autisme au quotidien

9 etoiles
Ce livre est composé d'une série d'anecdotes sur la vie au quotidien et les difficultés liées au handicap du fils de l'auteur, âgé aujourd'hui d'une vingtaine d'années. Composé comme une peinture pointilliste, le tableau d'ensemble apparaît peu à peu au fil des anecdotes et nous laisse deviner toutes les difficultés au quotidien de la vie...

couverture

Victor Hugo, tome 1 : Je suis une force qui va de Max Gallo

critiqué par Incertitudes - (32 ans)

Le génie de ce siècle

8 etoiles
Max Gallo s'est rendu célèbre à la fin des années 90 par ses biographies sur Napoléon et De Gaulle. De grands succès de librairies. En 2001, en choisissant de s'attaquer à Victor Hugo, 280 000 curieux iront se replonger dans la vie d'un des plus grands auteurs français avec Molière et Voltaire. Le premier tome...

couverture

Henri Cartier-Bresson : L'oeil du siècle de Pierre Assouline

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

La vie d'un grand photographe d'art

9 etoiles
Ce grand photographe français traversa le XXème siècle presque intégralement, pour mieux en retranscrire l'atmosphère. Cela tient presque de la gageure, au sein d'un art de la retranscription fidèle. Le paradoxe a tenu dans son intention d'élargir le cadre de la scène retranscrite, pour en faire ressentir davantage l'ambiance, l'état d'esprit. Il s'est senti contraint...

couverture

Juger la reine : 14, 15, 16 octobre 1793 de Emmanuel de Waresquiel

critiqué par Tanneguy - (Paris - 77 ans)

Une page tragique de notre histoire...

9 etoiles
De nombreux récits ont déjà abordé la vie de Marie-Antoinette et sa fin tragique. Cette fois l'auteur s'est focalisé sur son procès qui s'est déroulé en trois jours et deux nuits (!) dans des conditions inadmissibles : elle était condamnée d'avance, il s'agissait d'abord de l'humilier pour satisfaire une populace haineuse et ainsi "sauver...

couverture

Pet shop boys s'il vous plaît ? de Anthony Coucke

critiqué par Antihuman - (Paris - 33 ans)

A Certain Je-Ne-Sais-Quoi

7 etoiles
D'habitude j'ai une sainte horreur de ce "people" putride qu'on trouve de + en + et à toutes les sauces, mais pour cette biographie des fameux Pet Shop Boys, j'ai décidé de faire une entorse à mon règlement. D'abord parce qu'en plus de 30 ans de carrière, ceux-là ne m'ont jamais déçu et qu'ils sont...

couverture

Sapiens : Une brève histoire de l'humanité de Yuval Noah Harari

critiqué par Colen8 - (75 ans)

La longue marche de la mondialisation

10 etoiles
Aux dernières nouvelles de la génétique, Neandertal avant de disparaître aurait transmis quelques gènes à Sapiens en train de prendre pied en Eurasie au sortir de son berceau africain. Voilà de quoi faire tomber WASP(1) de son piédestal et mettre fin à certaine ségrégation rampante qui a la vie dure. Avant la Révolution agricole et...

couverture

Un an après de Anne Wiazemsky

critiqué par Poet75 - (Paris - 60 ans)

Un an après: 1968 et début 1969

8 etoiles
Après avoir raconté ses débuts d'actrice sur le tournage d'"Au hasard Balthazar" de Robert Bresson (dans "Jeune Fille"), puis le tournage de "La Chinoise" et l'amour-passion qui l'a unie à Jean-Luc Godard (dans "Une année studieuse"), Anne Wiazemsky relate, avec toujours avec le même soin et le même talent, les turbulences de l'année 1968 et...

couverture

Staline de Jean Elleinstein

critiqué par Obriansp2 - (46 ans)

Intéressant.

10 etoiles
C'est une belle recherche et un beau travail. Il y a beaucoup de présence dans ce livre. On y apprend beaucoup. Il y a beaucoup d'explications politiques surtout quand on parle des ses concurrents politiques, des explications intéressantes au sujet de sa famille, et mieux c'est les relations avec les autres dirigeants étrangers, il y...

couverture

Jésus de François Taillandier

critiqué par Guigomas - (Valenciennes - 47 ans)

Et pour vous, qui suis-je ?

10 etoiles
Bonne idée de l’éditeur Perrin d’avoir demandé à François Taillandier d’écrire un livre sur le Jésus des Evangiles. Taillandier, c’est l’écrivain du récit, de la manière dont il reflète et transforme une réalité ; les titres de ses romans sont évocateurs : Telling, l’Ecriture du monde… Or, quels récits ont plus bouleversé la réalité que...

couverture

Vous n'êtes pas obligés de me croire ! de Jean Amadou

critiqué par CC.RIDER - (58 ans)

Amusant

9 etoiles
Le charabia européen est le jargon employé par les technocrates de tous poils pour assurer solidement leur pouvoir sur le brave pékin de contribuable-citoyen qui n’y comprend goutte… Noyé sous les productions anglo-saxonnes, le cinéma X français peine à remplir l’obligation du quota de 30% d’œuvres françaises sur les chaînes de télévision du pays… Les...

couverture

Dictionnaire amoureux de Shakespeare de François Laroque, Alain Bouldouyre (Dessin)

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

Biographie pointilliste du grand Will

8 etoiles
L'humour, la mort, le mélange de styles littéraires, le vin, la fête, l'angoisse, les grandes heures de l'histoire constituent autant de thèmes récurrents de l'oeuvre foisonnantes de Shakespeare, qui continue de faire florès, après les 500 ans de l'auteur. Cette variation de styles dans chaque pièce déconcerte, voire détonne, mais en constitue la richesse, voire...

couverture

La consolation de Flavie Flament

critiqué par Marvic - (Normandie - 58 ans)

"La mémoire enfouie"

5 etoiles
Flavie Flament est un personnage médiatique à qui tout semble réussir ; professionnellement, elle suit une carrière de journaliste; familialement, elle a deux enfants qu'elle adore ; et physiquement, c'est une superbe jeune femme blonde. Jusqu'au jour où elle est terrassée par un malaise si violent qu'elle en perd connaissance. Après avoir écarté tout problème médical, le...

couverture

L'angoisse de la page folle de Alix de Saint-André

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 36 ans)

Témoignage autobiographique ?

5 etoiles
Dans ce livre présenté par l'éditeur comme un "Roman", la narratrice raconte, ou plutôt retrace les effets secondaires importants produits lors d'une ingestion massive de Baclofène, supposé guérir des addictions. La narratrice raconte son expérience, transcrit son journal, rapporte ses mails, etc. Quelques réflexions intéressantes, mais aussi beaucoup de longueurs et de répétitions. S'agit-il d'un...

couverture

Galerie privée de M. Saint-Clair

critiqué par Alceste - (55 ans)

Une Dame d'exception

10 etoiles
M. Saint-Clair est le pseudonyme de Maria Van Rysselberghe, née Monnom (1866 -1959). Dans la constellation où elle se meut brillent les noms de Verhaeren (son amour de jeunesse, alors que l’imprimerie Monnom éditait les œuvres du poète), de Théo Van Rysselberghe, (le peintre néo-impressionniste, son mari), André Gide (son confident puis le père...

couverture

Parents à perpétuité de Sophie Moulinas, Dominique Moulinas

critiqué par Pascale Ew. - (49 ans)

Au coeur de la souffrance des parents

9 etoiles
Ce livre est bouleversant et inédit ! Les parents de Matthieu Moulinas, qui a violé une première jeune fille en 2010, puis a récidivé un an plus tard et assassiné une deuxième jeune fille, relatent leur point de vue et leur version des faits. Ils s'expriment, en alternance, avec énormément de pudeur, de franchise, de...

couverture

L'inconnue de Lucien Daudet

critiqué par Alceste - (55 ans)

Un autre Daudet

4 etoiles
On peut difficilement imaginer deux frères plus dissemblables que Léon et Lucien Daudet, les deux fils d’Alphonse Daudet. L’un rond, querelleur, jovial, jouisseur, adulateur de la gent féminine, l’autre fin, élégant, discret, plutôt porté sur les amitiés masculines, et comme chez les Daudet on est écrivains, là aussi les différences de tempérament sautent...

couverture

J'étais à sa merci de Tina Renton

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 67 ans)

Le drame de la pédophilie

5 etoiles
Tina vit avec sa mère, qui ne l'aime pas, et son frère, avec qui elle se querelle constamment. Sa mère refait sa vie lorsqu'elle rencontre David, lequel commence à abuser sexuellement de Tina alors qu'elle a six ans. Son supplice durera presque dix ans. D'abord muette, Tina se confie à sa mère qui ne l'aidera...

couverture

Le nom des étoiles de Pete Fromm

critiqué par Lejak - (Metz - 42 ans)

L'histoire d'une vie

7 etoiles
Pete Fromm est passé par Metz en novembre dernier avec son éditeur pour présenter son nouvel ouvrage. Ce fut un moment riche en émotions et cette rencontre a conforté tout le bien que je pensais de cet auteur. "Le nom des étoiles" n'est pas un second "Indian Creek", que ce soit dit ! le livre s'inscrit...

couverture

Ma jeunesse se fera sans vous de Louis Asnar

critiqué par CC.RIDER - (58 ans)

Trop court

6 etoiles
Depuis que ses parents ont divorcé, le jeune Louis vit avec sa sœur Anne et sa mère. Il voit rarement son père qui voyage souvent à l’étranger. Il supporte difficilement l’alcoolisme de sa mère et encore plus mal la présence du prétentieux Philippe Chasseur, le nouveau compagnon de celle-ci. Elève difficile, il est placé en...

couverture

Les fantômes des Tuileries de Thierry Ardisson

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

Les histoires des dauphins sans trône

8 etoiles
Les monarchies héréditaires soumises à changement de dynasties ou de régimes politiques créent des avatars, des événements indésirables, via de jeunes prétendants, appelés à régner et qui n'arrivent jamais sur le trône. Ce fut le cas de Louis XVII, fils de Louis XVI et Marie-Antoinette, emprisonné à la Bastille où il périt, Napoléon II et...

couverture

L'Arrière-pays de Yves Bonnefoy

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)

Interrogations sur notre rapport au monde dans la quête du lieu "vrai", qui hante l'oeuvre poétique d'Yves Bonnefoy

9 etoiles
Ce long texte de prose poétique tient autant de l’essai que de la confession autobiographique. Yves Bonnefoy y dévoile une pensée inquiète en quête d’un lieu qui, en ce monde et non dans un inaccessible ailleurs, assouvirait l’âme. [i] J'ai souvent éprouvé un sentiment d'inquiétude, à des carrefours. Il me semble dans ces moments qu'en ce...

couverture

Notre univers mathématique - En quête de la nature ultime du Réel de Max Tegmark

critiqué par Colen8 - (75 ans)

Vertigineuse spéculation scientifique et philosophique

10 etoiles
Surtout ne pas se laisser arrêter par le titre, ce livre en régalera plus d’un, pas seulement les auteurs ou amateurs de science fiction. Ceux des lecteurs déjà familiers des grandes découvertes depuis la relativité générale, auxquels l’auteur suggère de sauter les premiers chapitres ont tout intérêt à s’y plonger. Il rappelle de l’intérieur une...

couverture

Les vies de Jack London de Michel Viotte

critiqué par Lucia-lilas - (50 ans)

En route!

10 etoiles
Si l’on a tous lu un roman de Jack London (1876-1916) : L’Appel de la forêt, Croc-Blanc ou Martin Eden, finalement, on connaît mal l’écrivain, un géant à la « Hugo » dirais-je, dans la mesure où il a assumé de multiples fonctions, se lançant corps et âme dans la vie, dans l’action, sans compter,...

couverture

L'Homme à l'étui de Anton Tchekhov

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

Le génie de Tchekhov...aussi dans ses nouvelles

10 etoiles
Evidemment, il serait bien ridicule de vouloir présenter Tchekhov. Ce n'est pas le moindre mérite des éditions Sillage, non seulement de publier trois de ses nouvelles : « L'homme à l'étui », « Voisins », et « La maison à mezzanine », mais également des repères biographiques et des repères bibliographiques, qui nous rappellent que l'auteur a commencé à écrire de nombreuses...

couverture

Parcours commando: Le destin exceptionnel d'un soldat des Marines de Marius

critiqué par LisbethK - (51 ans)

Parcours commando

8 etoiles
Les hommes de terrain ont rarement les mots pour décrire leurs actions.Parfois, les chefs méditent sur l'action passée et à venir. Le simple soldat est souvent silencieux. La rencontre de Marius avec le cinéma, par le biais d'un documentaire: "A l'école des bérets verts", puis d'une fiction "Forces spéciales", où il jouera son propre...

couverture

marin de métier, pilote de fortune de Amiral Jubelin

critiqué par LisbethK - (51 ans)

Une pépite oubliée- mieux que Saint-Exupery

10 etoiles
Je sais, ça date. les accents épiques appartiennent au passé soixante dix ans après la seconde guerre mondiale. Mais l'auteur a décrit la vie de pilote de guerre, comme seul Saint-Exupery a pu le faire. Avec en plus cette épaisseur née de l'expérience: ancien commandant de navire, il bombarde à présent des navires. Père...

couverture

L'usine nuit et jour : Journal d'un intérimaire de Patrice Thibaudeaux

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)

classe ouvrière, ça vit encore

10 etoiles
Il y a des livres comme ça, qu'on a envie de faire connaître, de donner à lire. Finalement, ils ne sont pas si nombreux que ça, ces livres qu'on achète en plusieurs exemplaires pour les partager, ou dont on indique les grandes lignes. "L'usine, nuit et jour", de Patrice Thibaudeaux (paru dans l'excellente collection "Voix d'en...

couverture

Neuf valises de Béla Zsolt

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)

le ghetto, et autres horreurs

10 etoiles
Neuf valises, c'est le fardeau que l'on se coltine lorsque, devant fuir son pays, sa famille, sa maison, son travail, ses amis, on veut s'accrocher à tout ce qui reste d'une vie. Cette vie, c'est celle de l'auteur, journaliste, polémiste, farouche opposant au régime Horty, mis en place en Hongrie au lendemain de la grande...

couverture

Le Paris de Hugo de Nicole Savy

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

L'histoire de Paris par ses lieux illustres

9 etoiles
La vie de Victor Hugo est-elle même un roman. Le grand auteur et homme politique français a été attiré par les lieux grandioses de la capitale et par ceux fortement marqués par l'histoire. Ainsi, il apprécie beaucoup Notre-Dame-de-Paris, on s'en serait douté, et l'Arc de triomphe, où un hommage lui est rendu lors la cérémonie...

couverture

Le livre proscrit de Cécile de Tormay

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)

Un témoignage saisissant sur la révolution communiste de 1919 en Hongrie, par une écrivaine hongroise dont la dénonciation des crimes commis par les bolchéviques illustre l'antisémitisme ambiant des années 20

6 etoiles
Ce livre de Cécile de Tormay, écrivain qui fut célèbre dans son pays dans les années 20/30 (elle fut même pressentie parmi les lauréats possibles du prix Nobel), offre un témoignage saisissant sur l’effondrement, vu de l’intérieur, de la Hongrie après la 1ère guerre mondiale et la révolution communiste qui, en 1919, a accompagné...

couverture

Mémoires de guerre : L'unité 1942-1944 de Charles de Gaulle

critiqué par Obriansp2 - (46 ans)

Intéressant.

8 etoiles
C'est un livre intéressant, mais on remarque, il a dicté le livre. Si on lit un livre d'histoire sur la seconde guerre mondiale, on n'en apprend pas plus. Il reste très objectif. Il parle des batailles, des bataillons et des hommes, il y a beaucoup de personnalités qui défilent. Mais rien de profond. Il se...

couverture

Mémoires sauvées des glaces de Claude Lorius

critiqué par Colen8 - (75 ans)

Chercheur de renom, et aventurier de l’extrême

10 etoiles
Adolescent il rêve de suivre les traces de son frère footballeur professionnel. Son père conscient de ses capacités y met fermement le holà. En 1955, DES de physique en poche, ayant répondu sans trop y croire à une vague annonce en prévision de l’Année de Géophysique Internationale à venir, il se trouve sélectionné pour une...

couverture

Sur les chemins noirs de Sylvain Tesson

critiqué par Dirlandaise - (Québec - 61 ans)

Merveilleux livre !

10 etoiles
En 2014, Sylvain Tesson fait une chute de huit mètres qui le laisse entre la vie et la mort, les os brisés et le privant de cette santé physique remarquable qui lui avait permis de parcourir le monde à pied, de franchir les frontières et avaler les kilomètres sans jamais renoncer. Hélas, ce malencontreux accident...

couverture

L'impossible exil, Stefan Zweig et la fin du monde de George Prochnik

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

Les tourments d'un écrivain hanté par les conflits

9 etoiles
Stefan Zweig décide de quitter l'Autriche, alors qu'il apprécie tant le mode de vie de cette Vienne cosmopolite, intellectuelle et paisible. Les Juifs y sont menacés. De plus, la probabilité de l'Anschluss, l'avènement des régimes autoritaires en Italie et en Espagne, l'indifférence que procure l'état des affaires intérieures autrichiennes n'arrangent rien à l'état d'esprit ouvertement...