Littérature => Policiers et thrillers (5303 livres critiqués)


Début Précédente Page 105 de 107 Suivante Fin

couverture

Jeux de mains de Ruth Rendell

critiqué par Nelle - (Bonne - 44 ans)

mon père, ce héros...

6 etoiles
Gerald Candless vient de mourir, d'une crise cardiaque. Et c'est sa vie qui va être le sujet principal du roman de Ruth Rendell, et de la biographie qu'est en train d'écrire sa fille Sarah. Il s'avère que Gérald avait beaucoup de secrets, dont un de poids : il a changé d'identité, et personne ne sait rien...

couverture

Le meurtre de Roger Ackroyd de Agatha Christie

critiqué par Nelle - (Bonne - 44 ans)

Un des meilleurs

9 etoiles
Comment parler d'un Agatha Christie sans trop en dire, et sans rien dévoiler ? Car il ne s'agirait pas de gâcher un plaisir qui est instantané quand on commence un roman policier de ce type. Et il serait vraiment très dommage de dévoiler la fin de cet opus là. Alors, prenons un meurtre, voire deux,...

couverture

Regent's Park de Ruth Rendell

critiqué par Nelle - (Bonne - 44 ans)

Captivant

8 etoiles
Tous les personnages du livre ont un point commun : ils vivent autour de Regent's Park à Londres, un endroit fascinant, ou se croisent toutes les classes sociales de la ville. Parmi ces personnages, il y a Mary Jargo, qui à décidé de tout chambouler dans sa vie : elle quitte son petit ami, autoritaire...

couverture

Piège de soie de Julie Parsons

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

A la Hitchcock !

8 etoiles
Comme tout suspense, l’auteur a l'art de vous tenir en haleine. Les chapitres sont construits de telle façon qu’ils se terminent au moment clé, un peu comme ces feuilletons américains qui reportent au lendemain les coups de théâtre pressentis.. L'histoire se déroule à Dublin, ville qui comporte ses beaux quartiers et ses taudis. Pauvreté, prostitution, pédophilie, trafic...

couverture

Brendan Prairie de Dan O'Brien

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

La fauconnerie est-elle écologique ?

8 etoiles
Un fauconnier d'exception s'oppose farouchement au projet touristique qui doit s’élever sur le magnifique site de Brendan Prairie, dans les montagnes noires américaines, les "Black Hills". Un sabotage du matériel cause la mort du conducteur de travaux, véritable bras droit du promoteur. L'enquête de l’officier de l’environnement le conduira à une affaire où l'économie ne...

couverture

Dix petits nègres de Agatha Christie

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 44 ans)

Le meilleur Agatha Christie

8 etoiles
Dix personnes sont invitées sur l'île du Nègre. Arrivés sur place, aucune trace de leur mystérieux hôte. Coincés sur l'île, ils vont un par un être assassinés. Chacun soupçonne l'autre d'être le tueur, et les possibilités se réduisent au fur et à mesure des meurtres. Le grand classique d'Agatha Christie, adapté plusieurs fois au cinéma. Dans...

couverture

La stratégie de l'hydre de William Diehl

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 44 ans)

Un polar assez moyen et sans originalité

2 etoiles
Un serial killer a été interné et commande sa vengeance depuis sa cellule contre ceux qu'il considère comme coupable de son sort, dont son avocat devenu district attorney. J'ai lu ce livre un peu par hasard, il trainait sur la table d'un ami et franchement, je ne le ferait plus ! L'intrigue est rempli de clichés...

couverture

Les vacances d'Hercule Poirot de Agatha Christie

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 33 ans)

Merveilleusement bien ficelé

9 etoiles
Un roman d' Agatha Christie qui, une fois de plus me laisse complètement ébahie. Je ne peux qu'admirer son style et sa manière de mener le suspens jusqu'à la dernière page. Leathercombe est réputé pour être une île véritablement calme où les vacanciers aiment se retrouver pour profiter du soleil, de la mer... Bref, un...

couverture

Blanc chemin de Viviane Moore

critiqué par D'Artagnan - (Tournai - 56 ans)

Vers Saint-Jacques de Compostelle

8 etoiles
Voilà encore une bonne série de polars médiévaux que je vous recommande ! Je l'ai découverte il y a un an au Salon du Livre de Paris : j'étais occupée à discuter de polars avec une amie, sans m'apercevoir que Viviane Moore nous écoutait attentivement; celle-ci est intervenue dans la conversation et a fini par...

couverture

Les égouts de Los Angeles de Michael Connelly

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 44 ans)

Lisez Connelly !

10 etoiles
Le premier livre de Connelly est aussi le premier livre avec son personnage récurrent Harry Bosch. Terminés les Hercule Poirot, Sherlock Holmes, Marlow , scarpetta et autres rouletabilles, Harry Bosch est pour moi le plus intéressant de tous ces personnages de flics ou de détectives. Son personnage évolue rééllement au cours des livres de Connelly...

couverture

L'oiseau des ténèbres de Michael Connelly

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 44 ans)

Un chef d'oeuvre

10 etoiles
Harry Bosch, flic de LA, témoigne dans un procès à scandale. Dans le même temps, une inspectrice chargée d'une affaire criminelle particulièrement atroce n'avance pas. Elle va demander conseil à Terry Mc Caleb, ex agent du FBI qui vit retiré avec sa femme et sa jeune fille. Il accepte de l'aider mais ses découvertes vont rapidement...

couverture

L'espion qui venait du froid de John le Carré

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 44 ans)

L'espionnage et la guerre froide - Le grand classique

9 etoiles
Ce roman est un classique du roman d'espionnage, il décrit les rouages des organisations d'espionnage des deux cotés du mur de fer, lors de la guerre froide. On est assez loin des films de James Bond ou l'action se mèle à l'érotisme, ici l'espionnage est réèllement dangereux, les manoeuvres politiques et personnelles brouillent les cartes et...

couverture

Ce que vivent les roses de Mary Higgins Clark

critiqué par Blandyne - (Villeurbanne - 36 ans)

Egale à elle-même!

8 etoiles
C'est l'histoire d’un meurtre vieux de plus de dix ans et d’un innocent qui purge la peine de prison d'un autre pour un crime dont il est injustement jugé coupable. Mais un jour une femme, comme toujours chez Mary higgins clark, essayera de rétablir la vérité au péril de ceux qu'elle aime, notamment sa fille...

couverture

Postmortem de Patricia Cornwell

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 44 ans)

Prévisible et ennuyeux

1 etoiles
Je sais que je vais certainement soulever pas mal d'avis contraire mais franchement je n'ai pas aimé du tout ce roman policier. Kay Scarpetta est une femme médecin légiste et enquête sur un tueur sadique ... Premièrement, l'intrigue est prévisible, dès les 50 premières pages passées, on s'attend à ce dénouement. Deuxièmement, je n'ai pas trouvé très intéressant...

couverture

Pars vite et reviens tard de Fred Vargas

critiqué par D'Artagnan - (Tournai - 56 ans)

Peste soit...

10 etoiles
Je viens de lire le dernier Fred Vargas. Un auteur (ou une auteure ?) avec qui il faut compter désormais dans le monde du polar. Evidemment, je ne peux pas vous raconter l'histoire, ce serait littérairement incorrect avec ce genre d'énigmes. Sachez toutefois que nous commençons dans un quartier populaire de Paris, sur une petite place...

couverture

Ni chaud ni froid de Minette Walters

critiqué par Otbest - (Bruxelles - 63 ans)

Ni chaud ni froid

6 etoiles
Ingrédients: un petit village anglais; six maisons dont une occupée par des Irlandais et une autre par une famille dont la femme est Irlandaise et le mari est Anglais; le double assassinat d'une vieille femme anglaise et de sa soignante anglaise. C'est suffisant pour qu'on accuse le fils des Irlandais et en attendant le procès de...

couverture

La nuit du renard de Mary Higgins Clark

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 33 ans)

Que de rebondissements...

9 etoiles
Comme toujours, le livre de Mary Higgins Clark est peuplé de rebondissements, de péripéties et bien sûr le suspens est présent jusqu'à la dernière minute... C'est un de ses meilleurs livres et c'est d'ailleurs pourquoi il a obtenu le grand prix de littérature policière en 1980. Steve a seulement 32 ans mais il a déjà...

couverture

Riptide de Catherine Coulter

critiqué par Follett - (Guebwiller - 51 ans)

Un suspens bien mené et une bonne intrigue

8 etoiles
Rebecca Matlock est l'adjointe du gouverneur de New York, pour lequel elle écrit tous ses discours. Tout se passe bien, jusqu'au jour où elle se fait harceler continuellement par téléphone par un inconnu qui se dit être son petit ami et qui lui ordonne de ne plus coucher avec le gouverneur Bedsoe, sinon il la...

couverture

Le second visage d'Arsène Lupin de Pierre Boileau, Thomas Narcejac

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 33 ans)

De nouvelles aventures pour Arsène Lupin

7 etoiles
Après sa défaite dans l'Aiguille Creuse et la mort de celle qu'il aimait (voir l'Aiguille Creuse), Arsène Lupin n'a plus goût à la vie et s'est retiré des affaires. Mais "La Griffe", bande de criminels adoptent des méthodes violentes et expéditives. Arsène Lupin veut renoncer à toutes ces aventures, ces énigmes, ces enquêtes... Mais la...

couverture

Trois jours avant Noël de Carol Higgins Clark, Mary Higgins Clark

critiqué par Rosenblum Petit - (Marcinelle - 45 ans)

Réconciliations

9 etoiles
Comme le titre du livre nous l'indique, l'intrigue démarre trois jours avant Noël. Regan Reilly, détective privé, se rend au chevet de sa mère victime d'un bête (y en a-t-il des intelligents?) accident domestique. Cette dernière, Nora Reilly, est un célèbre auteur de romans policiers (tiens donc…). Son père, Luke Reilly, est lui un richissime...

couverture

Mémoires mortes de Patricia Cornwell

critiqué par Nelle - (Bonne - 44 ans)

Un must de la littérature policière

9 etoiles
Ray scarpetta est médecin légiste en Virginie. Elle est l'héroïne récurrente de la plupart des romans de Patricia Cornwell. Avec son collègue Marino elle s'implique parfois beaucoup plus qu'il ne faudrait pour résoudre les enquêtes. Cette fois il s'agit de découvrir qui harcelait et a réussi à tuer une jeune écrivain à succès. Et il faut...

couverture

De mort naturelle de Michael Palmer

critiqué par Otbest - (Bruxelles - 63 ans)

Femmes enceintes: s'abstenir

8 etoiles
L'intrigue est bien ficelée et la fin qui se déroule sous un rythme soutenu est inattendue. L'histoire se déroule au CHU de Boston et l'on y retrouve bien sûr tous les acteurs que l'on est en droit d'attendre dans ce lieu et dans un roman à suspense: une femme médecin en obstétrique, un chef de...

couverture

Le cercle de la croix de Iain Pears

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 49 ans)

Déception

6 etoiles
Encore une de ces grandes déceptions littéraires dont nous sommes tous victimes de temps en temps. Un beau titre, une belle couverture: un crâne humain, un grimoire, une colombe et quelques mots (qui ne sont pas sur la couverture française, mais bon...): "luxure, trahison, secrets, meurtres"; de quoi m'attirer vite fait. De plus, les critiques étaient...

couverture

Le testament de John Grisham

critiqué par Maya - (Eghezée - 44 ans)

Un avocat en Amazonie

8 etoiles
Le multimilliardaire Troy Phelan déshérite sa famille au profit de sa fille illégitime Rachel Lane, une missionnaire perdue en Amazonie. L’exécuteur testamentaire envoie à sa recherche Nate O'Riley, un ancien ténor du barreau qui a sombré dans l'alcoolisme. D’abord réticent, O’Riley accepte de partir pour trouver Rachel, et peut-être sa rédemption… Ancien avocat, John Grisham est un...

couverture

Avis de tempête de Serge Brussolo

critiqué par Otbest - (Bruxelles - 63 ans)

Simpliste et simplifié

3 etoiles
Une chose est certaine: vous n'aurez aucun mal de tête à la lecture de ce livre. Un petit roman de série B, vite fait et à lire dans le train ou le tram. Je ne vais pas m'étendre sur l'histoire et simplement simplifié le résumé à l'arrière du bouquin: Une épave flottante avec un trésor d'un criminel...

couverture

L'or des Incas de Clive Cussler

critiqué par Maya - (Eghezée - 44 ans)

God bless America

2 etoiles
Un fabuleux trésor, des contrebandiers redoutables, une belle archéologue, un héros aux yeux verts et un auteur renommé, voilà qui semble très acceptable comme postulat de départ. Malheureusement, j’ai vite déchanté. Ce Dirk Pitt, qui est apparemment le personnage récurrent de Cussler, n’est qu'un fier à bras limite macho qui n'a pas le moindre petit point...

couverture

Jusqu'au cou de Dick Francis

critiqué par Thémis - (Ligny - 49 ans)

Sans aucun intérêt !

1 etoiles
J'ai abandonné avant la moitié par manque d'intérêt à la fois pour l'histoire et pour les personnages... On n'accroche à rien du tout dans ce livre, on s'en lasse complètement au bout de moins de 50 pages! En gros, mais alors en très gros... le héros est censé rétablir l'entreprise de son beau-père qui va très...

couverture

Frère Cadfael fait pénitence de Ellis Peters

critiqué par D'Artagnan - (Tournai - 56 ans)

Les aventures de Cadfael se terminent

8 etoiles
C'est avec un brin de nostalgie que je viens de refermer le dernier numéro des aventures de frère Cadfael, le héros d'Ellis Peters. Cadfael est un moine bénédictin du 12e siècle; après avoir vécu comme soldat la grande croisade, il est entré à l'abbaye des Ss. Pierre et Paul à Shrewsbury, où il déploie ses...

couverture

Élémentaire, ma chère Sarah ! de Jô Soares

critiqué par Eto Demerzel - (Montignies-Sur-Sambre - 39 ans)

Original

8 etoiles
L'histoire se passe en 1886, au Brésil. L'Empereur brésilien reçoit la célèbre comédienne Sarah Bernhardt qui fait des représentations à Rio. L'Empereur est contrarié car quelqu'un lui a volé le Stradivarius qu'il a offert à sa maîtresse. Bernhardt lui conseille de faire un appel à un homme qui est capable de résoudre ce genre d'affaire: Sherlock...

couverture

Big Jane de Michael Cimino

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 40 ans)

"The girl whose mystery remains..."

8 etoiles
A la base réalisateur, Michael Cimino se lance ici dans l'écrit. Pari réussi… Nous sommes en 1951. Jane Kiernan est une jeune femme de 19 ans, haute de six pieds, ce qui lui vaut le surnom de « Big Jane ». Vive et la tête remplie de rêves, elle supporte la dure réalité de sa vie quotidienne...

couverture

Le mystère de la chambre jaune de Gaston Leroux

critiqué par Pétoman - (Tournai - 43 ans)

Roule ta bille

7 etoiles
Premier tome des aventures de Rouletabille, "le Mystère de la chambre jaune" propose la résolution d'une fameuse énigme: comment dans un lieu clos le mystérieux assassin a pu s'introduire pour tenter d'assassiner mademoiselle Stangerson, scientifique de renom comme son illustre père. Bref, l'un, si pas le premier, roman d'énigme à la française, bien dans la tradition...

couverture

Un serpent dans l'ombre de Minette Walters

critiqué par Roulemabosse - (Tournai - 82 ans)

Thriller et racisme

8 etoiles
Minette Walters est considérée comme le chef de file du nouveau thriller anglais. C'est vrai qu'elle apporte un style nouveau, mais tout le monde n'appréciera pas nécessairement le système de lettres qui entrecoupent le roman et qui apportent des nouveaux éléments. D'autre part, Mrs. Ranelagh, jeune femme mariée, hantée par l'indifférence générale vis-à-vis d'une voisine, une femme...

couverture

Le meurtre de la falaise de Elizabeth George

critiqué par Roulemabosse - (Tournai - 82 ans)

Analyse sans pitié de la société anglaise

9 etoiles
Nous sommes plongés au coeur de la petite communauté de Pakistanais en Angleterre. Un racisme quotidien. Lorsque l'un d'eux est assassiné, la société anglaise comme la Pakistanaise espère que le meurtre a été commis par "l'autre clan". Au sergent Havers et à l'inspecteur Barlow de débrouiller l'affaire, particulièrement compliquée. Ce sont des femmes, là au moins...

couverture

Seule survivante de Dean Ray Koontz

critiqué par Voie Lactée - (Annecy - 57 ans)

Une interrogation sur la mort qui sert de sujet à un bon thriller.

7 etoiles
Sa femme et ses deux filles sont mortes, comme tous les autres passagers lors d'un accident d'avion dramatique après une chute de six milles mètres. Un an plus tard, alors qu'il est dans une situation de déchéance totale, Joe Carpenter voit une femme prendre en photo les pierres tombales de sa famille et apprend qu’elle...

couverture

Pleine lune de Antonio Muñoz Molina

critiqué par Pleine Lune - (bruxelles - 70 ans)

Incontournable

10 etoiles
Si je devais partir dans une lointaine île déserte et qu'il me fallait choisir UN SEUL roman... c'est bien "Pleine Lune" de Munoz Molina que je prendrais avec moi... A partir d'un "fait divers" abject (cela nous rapproche d'autant plus de la narration parce que c'est justement du "quotidien") l'auteur nous livre un récit époustouflant qui...

couverture

Le Premier Cavalier de l'Apocalypse de John Case

critiqué par Sangye - (Aiglemont - 51 ans)

Le Premier... et le dernier?

4 etoiles
Sur fond de grippe espagnole et de secte écologique, ce roman se développe très lentement au gré de personnages à la psychologie très superficielle, et auxquels il est très difficile de s'attacher. La fin de ce roman arrive sans même s'annoncer, et le 'méchant' perd tellement facilement que l'on se demande s'il avait vraiment existé. Si...

couverture

Adieu, ma jolie de Raymond Chandler

critiqué par Ferragus - (Strasbourg - 56 ans)

Un détective désenchanté

8 etoiles
Moose Malloy cherche Velma dans un bar louche de Central Avenue à Los Angeles. Moose Malloy est une grosse brute épaisse qui vient de purger huit ans de prison. Il n'a plus qu'un but : retrouver Velma. Comme toujours dans les romans de Chandler, l’intrigue n'a pas grande importance. Chandler aimait à dire que ses histoires...

couverture

La ville des frelons de Patricia Cornwell

critiqué par Persée - (La Louvière - 68 ans)

Chronique d'une ville

7 etoiles
Cette fois Cornwell abandonne Scarpetta le temps d’un livre pour dresser une sorte de chronique policière de Charlotte, une ville des Etats-Unis que le général Cornwallis avait qualifiée en son temps de « hornet's nest », nid de frelons. L’auteur révèle dans sa préface avoir assumé durant quatre ans (à temps partiel) les fonctions d'auxiliaire de...

couverture

Racontez-moi vos rêves de Sidney Sheldon

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

Séquelles d'un inceste

8 etoiles
Auteur le plus traduit dans le monde selon le livre des records, Sydney Sheldon ne représentait pour moi qu'un illustre inconnu. J’apprends qu’il a été traduit dans 51 langues et lu dans 180 pays par 280 millions de personnes.Un record absolu, effectivement. A la lecture de ce thriller, on comprend sa popularité, surtout outre-Atlantique : les...

couverture

Lame de fond de Minette Walters

critiqué par Otbest - (Bruxelles - 63 ans)

Bien ficelé

6 etoiles
Si vous ne connaissez pas Minette Walters, je vous convie à lire ses différents livres. Seule condition: aimer le roman policier bien ficelé, sans prose au sujet de la psychologie comportementale des inspecteurs, assassins, psychopathes... Dans ses livres: des faits brutaux décrits sans fioritures; des phrases courtes sans complication, de nombreux dialogues. Bref, ça bouge et...

couverture

Le retour de l'ombre jaune de Henri Vernes

critiqué par Saule - (Bruxelles - 54 ans)

Aventure et sueurs froides

8 etoiles
J'ai trouvé un vieux Bob Morane dans une bouquinerie du haut de la ville. Pour un prix dérisoire j'ai acquis un livre publié en 1960, dans la belle édition Marabout Junior, avec des pages jaunes, épaisses et avec un gros grain. Ce qui m'a le plus marqué, c'est l'odeur. Une odeur de vieux papiers jaunis, la...

couverture

L'armure de vengeance de Serge Brussolo

critiqué par Voie Lactée - (Annecy - 57 ans)

L'armure ne manque pas de piquant.

8 etoiles
À l'époque féodale un forgeron d’origine germanique, Jod, va réussir à créer une armure intégrale après beaucoup de difficultés et un sacrifice terrible, celui de son fils âgé de deux ans. Son remords et sa repentance vont le conduire à se mettre au service de lépreux. Sa fille adolescente, Sigrid, alors abandonnée, va utiliser l’armure pour...

couverture

Céréales killer de San-Antonio

critiqué par Sana - (ISSOIRE - 46 ans)

Le dernier, pour commencer

6 etoiles
Frédéric Dard est beaucoup plus connu du grand public sous le pseudonyme de San-Antonio, le nom du commissaire héros des 174 livres de la série policière du même nom débutée en 1949. C'est donc sous ce nom qu'il a signé ce dernier roman, paru à titre posthume, après sa disparition le 6 juin 2000. Bien sûr...

couverture

La Gagne de Bernard Lentéric

critiqué par Otbest - (Bruxelles - 63 ans)

Un monde à part ...

6 etoiles
On pourrait résumer le livre en une question: jusqu'où un homme est-il prêt d'aller pour le jeu ? Pour ceux qui connaisse le livre "Le joueur" de Dosto... nous sommes dans le même régistre: le monde du jeu, de ses risques et de son état d'esprit. Dans ce livre, deux joueurs s'affrontent au poker. Les enjeux sont...

couverture

Cadavre X de Patricia Cornwell

critiqué par Otbest - (Bruxelles - 63 ans)

Du vrai, du pur Cornwell

9 etoiles
Voilà du Cornwell comme on l'aime et comme vous l'aimerez! Notre médecin légiste Kay Scarpetta est de retour avec la suite de ses aventures après la mort de Benton dans "Combustion". Des intrigues dans l'intrigue et donc du suspense dans le suspense. Pire que tout, à la fin du livre, on se pose encore des questions...

couverture

Train de nuit de Martin Amis

critiqué par Kinbote - (Jumet - 60 ans)

Fausse piste

7 etoiles
La narratrice, au physique ingrat, aux amours malheureuses, est inspecteur de police et s'appelle Mike Hoolihan. Elle est chargée d'enquêter sur la mort de la fille de son ancien patron de la « Crime ». « La jeune femme, Jennifer Rockwell , avait tout pour elle : la beauté, l'intelligence, la générosité, l'amour », et elle a...

couverture

Morituri de Yasmina Khadra

critiqué par Pegase - (Laval - 60 ans)

Alger ou le désenchantement

6 etoiles
"Alger est un malaise, on y crève le rêve comme un abcès"; Llob est commissaire de police à Alger... enfin il essaie. Avant, il était le bon flic de quartier, apprécié et estimé. Depuis les derniers évènements, comme tous ses collègues intègres, il est un homme à abattre. Celui qui passe un bon quart d'heure à faire...

couverture

Côté jardin de Alain Monnier

critiqué par Zoom - (Bruxelles - 65 ans)

Une histoire diabolique dans une vie bien calme

9 etoiles
Le début est comme une tranche de vie un peu légère, pas passionnante mais tranquille : un type aime une femme, mais il est malade et doit se faire opérer, opération un tantinet risquée quand même, mais c'est ça ou de sérieuses complications. Il faut tenir une trentaine de pages, jusqu'à ce qu'arrive un fait absolument...

couverture

Brown's requiem de James Ellroy

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 44 ans)

Le premier James Ellroy

10 etoiles
A force d'entendre parler de James Ellroy, je me suis donc décidé... J'ai commencé par Brown's Requiem, son premier livre. L'histoire se déroule évidemment à Los Angeles. Un détective privé ex flics, ex alcoolique, habitué des petites affaires de voitures impayées, se retrouve plongé dans une affaire bien plus grave. On retrouve ici l'ambiance que l'on...

couverture

Un oiseau blanc dans le blizzard de Laura Kasischke

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

Une disparition bizarre

10 etoiles
Ce livre d’une chronique familiale m’a littéralement envoûtée. Presqu'un huis clos puisqu'il se déroule exclusivement dans la demeure d'une famille américaine moyenne composée du père, d’une mère qui ne travaille pas, mais qui se volatilisera littéralement par une journée de janvier et de la fille Katrina qui n'en est même pas émotionnée. C’est que cette mère,...