Littérature => Russe (313 livres critiqués)


Début Précédente Page 7 de 7

couverture

Anna Karénine de Léon Tolstoï

critiqué par Rikiki - (Bruxelles - 104 ans)

Magnifique

10 etoiles
Anna Karénine est le chef-d'œuvre de Léon Tolstoï. C'est l'histoire de l'épouse d'une personnalité très en vue à Moscou. Elle s'éprend du capitaine Vronsky. Les amants voyagent en Italie. A leur retour, Anna est mise au ban de la société. Il lui est interdit de revoir son petit garçon qu'elle aime beaucoup. Un stratagème imaginé par...

couverture

Une journée d'Ivan Denissovitch de Alexandre Soljenitsyne

critiqué par Stéphanie - (Chevreuse - 47 ans)

La vie quotidienne au goulag

10 etoiles
C'est en 1962 que Nikita Krouchtchev autorisa la publication d'"Une journée d'Ivan Denissovitch", premier récit d'A. Soljenitsyne sur la vie à l'intérieur d'un goulag. Certains passages ont été à l'époque coupés (ré-introduits dans les éditions d'aujourd'hui) mais on peut tout de même s'étonner qu'un tel témoignage ait été autorisé à paraître tant les illogismes du système...

couverture

L'étrangère de Sergej Donatovič Dovlatov

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

Un monde à part

7 etoiles
Ceci est le premier livre que je lis de cet auteur. C'est en 1978 qu’il émigre aux Etats-Unis et il meurt en 1990, à l âge de quarante-neuf ans. La première partie du livre se passe en Russie. Une jeune fille, Maroussia Tatarovitch, a la ville simple et facile des membres de la nomenklatura soviétique. Elle...

couverture

La musique d'une vie de Andreï Makine

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

Un monde plus qu'absurde

8 etoiles
Le début de cette histoire coïncide avec la date à laquelle un philosophe, réfugié à Munich, a trouvé un terme nouveau pour désigner le peuple soviétique. Le narrateur est sidéré de voir à quel point ce terme englobe bien chaque composante de ce gigantesque peuple, sans exception ! A peine trouvé, il parcourt la planète et...

couverture

Nouvelles (édition complète) de Vladimir Nabokov

critiqué par Cameleona - (Bruxelles - - ans)

Le monde tel que vous ne l’avez jamais vu

8 etoiles
Il aime : l'écriture et la chasse aux papillons. Il déteste : la stupidité et la musique douce. Qui est-ce ? Vladimir Nabokov, bien sûr. Son nom est presque toujours associé à « Lolita », qui fit scandale lors de sa publication, en 1959 : pourtant, il est aussi l'auteur de nombreux autres romans et...

couverture

De joyeuses funérailles de Ludmila Oulitskaïa

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

L'agonie dans la joie et la vie

8 etoiles
New York en été. Il fait chaud, humide. Alik, un peintre russe, d'origine juive, se meurt lentement dans un petit appartement d'un petit immeuble. Il est installé au milieu de la partie living de son atelier. Tout le monde est là. Tout le monde, c’est un rassemblement de femmes, d’hommes, presque tous originaires de la vieille...

couverture

Nous autres de Evgueni Ivanovitch Zamiatine

critiqué par Mauro - (Bruxelles - 55 ans)

Avant Huxley, Orwell et les autres : naissance de l'anti-utopie.

8 etoiles
De quel monde rêvons-nous ? Il y a vingt ans, quinze ans, dix ans à peine, on nous rabattait régulièrement les oreilles avec cette fameuse, prodigieuse, proximité de l'an 2000. L'an 2000 a franchi la porte maintenant. Quelques petites saisons rapides après le grand passage. Et qu'est-ce que ça peut bien nous faire ? Comme toutes choses...

couverture

Souvenirs de la maison des morts de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

Le bagne vu par Dostoïevski

9 etoiles
Le vingt-deux décembre 1849, Dostoïevski est condamné à la peine de mort pour complot contre le Tsar. Celui-ci commue cette peine en quatre ans de bagne et quatre ans de service militaire avec le rang de simple soldat. Le Dostoïevski qui sortira du bagne sera tout à fait différent de celui qui y était entré. Cet...

couverture

La Résurrection de Mozart de Nina Nikolaevna Berberova

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

Une petite histoire

6 etoiles
La guerre 40 a éclaté et la percée allemande passe à nouveau par Sedan. A l’extérieur de Paris, plusieurs personnes sont installées autour d'une table. Il y a là des Russes et des Français. Il fait chaud, ils parlent et profitent des derniers beaux moments de la journée. Quelqu'un parle de résurrection et la conversation tourne...

couverture

Le rêve d'un homme ridicule de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

Un songe bien particulier !

8 etoiles
Notre personnage est un homme assez particulier, dans le sens où il commence par déclarer qu’il est un homme ridicule et qu'il passe auprès de tous pour tel. Cela ne le dérange en rien. Par contre, ce qui le perturbe très fort, c’est qu'il estime être le seul à connaître la vérité, et que cela est...

couverture

L'Accompagnatrice de Nina Nikolaevna Berberova

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

Un récit tout en finesse, une belle étude psychologique

8 etoiles
La mère de Sonetchka est pianiste, et elle le deviendra aussi. Le père est parti et les deux femmes vivent dans la misère. Nous sommes encore en plein dans la première guerre mondiale. Sonetchka, ne trouvant pas de travail, se dit qu’elle n'a peut-être pas suffisamment de talent pour être pianiste et qu'elle ferait peut-être mieux...

couverture

Les frères Karamazov de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

Un chef-d'œuvre de la littérature mondiale

10 etoiles
En la simplifiant un peu, l'intrigue du livre n'est pas des plus compliquées. Fiodor Pavlovitch Karamazov a été marié deux fois. La première, avec une jeune et belle femme qui, en outre, avait une forte personnalité. Le couple eut un fils, Dmitri. La seconde, à nouveau avec une jeune et jolie femme qu'il finit par rendre...

couverture

Le Joueur de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 48 ans)

L'enfer du jeu

7 etoiles
Alexis est précepteur chez un général. Il est amoureux de la jolie Pauline, belle-fille du général et être un peu louche, qui joue avec lui, telle avec un pantin. Mais, s'il en est conscient, il s'en moque et se plie à toutes ses fantaisies. L’intrigue se situe à Roulettenbourg, une ville d’eau allemande très prisée pour...