Littérature => Russe (328 livres critiqués)


Début Précédente Page 7 de 7

couverture

Le gambit turc de Boris Akounine

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 44 ans)

2ème aventure de Fandorine, une copie de Michel Strogoff ?!

4 etoiles
1877. La Russie est en guerre contre la Turquie. Varia Souvorova, une jeune Russe rallie le front russe pour y retrouver son fiancé Pétia, télégraphiste. Mais celui-ci est arrêté pour trahison, il aurait envoyé un message falsifié qui a précipité l'armée russe dans une embuscade terrible. Eraste Fandorine va l'aider à prouver son innocence et...

couverture

Les jeux du destin de Michel Ossorguine

critiqué par Rotko - (Avrillé - 45 ans)

13 nouvelles brèves.

8 etoiles
Ecrites entre 1927 et 1938, ces nouvelles surprennent par la variété des tons, et la précision du trait. Ossorguine sait être railleur dans "le destin": un pédant prétentieux, qui ne cesse de rabrouer ses interlocuteurs à la moindre inexactitude, s'amourache d'une boulotte inculte qui va bousculer ses petites manies. Bien fait ! :-) Il est...

couverture

Sonietchka de Ludmila Oulitskaïa

critiqué par Isaluna - (Bruxelles - 62 ans)

Sonietchka ou le bonheur immérité...

8 etoiles
Comment ne pas être attirée par une héroïne qui, nous dit l'auteur, "tombe en lecture comme on tombe en syncope"? Pour Sonietchka, les personnages imaginaires sont aussi vivants que ceux qu'elle côtoie tous les jours. Dans la Russie des années 30, elle s'évade ainsi d'une vie terne et sans grâce, jusqu'au jour où, dans la pénombre...

couverture

Les Démons / Les possédés de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Saule - (Bruxelles - 54 ans)

Grandiose

10 etoiles
Finalement l'intrigue de ce roman est assez mince. Elle est basée sur un fait réel qui avait eu un grand retentissement dans la Russie tsariste de la fin du 19ème siècle: un personnage manipulateur et séducteur met en place une petit groupe d'agitateurs politiques qui ont pour but de détruire l'ordre établi. Le livre peut...

couverture

Azazel de Boris Akounine

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 44 ans)

Un divertissement au parfum agréablement ancien

7 etoiles
Le 13 mai 1876, à Moscou, un homme se suicide dans un jardin public, apparemment pour une raison insignifiante. L'enquête sur cette affaire va arriver entre les mains du jeune Fandorine, un petit fonctionnaire de tout juste 20 ans. Il va découvrir que cet acte fait partie d'une série de suicides louches, et va ainsi...

couverture

Une saga moscovite de Vassili Axionov

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Magistral !...

9 etoiles
Cela fait plus d'un an qu’une de mes amies, très calée en littérature, me tannait le cuir pour que je lise ce livre… le terme de « saga » me bloquait ! Elle a eu l’idée géniale de me l'offrir pour mon anniversaire en me disant : « Maintenant, tu seras bien obligé de le...

couverture

Le Double de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 44 ans)

Un autre grand roman de Dostoïevski

10 etoiles
Le Double est un des premiers textes de Dostoïevski. Dans celui-ci, un fonctionnaire russe, timide et discret subit l'irruption de son double dans sa vie. C'est un homme qui lui ressemble physiquement en tous points, qui a le même nom mais qui présente des traits de caractères opposés, il est malhonnète, très communicatif ... Durant...

couverture

Les carnets du sous-sol de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un être des plus torturé !...

8 etoiles
Dostoïevski publie ce livre en 1864. A ce moment, il n’avait encore publié aucun de ses tout grands chefs-d’oeuvre comme « L'Idiot », « Crime et Châtiment », « Les Démons » ou « Les Frères Karamazov » Beaucoup estiment cependant que c'est ici que se trouvent une bonne partie des idées que l’auteur développera...

couverture

La Valise de Sergej Donatovič Dovlatov

critiqué par Saule - (Bruxelles - 54 ans)

Truculent !

8 etoiles
Serguei Dovlatov, un écrivain russe juif, émigre aux USA avec pour seul bagage une valise. Cette seule valise suffit en fait à contenir les maigres possessions de l'auteur, qui il est vrai avait d'autre visée dans sa vie en ex-URSS que la réussite bassement matérielle. La valise est remplie d'objets hétéroclites, objets qui n'ont d'autre...

couverture

Théâtre complet, tome 3 de Anton Tchekhov

critiqué par Platonov - (Vernon - 36 ans)

Divers petites pièces de Tchekov

8 etoiles
Ces 4 pièces sont des comédies en un acte qui ont été écrites entre 1886 et 1890. Elles ont toutes le même cadre: la Russie rurale, alors que ce pays est en train de subit d'importantes transformations. L'Ours: L'histoire se passe à la campagne, dans un salon de la propriété d'une jeune veuve, madame Popova....

couverture

Une sale histoire de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

De la sincérité des réformateurs...

7 etoiles
La plupart des oeuvres de Dostoïevski sont construites à partir des idées politiques, religieuses ou sociales qu'il veut défendre. C'est le cas de celle-ci aussi. Cette nouvelle a été écrite en 1862, alors que Dostoïevski rentrait d'un voyage en France et en Angleterre. Il est marqué par ce qu'il a vu dans ces pays et,...

couverture

Le journal d'un fou de Nicolas Gogol

critiqué par Pétoman - (Tournai - 43 ans)

Fou fou fou

10 etoiles
Trois nouvelles font ce livre. "Le journal d'un fou", ca devait être assez original pour l'époque, mais quand on a lu Vian et Queneau, ça ne nous surprend plus guère. Du moins sait-on qu'il y en a un un qui a une étrange verrue sous le nez. Je n'ai pas trouvé cette histoire incroyable mais peut-être...

couverture

La supplication, Tchernobyl, chroniques du monde après l'apocalypse de Svetlana Alexievitch

critiqué par Stéphanie - (Chevreuse - 48 ans)

Les survivants de Tchernobyl

8 etoiles
Le 26 avril 1986, le réacteur numéro 4 de la centrale de Tchernobyl a explosé puis pris feu laissant échapper un nuage radioactif touchant les trois-quarts de l’Europe. Basé sur des témoignages, le livre de Svetltana Alexievitch nous dévoile la vie de ceux qui ont été touchés par ce drame. Aucun témoignage n'est plus fort...

couverture

Théâtre complet, tome 1 : La Mouette - Ce fou de Platonov - Ivanov - Les Trois Soeurs de Anton Tchekhov

critiqué par Clo7 - (Charleroi - 19 ans)

Séances de rattrapage pour spectacles manqués

6 etoiles
Ce « Théâtre I de Tchékhov » comprend 4 pièces dont les très célèbres « La Mouette », « Les Trois soeurs » et « Ivanov ». La quatrième, « Ce Fou de Platonov », est une pièce en quatre actes découverte en 1920 parmi les divers papiers d'Anton Tchekhov qui entraient aux Archives Centrales...

couverture

Un héros de notre temps de Mikhaïl Lermontov

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un très grand auteur !

8 etoiles
Lermontov est mort, tué en duel, en 1841 à l’âge de vingt-sept ans. Pouchkine était mort dans les mêmes circonstances quatre années plus tôt… Sales coups pour la littérature russe !… Lermontov a créé Pétchorine, « Un Héros de Notre temps », pour qu’il soit le reflet des vices de toute une génération. Il vit à...

couverture

Anna Karénine de Léon Tolstoï

critiqué par Rikiki - (Bruxelles - 105 ans)

Magnifique

10 etoiles
Anna Karénine est le chef-d'œuvre de Léon Tolstoï. C'est l'histoire de l'épouse d'une personnalité très en vue à Moscou. Elle s'éprend du capitaine Vronsky. Les amants voyagent en Italie. A leur retour, Anna est mise au ban de la société. Il lui est interdit de revoir son petit garçon qu'elle aime beaucoup. Un stratagème imaginé par...

couverture

Une journée d'Ivan Denissovitch de Alexandre Soljenitsyne

critiqué par Stéphanie - (Chevreuse - 48 ans)

La vie quotidienne au goulag

10 etoiles
C'est en 1962 que Nikita Krouchtchev autorisa la publication d'"Une journée d'Ivan Denissovitch", premier récit d'A. Soljenitsyne sur la vie à l'intérieur d'un goulag. Certains passages ont été à l'époque coupés (ré-introduits dans les éditions d'aujourd'hui) mais on peut tout de même s'étonner qu'un tel témoignage ait été autorisé à paraître tant les illogismes du système...

couverture

L'étrangère de Sergej Donatovič Dovlatov

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un monde à part

7 etoiles
Ceci est le premier livre que je lis de cet auteur. C'est en 1978 qu’il émigre aux Etats-Unis et il meurt en 1990, à l âge de quarante-neuf ans. La première partie du livre se passe en Russie. Une jeune fille, Maroussia Tatarovitch, a la ville simple et facile des membres de la nomenklatura soviétique. Elle...

couverture

La musique d'une vie de Andreï Makine

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un monde plus qu'absurde

8 etoiles
Le début de cette histoire coïncide avec la date à laquelle un philosophe, réfugié à Munich, a trouvé un terme nouveau pour désigner le peuple soviétique. Le narrateur est sidéré de voir à quel point ce terme englobe bien chaque composante de ce gigantesque peuple, sans exception ! A peine trouvé, il parcourt la planète et...

couverture

Nouvelles (édition complète) de Vladimir Nabokov

critiqué par Cameleona - (Bruxelles - - ans)

Le monde tel que vous ne l’avez jamais vu

8 etoiles
Il aime : l'écriture et la chasse aux papillons. Il déteste : la stupidité et la musique douce. Qui est-ce ? Vladimir Nabokov, bien sûr. Son nom est presque toujours associé à « Lolita », qui fit scandale lors de sa publication, en 1959 : pourtant, il est aussi l'auteur de nombreux autres romans et...

couverture

De joyeuses funérailles de Ludmila Oulitskaïa

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

L'agonie dans la joie et la vie

8 etoiles
New York en été. Il fait chaud, humide. Alik, un peintre russe, d'origine juive, se meurt lentement dans un petit appartement d'un petit immeuble. Il est installé au milieu de la partie living de son atelier. Tout le monde est là. Tout le monde, c’est un rassemblement de femmes, d’hommes, presque tous originaires de la vieille...

couverture

Nous autres de Evgueni Ivanovitch Zamiatine

critiqué par Mauro - (Bruxelles - 56 ans)

Avant Huxley, Orwell et les autres : naissance de l'anti-utopie.

8 etoiles
De quel monde rêvons-nous ? Il y a vingt ans, quinze ans, dix ans à peine, on nous rabattait régulièrement les oreilles avec cette fameuse, prodigieuse, proximité de l'an 2000. L'an 2000 a franchi la porte maintenant. Quelques petites saisons rapides après le grand passage. Et qu'est-ce que ça peut bien nous faire ? Comme toutes choses...

couverture

Souvenirs de la maison des morts de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Le bagne vu par Dostoïevski

9 etoiles
Le vingt-deux décembre 1849, Dostoïevski est condamné à la peine de mort pour complot contre le Tsar. Celui-ci commue cette peine en quatre ans de bagne et quatre ans de service militaire avec le rang de simple soldat. Le Dostoïevski qui sortira du bagne sera tout à fait différent de celui qui y était entré. Cet...

couverture

La Résurrection de Mozart de Nina Nikolaevna Berberova

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Une petite histoire

6 etoiles
La guerre 40 a éclaté et la percée allemande passe à nouveau par Sedan. A l’extérieur de Paris, plusieurs personnes sont installées autour d'une table. Il y a là des Russes et des Français. Il fait chaud, ils parlent et profitent des derniers beaux moments de la journée. Quelqu'un parle de résurrection et la conversation tourne...

couverture

Le rêve d'un homme ridicule de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un songe bien particulier !

8 etoiles
Notre personnage est un homme assez particulier, dans le sens où il commence par déclarer qu’il est un homme ridicule et qu'il passe auprès de tous pour tel. Cela ne le dérange en rien. Par contre, ce qui le perturbe très fort, c’est qu'il estime être le seul à connaître la vérité, et que cela est...

couverture

L'Accompagnatrice de Nina Nikolaevna Berberova

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un récit tout en finesse, une belle étude psychologique

8 etoiles
La mère de Sonetchka est pianiste, et elle le deviendra aussi. Le père est parti et les deux femmes vivent dans la misère. Nous sommes encore en plein dans la première guerre mondiale. Sonetchka, ne trouvant pas de travail, se dit qu’elle n'a peut-être pas suffisamment de talent pour être pianiste et qu'elle ferait peut-être mieux...

couverture

Les frères Karamazov de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un chef-d'œuvre de la littérature mondiale

10 etoiles
En la simplifiant un peu, l'intrigue du livre n'est pas des plus compliquées. Fiodor Pavlovitch Karamazov a été marié deux fois. La première, avec une jeune et belle femme qui, en outre, avait une forte personnalité. Le couple eut un fils, Dmitri. La seconde, à nouveau avec une jeune et jolie femme qu'il finit par rendre...

couverture

Le Joueur de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 49 ans)

L'enfer du jeu

7 etoiles
Alexis est précepteur chez un général. Il est amoureux de la jolie Pauline, belle-fille du général et être un peu louche, qui joue avec lui, telle avec un pantin. Mais, s'il en est conscient, il s'en moque et se plie à toutes ses fantaisies. L’intrigue se situe à Roulettenbourg, une ville d’eau allemande très prisée pour...