Littérature => Africaine (310 livres critiqués)


Début Précédente Page 7 de 7

couverture

Comment cuisiner son mari à l'africaine de Calixthe Beyala

critiqué par Leura - (-- - 66 ans)

Humour, amour et gastronomie...

8 etoiles
Mademoiselle Aïtassou a remarqué un jour que les blancs ne sont intéressés que par des femmes anorexiques, style mannequin, des sacs d'os, quoi. Alors, pour mieux s'intégrer, devenir blanche comme elle le dit, elle a fait des régimes draconiens, fréquenté des salles de fitness, essayé de reproduire ce qui fait la séduction de la femme...

couverture

Courage et patience de Akli Tadjer

critiqué par Rosenblum Petit - (Marcinelle - 43 ans)

La confession d'un nègre

7 etoiles
Lorsque, il y a quelques jours déjà, j'ai terminé ce roman, j'ai retourné notre site dans tous les sens pour en trouver la critique. Bardaf! (c'est l'embardée, aurait dit le regretté Manu Thoreau). Rien: ni sur le livre, ni sur l'auteur. J'ai d'abord été très étonnée car beaucoup d'entre vous semblent lire trois ou quatre...

couverture

Disgrâce de John Maxwell Coetzee

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

Au pays de l’apartheid

10 etoiles
Trois fois couronné par des prix anglo-saxons, une première fois par le prestigieux Booker Price, ensuite par le Commonwealth Prize et le National Book Critics Circle Award aux Etats-Unis, ce roman nous plonge au coeur de la fracture sociale de l’Afrique du Sud. Magie de l’écriture ou de l'écrivain, le roman nous épargnera les sempiternelles différences...

couverture

Jessica de Bryce Courtenay

critiqué par Roulemabosse - (Tournai - 80 ans)

Un pays où rien ne meurt naturellement

9 etoiles
Un pays où la terre, la poussière, la chaleur, les inondations, la sécheresse, les espèces qui s'entre-dévorent, tout se conjugue pour le triomphe sans partage de la destruction... Car ce roman est aussi puissant par l'histoire que par la description de l'environnement cruel et sauvage dans lequel vit Jessica. Garçon manqué, elle fait partie d'une équipe...

couverture

Quand le lion a faim de Wilbur Smith

critiqué par Thémis - (Ligny - 47 ans)

Un livre plein de rebondissements et dépaysement assuré !

9 etoiles
Le début fait penser à une saga familiale. Il y a le père Wait, chef suprême, la belle-mère Ada et les jumeaux Sean et Garrick Courtney. Ils vivent tous heureux dans leur domaine appelé Theunis Kraal en Afrique, jusqu’au jour où Sean tire accidentellement sur son frère, celui-ci touché à la jambe devra être amputé !...

couverture

Saison de la migration vers le nord de al- Ṭayyib Ṣāliḥ

critiqué par Vigno - (66 ans)

Partir, rester

8 etoiles
Le Soudan. Autour de la seconde Guerre mondiale. Partir, rester? Sortir du clan, s’instruire, se distancier des siens? Perpétuer les traditions, résister au temps, servir la communauté? Voilà le dilemme où se trouve le narrateur, lui qui a étudié pendant sept années en Angleterre et qui revient vers son petit village, près du Nil, chez son...

couverture

Un dimanche à la piscine à Kigali de Gil Courtemanche

critiqué par Vigno - (66 ans)

Prix des Libraires du Québec 2001: voyage au bout de l'horreur

8 etoiles
Journaliste québécois chevronné, Gil Courtemanche s'est surtout intéressé à la politique internationale. Il a obtenu en 1998 le prestigieux National Magazine Golden Award for Political Reporting. Il a parcouru et « couvert » tous les grands drames de cette fin de siècle : Ethiopie, Liban, Algérie. Il séjourne à plusieurs reprises au Rwanda, avant et après...

couverture

Un fou noir au pays des blancs de Tshibanda Wamuela Bujitu

critiqué par Cameleona - (Bruxelles - - ans)

Hymne à la tolérance

8 etoiles
Les tribulations d’un Zaïrois débarquant à Bruxelles, seul en territoire inconnu, ayant dû laisser derrière lui femme et enfants : voilà ce que raconte Pie Tshibanda, et ce n’est pas triste ! Psychologue de formation, il analyse de façon humoristique mais néanmoins très juste les relations qui régissent immigrés d’Afrique et autochtones " bien-pensants " :...

couverture

Allah n'est pas obligé de Ahmadou Kourouma

critiqué par Jimini Criquet - (BRUXELLES - 43 ans)

Le prix Renaudot 2000 : Un livre très fort

7 etoiles
Birahima aurait pu être un enfant comme les autres si. il était né ailleurs. Mais il est né dans un pays d’Afrique, ou plutôt un village d’Afrique. Après avoir perdu père et mère, il part pour le Liberia, à la recherche de sa tante et tutrice. Tiécoura, le multiplicateur de billet, le grigriman, le féticheur l’accompagne...