Littérature => Africaine (309 livres critiqués)



couverture

Chants berbères de Kabylie de Jean Amrouche

critiqué par Gregory mion - (34 ans)

Hymnes d'Algérie.

10 etoiles
Ces chants berbères sont recueillis dans la mémoire du poète qui craignait qu’ils ne finissent par se perdre. Entendus autrefois par son oreille d’enfant, les chants que lui interprétait sa mère sont retranscrits en langue française par Jean Amrouche. Cette retranscription s’inscrit dans un objectif culturel double : elle justifie d’une part la marque de...

couverture

Le Chat et le noir de Mia Couto, Stanislas Bouvier (Dessin)

critiqué par Koudoux - (SART - 53 ans)

Chat-Doré

10 etoiles
« Il paraît qu’il acquit cette apparence, en totalité noire, à la suite d’une frayeur. Je vais vous conter ici comment eut lieu ce passage du clair à l’obscur. Le cas, je vous en avertis, n’est pas clair du tout. » C'est l'histoire de petit Chat-Doré qui feignait l'obéissance et... Pour connaitre la suite, je vous invite...

couverture

Lumières de Pointe-Noire de Alain Mabanckou

critiqué par Lectio - (68 ans)

Retour aux sources

8 etoiles
Alain Mabanckou retrouve sa terre natale après 23 ans d'absence. Il n'avait pas désiré assister aux obsèques de Maman Pauline, sa mère morte en 1995, ni de Papa Roger, son père adoptif décédé quelques années plus tard. Le fils unique parti chez "les blancs" renoue avec l'abondante famille et Pointe Noire haut lieu de son...

couverture

Jazz et vin de palme de Emmanuel Dongala

critiqué par Mirevol35 - (mordelles - 67 ans)

8 petites nouvelles terrifiantes

8 etoiles
L'étonnante et dialectique déchéance du camarade Kali Tchikati Kali, chef de propagande idéologique du parti, refuse de partager le petit héritage de son père avec son oncle qui se venge grâce à la sorcellerie (qu'il a lui-même diabolisée pour devenir chef de propagande). je cite "ce fut la phrase que me jeta Kali à la face....

couverture

Le Pleureur de Zakes Mda

critiqué par Lalige - (43 ans)

Une tranche de vie sud africaine magnifiée

9 etoiles
Afrique du sud année zéro , Noria et Toloki deux jeunes villageois traversent les ans sur fond de violence ethnique , tribale et gouvernementale. La mort rôde mais elle délivre aussi. Après des années, Noria meurtrie par la vie retrouve Toloki le "pleureur professionnel" qui à fréquenter la mort croque la vie. Parviendra t'il à...

couverture

Une enfance de Jésus de John Maxwell Coetzee

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)

une vie nouvelle ?

10 etoiles
Simón et David sont des réfugiés. On ne sait pas d'où ils viennent. Mais ils ont débarqué dans un pays qui reçoit volontiers les étrangers. Au centre d'accueil, on leur a donné un nouveau nom, une date de naissance, un âge, 45 ans pour Simón, 5 ans pour David, qui n'est pas son fils, mais...

couverture

Les Voleurs Virtuels de Kengne

critiqué par Freeken - (36 ans)

Un roman pour combattre le cybercriminalité

9 etoiles
LES VOLEURS VIRTUELS est un roman très éducatif et bien documenté, car il traite de plusieurs aspects sur le scam 419 et autres formes de cybercriminalité. Dans ce roman écrit pendant plus de 5 ans, l’auteur remonte le temps et se penche sur les vraies origines des différents crimes commis sur internet…d’où ils viennent...

couverture

Folie de Ivan Vladislavic

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)

La maison de son rêve

7 etoiles
Un beau jour, en Afrique du sud, un individu plutôt banal débarque à la limite d’un quartier périphérique d’une ville inconnue, à proximité du veld, où il s’installe en face de la maison d’un couple très intrigué par cette intrusion dans son paysage. Le trio ainsi constitué, le Patron, quincailler, la Patronne qui passe son...

couverture

Nana et le Petit Croco rouge de Didier Reuss, Jessica Reuss-Nliba, Sess (Dessin)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

Les crocodiles à deux jambes sont plus dangereux que ceux à quatre

8 etoiles
Un joli conte bilingue français-bassa, venu du Cameroun, qui propose aux petits lecteurs européens de revisiter "Le vilain petit canard" d’Andersen. À une différence près, le crocodile rejeté ne deviendra pas, si l’on peut faire un parallèle, quoique qu’il soit sorti rouge de l’œuf, un gecko (au physique bien plus élégant et mangeur...

couverture

Dis que tu es un des leurs de Uwem Akpan

critiqué par Aaro-Benjamin G. - (Montréal - 48 ans)

Nouvelles d’Afrique

5 etoiles
Uwem Akpan est un prêtre jésuite d’origine nigérienne. Avec ce recueil, il s’est donné comme but de donner une voix aux enfants d’Afrique. Un mandat périlleux considérant les maux qui affligent le continent. Le résultat est bouleversant puisque l’innocence de l’enfance contraste crument avec les réalités d’une Afrique souvent en proie à la violence. La nouvelle...

couverture

L'ultime tragédie de Abdulai Sila

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)

L'Afrique aux Africains

8 etoiles
Abdulai Sila présente ce texte comme une tragédie qui comporte bien les éléments nécessaires à toutes bonnes tragédies notamment la force du destin à laquelle le héros, l’héroïne en la circonstance, n’échappe pas, mais moi j’ai aussi eu l’impression qu’il ressemble étrangement à un conte, une lavane, africain. Un conte pour dire toute...

couverture

Poisons de Dieu, remèdes du Diable de Mia Couto

critiqué par Koudoux - (SART - 53 ans)

Saudade

10 etoiles
Au cours d'un congrès médical à Lisbonne Sidonio Rosa tombe amoureux de Deolinda, une jeune Mozambicaine. Ne pouvant vivre sans elle, Sidonio part à sa recherche et s'installe comme médecin dans une mission humanitaire à Vila Cacimba. Son amour est en stage, il va donc attendre son retour. Tous les jours, il va rendre visite aux parents de...

couverture

Mbëkë mi: À l'assaut des vagues de l'Atlantique de Abasse Ndione

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 50 ans)

La traversée de l'espoir

8 etoiles
"Coup de tête", c'est ainsi qu'on traduit littéralement "Mbëkë mi", ce qui consiste à faire la traversée en pirogue du Sénégal jusqu'aux Iles Canaries... Cette traversée, tous les jeunes Sénégalais rêvent de la faire, afin d'atteindre l'Europe, continent de toutes les promesses. Garantir un revenu décent à leur famille, c'est ce qui leur importe, car l'agriculture,...

couverture

Le Secret du Mystique de Michel Tagne Foko

critiqué par Bandjounais - (32 ans)

Agréable

10 etoiles
Il s’agit d’une population animiste de la forêt équatoriale qui ceinture l’Afrique, dont les croyances et les us sont marqués par la recherche du bien-être pour soi et les autres. Les rituels invoquent le monde surnaturel, ses forces occultes et ses divinités globalement bienveillantes auxquelles on peut soumettre des requêtes par le biais d’officiants spécialisés....

couverture

Impossible de grandir de Fatou Diome

critiqué par Yotoga - (- ans)

le souvenir_le passé_l'avenir

9 etoiles
Ce livre est un roman à tiroir. L’auteure sait comment ouvrir une parenthèse de 15 pages et retomber sur ses pattes comme un chat habile de la langue française. Le résumé du livre se concentre sur comment travailler les secrets d’une enfance pour devenir adulte. L’action à Strasbourg est entrecoupée de flashback sur une enfance...

couverture

Nuit à Hogsback. Sur les terres sud-africaines de l'Anneau de Jann Halexander

critiqué par Saartje - (34 ans)

Entre fiction et réalité ? Bienvenue dans l’Afrique du Sud de Tolkien...

8 etoiles
Nuit à Hogsback. Sur les terres sud-africaines de l’Anneau. De Jann Halexander, 96 pages. Edité par Trilogie Halexander. Voilà un livre étrange que vous ne trouverez dans aucune librairie mais uniquement en vente par correspondance (exception faite d’une maison de la presse, à Paris). Je me suis demandé si Hogsback existait réellement. Les photos de l’ouvrage...

couverture

Anthologie nègre de Blaise Cendrars

critiqué par Justine J - (31 ans)

Anthologie nègre

8 etoiles
La première question que je me pose en rendant compte de ce livre est la suivante: comment et où la classer? On me propose littérature française, étrangère et on me décline les continents. Cette œuvre est celle de l'écrivain français d'origine suisse, Blaise Cendrars, qui a recueilli des textes africains. Cas complexe... Je redécouvre cette anthologie avec un...

couverture

The Blind Fisherman de Mia Couto

critiqué par SpaceCadet - (- ans)

La magie des mots

8 etoiles
Avant de parler de ce livre, il convient de jeter un coup d'oeil sur la biographie de l'auteur afin de mieux comprendre dans quel cadre et sous quel point de vue ont été conçus les récits qui le composent. Antonio Emilio Leite Couto, est né en 1955, soit cinq ans après que de sa famille, d'origine...

couverture

Nouvelles du pays de Sefi Atta

critiqué par Yotoga - (- ans)

Nigeria-Angleterre-USA

9 etoiles
Ce recueil de nouvelles présente toutes sortes de vies nigériennes : une femme croyante qui voit la vierge, son mari qui utilise ces croyances pour faire fortune, une musulmane adultère enceinte qui sera lapidé, la femme célèbre américaine qui finance des bourses pour filles, la présentatrice télévisée moderne qui donne espoir aux jeunes et reste...

couverture

L'accordeur de silences de Mia Couto

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

BALADE DE L’ETRANGE

9 etoiles
On ne présente plus Mia COUTO l’écrivain du Mozambique, une des plus grandes voix de l’Afrique actuelle. Dans ce livre il nous raconte l’histoire d’une petite famille, perdue au bout du monde, au milieu de la brousse, sorte de naufragées volontaires au milieu de nulle part. La famille été amenée là par leur père Silvestre Vitalicio...

couverture

Joao Vêncio : ses amours de José Luandino Vieira

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)

Amour, amitié, amouritié

8 etoiles
En prison à Luanda, João Vêncio raconte à un auditeur inconnu et mystérieux ses trois amours, les trois amours qu’il avait quand il avait huit ans : Maristella la petite Capverdienne qui s’est prostituée à douze ans, Tila la belle femme du « diplômé » qui l’a repoussé violemment quand il lui a avoué qu’il...

couverture

L'ombre de la hyène de Steve Chimombo

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)

Le rituel tueur

6 etoiles
Sigele est appelé par sa belle-sœur à l’hôpital au chevet de son frère à la mode locale, il remarque les plaies aux poignets et aux chevilles de la jeune femme ; son frère décédant rapidement, il organise les funérailles mais s’esquive prestement pour ne pas être obligé, comme lui demande les anciens de la famille,...

couverture

Sozaboy de Ken Saro-Wiwa

critiqué par Lucile - (Stockholm - 29 ans)

Enfant-soldat, vu autrement

10 etoiles
Mene est un garçon du village de Dukana, au Nigeria. Apprenti conducteur, il vit avec sa maman. La guerre civile approche. Il rencontre dans la ville voisine une jolie fille, Agnes, "Agnes with JJC" (vous devrez lire le livre pour comprendre !), originaire de Dukana, et ayant vécu à Lagos. Alors forcément, il veut se...

couverture

Des Cercles dans la forêt de Dalene Matthee

critiqué par Pierrequiroule - (Paris - 36 ans)

Le frère de l'éléphant

10 etoiles
Je suis étonnée qu’il n’y ait encore aucune critique sur cette auteure sud-africaine si talentueuse ! Il est vrai que seuls deux de ses livres sont traduits en français et qu’ils n’ont pas été réédités dernièrement (mais vous les trouverez facilement d’occasion). Dalene Matthee (1938-2005), descendante de Walter Scott lui-même, a écrit surtout en afrikaans,...

couverture

Autocritique négro de Jean-Pierre Jair

critiqué par Artsbox - (39 ans)

JE PENSE QUE L' AUTEUR JAIR JEAN PIERRE

10 etoiles
JAIR JEAN PIERRE C'EST UN AUTEUR MAGISTRAL INCROYABLE AVEC BEAUCOUP D'IMAGINATION. J'ai découvert que c'est artiste est aussi chanteur, cinéatre, artiste peintre. Voici les titres qui sont publié: Je les ai trouvé sur sur google: FHMAN François Hollande est-il Abraham Linlcoln Ou Le Martin Luther King blanc" FEMME CREATURE VENIMEUSE DOUCEREUSE HAITI ETAIT LA PLUS...

couverture

L'Aventure ambiguë de Cheikh Hamidou Kane

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

LA TENTATION DE L'OCCIDENT

5 etoiles
On ne présente plus Cheikh Hamidou KANE véritable « sage » de la littérature Africaine, et Sénégalaise en particulier, d’origine Peul, né en 1928, haut fonctionnaire, gouverneur de la région de Thiès et plusieurs fois ministre dans son pays, il a également été représentant de l’UNICEF en Afrique. Il est surtout un des plus grands écrivains...

couverture

Tout au contraire de André Brink

critiqué par Aaro-Benjamin G. - (Montréal - 48 ans)

Hommage à Don Quichotte

5 etoiles
Enfermé dans un cachot, attendant son exécution, Éstienne Barbier - un soldat de fortune français - nous raconte sa vie dans une Afrique du Sud du 18e siècle encore primitive. Un récit grandiloquent, adressé à une esclave noire qu’il a libérée – son amoureuse. Au fil de ses péripéties, il étale son penchant pour un...

couverture

Moi, Ntsame, la fille des Mapanes de Sona Nkoro-Nguéma

critiqué par Imani - (Toulouse - 37 ans)

Triste sort...

6 etoiles
C'est le roman bien triste de la vie d'une jeune fille vivant avec sa famille monoparentale dans un quartier déshérité de Libreville, capitale du Gabon. Ntsame arrive un jour en ville accompagnée de sa mère et de son petit frère. Ils arrivent là avec l'espoir de retrouver le père et de former à nouveau une famille....

couverture

Les racines du yucca de Koulsy Lamko

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Fatras

4 etoiles
A Mexico, un étiothérapeute diagnostique chez un écrivain d'origine africaine en mal d'inspiration, une allergie au papier. Il lui conseille d'aller se mettre au vert au plus vite. Arrivé à Santo Domingo de Kesté, au fin fond du Yucatan, il rencontre quelques Mayas, survivants de la guerre du Guatémala, qui lui racontent leurs tribulations et...

couverture

Notre-Dame du Nil de Scholastique Mukasonga

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Ambiance lycéenne au pays des mille collines

9 etoiles
Au Rwanda, non loin de la source du Nil, se situe l'internat Notre-Dame du Nil, établissement huppé réservé aux jeunes filles de l'élite d'un pays qui vient juste d'accéder à l'indépendance. D'une poigne de fer dans un gant de velours, les religieuses et l'aumônier, le père Herménégilde, veillent à ce que ces demoiselles poursuivent de...

couverture

Au Sahel les cochons n'ont pas chaud de Kaar Kaas Sonn

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Brut de décoffrage

3 etoiles
Quelque part en Afrique sub-saharienne, dans un pays appelé Médiocropolie, vit un personnage peu recommandable, Malik Moktar Al Mahdi, un des nombreux fils d'un roitelet local. Dans les années cinquante, la vie dans un petit village de brousse n'est pas facile. Les femmes travaillent beaucoup et les hommes tentent de profiter au maximum du système...

couverture

Fleur de béton de Wilfried N'Sonde

critiqué par CHALOT - (69 ans)

réaliste, émouvant et humain

10 etoiles
Une voix étroite L’auteur décrit avec réalisme la vie humaine et sociale de ces jeunes et vieux qui vivent ou survivent dans les cités de nos villes. Il ne s’agit ni de se désoler, ni non plus de masquer la réalité… Rosa, jeune adolescente est amoureuse. Elle rêve de devenir la promise de celui que tous les...

couverture

La Carte d'Identité de Jean-Marie Adiaffi

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Identité, liberté, dignité

4 etoiles
Un jour, le vieux Mélédouman qui se dit prince de l'ancien royaume de Bettié est arrêté et présenté à un commandant de cercle qui lui demande de présenter sa carte d'identité. Comme il ne l'a pas sur lui, il est incarcéré dans une geôle infâme, battu et longuement torturé. Il reçoit de l'acide et du...

couverture

La dot de Buchi Emecheta

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

LE SORT ACCABLANT DES FEMMES NIGERIANES

6 etoiles
Aku-nna (littéralement richesse de son père) est une jeune fille de 13 ans qui vit à Lagos la métropole économique du Nigéria. Fillette aussi vive qu’extravertie elle s’occupe de son jeune frère de 11 ans Nna-mndo, tient la case familiale en l’absence de sa mère Ma Blakie, prépare les repas pour son père Ezechiel Odia (dit...

couverture

Dons de Nuruddin Farah

critiqué par Tistou - (61 ans)

Plongée dans la Somalie réelle

7 etoiles
Plongée dans la Somalie réelle, oui, mais pas la Somalie actuelle, déchirée, en charpie. « Dons » a été écrit en 1986. Par le biais de Duniya, femme de trente-cinq ans vivant seule avec ses deux grands enfants, Nasiiba sa grande fille et Mataan son grand garçon, infirmière-chef dans une maternité de Mogadiscio, Nuruddin Farah...

couverture

Citoyen de seconde zone de Buchi Emecheta

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

VIVRE, SURVIVRE, EXISTER MALGRÉ TOUT…

8 etoiles
«Citoyen de seconde zone» est tout d’abord l’histoire d’une femme et de sa vie . Cette femme c’est Adah une jeune fille innocente mais volontaire, qui a une passion : l’école et qui veut absolument s’instruire, et un rêve qu’elle a repris de son père, émigrer au Royaume-Uni afin d’y élever et d’instruire ses enfants. Mais,...

couverture

Près de la mer de Abdulrazak Gurnah

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)

« C’était arrivé parce que je le désirais. »

8 etoiles
Un vieil africain, usé, originaire d’une île qui n’est jamais citée mais qui pourrait être Zanzibar, celle où est né l’auteur, essaie de pénétrer en Grande Bretagne avec des faux papiers en jouant à celui qui ne comprend pas l’anglais. L’interprète, sollicité pour communiquer avec le vieil homme, constate avec stupeur que celui-ci porte le...

couverture

Exils de Nuruddin Farah

critiqué par Tistou - (61 ans)

Bienvenue dans l’enfer somalien

8 etoiles
« Quel effet ça fait de vivre en ville ? demanda Jeebleh. - Le danger a son odeur, répondit Af-Laawe. Le problème c’est qu’entre l’instant où on le flaire et celui où survient la mort, il est trop tard. - Que veux-tu dire ? - Le danger, je le sens, c’est tout. - Je ne...

couverture

Congo-Kinshasa : le degré zéro de la politique de Gaspard-Hubert Lonsi Koko

critiqué par Arthurd - (Rambouillet - 32 ans)

Congo-Kinshasa : le degré zéro de la politique

10 etoiles
Comme à l'accoutumée, Gaspard-Hubert Lonsi Koko brosse le tableau d'un pays sinistré, la République Démocratique du Congo, lequel constitue un vrai gâchis au regard de ses énormes potentialités. À la fois acteur et témoin du processus électeur ayant conduit aux élections présidentielle et législatives du 28 novembre 2011, il démontre le mécanisme qui a conduit...

couverture

Variation sur le thème d'une dictature africaine, tome 3 : Sésame, ferme-toi de Nuruddin Farah

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

DICTATURE SOMALIENNE, CLAP DE FIN!

6 etoiles
Après « Du lait aigre-doux » et « Sardines », le grand écrivain Somalien, Nuruddin FARAH referme donc avec « Sésame ferme-toi » sa grande trilogie « Variations sur le thème d’une dictature africaine», toujours largement et librement inspirée de la vie du dictateur Maxamed Siyaad BARRE qui régna sans partage sur la Somalie pendant...

couverture

Sardines de Nuruddin Farah

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

LE SORT ACCABLANT DES FEMMES SOMALIENNES

5 etoiles
Medina est une jeune mère de famille vivant à Mogadiscio. C’est une femme moderne, et libérée qui a fait des études universitaires. Ancienne journaliste, maîtrisant de nombreuses langues, elle traduit aujourd’hui des livres étrangers en Somalien. Elle ne lutte pas de manière très active contre la dictature en place dans son pays, bien que celle-ci...

couverture

Black Mamba Boy de Nadifa Mohamed

critiqué par Papyrus - (Montperreux - 57 ans)

De la Somalie à L'Angleterre, histoire d'un destin

9 etoiles
Nadifa Mohamed, jeune auteure d’origine somalienne, raconte dans ce beau roman l’histoire de son père, un enfant soldat, qui a traversé une partie de l’Afrique et du XXe siècle sur les traces de son propre père parti du village familial chercher "fortune" au-delà des frontières du "Somaliland". Nous allons donc suivre au fil des pages, les...

couverture

L'homme ralenti de John Maxwell Coetzee

critiqué par Rafiki - (Paris - 26 ans)

Un homme ralenti en vaut deux

8 etoiles
L'homme ralenti est un livre écrit par John Maxwell Coetzee en 2005, deux ans après avoir été récompensé du prix Nobel de littérature par ses pairs . Le héros de ce roman Paul Rayment est victime d'un accident de la route et doit donc être amputé. Il vivra désormais sans sa jambe droite. A dater de...

couverture

La nuit divisée de Wessel Ebersohn

critiqué par BMR & MAM - (Paris - 57 ans)

Apartheid

9 etoiles
Encore un polar sud-africain. Original et plutôt bien écrit. Original parce que, entre autres choses, le personnage principal, le 'héros' est un psychologue juif qui travaille occasionnellement avec la police. Un jour on lui refile un patient encombrant : un afrikaner qui tient une boutique minable dans un quartier minable de Jo'burg. Le vieux bonhomme a...

couverture

Percées et chimères de Charline Effah

critiqué par Imani - (Toulouse - 37 ans)

Une véritable petite perle.

8 etoiles
Sommes-nous vraiment maîtres de nos destins? C'est la question que l'on se pose en ayant terminé la lecture de cette œuvre. Le roman nous plonge dans la vie de personnages singuliers. Il y a Diane et Mélina, deux Amies. La première a un caractère plutôt fort et décidé; tandis que la seconde se laisse porté par la...

couverture

Avale de Sefi Atta

critiqué par Elya - (27 ans)

Un aspect du Nigéria dans les années 80

7 etoiles
La couverture de l’édition Actes Sud de ce roman a su attirer mon attention ; on y voit une femme noire la tête baissée, la colonne vertébrale recouverte d’étranges petites boules piquantes rouges, mi-plante, mi-bêtes. On pourrait imaginer que cela représente beaucoup de choses ; la femme serait Tolani, cette jeune femme issue d’une famille...

couverture

Ce reflet dans le miroir de Edna Merey-Apinda

critiqué par Imani - (Toulouse - 37 ans)

Au-delà de toutes attentes...

10 etoiles
C'est avec un ravissement certain que je referme cette œuvre. Elle m'a fait réfléchir, voyager, pleurer, rire...Pour dire qu'un livre qui ne suscite pas en nous des sentiments, même négatifs, ne vaut pas la peine que l'on en parle. C'est une écriture simple d'une grande fluidité qui nous accueille dès l'ouverture de ce recueil de nouvelles...

couverture

Du lait aigre-doux de Nuruddin Farah

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

TRAGEDIE SOMALIENNE

5 etoiles
Le récit se déroule en Somalie dans la ville de Mogadiscio. Le pays est sous le joug d’une dictature sans concessions, menée d’une main de fer par le «Général». (Aucun autre nom ne le désignera tout au long du livre). Nous suivons, le destin tourmenté de deux frères jumeaux Soyann et Loyann. Tous deux ont...

couverture

L'amour et l'oubli de André Brink

critiqué par Frunny - (PARIS - 52 ans)

" Pauvre , pauvre Don Juan ... "

7 etoiles
" Tu es morte à 09h43 ce matin. J'étais avec toi , bien sûr ; personne d'autre. Mon dernier amour ? " Cette phrase sonne l'ouverture du roman d'André Brink. L'auteur nous plonge dans l'Afrique du Sud contemporaine au travers des aventures amoureuses de Chris Minnaar , écrivain " opposant " . ...

couverture

Qui a tué Héloïse Van Hool ? de Shaïne Cassim

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)

La fille de son père

7 etoiles
Héloïse est à l’hôpital, elle a mal dans tout le corps, elle ne sait plus qui elle est, l’infirmière l’informe qu’elle a fait une tentative de suicide qui a bien failli réussir. Le lendemain, un bel homme lui rend visite, elle ne le connaît pas, elle le prend pour un psychologue diligenté à son chevet...