Littérature => Francophone (12813 livres critiqués)


Début Précédente Page 251 de 257 Suivante Fin

couverture

Quand j'étais sumo de Philippe Blasband

critiqué par Kinbote - (Jumet - 61 ans)

Huit tranches de cake

9 etoiles
« Le point commun de toutes ces nouvelles, c’est que ce sont des tranches de cake » nous confie Philippe Blasband, né en 64 à Téhéran, auteur de scénarios avec Frédéric Fonteyne (« Une liaison pornographique »),de pièces de théâtre et de quatre romans. Il nous en fait savourer huit parmi lesquelles quelques perles du genre, émouvantes...

couverture

Fais tourner! de Edgar Smadja

critiqué par Filouné - (Paris - 55 ans)

Plan Fumant !

9 etoiles
"Fais tourner !" est un roman vertigineux, drôle, poétique, qui aborde en profondeur le cannabis et les effets qu'il procure. Si ce sujet a été de nombreuses fois abordé sous l'angle du débat, seul le roman pouvait en rendre compte avec vérité, et c’est toute la force de la littérature. A l'heure où la Belgique et la...

couverture

Le propre de l'homme de Robert Merle

critiqué par Leura - (-- - 69 ans)

Etre humain?

8 etoiles
Un couple de scientifiques adopte un singe et l'élève comme un petit humain. Que deviendra-t-il? Sera-t-il humain, lui aussi, puisqu'il partage avec nous plus de 95% du matériel génétique? Quelles seront les réactions de l'entourage? Malgré tout l'amour que lui vouent ses parents adoptifs, ce bébé singe pourra-t-il dépasser son animalité? Et d'ailleurs, c'est quoi, être humain? Sur...

couverture

Elagage max... de Eric Dejaeger

critiqué par Kinbote - (Jumet - 61 ans)

Un pro du raccourci

9 etoiles
Voici un livre réjouissant qui nous donne cent courts textes à lire au gré de notre fantaisie, par ordre d’apparition ou par thèmes. Grande saga de la SF, Culture générale, Causeries à toute heure, Petit intermède biographique, Une approche de la poésie... sans compter ceux qui ne ressortissent à aucun genre, électrons libres de l’atome fissif Dejaegerien....

couverture

Splendeurs et Misères des courtisanes de Honoré de Balzac

critiqué par Ferragus - (Strasbourg - 57 ans)

Le retour de Vautrin

10 etoiles
Lucien de Rubempré qui était prêt à se suicider à la fin des "Illusions Perdues", est "sauvé" par l'abbé Herrera, homme d'église espagnol au physique aussi ingrat qu'inquiétant. Le roman débute alors que se déroule le bal annuel de l'opéra de Paris, fête masquée prestigieuse. Rubempré qui avait quitté Paris déchu et ruiné, revient plus arrogant...

couverture

Guignol's band, tomes 1 et 2 de Louis-Ferdinand Céline

critiqué par Pétoman - (Tournai - 44 ans)

Guignol ou marionette

5 etoiles
Louis-Ferdinand Destouches dit Céline bien connu et contesté de par ses idées somme toute assez critiquables est aussi un novateur étant donné son style "télégraphique". Car "Guignol's band" est écrit dans un style argotique, télégraphique qui peut pousser au suicide les messieurs de notre chère Académie Française. Voilà, par rapport à la forme l'essence de l'histoire. Quant...

couverture

Corps étranger de Didier Van Cauwelaert

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 40 ans)

Un très bon roman!

9 etoiles
Pris dans les engrenages du désespoir à la mort de sa femme, un critique littéraire se recrée une autre personnalité au travers du pseudonyme de son unique roman, oublié depuis 20 ans. Frédéric Lanhberg, critique littéraire grinçant et redouté, voit sa vie perdre tout son sens lorsque sa femme Dominque décède suite à un accident...

couverture

Carnets de naufrage de Guillaume Vigneault

critiqué par Leïa - (Montréal - 43 ans)

Alex le naufragé

9 etoiles
Quel livre bien écrit! Guillaume Vigneault a su décrire les naufrages d'Alexandre pour les rendre intéressants sans toutefois alourdir le récit. En fait, ce livre relate l'histoire d'Alex, jeune étudiant de 27 ans, qui est trompé et quitté par sa conjointe, Marlène, l'amour de sa vie. Autour de ce roman se brodent des personnages comme...

couverture

La classe de neige de Emmanuel Carrère

critiqué par Leïa - (Montréal - 43 ans)

Loin des sueurs froides...

7 etoiles
Ni une grande découverte ni une déception, ce roman, que je croyais policier, me laisse quelque peu perplexe. Il relate l'histoire de Nicolas, un enfant du primaire qui part en classe neige avec sa classe. Depuis l'avant départ jusqu'à la dernière page, rien de va pour Nicolas. Nous le savons et lui-même le sait. Il...

couverture

La reine du monde de Patrick Cauvin

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 50 ans)

Un espoir au bout du tunnel

7 etoiles
Des histoires parallèles se croisent et se décroisent, comme celle de Marc et Marah, des colons comme il y en a un peu partout, prospères, avec les bonheurs et les malheurs inhérents à chaque couple d’ici ou de là-bas. Il y a aussi Van Oben, un homme un peu sombre, qui vit seul, dans une...

couverture

La révolution des fourmis de Bernard Werber

critiqué par Le Biblio - (Waterloo - 42 ans)

1+1=3

10 etoiles
Voici le troisième et dernier volet du triptyque dédié aux fourmis. Julie Pinson, une ado mal dans sa peau découvre dans la forêt de Fontainebleau une étrange valisette au fond d'un ravin. Son père garde forestier découvre lui une étrange pyramide construite en plein milieu d'une clairière. Que contient cette valisette? Qu'est-ce donc cette pyramide? Comme a son habitude,...

couverture

Les mal partis de Sébastien Japrisot

critiqué par Thémis - (Ligny - 50 ans)

Un amour inattendu

7 etoiles
Denis, qui a quatorze ans, est un collégien assez remuant. Il chahute avec ses copains pendant l'étude. Un jour où il se rend à l'hôpital avec d'autres élèves pour offrir des cadeaux, il va faire la connaissance de soeur Clotilde (une jeune nonne de vingt-six ans). C'est alors qu'il s'éprend de son visage et de son sourire...

couverture

Les Brebis : une de Roussillon de Xavier Tacchella

critiqué par Protoklete - (Perpignan - 69 ans)

Confrontations

10 etoiles
C'est dans le cadre enchanteur de Roussillon, petit villlage du Vaucluse, construit sur des falaises d'ocres que Xavier Tacchella nous propose de suivre les histoires croisées: d'un groupe d'amis n'ayant qu'un idéal, la fraternité d'une secte dont le maître mot est profit, d'une jeune fille amoureuse de son pays, d'un jeune parisien, un adolescent richissime...

couverture

Les trois mousquetaires de Alexandre Dumas

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un merveilleux roman, une merveilleuse écriture

10 etoiles
Je touche ici à un sommet du genre « roman historique » ! Raymond Barre a un jour confié qu'il relisait ce livre une fois par an depuis des années. Il y a d'abord les personnages historiques : Louis XIII, Richelieu, Anne d'Autriche, Buckingham, une bonne partie de la noblesse de l’époque et… d'Artagnan ! Le...

couverture

La vie sexuelle de Catherine M. de Catherine Millet

critiqué par Robin des bois - (Linkebeek - 49 ans)

Un éloge de la partouze, ou comment raconter sa passion du sexe.

2 etoiles
Catherine M., plus connue comme directrice d’Art Press, fait ici le récit de sa vie sexuelle. Cette vie sexuelle particulière qui multiplie les relations entre partenaires. Elle présente cette manière de faire comme si ce n’était qu'une simple question de goût. Ce n'est en tout cas pas le mien. Désolée pour Catherine M, mais moi, elle me...

couverture

J'irai cracher sur vos tombes de Boris Vian

critiqué par Pétoman - (Tournai - 44 ans)

Peuh !!!!!!!!!!!!!!!!

10 etoiles
Ecrit sous le nom de Vernon Sullivan (Boris Vian a inventé ce personnage car certains de ses écrits étaient et sont toujours trop sulfureux), Boris Vian nous a fait un de ces petits chefs-d'oeuvre comme je les aime, c'est-à-dire qui allient intelligence, provocation et sens de l'humour. L'histoire est celle-ci: un bibliothécaire blanc s'installe dans une...

couverture

La passante du Sans-Souci de Joseph Kessel

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

L'horreur se met en route

8 etoiles
Nous sommes en 1935. Alors que la France va connaître les joies des premiers congés payés, le gouvernement social de Léon Blum, l'Allemagne se réarme tant et plus. Hitler sait où il va et a déjà évalué la lâcheté des démocraties face à lui. Le colonel de Gaulle prêche dans le désert pour obtenir des divisions...

couverture

Les mauvaises nouvelles de Nicola Sirkis

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 40 ans)

Les bonnes nouvelles

7 etoiles
Un recueil de nouvelles à la fois amusantes, ironiques, étranges et aussi pleines de charme. Nicola Sirkis, interprète – auteur & compositeur du groupe français Indochine, est également écrivain à ses heures. Comme dans sa musique et les paroles de ses chansons, son âme d'éternel adolescent est présente à chaque page. On retrouve l’influence de J.D....

couverture

Journal d'un Ti-Mé de Claude Meunier

critiqué par Leïa - (Montréal - 43 ans)

La petite vie d'un Popa

9 etoiles
J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque par curiosité plutôt que par intérêt et ces deux sphères ont été comblées. Claude Meunier y fait revivre Ti-Mé, son Popa de la Petite Vie avec son humour si attachant. Ainsi, on y retrouve de courtes interventions traitant de sujets diversifiés. De sa rencontre avec Moman Jacqueline à...

couverture

Le square de Marguerite Duras

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Une grande espérance, une certaine résignation...

7 etoiles
Un square dans Paris. Une jeune femme accompagnée d'un petit enfant et un homme qui exerce le métier de marchand ambulant. L'homme se repose, assis sur un banc. La jeune femme s’installe aussi et donne le goûter à l’enfant. Un léger soleil de printemps donne de la gaieté et une douce sensation de bien-être. La femme...

couverture

La petite Bijou de Patrick Modiano

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Angoissant, le vide dans lequel l'être se perd

6 etoiles
La « Petite Bijou » n'est pas ici le tendre diminutif donné par une mère à sa fille. Il s'agit du nom d'artiste donné à une petite fille, le jour où elle vivait encore avec sa mère. La jeune héroïne de ce livre s'appelle Thérèse. Pour elle, sa mère est partie au Maroc et elle n'a...

couverture

Les Rois aveugles de Hélène Iswolsky, Joseph Kessel

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un bon livre, vivant et bien écrit

7 etoiles
Nous sommes en Russie tsariste en 1916. L'automne s'installe et tout le monde sent que la guerre est loin d’être terminée. Les fronts s'enlisent, la société se craquèle, alors que la cour ne se rend pas compte que les vieilles structures peinent de plus en plus à cacher les réalités. Quand commence le livre, nous voyons...

couverture

Jade et les sacrés mystères de la vie de François Garagnon

critiqué par Tamia - (Bruxelles - 44 ans)

Une mystérieuse petite fille

9 etoiles
J'ai découvert un nouveau petit prince: elle s'appelle Jade et elle pose plein de questions. Elle se pose plein de questions... Et quelque part, elle nous oblige à se poser des questions. Jade est à la recherche du sens de la vie. Pour trouver des réponses, elle a l'aide de sa maman, de son ami et même...

couverture

Les enfants de l'aube de Patrick Poivre d'Arvor

critiqué par Tamia - (Bruxelles - 44 ans)

Une belle et triste histoire d'amour

8 etoiles
Deux adolescents se rencontrent dans un sanatorium... et s'aiment d'un amour passionnel. Je ne vous en dirai pas plus sur l'histoire! L'auteur? On en connaît le visage, la voix (on en connait même parfois mieux la marionnette), mais qui connait l'écrivain PPDA? Il a écrit un roman qui est beau et triste à la fois... Il est...

couverture

Pierre et Jean de Guy de Maupassant

critiqué par Doudou - (Rennes - 37 ans)

Une fraternité remise en cause

7 etoiles
Pierre et Jean sont deux frères totalement différents, mais qui se supportent malgré tout. Mais le jour où Jean reçoit un héritage, Pierre commence à se poser des questions sur la nature des relations de Jean avec cet homme. Dans ce roman basé au Havre, Maupassant traite avec subtilité des relations fraternelles et conjugales. Il...

couverture

Bel amour, chambre 204, ou, L'autre moitié de Francis Dannemark

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Une histoire qui vaut d'être lue

8 etoiles
Un très beau petit livre ! Francis Dannemark nous a déjà habitués à des livres assez courts, d’une très belle écriture et pleins de charmes, comme « la Grève des archéologues » et « Qu’il pleuve ». Celui-ci ne dépasse pas l’équivalent d'une nouvelle, mais il ne déçoit vraiment pas. Esther a 85 ans et attend...

couverture

L'autruche céleste de Iléana Doclin

critiqué par Leïa - (Montréal - 43 ans)

La tête fraîchement sortie du sable

7 etoiles
Iléana Doclin est recherchiste pour la télévision, femme célibataire et mère de deux ados. Dans ce livre, elle se raconte et ce, de façon plutôt humoristique. Sous forme de lettres rédigées pour sa copine, elle parle de son quotidien, de ses joies, de ses peines, de ses souvenirs, etc. Elle le fait pour son amie Jo,...

couverture

Manuella de Philippe Labro

critiqué par Manhud Yrogerg - (Bruxelles - 42 ans)

Rupture

9 etoiles
Ceci n'est plus une autobiographie comme celles auxquelles nous avait habitués Philippe Labro. Avec le talent qu'il avait quand il nous contait son été dans l'ouest américain, son enfance dans un village gascon traumatisé par l'occupation allemande ou son adolescence parisienne, Philippe Labro nous raconte les doutes d'une jeune fille venant de passer son bac. Manuella...

couverture

Le vieil indien de René Hénoumont

critiqué par Manhud Yrogerg - (Bruxelles - 42 ans)

Désordre

2 etoiles
Il s'agit d'un assemblage hétéroclite de souvenirs sans queue ni tête. Il n'y a aucune suite logique. On comprend plus ou moins que c'est un pére qui essaye de se faire comprendre de son fils avec qui il n'a plus de contact. Il parle un peu de la guerre, de chasse et de pêche, des femmes...

couverture

Attentat de Amélie Nothomb

critiqué par Aure - (buenos aires - 37 ans)

le bossu de notre dame... il est pas con

9 etoiles
Ben personne avait jamais dit qu'il etait con... mais bon... En gros, Amelie se la joue à la Quasimodo, et de là elle dénonce les préjugés, la société. En ce qui me concerne, je suis époustouflée en voyant les vérités qui émanent de cette jeune belge. Quasimodo vit donc de très peu de choses - sa seule relation...

couverture

Germinal de Émile Zola

critiqué par Pétoman - (Tournai - 44 ans)

Dans le fond...

10 etoiles
Zola a vécu dans le temps des exploitations minières et dans le temps de la création de nouvelles pensées politiques: socialisme, internationale communiste, anarchisme... En décrivant la rencontre d'Etienne Lantier avec les Maheu, Zola ne nous raconte pas que l'histoire d'une grève... il nous raconte bien plus... D'une part, il trace un portrait psychosociologique de la famille...

couverture

Histoires naturelles de Jules Renard

critiqué par The Beauty - (rueil-malmaison - 33 ans)

Pas mal

4 etoiles
C'est un livre assez long (environ 200 pages), mais j'aime bien l'histoire qui met en scène des animaux de la basse-cour, de la ferme... En même temps, il les " décrit " à sa façon comme pour les dindes. Il dit : " elle se panave au milieu de la cour,comme si elle vivait sous l'ancien régime " etc....

couverture

Chroniques italiennes de Stendhal

critiqué par Vox libri - (Mons - 54 ans)

Révolte et drame de Béatrix ou l'affaire Dutroux à la Renaissance !

9 etoiles
L'affaire Dutroux, les marches blanches et la presse ont attiré notre attention sur le fléau de la pédophilie et de l’inceste, sans souvent s’intéresser à ce qu'en avaient dit les plus grands penseurs du passé. Dans Béatrix Cenci, Stendhal nous conte la révolte et le drame de cette superbe et courageuse jeune fille trop longuement abusée...

couverture

Le mort qu'il faut de Jorge Semprún

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

Un témoignage, un très bon livre

8 etoiles
Dans son dernier livre qui vient de paraître, Jorge Semprun nous ramène presque quarante ans en arrière, à Buchenwald. Mais ne pensez pas que ce livre pourrait être un simple « remake ». Une lettre arrive au camp et provient des autorités de Berlin. Elle concerne Semprun et vise à savoir ce qu'il est devenu. Est-il...

couverture

La chambre des officiers de Marc Dugain

critiqué par Phil_Hippo - (Tousful - 41 ans)

Un livre original, surprenant et surtout émouvant

8 etoiles
En 1914, Adrien, la vingtaine, est mobilisé pour le front comme tous ceux de son âge. La guerre n’a pas encore vraiment commencé, mais il s’agit de se préparer pour empêcher l’ennemi de passer la Meuse. Adrien effectue des reconnaissances sur le bord du fleuve lorsqu’un obus s’écrase à ses côtés. Quand il reprend conscience, il...

couverture

Noces de Albert Camus

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)

À la gloire du monde, de la vie et de la pensée

9 etoiles
Camus, c’est le penseur de « l’ Etranger », « la Peste », « le Mythe de Sisyphe » et « l’ Homme révolté », mais c'est aussi un formidable amoureux de la vie ! Cette facette de sa personnalité est plus méconnue du grand public. Pour beaucoup, Camus est d'abord une sorte de mythe, confiné...

couverture

Adieu, mon unique de Antoine Audouard

critiqué par Saint-Germain-des-Prés - (Liernu - 52 ans)

Héloïse et Abélard revisités avec force et douceur

9 etoiles
Tout le monde connaît l'histoire de cet amour si puissant qu’il traversera les interdictions, les ignominies, les pertes, l'éloignement... la mort ? Seulement, cette fois le point de vue est différent : c’est Guillaume, le plus fidèle des élèves d'Abélard, qui raconte. Guillaume, avant qu’il y ait quoi que ce soit entre les deux héros, tombe...

couverture

Situations délicates de Serge Joncour

critiqué par Saint-Germain-des-Prés - (Liernu - 52 ans)

Du cocasse au franchement comique

7 etoiles
Quarante-quatre moments, quarante-quatre photographies d’instants embarrassants tantôt banals (l’une ou l'autre de ces situations trouvera certainement écho dans votre vie), tantôt tirés par les cheveux. Par exemple : votre ami de 20 ans vous confie qu'il a rencontré Dieu ; accoudé à un bar surpeuplé, vous essayez vainement d’attirer l’attention du garçon qui vous ignore superbement,...

couverture

L'étouffe-coeur de Nicole Calfan

critiqué par Roulemabosse - (Tournai - 82 ans)

Quand la jalousie possessive mène à l'enfer

6 etoiles
C'est arrivé à beaucoup de femmes : l'homme qu'elles quittent ne supporte pas l'idée d'être écarté, il se venge, il les harcèle. Leur vie devient un enfer : on le lit dans les journaux, on entend des amies se plaindre... mais lorsque que cette histoire est écrite au fil des jours, dans les petits détails, que...

couverture

Le con d'Irène de Louis Aragon

critiqué par Kinbote - (Jumet - 61 ans)

Autoprotrait de l'écrivain en pornographe

7 etoiles
Autant le dire d'emblée, on ne bande pas à chaque ligne. Philippe Sollers nous avait prévenu dans sa préface : " Livre érotique, Le Con d'Irène? Pas vraiment. " Alors quoi ? Plutôt une variation sur le thème du sexe qui déroute nos habitudes de lecture. " C'est une manie bourgeoise de tout arranger en histoire. "...

couverture

Nouvelles sous ecstasy de Frédéric Beigbeder

critiqué par Phil_Hippo - (Tousful - 41 ans)

Passionnant sans pour être autant intéressant

6 etoiles
Ce livre rassemble en une centaine de pages une série de nouvelles déjà pour la plupart publiées auparavant dans diverses revues littéraires. Beigbeder, également auteur de 99 Fr., semble persister dans la voie par laquelle il s’était fait remarquer. À savoir, provocation volontaire sur quelques thèmes propres à notre époque. Ou plutôt, il faudrait dire qu'il traite...

couverture

Le jour des fourmis de Bernard Werber

critiqué par Fourmi - (Wezembeek-Oppem - 42 ans)

Attention où vous mettez les pieds!!!

9 etoiles
Ce livre appartient à la désormais célèbre trilogie des fourmis : c'est le deuxième épisode. Bernard Werber a relevé le périlleux défi de maintenir la qualité de son premier livre, d'imaginer de nouvelles trouvailles pour toujours nous captiver et nous émerveiller sur le monde qui nous entoure et dont nous ne soupçonnions pas toutes les richesses. C'est...

couverture

Le prochain amour de Yves Simon

critiqué par Lou - (Bruxelles - 49 ans)

L'homme qui ne vivait que pour les femmes

8 etoiles
Vivement recommandé à tous ceux et celles qui attendent impatiemment leur " Prochain amour ". " Cette femme est tout entière dans ma peau. Ses cuisses, son corps, son parfum occupent l'espace de mes rêves... ". Yves Simon est un poète de l'amour. Il décrit à merveille l'état à la fois délicieux et pénible de celui qui...

couverture

J'étais là avant de Katherine Pancol

critiqué par Lou - (Bruxelles - 49 ans)

Tous foutus depuis la naissance

7 etoiles
Nous sommes le pur produit de notre enfance. " J'étais là avant " nous le crie bien haut et fort. Nos relations amoureuses sont le pur reflet de nos relations avec nos parents. Une femme pas assez aimée, et détestant les hommes, rencontre un homme qu'on a trop aimé. Ces deux âmes égarées vont tenter...

couverture

Le conservateur des ombres de Thierry Haumont

critiqué par Le Biblio - (Waterloo - 42 ans)

Qui n'a jamais rêver de percer les secrets d'une bibliothèque ?!

8 etoiles
L'intrigue se déroule dans une petite ville d'Allemagne en 1932 où l'on a décidé d'ouvrir une nouvelle bibliothèque. Jusque là, rien d'original, sauf si l'on sait que le futur bibliothécaire est boîteux et qu'il compte faire de l'endroit un idéal lieu de travail, qu'un personnage écrit un livre dont le contenu titille la curiosité du bibliothécaire,...

couverture

Une vie de Guy de Maupassant

critiqué par Pétoman - (Tournai - 44 ans)

Une vie... bien remplie... mais de quoi ?

9 etoiles
C'est le premier bouquin que j'ai lu... une merveille... On perd la notion du temps avec ce livre et on se rend compte que noblesse ne fait pas noblesse du coeur... on apprend que l'homme il est dégueu. C'est le premier roman écrit par Maupassant, déjà connu par l'énorme succès de " Boule de Suif "...

couverture

Messieurs les enfants de Daniel Pennac

critiqué par Ales - (Boncelles - Belgique - 38 ans)

Richesse romanesque et talent

7 etoiles
Après le succès immense récolté par sa tétralogie au centre de laquelle règne Benjamin Malaussène, on aurait pu s'attendre à voir Pennac jouir tranquillement de son succès. Ces quatre romans se sont vendus et se vendent d'ailleurs encore comme des petits pains. Daniel Pennac ne se repose pas sur ses lauriers ! Pour la rentrée scolaire,...

couverture

L'amour en forêt de Jean-Pierre Otte

critiqué par Sirocco - (Lillois - 46 ans)

Mais comment fait on l'amour quand on est hérisson ?

8 etoiles
Un livre qui plaira incontestablement aux amoureux de la nature, aux chasseurs, aux promeneurs, ou tout simplement aux curieux. Si vous avez envie de connaître les rites amoureux du hérisson, du renard ou encore du blaireau ou du chevreuil… ce livre vous intéresse. Ces animaux ont, certes, plus d’imagination que certains humains. Je jalouse d'ailleurs leurs...

couverture

Le livre du voyage de Bernard Werber

critiqué par Le Biblio - (Waterloo - 42 ans)

Un livre à part

10 etoiles
On connait Werber, pour les Fourmis, ses deux livres sur le Paradis, son polar anthropologique " le Père de nos pères ". On connait moins le Livre du voyage qui n'est pas un livre comme les autres. Son format étonne : à cheval entre le livre de poche et le format traditionnel. Sa couleur subjuge : bleue...

couverture

Les Folies françaises de Philippe Sollers

critiqué par Pendragon - (Liernu - 49 ans)

Un peu de fraîcheur... quoi que

8 etoiles
Philippe Sollers est un écrivain qui ne laisse certes pas indifférent. Bien sûr, voilà une phrase que l'on a l'habitude d'entendre et de mettre à toutes les sauces, mais elle décrit si bien ce que l'on veut dire ! Sollers, c'est l'insolence, la vantardise, l'exagération. Sollers, c'est le Henry Miller français. Il a tout fait, tout vu,...