Les dernières critiques


sans couverture

La lionne de Katherine Scholes

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
5 etoiles
Miracle en Tanzanie
Angel, petite fille de sept ans, chemine avec sa mère et leurs deux chameaux sur les plaines de Tanzanie. La maman, infirmière itinérante, se fait mordre par un serpent et meurt, laissant sa fille seule...

sans couverture

La vraie nature du temps de Vincent Boqueho

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Un effet de la dilatation du temps
Les philosophes ont été les premiers à réfléchir au temps à partir de leurs perceptions sensorielles, de leurs émotions, des observations de phénomènes naturels répétitifs : alternances jour-nuit, cycles lunaire et solaire, successions répétitives des saisons. Le temps marque un...

sans couverture

Sido, Le pur et l'impur, L'étoile Vesper, Le fanal bleu de Colette

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 70 ans)
10 etoiles
colette, une vie…
Au travers de quatre de ses romans-souvenirs, écrits à vingt années d’intervalle, la vie de Colette est retracée, de son enfance dans sa Puisaye natale à sa vieillesse parisienne. Qu’elle nous parle de sa mère ("Sido"), de ses amours sages...

sans couverture

Le fanal bleu de Colette

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 70 ans)
10 etoiles
des souvenirs, encore et encore…
Dans "Le fanal bleu" Colette poursuit l’écriture de ses mémoires, entrelaçant ses souvenirs à l’évocation de son quotidien, écriture entamée quatre années auparavant avec "L’étoile Vesper". Le ton est toujours aussi léger, la langue toujours aussi belle, bravant la progression...

sans couverture

Une tête de nuage de Erri De Luca

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
6 etoiles
La vie de Joseph et Myriam
Dans cette nouvelle historique, l'auteur tente d'imaginer la vie de Joseph et Myriam, les parents de Jésus, invente leurs dialogues, touchant à la conception de leur fils, la perception de leur couple et de leur filiation, qui paraît adultère au...

sans couverture

L'Étonnante aventure de la mission Barsac de Jules Verne

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
7 etoiles
Le coeur des ténèbres
Le député Barsac, sous l'égide du Ministère des Colonies, dirige une commission extra-parlementaire qui doit mener un voyage d'étude depuis Conakry jusqu'au cœur de l'Afrique noire afin de déterminer s'il est possible de donner le droit de vote aux populations...

sans couverture

Ter - tome 3: L'imposteur de Rodolphe (Scénario), Christophe Dubois (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
6 etoiles
final frustrant
Avec ce tome 3, je m'attendais à lire la fin de l'histoire. Hélas, il n'en est rien et cet opus ne fait que conclure un cycle, d'où ma déception. Le dessin de Christophe Dubois est somptueux (rien que le cahier graphique...

sans couverture

L'art du sushi de Franckie Alarçon

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
9 etoiles
Un délice d'album... Bon voyage au pays du Soleil Levant !
Parfois, un titre peut être trompeur, plus exactement, il peut masquer une réalité, une force, une qualité. Quand vous voyez un ouvrage porter le titre « L’art du sushi », il est en gros impossible d’imaginer où tout cela peut...

sans couverture

Dictionnaire amoureux de Jean d'Ormesson de Jean-Marie Rouart

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
8 etoiles
Indispensable pour les amoureux de Jean d'Ormesson
Qui mieux que Jean-Marie Rouart aurait pu signer un tel livre sur Jean d'Ormesson, son ami, son confrère de l'académie. Pourtant les relations ont très mal débuté entre les deux hommes, comme il le raconte dans la définition de "Dorsac"...

sans couverture

Amabilia - tome 2 de Candice Solère (Scénario), E. T. Raven (Scénario et dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
8 etoiles
Du porno chic
5 ans ont passé depuis la première rencontre entre Iris et Simon, et l'habitude remplace le désir. Avec ce second volume, Elise et Thomas Raven s'allient avec la scénariste Candice Solère. Si le dessin est toujours aussi sublime, avec l'apparition de...

sans couverture

La mondialisation en questions de Collectif

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Quelques clés pour comprendre
Les questions relatives à la mondialisation sont traitées de façon précise, concise et structurée par des agrégés de géographie et d’économie, dans ce manuel destiné au premier chef à des étudiants. Des cartes thématiques élaborées, des encadrés de résumés contribuent...

sans couverture

Un orval des ors Vaut de Eric Dejaeger, John F. Ellyton

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Traquer les voleurs d'orval
Crime de lèse buveur de bière avisé, le stock d’Orval du Ris de Veau à la Saint-Honoré, rue Utrillo à Paris, est en chute libre et Ezéchiel Lesoudeur ne veut pas envisager une situation digne de la prohibition. Il veut...

sans couverture

Alberto Giacometti, Ascèse et passion de Anca Visdei

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Giacometti ou l'insatisfaction
Le 11 mai 2015, chez Christie’s à New York, « L’Homme au doigt » une statue de Giacometti est adjugée pour 141.285 millions de dollars, devenant ainsi la statue la plus chère jamais vendue au monde, devançant une autre statue...

sans couverture

Un démon de petite envergure de Fiodor Sologoub

critiqué par Gregory mion - (36 ans)
10 etoiles
Maupassant en Russie.
Parmi les auteurs russes classiques, Fiodor Sologoub figure encore à une modeste place, pourtant la lecture d’Un démon de petite envergure suffit à faire de ce romancier un digne héritier des grands maîtres. Le « démon » qu’il traque de...

sans couverture

Les bras de Morphée de Yann Becu

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
6 etoiles
Fantaisie littéraire
En 2070, dans la ville de Prague, Pascal Frimousse, professeur de français, est capable de veiller douze d’affilée alors que la plupart des gens sont condamnés chaque jour à dix-huit ou vingt heures de sommeil. Depuis quelques années en effet,...

sans couverture

Fin de partie de Frank Brady

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
10 etoiles
UNE VIE SUR SOIXANTE-QUATRE CASES D'ÉCHIQUIER.
C'est vers l'âge de 6 ans que le jeune Bobby FISCHER reçut son premier jeu d'échecs en cadeau de sa mère. Très vite, plus qu’une passion, ce jeu devient pour lui une véritable obsession ! Son ascension est dès lors...

sans couverture

Le Vercors oublié : La résistance des habitants de Saint-Martin (1942-1945) de Francis Ginsbourger

critiqué par CHALOT - (71 ans)
9 etoiles
un document exceptionnel
Le Vercors oublié la résistance des habitants de Saint-Martin (1942-1945) livre de Francis Ginsbourger les éditions de l'Atelier 279 pages février 2019 La famille de l'auteur s'est réfugiée dans le Vercors pour fuir . Cette chasse aux juifs , prélude à l'extermination par les nazis de 6...

sans couverture

Bouge-toi ! de Nadine Gordimer

critiqué par Tistou - (62 ans)
6 etoiles
Un Gordimer qui sort de l’épure
Je croyais même que c’était le dernier roman écrit par Nadine Gordimer, mais non, c’est l’avant-dernier, écrit en 2005. Nadine Gordimer nous avait habitués à des romans plus faciles à rapprocher de causes ou de situations : contre l’apartheid avant...

sans couverture

Sommes-nous trop bêtes pour comprendre l'intelligence des animaux ? de Frans de Waal

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
« … une différence de degré et non d’espèce »(1)
Parvenu au terme d’une carrière consacrée principalement aux grands singes, l’éthologue néerlandais De Waal livre pêle-mêle une synthèse des recherches sur ce qu’il est convenu d’appeler la cognition évolutive comparée. Etayées par des séries d’expériences en laboratoires et d’observations en...

sans couverture

Les Schtroumpfs, Tome 8 : Histoires de Schtroumpfs de Peyo

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
8 etoiles
La nuit, tous les Schtroumpfs sont bleus
Cet album est différent des autres dans le sens ou, au lieu d'avoir droit à une ou plusieurs aventures, il rassemble une cinquantaine de gags d'une page sur les schtroumpfs et leurs petits tracas. A la base il s'agit d'un...

sans couverture

L'Eau qui dort de Hélène Gestern

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 69 ans)
7 etoiles
Roman hybride
Sous l'eau qui dort que de secrets et de blessures enfouis qui, un jour ou l'autre, ne demandent qu'à remonter à la surface... A quarante-six ans, Benoît Lauzanne alias Martin se retrouve à une étape charnière de son existence, un état...

sans couverture

Birthday girl de Haruki Murakami, Hélène Morita (Traduction), Kat Menschik (Illustration)

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Une courte nouvelle
La narratrice doit remplacer, au pied levé, une collègue malade. Elle travaille dans un restaurant italien à Tokyo. Le hic, c’est que c’est justement le jour de ses vingt ans, mais pas de réel problème car elle vient de rompre...

sans couverture

My Heart Belongs to Oscar de Romain Villet

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Et que ça swinge !
Romain Villet c’est un brillant étudiant qui a échappé par miracle à un avenir doré de grand commis de l’Etat ou de politicien laborieux en tombant dans la marmite du jazz sous l’influence de sa petite amie qui l’a convaincu...

sans couverture

Le patient de Timothé Le Boucher

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
9 etoiles
Fameux thriller psychologique en bédé !!!
J’appartiens au groupe de ceux qui ont découvert Timothé Le Boucher avec son ouvrage « Ces jours qui disparaissent » et je n’ai toujours pas eu l’occasion de découvrir ses autres ouvrages, en particulier « Skins party » ! Le...

sans couverture

Canot Western de Laurette Laurin

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)
7 etoiles
Le bar western où chantait Céline Dion
Tous les Français et tous les immigrants devraient lire ce roman de Laurette Laurin qui décrit la mentalité des familles québécoises d’hier. Il faut connaître les racines pour réaliser la vitalité de l’arbre. Il en est des Québécois de souche...

sans couverture

Dialogues sous les remparts de Oya Baydar

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 69 ans)
8 etoiles
Tristesse de l'impuissance
"Dialogues sous les remparts" est un texte relativement récent puisque paru dans son édition originale en 2016. Il a été écrit après la rupture des négociations entre le gouvernement turc et les responsables politiques kurdes, rupture qui ouvrit en juillet...

sans couverture

Les yeux fardés de Lluís Llach

critiqué par Faby de Caparica - (57 ans)
9 etoiles
A découvrir
Bonjour les lecteurs ... Voici un excellent roman catalan. Le récit se présente sous forme d'entretiens entre un jeune réalisateur et un vieil homme de 87 ans aux yeux fardés. Celui-ci va lui raconter sa vie dans le Barcelone des années 20, les...

sans couverture

Les Schtroumpfs, tome 7 : L'Apprenti Schtroumpf de Peyo

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
6 etoiles
Abracadaschtroumpf
En règle générale dans le village des Schtroumpfs, le seul à se réserver le droit d'utiliser de la magie est le Grand Schtroumpf, ce qui déjà n'empêche pas les accidents comme on a pu le voir dans « Les Schtroumpfs et...

sans couverture

Quatre-vingt-dix secondes de Daniel Picouly

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
10 etoiles
Du grand art
Le narrateur est un volcan, il parle de lui au féminin donc c'est une dame... la montagne Pelée qui domine Saint-Pierre dans le nord de la Martinique. Elle observe son ciel, sa vallée, son peuple. Elle...

sans couverture

Zéromacho : Des hommes disent non à la prostitution ! de Florence Montreynaud

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
10 etoiles
Une association masculine contre la prostitution
Créée en 2011 et faisant suite à un manifeste dont la signature a été lancée en ligne, l'association Zéromacho unit des hommes désireux de lutter contre le machisme et l'une de ses formes les plus graves et profondément ancrées dans...