Les dernières critiques


sans couverture

Le discours de Fabrice Caro

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
9 etoiles
Le repas de famille
Adrien assiste plus qu’il ne participe au traditionnel repas familial. Tout est réglé, presque orchestré entre Sophie sa sœur, Ludo son futur beau-frère, son père et ses "Je me souviens", sa mère et son gigot-gratin dauphinois-gâteau yaourt et son remède...

sans couverture

Le coeur blanc de Catherine Poulain

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
4 etoiles
Les saisonniers
Rosalinde est saisonnière en Provence. Des activités physiques dures, entourée d’hommes souvent étrangers. Traités comme des bêtes, courbés, harcelés, par des patrons souvent odieux, insultés. Asperges, lavande, olives, vendanges, tilleul (peut-être la plus confortable de toutes les récoltes). Au milieu de tous...

sans couverture

Le Vampire de Montluçon de Philippe Chatel

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
6 etoiles
Un "Punisher" dans le Bourbonnais
Un tueur en série hante les rues de Montluçon, semant la terreur dans la cité et ses environs. Il trucide à qui mieux mieux ses victimes en les vidant littéralement de leur sang. C’est le célèbre capitaine Gorge-Chaude, ancien...

sans couverture

Le roman de Napoléon de Dimitri Merejkovski

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)
10 etoiles
Histoire et psychologie
J'ignorais complètement l'existence (1865-1941) de cet écrivain russe jusqu'à la découverte hasardeuse de ce livre dans une solde de bibliothèque municipale. Il est totalement oublié aujourd'hui, comme absent de ce site, en dépit de la notoriété reconnue de son vivant....

sans couverture

La protestante et le catholique de Frédérique Hébrard, Louis Velle

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Charmant !
Frédérique Hébrard et Louis Velle sont nés respectivement en 1927 et en 1926. Ils ont consacré leur vie au théâtre et au cinéma. C’est leur rencontre et leur vie qu’ils ont voulu raconter dans ce livre. Leur rencontre très particulière...

sans couverture

Esperanto and Its Rivals: The Struggle for an International Language de Roberto Garvia

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
9 etoiles
Histoire des principales langues construites
Ce livre retrace un chapitre de l'histoire européenne voire mondiale passionnant, bien que complétement délaissé. Très peu d'ouvrages sont consacrés en français au sujet, et ceux qui existent datent de plusieurs décennies et ne sont plus édités. La période concernée...

sans couverture

Greg Mandel Tome 1 : Mindstar de Peter F. Hamilton

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 36 ans)
3 etoiles
De la science-fiction soporifique.
Nous sommes dans un XXIème siècle pas si éloigné du nôtre, dans lequel le réchauffement climatique est devenu complètement irréversible et où les grandes compagnies privées détiennent le pouvoir. Greg Mandel est un ancien soldat d'élite de la brigade Mindstar...

sans couverture

Metropolis de Osamu Tezuka

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 36 ans)
6 etoiles
Un récit maîtrisé.
Dans le futur, l'apparition de mystérieuses tâches noires à la surface du Soleil pourraient menacer à terme l'Humanité. Parallèlement à ces évènements, Mitchii, un robot à l'apparence humaine incroyablement perfectionné, prend vie. Et si tout était lié ? "Metropolis" est...

sans couverture

Le visage de Maât de Lauren Haney

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
6 etoiles
Trafic sur le Nil
Bak est lieutenant à Bouhen, une bourgade perdue au sud de l'Égypte, durant le règne d'Hatchepsout. Alors qu'il vient tout juste de résoudre une enquête, son supérieur, Thouti, lui fait part de la volonté du pharaon de démanteler un réseau...

sans couverture

À la ligne: Feuillets d'usine de Joseph Ponthus

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
8 etoiles
Finalement hypnotisant
Présentation de l'éditeur C'est l'histoire d'un ouvrier intérimaire qui embauche dans les conserveries de poissons et les abattoirs bretons. Jour après jour, il inventorie avec une infinie précision les gestes du travail à la ligne, le bruit, la fatigue, les rêves...

sans couverture

Moi le seul évadé de Buchenwald de Emile Vandievoet

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
5 etoiles
Témoignage de courage
Dans ce récit, l’auteur belge raconte son épopée durant la seconde guerre mondiale : ses multiples déplacements, ses actions pour survivre et résister, ses trafics, ses emprisonnements et enfin sa détention et son évasion du camp de Buchenwald. Très factuel,...

sans couverture

Google contre WikiLeaks de Julian Assange

critiqué par Colen8 - (77 ans)
6 etoiles
Android, meilleur atout de la géopolitique américaine ?
Sans être des plus récents le message de l’australien d’origine Julian Assange, fondateur de WikiLeaks l’un des sites agissant comme lanceur d’alerte, est clair et même terrifiant si l’on va au terme de son argumentation(1). Sous couvert d’œuvrer pour le...

sans couverture

Le projet Bleiberg - tome 3 - Le patient 302 de David Khara, Serge Le Tendre (Scénario), Frédéric Peynet (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
4 etoiles
UN FINAL CLASSIQUE, BEAUCOUP TROP CLASSIQUE!
L’histoire de ce troisième volume de la série «Le projet Bleiberg » reprend exactement là où nous l’avions laissée à la fin du deuxième volume. Sur les indications d’ Andreï Planic le propriétaire de la librairie «Deep Zone. Le Temple...

sans couverture

Hier et demain : pensées brèves de Gustave Le Bon

critiqué par Maranatha - (47 ans)
10 etoiles
Toujours utile à lire.
Ce livre a été écrit en 1918 et il est toujours d'actualité. C'est ce qui différencie les bons des mauvais livres. Ils y en a qui traversent les époques sans prendre une ride. Il s'agit ici de brèves pensées, de quelques mots à...

sans couverture

La compagnie des glaces, tome 57 : L'héritage du Bulb de Georges-Jean Arnaud

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Steampunk avant l'heure
À la manufacture Kurts, six mois à peine après la mort dramatique de Kurts le pirate, Ann Suba fait mettre à l’eau un premier prototype d’hydravion géant doté de puissants moteurs à turbo propulsion. Pour y parvenir, elle utilise comme...

sans couverture

Federico Fellini - Le métier de cinéaste de Rita Cirio

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Des entretiens avec Fellini sur son métier
Federico Fellini se livre dans une série d'entretiens avec une journaliste italienne, au sujet de son métier. Un long chapitre est consacré aux acteurs, les autres aux producteurs et aux artisans, le premier revenant sur ses débuts. Ces échanges livrent...

sans couverture

La légende de Jean l'Effrayé : Tome 1 de Sylvie Teper

critiqué par PierreV - (50 ans)
10 etoiles
un film en prose
une plongée dans un moyen age plus que réaliste avec des personnages très crédibles et que l'on suit dans un rythme soutenu. L'écriture claire et limpide est très visuelle. Les chapitres sont courts, faciles à lire. Les messages sont actuels...

sans couverture

Cachées par la forêt: 138 femmes de lettres oubliées de Éric Dussert

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Femmes de lettres ramenées à la lumière
Poésie, théâtre, conte fantastique, correspondance, nouvelle, feuilleton, biographie, roman, reportage, récit de voyage, livre pour la jeunesse, article de presse, essai, traduction, tels sont les genres produits par des femmes qui ont apporté leur pierre à la création littéraire mondiale...

sans couverture

Le paradis français d'Eric Rohmer de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Un cinéaste philosophe, psychologue et moraliste
Cet ouvrage montre comment les films d'Eric Rohmer constituent une conception largement partagée du paradis français. Il marque par la qualité de ses dialogues et analyses psychologiques, comme du soin de ses décors, malgré une économie de moyens délibérée, le...

sans couverture

Le dernier salaire de Margaux Gilquin

critiqué par Nickie - (58 ans)
10 etoiles
A lire de toute urgence
Qui a connu ou pas le chômage doit impérativement lire ce livre, en résumé tout le monde... Un témoignage poignant et passionnant sur la recherche d"un emploi quand on n'a plus vingt ans.. Au fil des pages j'ai suivi Margaux Gilquin...

sans couverture

Né d'aucune femme de Franck Bouysse

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
9 etoiles
Roman noir à la française
Présentation de l'éditeur "Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d'une femme à l'asile. - Et alors, qu'y a-t-il d'extraordinaire à cela ? demandai-je. - Sous sa robe, c'est là que je les ai cachés. - De...

sans couverture

Lumière du monde de James Lee Burke

critiqué par Ayor - (46 ans)
8 etoiles
Dave Robicheaux : vingtième acte
Le vingtième tome de la série ne présente guère d’originalité par rapport aux précédents, l’auteur utilisant toujours les mêmes éléments et le même type de personnages pour construire son histoire, à cela près qu’il met un peu plus sur le...

sans couverture

La Vertu d’égoïsme de Ayn Rand

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
9 etoiles
Éthique et État
C'est très récemment que j'ai découvert Ayn Rand, pourtant présentée sur de nombreux sites francophones comme une des plus grandes et influentes essayistes et romancières du XXème siècle aux États-Unis. Qui plus est, elle a écrit des romans politiques, type...

sans couverture

Le diamant noir de Peter Mayle

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Aventures en Provence
Luciano Bennett, jeune ressortissant britannique implanté depuis quelques années en Provence, habite dans le petit village de Saint Martin-le-Vieux. Georgette, brave femme obsédée par la propreté, s’occupe de son ménage avec une grande conscience professionnelle. À court de perspectives dans...

sans couverture

Éloge du Livre de Pascal Dethurens

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
La représentation des lecteurs et écrivains
Cet ouvrage original présente les représentations en peinture des lecteurs et des écrivains. Ils se soumettent à un acte d'isolement et se soumettent à un acte de concentration pour s'adonner à un sujet et une activité qui leur sont chers....

sans couverture

Beau comme une éclipse de Françoise Pirart

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Poèete martyrisé
« Albien Bienfait » une identité bien lourde à porter, comportant deux fois le mot « bien », pour un jeune garçon un peu simplet, l’école le décrira lorsqu’il aura douze ans « comme un enfant replié sur lui-même, asocial,...

sans couverture

Paul, Je M'Appelle Paul de Lorenzo Cecchi

critiqué par Kinbote - (Jumet - 60 ans)
9 etoiles
Variation romanesque sur VDB
Qui, mais qui… se cache sous ce prénom de « Paul « ? En fait, VDB! Pas le coureur cycliste mais l’homme politique qui a marqué la vie politique belge de son temps. Lorenzo Cecchi s’inspire de quelques faits seulement de...

sans couverture

Si près de l'aurore de Daniel Charneux

critiqué par Kinbote - (Jumet - 60 ans)
10 etoiles
99 NUANCES DE JANE GREY
Le dernier roman de Daniel Charneux nous plonge en l’automne 1537 dans les environs de Londres pour la naissance, à une semaine d’intervalle, d’Edouard VI, fils d’Henri VIII, et de Jane Grey, sa cousine, qui, une dizaine d’années plus...

sans couverture

Ouvrir son coeur de Alexis Morin

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)
7 etoiles
La Vie en noir
Ouvrir son cœur est un titre fort judicieux. L’héroïne du roman, alter ego de l’auteure, qui porte d’ailleurs son prénom, vit à Windsor au Québec, une petite ville dominée par la papetière Domtar, seule source d’emplois ou presque pour la...

sans couverture

Histoire de ta bêtise de François Bégaudeau

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
4 etoiles
Charabia
Le livre commençait fort. F. Begaudeau interpelle directement le lecteur, qu’il nomme « tu ». « Tu » a voté Macron en 2017 pour faire barrage au FN. Mais en vertu de quel motif puisque le FN n’ayant jamais gouverné, tu n’as aucun argument concret...