Septularisen

avatar 06/04/2018 @ 15:53:37
En tout cas, il semble avoir la cote, car il a figuré parmi la sélection finale du Man International Booker en 2017.


Oui, curieux de voir si il va l'emporter...

Notons également qu'un autre titre de madame HAN Kang (The White Book) figure parmi la première sélection du Man International Booker 2018 (dont la sélection finale sera annoncée le 12 avril prochain).


Oui. Mais je ne pense pas qu'elle puisse gagner encore une fois le Man International...
Enfin, on ne sait jamais...

Et merci à Septularisen pour cet excellent sommaire!


Avec plaisir!...

Septularisen

avatar 06/04/2018 @ 16:21:51
Si, si, le livre de HAN a bien été traduit en français sous le titre " Celui qui revient "
fiche CL:
https://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/53216


Et en plus si les CLiens(iennes) veulent le lire il existe même
en livre de poche:

Ici : https://amazon.fr/Celui-qui-revient-Han-kang/dp/…

SpaceCadet

avatar 13/04/2018 @ 04:42:14
Bonjour Céliens, Céliennes. Suite à l'annonce faite hier, voici ci-après la sélection finale au Man International Booker Prize 2018, dont le prix sera attribué le 22 mai prochain.

(Auteur (Pays), Traducteur anglais, Titre anglais (Editeur)/Titre français/Fiche CL ou éditeur FR)

*
Virginie Despentes (France), Frank Wynne, Vernon Subutex 1 (MacLehose Press)/Vernon Subutex 1

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/44547

PRIX Anaïs -Nin 2015. PRIX La Coupole 2015. PRIX Landerneau 2015

*
Han Kang (Corée Sud), Deborah Smith, The White Book (Portobello Books)

*
László Krasznahorkai (Hongrie), John Batki, Ottilie Mulzet & George Szirtes, The World Goes On (Tuskar Rock Press)

*
Antonio Muñoz Molina (Espagne), Camilo A. Ramirez, Like a Fading Shadow (Tuskar Rock Press)/Comme l'ombre qui s'en va

http://seuil.com/ouvrage/…

*
Ahmed Saadawi (Irak), Jonathan Wright, Frankenstein in Baghdad (Oneworld)/Frankenstein à Bagdad

http://www.piranha.fr/livre/frankenstein_a_bagdad

Lauréat du Grand Prix de l'imaginaire 2017
Lauréat du International Prize for Arabic Fiction 2014

*
Olga Tokarczuk (Pologne, Jennifer Croft, Flights (Fitzcarraldo Editions)/Les Pérégrins

http://leseditionsnoirsurblanc.fr/les-peregrins-ol…



Septularisen

avatar 13/04/2018 @ 21:22:22

Hang KANG et Laszlo KRASZNAHORKAY sont deux lauréats récents du prix, je ne les vois donc pas gagner une deuxième fois...

Le prix devrais donc se jouer entre les quatre autres.

Les candidatures de Virginie DESPENTES et de Ahmed SAADAWI semblent être celle des "outsiders" mais pourraient être la surprise...

Donc pour moi Antonio MUNOZ MOLINA et Olga TOKARCZUK sont les grands favoris de cette année.
La polonaise à même remporté le Prix Nike (qui récompense le meilleur livre polonais de l'année), en 2008 pour ce même livre. Je vais donc mettre une piécette sur elle!..

SpaceCadet

avatar 14/04/2018 @ 05:57:48
Je n'ai lu aucun des livres en liste, donc c'est difficile d'en juger.

Mais je trouve que cette liste (idem pour la première sélection) reflète l'air du temps par le fait qu'il y ait parité homme-femme parmi les auteurs, de même que par une apparente valorisation des (plus) petites maisons d'édition.

Si l'on s'appuie sur les statistiques, on peut observer que depuis 2009, les lauréats ont alterné, une année sur l'autre, entre le genre féminin et le genre masculin. Comme le lauréat de l'année dernière était un homme...

Même point de vue que Septularisen au sujet de Han Kang et Laszlo Krasznahorkai; comme ils sont déjà passés par le podium avec des œuvres qui, sauf erreur, ont fait plus largement l'unanimité que celles que l'on retrouve sur la sélection cette année, comme leurs traducteurs attitrés (Deborah Smith et Georges Szirtes, respectivement) sont déjà relativement reconnus, (sans compter que ces dernières années madame Han et sa traductrice semblent omniprésentes sur les listes de prix)... il est probable que ces deux-là passent leur tour. Mais qui sait?

Le livre de Virginie Despentes étant le premier d'une trilogie, je ne sais pas si cela peut avoir un impact sur ses chances de remporter le prix.

A vue de nez, au niveau des thèmes, les six livres ont de quoi intéresser le lecteur contemporain. Quant à la qualité des textes originaux ET de leur traduction anglaise, (sujet délicat et subjectif), je ne suis pas sûr que l'on puisse réellement s'assoir sur ce critère là pour lancer les paris ;-)





SpaceCadet

avatar 14/04/2018 @ 11:22:51
Voici la liste des lauréats du Man International Booker depuis 2005 à 2017. Entre parenthèses, sont indiqués la langue d'écriture ainsi que le pays d'origine de l'auteur. Décerné tous les deux ans jusqu'en 2015, le prix est décerné annuellement depuis cette même année. A noter également qu'avant 2016, le prix était décerné à un auteur pour l'ensemble de son œuvre tandis que depuis 2016, il est décerné à un auteur et ses traducteurs pour un ouvrage/titre précis.

2017-A Horse Walks Into a Bar (Un cheval entre dans un bar), David Grossman & Jessica Cohen (Hébreux, Israël)

2016 - The Vegetarian (La végétarienne), Han Hang & Deborah Smith (Coréen, Corée du Sud)

2015 - Laszlo Krasznarhorkai & George Szirtes, Otillie Mulzet (Hongrois, Hongrie)

2013 - Lydia Davis (Anglais, E-U)

2011 - Philip Roth (Anglais, E-U)

2009 - Alice Munroe (Anglais, Canada)

2007- Chinua Achebe (Anglais, Nigeria)

2005 - Ismail Kadare (Albanien, Albanie)

Septularisen

avatar 15/04/2018 @ 23:01:02


Même point de vue que Septularisen au sujet de Han Kang et Laszlo Krasznahorkai; comme ils sont déjà passés par le podium avec des œuvres qui, sauf erreur, ont fait plus largement l'unanimité que celles que l'on retrouve sur la sélection cette année, comme leurs traducteurs attitrés (Deborah Smith et Georges Szirtes, respectivement) sont déjà relativement reconnus, (sans compter que ces dernières années madame Han et sa traductrice semblent omniprésentes sur les listes de prix)... il est probable que ces deux-là passent leur tour. Mais qui sait?


Oui franchement que l'un des deux gagne le prix encore une fois si peu de temps après avoir déjà été laureats, me semble quasiment impossible... Mais bon, j'ai bien vu Bob Dylan gagner le Nobel de Littérature alors...

Le livre de Virginie Despentes étant le premier d'une trilogie, je ne sais pas si cela peut avoir un impact sur ses chances de remporter le prix.


Je pense comme toi... Après encore une fois on ne sais jamais...

Mais allez je reste sur ma première impression : Olga TOKARCZUK comme lauréate, sinon Antonio MUNOZ MOLINA, et Ahmed SAADAWI comme "joker de luxe" puisque son livre Frankenstein a Bagdad rencontre une énorme succès! Alors pourquoi pas lui cette année!...

Septularisen

avatar 15/04/2018 @ 23:18:06
Ahmed SAADAWI comme "joker de luxe" puisque son livre Frankenstein a Bagdad rencontre une énorme succès! Alors pourquoi pas lui cette année!...


D'ailleurs si un CLien(ienne) souhaite le lire, et pourquoi pas nous en faire une critique, il est même disponible format poche justement "Au livre de Poche", ici;

http://livredepoche.com/frankenstein-bagdad-ahmed-…

Septularisen

avatar 19/04/2018 @ 23:11:14
En attendant l'annonce du Prix Cervantès 2018 dans quelques jours, parlons un peu du Neustadt International Prize for Literature 2018 passé un peu inaperçu ici sur CL!

Après le canadien Rohinton MISTRY en 2012, l'angolais Mia COUTO en 2014, et la Croate Dubravka UGRESIC en 2016 c’est... L’américaine d’origine haïtienne, Edwige DANTICAT(*1969), avec son livre "The Dew Breaker » en français « Le briseur de rosée », (https://amazon.fr/briseur-ros%C3%A9e-Edwidge-Danti…) qui a remporté le Neustadt International Prize for Literature 2018 .

Rappelons que le Neustdat est considéré comme le « Prix Nobel de Littérature américain» et est doté de la somme de 50.000.- USD

Les autres finalistes étaient :

+ Le français Emmanuel CARRIÈRE (1957), avec «Le Royaume »
Ici sur CL : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/42914

+ L’indien Amitav GHOSH (*1956), avec « Sea of Poppies » en français “Un océan de pavots”
Ici sur CL : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/24524

+ L’américaine Aracelis GIRMAY (*1977), avec « The Black Maria »
Ici sur Amazon : https://amazon.fr/Black-Maria-Aracelis-Girmay-eboo…

+ Le pakistanais Moshin HAMID (*1971), avec « The Reluctant Fundamentalist » en français « L’intégriste malgré lui »
Ici sur Amazon : https://amazon.fr/LInt%C3%A9griste-malgr%C3%A9-lui…

+ L’américano-antiguaise Jamaica KINCAID (*1949) avec « Potter » en français « Mr. Potter » :
Ici sur CL : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/9910

+ L’américain Yusef KOMUNYAKAA (*1947) avec « Pleasure Dome : New and Collected Poems »
Ici sur Amazon : https://amazon.fr/Pleasure-Dome-Collected-Komunyak…

+ L’américaine Patricia SMITH (*1955), avec « Incendiary Art »
Ici sur Amazon : https://amazon.fr/gp/offer-listing/…

+ La russe Lioudmila OULITSKAÏA (*1943)avec « The Big Green Tent » en français « Le chapiteau vert »
Ici sur Amazon : https://amazon.fr/chapiteau-vert-Ludmila-Oulitska%…

SpaceCadet

avatar 05/05/2018 @ 05:17:29
Peu nombreux, les auteurs luxembourgeois qui écrivent en français font rarement la manchette, aussi celle-ci vaut bien une petite mention: la poétesse luxembourgeoise Anise Koltz vient de se voir décerner le Prix Goncourt de la Poésie.

Sa fiche sur CL:
http://www.critiqueslibres.com/i.php/vauteur/14361


Septularisen

avatar 05/05/2018 @ 22:07:29
Peu nombreux, les auteurs luxembourgeois qui écrivent en français font rarement la manchette, aussi celle-ci vaut bien une petite mention: la poétesse luxembourgeoise Anise Koltz vient de se voir décerner le Prix Goncourt de la Poésie.

Sa fiche sur CL:
http://www.critiqueslibres.com/i.php/vauteur/14361


Et oui la grande dame de la littérature luxembourgeoise vient, enfin, d'obtenir la reconnaissance internationale qu'elle mérite depuis des lustres...

Quelques articles:

http://lessentiel.lu/fr/luxembourg/…

http://livreshebdo.fr/article/…

http://lequotidien.lu/a-la-une/…

https://ladepeche.fr/article/2018/…

Septularisen

avatar 08/05/2018 @ 22:17:09
Peu nombreux, les auteurs luxembourgeois qui écrivent en français font rarement la manchette, aussi celle-ci vaut bien une petite mention: la poétesse luxembourgeoise Anise Koltz vient de se voir décerner le Prix Goncourt de la Poésie.

Sa fiche sur CL:
http://www.critiqueslibres.com/i.php/vauteur/14361




Ajoutons de c'est Régis JAUFFRET qui a obtenu le Goncourt de la nouvelle pour "Microfictions" (2018) et Mahir GUVEN celui du premier roman avec "Grand frère".

SpaceCadet

avatar 23/05/2018 @ 04:15:22
Bien vu Septularisen! Le Prix Man International BOOKER 2018 à été décerné à la polonaise

Olga TOKARCZUK et sa traductrice Jennifer Croft pour le roman ayant pour titre 'Flights'
publié chez Fitzcarraldo Editions (petite maison d'édition britannique indépendante fondée en 2014)

En français, le roman a pour titre "Les Pérégrins", publié par les Editions Noir sur Blanc.



Septularisen

avatar 30/05/2018 @ 15:33:00
Bien vu Septularisen! Le Prix Man International BOOKER 2018 à été décerné à la polonaise

Olga TOKARCZUK et sa traductrice Jennifer Croft pour le roman ayant pour titre 'Flights'
publié chez Fitzcarraldo Editions (petite maison d'édition britannique indépendante fondée en 2014)


Merci. Et dommage de n'avoir rien parié...

En français, le roman a pour titre "Les Pérégrins", publié par les Editions Noir sur Blanc


Et il est... Ici:

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/47933

Allez, maintenant on attend le DUBLIN IMPAC...

Septularisen

avatar 05/06/2018 @ 22:12:26

"Fief" le premier roman de David LOPEZ remporte le prix du Livre Inter 2018...
Et il est déjà sur CL avec une très belle critique de Psychééé, ici : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/52849

Plus d'info : https://franceinter.fr/culture/…


Septularisen

avatar 14/06/2018 @ 07:01:35

Et c'est donc « Solar Bones », (non traduit en français) de l’irlandais Mike McCORMACK, qui emporte l'édition 2018 de l'International Dublin Literary Award, doté rappelons le d'un montant de 100.000 Euros et considéré comme le plus important des prix littéraires après le Nobel de Littérature.

Ici sur Amazon : https://amazon.fr/Solar-Bones-Mike-McCormack/dp/…

Gageons qu'une traduction française ne va pas tarder...

Myrco

avatar 14/06/2018 @ 09:04:42

Et c'est donc « Solar Bones », (non traduit en français) de l’irlandais Mike McCORMACK, qui emporte l'édition 2018 de l'International Dublin Literary Award, doté rappelons le d'un montant de 100.000 Euros et considéré comme le plus important des prix littéraires après le Nobel de Littérature.

Ici sur Amazon : https://amazon.fr/Solar-Bones-Mike-McCormack/dp/…

Gageons qu'une traduction française ne va pas tarder...


Pas si sûr que les éditeurs français se précipitent;-)) Un roman écrit en une seule phrase sur 270 pages ! C'est quand même une curiosité...

Feint

avatar 14/06/2018 @ 10:01:47

Et c'est donc « Solar Bones », (non traduit en français) de l’irlandais Mike McCORMACK, qui emporte l'édition 2018 de l'International Dublin Literary Award, doté rappelons le d'un montant de 100.000 Euros et considéré comme le plus important des prix littéraires après le Nobel de Littérature.

Ici sur Amazon : https://amazon.fr/Solar-Bones-Mike-McCormack/dp/…

Gageons qu'une traduction française ne va pas tarder...



Pas si sûr que les éditeurs français se précipitent;-)) Un roman écrit en une seule phrase sur 270 pages ! C'est quand même une curiosité...
Zone de Mathias Enard a fait un gros succès de librairie avec une seule phrase de 500 pages.

SpaceCadet

avatar 14/06/2018 @ 11:25:43

Et c'est donc « Solar Bones », (non traduit en français) de l’irlandais Mike McCORMACK, qui emporte l'édition 2018 de l'International Dublin Literary Award, doté rappelons le d'un montant de 100.000 Euros et considéré comme le plus important des prix littéraires après le Nobel de Littérature.

Ici sur Amazon : https://amazon.fr/Solar-Bones-Mike-McCormack/dp/…

Gageons qu'une traduction française ne va pas tarder...


Publié en 2016, il s'était déjà fait remarquer avant d'être nominé pour l'International Dublin. Je ne sais pas comment on doit interpréter cela (marketing ou gage de qualité ou les deux), reste que si l'on regarde la liste des lauréats des années précédentes, comme la plupart d'entre eux existent maintenant en version française, on peut penser que le livre de monsieur McCormack puisse intéresser les éditeurs français.

SpaceCadet

avatar 14/06/2018 @ 11:27:16

Et c'est donc « Solar Bones », (non traduit en français) de l’irlandais Mike McCORMACK, qui emporte l'édition 2018 de l'International Dublin Literary Award, doté rappelons le d'un montant de 100.000 Euros et considéré comme le plus important des prix littéraires après le Nobel de Littérature.

Ici sur Amazon : https://amazon.fr/Solar-Bones-Mike-McCormack/dp/…

Gageons qu'une traduction française ne va pas tarder...



Pas si sûr que les éditeurs français se précipitent;-)) Un roman écrit en une seule phrase sur 270 pages ! C'est quand même une curiosité...

Zone de Mathias Enard a fait un gros succès de librairie avec une seule phrase de 500 pages.


Et il a fait l'objet d'une traduction ;-)

Début Précédente Page 4 de 9 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier