Les forums

Forums  :  Forum général  :  Citation du jour

Martin1

avatar 07/07/2015 @ 19:20:57
"La caractéristique principale d'un ami est sa capacité à vous décevoir."

Desproges

Sissi

avatar 07/07/2015 @ 19:44:10
"La caractéristique principale d'un ami est sa capacité à vous décevoir."

Desproges


Tout le cynisme du très regretté Desproges....

CLibellule
avatar 15/07/2015 @ 16:34:46
"Seul existe, seul perdure l'Elan."

Christiane Singer

Veneziano
avatar 25/07/2015 @ 17:04:50
"Durant ces années, cette bonté avait été pour lui ce que, pensait-il, devait être le soleil pour l'herbe et les fleurs pour des champs : une vague de lumière éternelle et peut-être indifférente, mais infiniment généreuse encore qu'aveugle, qui ruisselait sur tous ses actes, même les plus infimes, sur tous les instants de sa vie, même les plus fugitifs, et qui les réchauffait et les vivifiait."

Alberto Moravia, in La Désobéissance

Veneziano
avatar 26/07/2015 @ 17:59:18
"Mais combien de vies y a-t-il dans une vie ? Est-ce la même personne segmentée en plusieurs temps, ou est-ce le temps segmenté en plusieurs personnes ?"

Antonio Tabucchi, in Une malle pleine de gens

Veneziano
avatar 27/07/2015 @ 14:45:46
"Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde."

Antoine de Saint-Exupéry, in Le Petit Prince

Veneziano
avatar 28/07/2015 @ 16:34:17
"On ne parlera jamais assez des vertus, des dangers, de la puissance du rire partagé. L'amour ne s'en passe pas plus que l'amitié, le désir ou le désespoir."

Françoise Sagan, in La Chamade

Veneziano
avatar 29/07/2015 @ 13:24:53
"Ainsi le petit prince apprivoisa le renard. Et quand l'heure du départ fut proche :
-Ah ! Dit le renard... je pleurerai.
-C'est ta faute, dit le petit prince, je ne te souhaitais point de mal, mais tu as voulu que je t'apprivoise...
-Bien sûr, dit le renard.
-Mais tu vas pleurer ! dit le petit prince.
-Bien sûr, dit le renard
-Alors tu n'y gagnes rien !
-J'y gagne, dit le renard, à cause de la couleur du blé."

Antoine de Saint-Exupéry, in Le Petit Prince

Veneziano
avatar 04/08/2015 @ 14:06:29
"

Veneziano
avatar 04/08/2015 @ 14:10:05
" « S'il vous plaît épargnez-nous vos discours sur la beauté de la prise directe », dit-elle, « vous nous avez déjà fait suffisamment la leçon ». 
Le réalisateur ne le prit pas mal et se mit à bavarder avec désinvolture. Il parla du film, de la signification de cette nouvelle version, de pourquoi il avait choisi les mêmes acteurs après et de la raison pour laquelle il voulait donner un ton aussi souligné à son remake. Des choses déjà dites, on le voyait très bien à l'indifférence avec laquelle il était écouté, mais de tout évidence il les disait volontiers, comme s'il se parlait à lui-même."

Antonio Tabucchi, in la nouvelle Cinéma, incluse dans le recueil Petites équivoques sans importance"

Veneziano
avatar 04/08/2015 @ 14:10:23
Pardon pour l'incident technique.

Veneziano
avatar 06/08/2015 @ 16:36:43
"-Les hommes ont oublié cette vérité, dit le renard. Mais tu ne dois pas l'oublier. Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé."

Antoine de Saint-Exupéry, in Le Petit Prince

CLibellule
avatar 06/08/2015 @ 19:00:16
"L'Amour ce n'est pas le sacrifice, c'est le don. Et qu'auriez-vous à donner si vous n'avez aucune joie de vivre" Christian Bobin

Veneziano
avatar 07/08/2015 @ 08:45:28
"L'Amour ce n'est pas le sacrifice, c'est le don. Et qu'auriez-vous à donner si vous n'avez aucune joie de vivre" Christian Bobin


Cette citation est très belle. De quel livre est-elle issue ?

CLibellule
avatar 07/08/2015 @ 10:47:39
oh oui, pardon. "La merveille et l'obscur". J'aime beaucoup Christian Bobin... :-)

Veneziano
avatar 07/08/2015 @ 15:32:44
"Celui qui veut se faire une route vers des domaines et un royaume doit fouler aux pieds les obstacles qui se trouvent sur son chemin, et courir franchement, sans s'inquiéter du cri de sa chair, sur les épines les plus aiguës ; celui-là doit frapper les yeux fermés, de l'épée ou du poignard, pour ouvrir une route à sa fortune ; celui-là ne doit pas craindre de tremper ses mains dans son propre sang ; celui-là enfin doit suivre les exemples qui lui ont été donnés par tous les fondateurs d'empires depuis Romulus jusqu'à Bajazet, qui n'ont été rois tous les deux qu'à la condition du fratricide."

Alexandre Dumas, in Les Borgia

Veneziano
avatar 07/08/2015 @ 15:34:07
oh oui, pardon. "La merveille et l'obscur". J'aime beaucoup Christian Bobin... :-)


Tu me donnes, outre une référence, une envie de lecture. Merci à toi.

Veneziano
avatar 09/08/2015 @ 15:25:20
"L'Adieu

J'ai cueilli ce brin de bruyère
L'automne est morte souviens-t'en
Nous ne nous verrons plus sur terre
Odeur du temps brin de bruyère
Et souviens-toi que je t'attends."

Guillaume Apollinaire, in Alcools

Veneziano
avatar 10/08/2015 @ 17:46:08
"Mort à jamais ? Qui peut le dire ?"

Marcel Proust, in La Prisonnière

Veneziano
avatar 13/08/2015 @ 17:29:37
"C'est encore une fois les vacances. Encore une fois les routes d'été. Encore une fois des églises à visiter. Encore une fois dix heures et demie du soir en été. Des Goya à voir. Des orages. Des nuits sans sommeil. Et la chaleur.
Un crime a lieu cependant qui aurait pu, peut-être,changer le cours de ces vacances-là .
Mais au fond qu'est-ce qui peut faire changer le cours des vacances ?"

Marguerite Duras, in Dix heures et demi du soir en été

Début Précédente Page 125 de 130 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier