Les forums

Forums  :  Forum général  :  Citation du jour

Allegra
avatar 01/03/2007 @ 16:00:26
Bonjour,

Voici un site complet que je viens de trouver....
Et je ne résiste pas à l'envie de le partager avec vous.
(en espérant que ce sujet n'existe pas déjà sur la page 30 du forum général :(......)

http://www.aufildemeslectures.net/

A bientôt
bisessss à tous
Allegra

Allegra
avatar 05/03/2007 @ 18:36:26
Il meurt lentement
Celui qui ne voyage pas,
Celui qui ne lit pas,
Celui qui n'écoute pas de musique,
Celui qui ne sait pas trouver
grâce à ses yeux.

Il meurt lentement
Celui qui détruit son amour-propre,
Celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement
Celui qui devient esclave de l'habitude
Refaisant tous les jours les mêmes chemins,
Celui qui ne change jamais de repère,
Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements
ou qui ne parle jamais à un inconnu.

Il meurt lentement
Celui qui évite la passion
et son tourbillon d'émotions,
Celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les coeurs blessés.

Il meurt lentement
Celui qui ne change pas de cap
lorsqu'il est malheureux au travail ou en amour,
Celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
Celui qui pas une seule fois dans sa vie
n'a fui les conseils sensés.

Vis maintenant!
Risque-toi aujourd'hui!
Agis tout de suite!
Ne te laisse pas mourir lentement!
Ne te prive pas d'être heureux !

Albert Einstein


Ce texte est sur mon bureau. Je l'ai chaque jours sous les yeux. Einstein était tellement plus qu'un scientifique !

Veneziano
avatar 03/10/2010 @ 20:19:46
"Le regard est la grande arme de la coquetterie vertueuse. On peut tout dire avec un regard, et cependant on peut toujours nier un regard." Stendhal, in De l'amour

Veneziano
avatar 04/10/2010 @ 19:42:07
"La Politique a pour fin, non pas la connaissance, mais l'action." Aristote, in Ethique à Nicomaque

Stavroguine
avatar 04/10/2010 @ 20:07:08
Bah Sarko a du lire Aristote et si Aristote avait connu Sarko, peut-être aurait-il tourné sept fois sa plume dans sa bouche...

Veneziano
avatar 05/10/2010 @ 22:25:58
"Le fanatisme est un monstre mille fois plus dangereux que l'athéisme philosophique." Voltaire, in Dictionnaire philosophique

Veneziano
avatar 05/10/2010 @ 22:28:07
Stavroguine, si Aristote dit que l'action est l'objectif premier de la politique, il ne dit pas qu'elle ne doit pas être précédée de réflexion, mais qu'elle ne doit pas s'arrêter là, ce qui est une tentation pour le philosophe.
Après, avec la pratique, on peut en discourir à loisir.

Pour moi, les deux sont nécessaire, l'une après l'autre.

Veneziano
avatar 06/10/2010 @ 19:12:30
‎"Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit." Marguerite Duras, in Ecrire

Laventuriere 07/10/2010 @ 04:36:30
Il meurt lentement
Celui qui ne voyage pas,
Celui qui ne lit pas,
Celui qui n'écoute pas de musique,
Celui qui ne sait pas trouver
grâce à ses yeux.

Il meurt lentement
Celui qui détruit son amour-propre,
Celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement
Celui qui devient esclave de l'habitude
Refaisant tous les jours les mêmes chemins,
Celui qui ne change jamais de repère,
Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements
ou qui ne parle jamais à un inconnu.

Il meurt lentement
Celui qui évite la passion
et son tourbillon d'émotions,
Celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les coeurs blessés.

Il meurt lentement
Celui qui ne change pas de cap
lorsqu'il est malheureux au travail ou en amour,
Celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
Celui qui pas une seule fois dans sa vie
n'a fui les conseils sensés.

Vis maintenant!
Risque-toi aujourd'hui!
Agis tout de suite!
Ne te laisse pas mourir lentement!
Ne te prive pas d'être heureux !

Albert Einstein


Ce texte est sur mon bureau. Je l'ai chaque jours sous les yeux. Einstein était tellement plus qu'un scientifique !


Oh!oui!
J'ai des textes de lui et il fait partie de ceux qui font avancer...et,malgré sa "terrible" découverte-dont il a perçu immédiatement les effets destructeurs-il avait beaucoup de lucidité sur le genre humain.

Laventuriere 07/10/2010 @ 04:36:31
Il meurt lentement
Celui qui ne voyage pas,
Celui qui ne lit pas,
Celui qui n'écoute pas de musique,
Celui qui ne sait pas trouver
grâce à ses yeux.

Il meurt lentement
Celui qui détruit son amour-propre,
Celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement
Celui qui devient esclave de l'habitude
Refaisant tous les jours les mêmes chemins,
Celui qui ne change jamais de repère,
Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements
ou qui ne parle jamais à un inconnu.

Il meurt lentement
Celui qui évite la passion
et son tourbillon d'émotions,
Celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les coeurs blessés.

Il meurt lentement
Celui qui ne change pas de cap
lorsqu'il est malheureux au travail ou en amour,
Celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
Celui qui pas une seule fois dans sa vie
n'a fui les conseils sensés.

Vis maintenant!
Risque-toi aujourd'hui!
Agis tout de suite!
Ne te laisse pas mourir lentement!
Ne te prive pas d'être heureux !

Albert Einstein


Ce texte est sur mon bureau. Je l'ai chaque jours sous les yeux. Einstein était tellement plus qu'un scientifique !


Oh!oui!
J'ai des textes de lui et il fait partie de ceux qui font avancer...et,malgré sa "terrible" découverte-dont il a perçu immédiatement les effets destructeurs-il avait beaucoup de lucidité sur le genre humain.

Laventuriere 07/10/2010 @ 04:36:32
Il meurt lentement
Celui qui ne voyage pas,
Celui qui ne lit pas,
Celui qui n'écoute pas de musique,
Celui qui ne sait pas trouver
grâce à ses yeux.

Il meurt lentement
Celui qui détruit son amour-propre,
Celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement
Celui qui devient esclave de l'habitude
Refaisant tous les jours les mêmes chemins,
Celui qui ne change jamais de repère,
Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements
ou qui ne parle jamais à un inconnu.

Il meurt lentement
Celui qui évite la passion
et son tourbillon d'émotions,
Celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les coeurs blessés.

Il meurt lentement
Celui qui ne change pas de cap
lorsqu'il est malheureux au travail ou en amour,
Celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
Celui qui pas une seule fois dans sa vie
n'a fui les conseils sensés.

Vis maintenant!
Risque-toi aujourd'hui!
Agis tout de suite!
Ne te laisse pas mourir lentement!
Ne te prive pas d'être heureux !

Albert Einstein


Ce texte est sur mon bureau. Je l'ai chaque jours sous les yeux. Einstein était tellement plus qu'un scientifique !


Oh!oui!
J'ai des textes de lui et il fait partie de ceux qui font avancer...et,malgré sa "terrible" découverte-dont il a perçu immédiatement les effets destructeurs-il avait beaucoup de lucidité sur le genre humain.

Laventuriere 07/10/2010 @ 04:44:13
(wouah!désolée pour le tripostage!L'ordi va mal!:-((

Veneziano
avatar 08/10/2010 @ 18:33:37
Il n'y a d'autre enfer pour l'homme que la bêtise ou la méchanceté de ses semblables". Marquis de Sade, in L'Histoire de Juliette

Saule

avatar 08/10/2010 @ 20:00:56
« Si un révolver apparaît dans une histoire, à un moment donné, il faut que quelqu’un s’en serve »

(Catinus qui cite Harukami citant Tchekov dans un autre fil).

Saint Jean-Baptiste 08/10/2010 @ 22:34:23
J’ai compris assez vite qu’il était trop tard pour la littérature. Elle n’a plus rien à faire dans ce monde. Au mieux, c’est une survivance culturelle, une marque de standing, mais personne n’y croit plus… On fait semblant d’y croire. Poète ! Franchement, y a-il quelque chose de plus ridicule, de plus obsolète que d’être poète ! Romancier, bientôt ce sera pareil !
(...)
La réalité se compose d’insignifiance (…) la littérature est incompatible avec l’insignifiance.
Or elle devrait représenter l’insignifiance, la fadeur de la vie, parce que tout le reste ment.
Le plus grand génie du siècle est celui qui écrira le roman bureaucratique parfait, juste morne, ennuyeux et insignifiant. C'est-à-dire illisible.

(Propos désenchantés que Pierre Jourde prête à un romancier, devenu journaliste, dans l’Heure et l’Ombre) .

Saule

avatar 08/10/2010 @ 23:17:52
Le roman bureaucratique parfait : c'est génial !

Veneziano
avatar 09/10/2010 @ 18:49:35
‎"La violence verbale est la première étape de la violence générale contre les femmes." Isabelle Alonso, in Pourquoi je suis Chienne de garde

Zampano

avatar 09/10/2010 @ 20:24:33
"Nos besoins de haine sont satisfaits, mais nos besoins d’amour restent inoccupés.»
Tristan Bernard

Veneziano
avatar 10/10/2010 @ 18:19:54
‎"Il y a des jours, des mois, des années interminables où il ne se passe presque rien. Il y a des minutes et des secondes qui contiennent tout un monde." Jean d'Ormesson, in Voyez comme on danse

Veneziano
avatar 11/10/2010 @ 21:34:35
"Le bonheur est une recherche. Il faut y employer l'expérience et son imagination." Jean Giono, in Voyage en Italie

Page 1 de 130 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier