Débézed

avatar 05/01/2018 @ 01:58:33
Je commence un polar de Philippe Remy-Wilkin, "Lumière dans les ténèbres", ça m'arrive de moins en moins souvent, j'espère que ça me redonnera envie de lire ce genre de texte.

Capucin
avatar 05/01/2018 @ 22:03:29
Je viens de commencer « la mort du roi Tsongor » de Laurent Gaude, dont on m’a dit beaucoup de bien. J’ai bien aimé « le soleil des Scorza » du même, et je crains un peu d’être déçu par Tsongor. On verra... il m’arrive souvent de rentrer ravi d’un événement auquel je me rendais avec des pieds de plomb, et vice versa. Cela se peut aussi, en littérature...

Myrco

avatar 06/01/2018 @ 18:26:09
J'ai entamé "Les transparents" de l'écrivain angolais Ondjaki, jeune plume africaine montante. Pour le moment, ça me plaît beaucoup. Je crois avoir mis la main sur une nouvelle pépite, comme dirait Frunny!
Et j'en remercie Ellane qui l'avait proposé pour le prix CL.
Décidément, après "Lila" de Marilynne Robinson (critique à faire mais je suis très paresseuse en ce moment), je commence bien l'année côté lectures. Si le reste pouvait suivre!

Cyclo
avatar 09/01/2018 @ 11:12:56
Je lis, avec toute la lenteur requise, Gratitude, le tome IX du Journal de Charles Julier, qui couvre les années 2004 - 2008, paru récemment chez P.O.L.
Et, pour préparer mon voyage à Cuba (avril-mai), je lis tout un tas de romans cubains...

China Bester 09/01/2018 @ 13:47:22
Moi Je Commence Appeine Avec Le Livre De Ludenne Chanie Lassegue: Richesse A Tout Prix. J Espert Me Rassasire.Cette Petite Apperçue Me Donne L Envie De Connaitre Le Contennue Du Livre En Un Clacment De Doit.

Donatien
avatar 09/01/2018 @ 18:41:00
"Promesse de l'aube" de Romain Gary.
Il y a longtemps que je n'avais plus lu un tel hommage à l'amour maternel! Vraiment dévorant, délirant, absolu, preque incroyable!

Veneziano
avatar 09/01/2018 @ 20:10:45
J’ai deux lectures au feu, un livre autobiographique de Vivant Dénonce par Philippe Sollers et une anthologie d’articles de presse sur la traque des criminels nazis sélectionnés par Serge Klarsfeld.

Saule

avatar 09/01/2018 @ 20:58:43
"Promesse de l'aube" de Romain Gary.
Il y a longtemps que je n'avais plus lu un tel hommage à l'amour maternel! Vraiment dévorant, délirant, absolu, preque incroyable!

J'avais vraiment aimé ce livre, et sur la foulée j'avais lu plusieurs autres de Romain Gary. Je garde un grand souvenir de "Les racines du ciel" aussi.

Sissi

avatar 09/01/2018 @ 21:09:56
"Promesse de l'aube" de Romain Gary.
Il y a longtemps que je n'avais plus lu un tel hommage à l'amour maternel! Vraiment dévorant, délirant, absolu, preque incroyable!


C'est "marrant", j'ai demandé à une amie de me le réserver (elle vient de se le procurer) parce que je n'ai pas lu et j'ai envie de le lire.
Ça me donne encore plus envie!

Pour ma part j'arrive à la fin de "Le livre que je ne voulais pas écrire" d'Erwan Laher et je n'ai qu'une chose à dire: chapeau bas. Vraiment.
Ça me donnerait presque furieusement envie de me remettre aux critiques! (moi qui les ai lâcheusement abandonnées...)

Capucin
avatar 09/01/2018 @ 21:40:48
Je viens de commencer « la mort du roi Tsongor » de Laurent Gaude, dont on m’a dit beaucoup de bien. J’ai bien aimé « le soleil des Scorza » du même, et je crains un peu d’être déçu par Tsongor. On verra... il m’arrive souvent de rentrer ravi d’un événement auquel je me rendais avec des pieds de plomb, et vice versa. Cela se peut aussi, en littérature...

Raté... je suis fier d’être arrivé au bout de ce bouquin sans aucun intérêt ; le style est ennuyeux, fait de phrases courtes, répétées, qui cherchent à donner un ton solennel à une histoire invraisemblable. Non, ce n’est pas un conte, et je n’ai pas aimé. Autant j’ai dévoré Le soleil des Scortas et Célébrez nos défaites, autant celui-ci m’a profondément déçu.

Capucin
avatar 09/01/2018 @ 21:43:59
"Promesse de l'aube" de Romain Gary.
Il y a longtemps que je n'avais plus lu un tel hommage à l'amour maternel! Vraiment dévorant, délirant, absolu, preque incroyable!



C'est "marrant", j'ai demandé à une amie de me le réserver (elle vient de se le procurer) parce que je n'ai pas lu et j'ai envie de le lire.
Ça me donne encore plus envie!

Pour ma part j'arrive à la fin de "Le livre que je ne voulais pas écrire" d'Erwan Laher et je n'ai qu'une chose à dire: chapeau bas. Vraiment.
Ça me donnerait presque furieusement envie de me remettre aux critiques! (moi qui les ai lâcheusement abandonnées...)


C’est marrant, j’ai trouvé - sans le chercher - La promesse de l’aube, aujourd’hui dans une bouquinerie...

Lobe
avatar 10/01/2018 @ 21:31:20

Pour ma part j'arrive à la fin de "Le livre que je ne voulais pas écrire" d'Erwan Laher et je n'ai qu'une chose à dire: chapeau bas. Vraiment.
Ça me donnerait presque furieusement envie de me remettre aux critiques! (moi qui les ai lâcheusement abandonnées...)


Je l'attends de pied ferme!!!

Fanou03
avatar 13/01/2018 @ 09:50:04
Après une escapade savoureuse dans le huitième arrondissement de Paris avec Voyage de classes, retranscription d'une expérience pédagogique où des étudiants en sociologie de l'université de Paris-Saint-Denis vont enquêter dans ces "beaux quartiers", je suis revenu vers l'Asie avec "Toutes les nuits du Monde" de Chi Zijan, composé en fait de deux textes très poétiques et touchants.

Capucin
avatar 17/01/2018 @ 05:57:24
"Promesse de l'aube" de Romain Gary.
Il y a longtemps que je n'avais plus lu un tel hommage à l'amour maternel! Vraiment dévorant, délirant, absolu, preque incroyable!


Entièrement d’accord avec vous: cette promesse de l’aube est terrible!, Romain Gary jongle, non pas avec sept oranges, à son grand regret, mais avec l’amour, l’humour, et l’autodérision. Il devait faire partie de ces gens incapables de dire du mal d’autrui. Quel écrivain !

Donatien
avatar 17/01/2018 @ 23:13:14

Lors d'un entretien récent avec David Grossman , écrivain israélien très important, a déclaré lire chaque année quelques passages de ce livre parce qu'il lui donne du courage, de l'amour pour la vie, de la joie...
J'étais agréablement étonné parce que ce type de livre n'a plus la cote aujourd'hui. Il est vrai que le monde actuel
ne pousse pas à l'optimisme! Je suis moi-même assez amateur de "dystopies" pour ne pas dire de fins du monde!
D'où l'étonnement provoqué par Romain Gary. Il m'a aussi fait penser à la mère d'Albert Cohen merveilleux auteur de "Belle du seigneur".
A+

Débézed

avatar 18/01/2018 @ 02:13:31
Elise et Lise et un recueil de poèmes de William Cliff. Je viens de terminer L'animal de compagnie de Léo Barthe (Jacques Abeille).

Capucin
avatar 18/01/2018 @ 21:46:30
Je viens de lire une centaine de pages du « tour du monde du roi Zibeline « , de JC Ruffin. J’avais beaucoup aimé L’Abyssin et Ispahan, puis Le collier rouge et Le grand cœur ; mais je ne suis pas (encore) convaincu par Zibeline.

Lobe
avatar 19/01/2018 @ 11:59:36
J'ai commencé Naissance de l'Odyssée, un texte de jeunesse de Giono. Ça ne m'arrive pas tous les jours de rencontrer du vocabulaire inconnu toutes les demi-pages, mais là c'est le cas. J'aime assez, ça ajoute à la poésie de la balade d'Ulysse.

Myrco

avatar 21/01/2018 @ 16:03:52
J'ai commencé "Solomon Gursky" de Mordecai Richler, l'écrivain juif montréalais anglophone.
C'est touffu, labyrinthique à souhait! J'en suis au quart environ sur 600 et quelques pages.
C'est donné comme un chef d'œuvre mais pour le moment, je ne suis pas vraiment emballée parce que je m'attendais à beaucoup plus d'humour! Continuons...

LesieG

avatar 21/01/2018 @ 17:35:56
A cause de Critiques Libres :))) je suis sur "Seules les Bêtes" de Colin Niel.
Ambiance très lourde dans les Causses... mais extrêmement prenant pour le moment.

Début Précédente Page 743 de 758 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier