SpaceCadet

avatar 25/01/2019 @ 22:49:45
Cela faisait une bonne heure qu'il traînait au long de ce satané sentier. Un raccourci. Un trait de terre creusé dans l'herbe folle d'une terre abandonnée, sentier marqué par les nombreux passages d'étudiants qui, attirés par l'école buissonnière allaient en catimini boire un coup au Café de la Gare.

En moins de quinze minutes on y était. Mais ce jour-là, préoccupé par un problème épineux, Julien traînait le pas. Le nez tourné vers le sol, il marchait, humant le parfum qui se dégageait de cette lettre, il humait et enivré par les effluves de patchouli, ralentissant le pas jusqu'à s'arrêter au milieu de ce sentier, il n'allait nulle part.

Julien avait beau cogiter, chercher, questionner...Comment emprunter le chemin de la raison? Comment ne pas trahir l'amitié qui le liait à cette pauvre Josette? Rien ne venait.

Charmante dans sa jupette de majorette, la petite Josette, s'était entichée de ce Jean, un jeune hurluberlu imberbe, charmante, naïve, éperdue, elle avait confié sa précieuse missive, sa déclaration, son cri d'amour, à son ami Julien, afin qu'il livre la lettre, impérativement ce jour.

Cela faisait une bonne heure qu'il traînait au long de ce satané sentier. La lettre d'amour exhalant son parfum suave, Julien imaginait l'autre, le Jean, assis au Café de la Gare, sirotant un demi en attendant l'heure du rendez-vous, l'heure de la rencontre, rendez-vous secret, illicite, éphémère, au cours duquel les deux jeunes hommes allaient laisser libre cours à leurs pulsions.

Puis entre le coeur et la raison, cette épineuse question: qu'allait t'il faire de cette lettre?

Enfin parvenu à la grande place Julien s'arrêta près d'un marronnier, il tira la lettre de sa poche et y inscrivit: "Destinataire inconnu à l'adresse", puis près l'avoir déposé dans la boîte aux lettres, il se dirigea nonchalamment vers le Café de la Gare.

Lobe
avatar 26/01/2019 @ 11:37:48
Tu as écrit sur le fil de l’exercice que tu n’étais pas si content de ce texte. Moi je le trouve bien balancé, pas cousu de fil blanc, inclusif... donc je valide et survalide.
Et donc, pour répondre à ton titre, il semblerait que Julien puisse se vouer... à Saint Sébastien :)

Magicite
avatar 26/01/2019 @ 19:28:07
Le contrepieds est bien réussit. En relisant ça passe mieux pour moi(2ème lecture) car trop de personnages(tous avec un 'J' -voulu je pense cette confusion- ) et je n'était pas vraiment dans les pensées du narrateur. Un triangle amoureux digne des romances de film même si l'amitié avec Josette passe en arrière-plan. ça se tient en effet comme dit Lobe et c'est plus en subtilité qu'appuyé lourdement(c'est pour ça peut-être que j'ai eu du mal). Il manque peut-être quelque chose outre la révélation qui est bien faite pour que je me dise génial, normal en si peu de temps et ça reste cohérent. J'aime beaucoup les 2 premières phrases.

Cyclo
avatar 26/01/2019 @ 20:44:55
Une histoire dont les données sont les mêmes que la mienne : étonnante rencontre, non ? Mais fin différente !

SpaceCadet

avatar 27/01/2019 @ 14:34:51
Une histoire dont les données sont les mêmes que la mienne : étonnante rencontre, non ?


Très. Puis en lisant ton texte je n'ai pas pu m'empêcher d'admirer cette capacité de concevoir un récit et de lui donner forme/volume en si peu de temps!

SpaceCadet

avatar 27/01/2019 @ 14:38:59
Tu as écrit sur le fil de l’exercice que tu n’étais pas si content de ce texte. Moi je le trouve bien balancé, pas cousu de fil blanc, inclusif... donc je valide et survalide.
Et donc, pour répondre à ton titre, il semblerait que Julien puisse se vouer... à Saint Sébastien :)


Merci!
*
Saint-Sébastien... je ne connaissais pas. Au fait, je ne savais pas trop quel titre donner à ce texte...

SpaceCadet

avatar 27/01/2019 @ 14:43:20
Il manque peut-être quelque chose outre la révélation qui est bien faite pour que je me dise génial, normal en si peu de temps et ça reste cohérent.


C'est pour cette raison que je n'étais pas trop satisfait lorsque j'ai réalisé que le temps alloué était écoulé... J'aurais souhaité rendre un texte un peu plus développé, mais... je ne gère pas bien la contrainte du temps (même dans la vrai vie!), donc, oui, il manque quelque chose...

Tistou 27/01/2019 @ 19:12:00
Très subtil et nécessitant clairement une seconde lecture pour être certain d'avoir tout bien compris. Voilà un auteur qui fait confiance à l'intelligence de ses lecteurs ! Bien !
Effectivement de la similitude avec le ressort de l'histoire de Cyclo. Je reste persuadé que les contraintes étaient trop fermées, trop "contraignantes". C'est de ma faute. A partir d'un certain nombre il faut probablement procéder autrement ...

En tout cas heureux que tu aies fait l'effort de participer. Car effort il a du y avoir !

Ah, cette mention "Destinataire inconnu à l'adresse". Que de magouilles en ton nom !

Pieronnelle

avatar 28/01/2019 @ 14:25:56
Comme les autres double lecture...
Pourtant bien amenée cette histoire de rencontre qui nous oblige à cogiter : mais avec qui il avait rendez-vous ?Avec Josette ? Apparemment non puisqu'il est porteur d'une lettre ; une lettre pour qui ? Jean ? Ben oui Jean et là c'est la surprise, et le dilemme...Josette ! j'adore me poser ce genre de questions , d'abord pour savoir si j'ai bien compris et surtout pour avoir le sentiment de découvrir un secret...et là oui on ne s'y attend pas !
Je pense que tu aurais pu carrément sauter la contrainte "inconnu à..." qui tombe un peu comme un cheveu sur la soupe (comme moi j'ai sauté la majorette :-)) et surtout improbable car on ne peut remettre dans une boite aux lettres une missive ainsi annotée...bon moi je dis que la lettre lui a glissé des mains et a doucement été emportée par l'eau du caniveau ! Et Julien peut aller à son rendez-vous en sifflotant :-)

Nathafi
avatar 29/01/2019 @ 20:39:04

Oh ce que c'est cruel !!! et malin aussi :-) puisqu'il semble qu'en majorité nous avons du le relire ! Je trouve ton texte suffisamment étayé, plus long il nous aurait embrouillé plus encore et n'aurait pas produit le même effet… Merci de nous avoir rejoints pour cet exo, en live

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier