Magicite
avatar 08/12/2018 @ 07:50:52
C’est ce qui fait toujours ruer dans les brancards
Quand au fond des cours les manchots y accourent
La lueur toujours, celle qu’entendent les sourds
Là dedans fait croire qu’il n’est jamais trop tard

Les enfants de cendres s’envolent en bulles
Crient comme des oiseaux , pleurent dans le métro
Coulent instants perdus, le sang plein leur failles
Sous l’avalanche il n’y a plus de héros

Des femmes attendent le retour des bateaux
Les âmes revivent des accidents d’autos
Cherchant aveugle la main tendue disparue
Comme Pierrot la bougie au fond de la nuit

Les doigts serrées, l’esprit lavé par le cœur
Tous les jours à toute heure écho du heurt
Affamé d’alcool pour s’en rincer le ventre
Et les cafards qui rampent se glissent entre

Toujours la transe pour entrer dans la danse
Guerres désarmées pour conquérir ou périr
Avant le meilleur se ronger l’os du pire
Quand la musique tarie fin de la chance

Ce qui fait bouger les hanches en cadence
La folle démence qui seule a un sens
Des fruits gavés d’été partagés en tranches
La conscience dans l’abandon à tous les sens

Pour tous à chaque pas, déserteurs ou soldats
Prière de chacun qui veut y avoir droit
Les athées, les dames, les chats et aussi moi
On se croit reine ou roi , y faire son toit

Toujours qu’un coup de bourre, l’amour tel un four
Une baguette et un miche c’est chiche sans détour
Étreinte, des chaînes, fourreau qui devient lourd
Pourtant on y retourne toujours... à l’amour

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
//-- pensé au début pour une chanson, mais manque de 'musique' à l'oral(j'ai l'impression, la rime et la punchline c'est différent) et pas réussit à en dégager un refrain, imaginé un peu sur Tout le monde y pense de Cabrel, moi qui ait toujours vu ce chanteur comme ringard je m'incline pour certaines de ses paroles. Quel poète ce chanteur!

SpaceCadet

avatar 09/12/2018 @ 05:43:14
Il arrive souvent que ce soient les mots qui décident de la forme ;-) n'est-ce pas?
Tu as là un texte tissé serré. La musique a probablement du mal à se faufiler entre ses lignes. Peut-être envisager de le 'superposer' à une musique (genre texte déclamé sur un fond musical) plutôt que de le concevoir comme une chanson? Sinon... si l'on regarde le texte de Cabrel auquel tu réfères, peut-être qu'en aérant un peu ton texte, il laissera plus facilement la musique se déployer entre ses lignes?

Magicite
avatar 09/12/2018 @ 14:11:18
C'est une commande, et je sait bien qu'il faudrait aérer. Plutôt sur le thème il faudra que j'en écrive une autre, moins poésie et plus chanson.
La seule dont je suis assez content(toutes des "commandes") je l'avait écrite d'une traite -ou presque-sans peiner. Ses interprètes ont apprécié aussi et si j'en croit sa réaction le public aussi... l'inspiration (cette fois là écriture automatique mais est ce différent) est bien capricieuse parfois...
Elle s'appelle "Addict Commandements" pour mes potes de "Menos Que Nada" (boîte à rythme, harmonica, guitare électrique saturée un truc assez iconoclaste et dansant), en voici le refrain:

Tu la sent l'envie
De ces choses qui plaisent
Qui se répètent à l'aise
Ce désir qui t'envahit

En tout cas un exercice d'écriture différent et pour quelqu'un qui n'est pas du tout musicien c'est pas facile. Je vais essayer de faire autre chose que les alexandrins demandés, plus simple pour moi "d'aérer" et me concentrer sur les sons...

Il y avait ça aussi jouée en concert régulièrement mais c'est un quatre mains et qui m'a bien prit un mois+ les 2 autres mains(avec mots et thèmes imposés):
https://critiqueslibres.com/i.php/forum/…
Elle passe mais n'a pas le succès de l'autre,le secret de l'écriture pour la musique je ne saurait dire! C'est sûr que ce qu'en font les compositeurs/interprètes est pour la plus grande partie, il n'y a qu'à voir les Beatles.. Hello GoodBye on peut pas dire que le texte soit fabuleux pourtant ça reste une bonne chanson(enfin si on aime les Beatles en tout cas, moi j'ai du mal à écouter autre chose que Sgt. Peppers et Yellow Submarine à présent, évolution dans les goûts...).

SpaceCadet

avatar 10/12/2018 @ 03:48:25


En tout cas un exercice d'écriture différent et pour quelqu'un qui n'est pas du tout musicien c'est pas facile.


Absolument!
Et pourtant... j'ai (autrefois) connu une fille qui n'était ni musicienne ni chanteuse et qui n'écrivait que des textes de chanson. Elle s'inspirait de tout et de rien, partait avec quelques vers qu'elle chantonnait, pour ensuite continuer sa composition de la même manière.
C'est peut-être une question d'entraînement...

Lobe
avatar 23/01/2019 @ 16:21:10
Je viens de tomber là-dessus, le titre indiquait bien que sans doute il serait question de ça. Ensuite dans le flot du texte j'ai un peu perdu le sentiment (rapport que j'ai l'amour heureux), puis l'ai retrouvé à la faveur de ce vers (mais celui de la pomme, ehehe): "Des fruits gavés d’été partagés en tranches"

C'est beau l'amour, c'est beau que tu l'évoques, en musique ou en mots.

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier