Tistou 06/12/2018 @ 22:57:44
Le gars, assis par terre, au milieu de la végétation, devant une tente miteuse d’une couleur pas franchement kaki mais franchement pas propre, tenait entre ses mains un bloc qu’il griffonnait fiévreusement. La lumière était glauque verdâtre et n’était même pas fichue de générer les ombres des troncs qui enserraient l’espèce de petite clairière où la tente se tenait de guingois. Ni les ombres des troncs, ni des palmes qui se balançaient au milieu des lianes.
Une tente, sale, de la végétation touffue, une lumière dégueulasse et un mec assis par terre qui griffonne, qui griffonne …
- Hey ! Pense à tourner une page de temps en temps. N’oublie pas que c’est le compte-rendu de ton voyage que tu écris. Tu ne fais pas des griffouillages ! Coupez, on va reprendre …
L’acteur ainsi interpellé releva la tête l’air manifestement furibard. Il fixa devant lui, d’où venait la voix même s’il ne voyait rien avec les spots en pleine figure.
- C’est vraiment indispensable que je sois par terre ? Ca gratte, bon sang !
Et ce disant il se massa furieusement le derrière.
- Tu voudrais quoi ? Un fauteuil Louis XIV peut-être ? Perds pas de vue que tu es au milieu de la jungle de Bornéo, tout seul. Alors tu es par terre. Allez, on reprend …
Ils reprennent. Même éclairage glauque. Même course de la plume sur le papier. Ah, une page tournée ..
- Hey ! Tu n’es pas à un enterrement. Tu es parti dans la jungle de Bornéo pour vivre une aventure exceptionnelle et tu es é-cra-sé par la beauté de l’enfer vert. OK. Tu caches bien ta joie pour l’instant ! Coupez, on va reprendre …
- J’ai soif.
- Après cette scène. On est en retard et on n’a le jaguar que pour aujourd’hui. Tu seras bouffé après, tu auras tout le temps de boire. Mais pour l’instant tu as planté ta tente dans cette clairière. Tu es fatigué mais ébloui par la beauté du lieu et tu racontes tout ça sur ton bloc. En tournant les pages. Je veux un écrivain épuisé mais exalté, et ça ne me gêne pas que tu te grattes éventuellement. OK ? Allez !
Nouvelle reprise (c’est vraiment chiant le cinéma, vous ne trouvez pas ?) …
- Coupez ! Mais c’est quoi ce maquillage ! J’ai demandé qu’il ait les traits tirés, de la sueur et de la crasse qu’on ne lui voit plus la couleur de sa peau. On dirait qu’il sort d’un Spa. Maquilleuse, rectifications.
On amène un siège pour réaliser l’opération. L’acteur en profite pour s’étirer. Il en a plein le dos et la scène du jaguar à venir l’inquiète un peu.
La maquilleuse s’exécute. On retire le siège. Une nouvelle liane a été ajoutée, elle fait un arc de cercle au-dessus de sa tête. Il se rassoit par terre, retrouve bloc et stylo ..
- Moteur !
L’homme qui est inconfortablement assis entre les grands arbres devant une tente miteuse de guingois a les traits ravagés de fatigue mais il exulte. Manifestement il exulte, porte les yeux sur les frondaisons puis reprend la course de la plume, et tournent les pages …
- Bordel, c’est quoi ce raffut ?
Il s’est levé d’un bond et regarde effaré autour de lui.
- Coupez ! Mais c’est pas possible ! C’est l’orage. Je te rappelle que l’orage se déclenche juste avant l’attaque du jaguar.
- L’orage, ça ? Mais on aurait dit qu’un chimpanzé tapait sur des gamelles !
- Un chimpanzé ? Des gamelles ?
Et murmurant à son assistant :
- Tiens note ça dans un coin …
Plus fort :
- T’arrête les chichis. On est à Bornéo, les orages sont particulièrement violents. Et celui-ci est très ressemblant. N’hésite pas à sursauter, on doit sentir la peur. Le reste c’était bien. On recommence, pareil. Et la douche. Elle est prête la douche ?
- La douche ??
- C’est un orage, dis voir. Il y a le tonnerre mais il y a aussi la flotte. Beaucoup de flotte. A dire vrai, une pluie diluvienne. Tu vas être trempé quand on va tourner ça serait bien qu’on n’ait qu’une prise, on n’a pas de tenue de rechange …
Il s’est rassis, résigné, a repris la pose. Il est prêt à écrire.
Ca s’agite devant lui, là d’où vient la voix, là où sont installés cameramen, preneurs de son, assistants et autres porteurs de café. Ca s’agite, c’est peu dire, c’est un véritable charivari ponctué d’un hurlement de souffrance. Long le hurlement. Et un appel, doux l’appel :
- Viens ici, viens ici, au pied !
L’acteur s’est levé, la main en visière, tente de comprendre ce qui se passe. Le hurlement cesse …
- Il m’a mordu ce con ! Il m’a mordu ! Mais qu’est-ce qu’il fout ici le jaguar, on ne l’a pas appelé ! Oh j’ai mal, putain j’ai mal ! Il n’est pas enragé au moins ? Coupez ! Coupez …

Fd
avatar 07/12/2018 @ 11:01:51
C'est plein d'humour et original. Une fausse forêt, un faux orage, tout est faux même le jaguar !

SpaceCadet

avatar 07/12/2018 @ 11:31:11
Oh que j'ai ri! Trop drôle. Et là tu m'étonnes Tistou, parce que jusqu'à maintenant je ne me rappelle pas t'avoir vu adopter ce registre. Un texte solidement pourvu en dialogues, mais c'est bien rythmé, bien intégré à la narration. Bien construit, le texte coule bien, les contraintes sont traitées avec une belle originalité. Que dire de plus!

Magicite
avatar 07/12/2018 @ 12:46:03
Je dois avouer qu’à la première lecture ça n’a pas complètement pris pour moi.
Tu nous prends( nous les lecteurs) à contre-pied comme souvent. J’étais trop perdu par rapport aux contraintes surtout que je suis en terrain connu. Mais effectivement l’humour de ce réalisateur insensible et despote est bien trouvé, le ridicule des situations aussi.

Quand je parle de terrain connu je sais que plus les productions audiovisuelles ont de budget et de monde plus on arrive à des scènes comme ça. Enfin moi je me suis contenté d’être dans ’les assistants et porteurs de café’ mais un ami que j’ai rencontré en faisant une école dans le domaine(ça commence à dater mes 18 ans) et qui est cinéaste aujourd’hui à renoncé à la réalisation avec des subsides pour des raisons de ce genre(+ exigences abusives de la production) et ça ne l’empêche pas de faire un court voire moyen(mais ça ne se dit plus trop) au moins par an depuis 10 ans, sans compter des commandes de tournages(clip ou film promo).

Bravo pour la caricature et l’idée de détournement où tu tombes assez juste cependant, ce qui me gâche un peu le rire. Tellement de choses peuvent mal tourner pour la magie de l’écran...et le nombre de personnes, acteurs malhabile, matériel de tournage n’est pas toujours pour aider.

Pieronnelle

avatar 07/12/2018 @ 12:54:45
Oh que si Space Tistou a abordé ce registre dans ces textes ! Moi aussi j'ai bien ri, c'est tellement visuel, la caractéristique de l'écriture de Tistou. Comme le souligne Fd tout est faux , faux écrivain , fausse forêt et faux orage, fausse beauté mais vrai acteur !
Moi je n'ai pas osé m'aventurer dans la description de la jungle vu que je m'étais fourvoyée dans la forêt de séquoias lors d'un autre exo :-) Mais Tistou a trouvé la parade !

Magicite
avatar 07/12/2018 @ 13:06:45
J’oublie l'essentiel que j'ai pensé: On sent que tu t'est amusé et ça c'est agréable aussi.

Darius

avatar 07/12/2018 @ 15:56:43
oups, j'avais un peu peur avant de lire ton texte, d'autant que c'est toi qui avais proposé Bornéo... je me disais "il connait tout de cette île" alors que nous on est en train de faire des recherches pour savoir où cela se trouve, quel temps il y fait et qu'est ce qu'on y trouve..... tout cela pour ne pas fournir un texte ringard...
Mais tu as bien joué le jeu et tu nous a sorti un texte que je ne soupçonnais pas du tout... Bravo !

Marvic

avatar 07/12/2018 @ 16:58:17
Quel rythme ! C'est la reprise qui te fais aller à 100 à l'heure ;-)
Entre les dialogues, les exclamations et interrogations, on n'a pas le temps de s'ennuyer et on plonge dans un tournage très animé.
Mais, dis-moi, ton film ne serait pas tiré d'un certain Nicolas, écrivain à succès unique, parti dans la jungle de Bornéo, pour essayer d'écrire une suite ??
:-)

Nathafi
avatar 07/12/2018 @ 20:39:33

Tistou Globe Trotter nous fait un pied de nez ici ! Comme Darius j'ai eu la pression pour Bornéo, il connaît, alors il va nous raconter… Fallait être crédible…
Et puis non, une scène en technicolor, décor et ambiance à l'appui, l'acteur coincé, la page blanche, le jaguar et tout le toutim !
Il fallait y penser...

Tistou 08/12/2018 @ 23:31:23
"tout est faux même le jaguar "
Le réalisateur du film est vraiment un mauvais, il n'y a même pas de jaguar à Bornéo !

" Et là tu m'étonnes Tistou, parce que jusqu'à maintenant je ne me rappelle pas t'avoir vu adopter ce registre"
Si, mais il y a longtemps, lorsque j'attaquais dans Vos Ecrits. Tiens, là par exemple, dans un exo pas en direct dont l'énoncé était :

"Enoncé :
………Qui : Un homme (Loth) et sa fille muette (Esmeralda). Où : dans la file d'attente devant le comptoir d'enregistrement des bagages d'un aéroport. Quand : au paléolithique supérieur. ………Environ 10000 signes (2000 mots) au moins."

http://critiqueslibres.com/i.php/forum/…

"Tu nous prends( nous les lecteurs) à contre-pied comme souvent"
Ne pas perdre de vue que mon poste au rugby était 3/4 aile, alors contrepied ...

"’oublie l'essentiel que j'ai pensé: On sent que tu t'est amusé et ça c'est agréable aussi."
J'ai effectivement pris ma patte. Euh ... ? C'est comme ça qu'on dit ?

"Mais, dis-moi, ton film ne serait pas tiré d'un certain Nicolas, écrivain à succès unique, parti dans la jungle de Bornéo, pour essayer d'écrire une suite ??"
?? Non, et je ne sais même pas de quoi tu parles ?

Ah, ça a fait du bien cette session, ça faisait bien longtemps ...


Marvic

avatar 10/12/2018 @ 17:39:35

"Mais, dis-moi, ton film ne serait pas tiré d'un certain Nicolas, écrivain à succès unique, parti dans la jungle de Bornéo, pour essayer d'écrire une suite ??"
?? Non, et je ne sais même pas de quoi tu parles ?


C'est juste qu'en lisant ton texte, je me suis dit qu'il aurait fait une suite parfaite au mien !

Lobe
avatar 23/01/2019 @ 16:53:02
Nice! J'imagine bien des tournages de Werner Herzog ressembler à ça...

Charles 01/03/2019 @ 15:03:52
Hello !

un petit retour, ponctuel ou plus .. on verra ...

Je me fais une petite lecture d'exos et j'ai commencé par le tien. Pas sûr que le film arrive au bout effectivement :-) mais ça m'a fait pensé à plusieurs films qui auraient pu donner lieu à ce type de scène. Je me suis aussi imaginé un mike horn de pacotille tournant un pseudo doc de survie :-) et ça marche aussi :-)




Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier